De COLUCHE : – « Même là, faut qu’y nous fasse encore chier ! Après la vague humaine, la vague de chaleur, celle qui nous vient du Sahara ! Mais quand est-ce que ça va s’arrêter ? »

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

 

– « Et à quoi ça sert de venir chez nous pour avoir le même climat et les mêmes emmerds, hein, j’vous le demande ?

– « Vu que que c’est tout PAREIL, partout, à cause des mêmes justement.

Et vu qu’on est tous PAREILS, qu’y disent, ceux qui veulent pas êtr’comme vous, justement ?

  • Qu’y sont cons, tous !

– Nan, j’ai nommé personne !

  • Nan, Môssieur.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche fait chaud"

 

 

C’est qu’y faut faire gaffe aujourd’hui, dans votr’civilisation de cons, les cons !

– Ou qu’c’est qu’elle est, la liberté d’expression ?

  • Elle a préféré foutr’le camp, elle aussi ?

– Ou plutôt comme moi, elle est morte, hein, vot’liberté d’expression ?

  • A moins qu’elle soit dans votr’slip, votr’liberté d’expression ?

– Bien au chaud et cachée !

Surtout pas de « sex’hibition », hein, vous pourriez choquer les Q frileux !

Et par 40° de température extérieure, vaut mieux éviter de sortir votr’v-erge effarouchée…

  • Elle s’f’rait violer !

Et c’est vous qu’iriez en taule dans votr’ monde de « oufs », les poufs,

  • pas les violeurs de votr’liberté d’expression.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

Car, dans votr’monde, çui d’aujourd’hui, ce sont les criminels et les délinquants qui s’en sortent,

  • pas les gens honnêtes !

Surtout pas ceux qui veulent se défendre contre leurs agresseurs.

  • Eux, y sont désarmés, les honnêtes gens,

– pass’qu’y sont assez bêtes pour obéir à des lois encore plus bêtes qu’eux,

  • des lois qui les criminalisent, les honnêtes gens,

– pour s’faire remplacer ensuite par les « tous « PAREILS »,

  •  les « tous PAREILS » aux dealers, aux voleurs et aux violeurs  !

Pass’que, pour vos violeurs de lois et vos voleurs d’impôts, c’est vous, les « dangereux ».

Tu comprends, Ducon, vos dirigeants y pensent qu’à votr’époque,

  • y faut vraiment êtr’bêtes pour êtr’ honnêtes.

Eux, y sont “ach’ment” intelligents,

  • pass’qu’y sont “acheument” méchants,
  • et fiers de l’être, dis donc !

– Pas comme toi, hein ?

 

 

Image associée

 

 

Toi, tu crois qu’y sont « g-z-entils »,

  • les tous « PAREILS »,

– qu’y viennent pour t’aimer, faire « amis-amis » et tout, et tout…

  • les braves toutous qu’vous z’êtes, tous !

Alors, faut faire d’la lèche, comme les chiens, hein ?

Faut ramper et tout, et tout…

  • Et baver aussi, un peu, beaucoup, à la folie !

– Mais pas sur les z’autr’s, hein, jamais !?

Car « ça », c’est interdit.

Au contraire, faut dire tout le contraire de c’que tu penses, tout l’temps.

Genre :

– « J’t’aime ! » mêm’que c’est pas vrai.

Surtout quand c’est pas vrai, mais faut pas le dire… que c’est pas vrai !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

 

– Nan, faut dire que t’aimes tout le monde, hein ?

Mêm’ et surtout ceux qui t’aiment pas, le « Blanc » de souche,

  • vu qu’on est tous « PAREILS », hein ?

[COLUCHE fait un clin d’oeil éloquent.]

La moukère voilée qui veut pas mettr’ les voiles pour aller fair’ chier ceux qui sont «tous PAREILS » qu’elle,

– dans des pays d’où qu’elle vient,

– pays d’où les meufs disparaissent de la vue des hommes pour leur bien, y paraît,

  • le bien de ceux, les « tous PAREILS », qui revendiquent la liberté d’être des esclaves,
  • dans un pays, la France, où l’homme et la femme, y sont égaux, y paraît.

– Mais qu’est-ce qu’elle vient foutr’, la voilée, j’te demande, dans un pays comme la France ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

 

 

A part foutr’ la honte à toutes les femmes résistantes qui se sont battues pour occuper le haut du pavé avec les mecs,

  • pas battre le pavé comme une « pute », une « soumise », la “prostipute” des mecs de la Mecque ?

-Pass’que, quand un mec te paye, t’entretient, quoi !,

  • pour te baiser le Q et la gueule,
  • bah, c’est qu’t’es aussi une “prostitupe”, voilée ou pas !

Ca veut juste dire que t’es incapable de gagner ta vie et ta liberté, sans un mec pour te soutenir,

  • que t’es incapable de gagner ta vie sans ton “souteneur” !

C’est toi, la pute, pas la femme LIBRE qui travaille et qui dépend pas de l’assistanat public, ni des bourses de son mec.

  • Eh oh!, toi qu’es en train de gueuler au racisme, si tu peux me prouver l’contraire, j’t’attends… de pied ferme.

J’suis pas loin d’t’attendre aussi avec le poing ferme pour défendre les libertés publiques des femmes en FRANCE.

-Viens, si t’es un homme, “l’hommelette” !

  • Viens m’montrer quelle moukère voilée des pieds à la tête travaille pour gagner sa vie et être indépendante en France ?

Pour ta gouverne, le mec, être indépendante, c’est pas dépendre d’un mec et d’ses bourses

  • ou d’vos bourses, à vous, les Français-e-s, chaque fois qu’la grosse, elle s’fait engrosser aux frais du système d’assistanat.

-T’en connais une, au moins une, le mec de la Mecque qui vit d’autr’chose que d’l’assistanat et d’tes bourses ?

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour"

“La colle” pour les nuls, mais vraiment nuls, hein ?  :

– “Elles sont caissières au supermarché du coin, infirmières ou professeures ?

  • Ou elles vivent grâce à VOS allocations familiales
  • et aux bourses du mec de la Mecque qui les entretient grâce à VOS allocations familiales ?

En parlant d’bourse, si on parlait d’la Bourse au Travail ?

Tu t’rends compte, Ducon, que :

-chaque fois qu’un restaurateur, y va faire venir un migrant muzz,

  • c’qu’y sont pour la plupart, vu qu’y z’ont la préférence nationale en France
  • piss’que vos z’élites zélotes perçoivent une commission sur chaque migrant muzz “parvenu” en France,

-bref, chaque fois qu’un restaurateur va faire venir un mec de la Mecque en France pour le payer 700 euros brut par mois,

  •   c’est toi, le Céfran, qu’y va l’payer pour entretenir la smala qui va l’rejoindre, le migrant, qui débarque en Espagne, avec, incessamment sous peu : la ou les femmes, la dizaine de gosses, les oncles, les tantes, les neveux et les nièces, jusqu’aux cousin-e-s, dis donc !
  • Alors, oui, 700 euros, c’est pas cher payé pour un Céfran qu’entretient au moins dix personnes étrangères !
  • Salaire mensuel de brute, 700 euros, qu’est réservé aux migrants entretenus par des Français, déjà travailleurs précaires, qui peuvent que le refuser.

-D’ailleurs j’comprends pas pourquoi ?!

-POURQUOI REFUSER UN SALAIRE DE 700 EUROS ?

  • 700 euros, c’est bien non ?, pour devenir pauvre… en France.

Quand t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil pass’que t’es migrant, oui, 700 euros d’argent de poche, c’est bien,

-vu qu’Bobonne et la marmaille sont entretenus par la SOLIDARITE nationale, c’t’euh bonne blague…

Mais si t’es français, non, alors non !

  • 700 euros, c’est le salaire de la peur,
  • un salaire de misère qui fait de toi un travailleur pauvre français,
  • un SDF FRANCAIS en France, dans ton pays.

Comme quoi, avoir des papiers français et avoir la nationalité française, ça n’enrichit plus son homme.

 

Résultat de recherche d'images pour "patrons recrutent migrants"

Y z’ont jamais lu Karl MARX, les “gauchos” qu’y défendent les patrons ?

  • Payez mieux vos salariés et vous aurez de la main-d’oeuvre française, quels cons, ces socialopes  !

Mêm’Georges MARCHAIS, y l’avait compris dans les années 70 pourquoi le patronat français, y voulait faire venir des étrangers en France, plein d’étrangers sans papiers :

  • POUR CASSER LES SALAIRES ET LE CODE DU TRAVAIL !  

______________________________________________________

  • Vaut mieux rester un migrant en France, hein ?,
  • entretenu par tous ces cons de Français qui refusent de travailler pour 700 euros par mois

-pass’qu’y doivent payer leur loyer, leur eau, leur gaz, leur électricité, leur carburant, leurs assureurs, leurs banquiers, leur nourriture, la cantine de leurs gosses et, accessoirement, très accessoirement, leurs vêtements pour être présentables quand y vont servir les z’autr’s Français-e-s qui peuvent encore se payer le restau, hein Pierre GATTAZ ?

Tu t’rappelles, c’est lui, l’ex-patron du MEDEF qui trouvait qu’un chômeur, y faisait pas assez d’efforts pour “se bien vêtir”.

Et sache qu’y’en aura de moins en moins, d’ailleurs, des Français qui pourront se payer un bon restau… pass’qu’y aura de plus-se en plus-se de pauvres en France !

  • Moi, j’propose à “l’Emmanuel” des “patrons”, Emmanuel MACRON, de passer direct à la loi “esclavage au travail” !

Tant qu’à être “muzz”, allons jusqu’au bout… d’la connerie humaine.

  • Au moins, quand t’es esclave, t’es logé, nourri et blanchi à l’oeil !
  • Et comme l’Islam reconnaît l’esclavage et le préconise pour les mécréants,
  • vu que vous z’êtes tous des mécréants,
  • c’est tout vu !, l’aveugle.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Mais toi, le Céfran, tu te tais et tu te “fais avoir”.

Alors tu planques ta liberté d’expression dans ton slip, comme une chose honteuse et dégoûtante.

– Mais t’as les boules ! D’ailleurs des boules grosses comme ça…

  • Nan, n’y touche pas, malheureux !

– C’est interdit aussi, surtout en public.

  • Y z’appell’ront ça de la diffamation publique !

Et tu sais quoi ?

– Ca va juste sortir, le pire du rire.

Y z’ont déjà prévu un nouvel article du Code Pénal,

– un nouveau Code Pénal qui va complètement te désarmer,

  • te foutr’à poils, quoi !

Maint’nant, t’auras mêm’plus l’droit de te les toucher en privé, la main dans ton slip, la nuit.

Pass’que, « ça », ce s’ra d’la diffamation non publique !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

– Et n’oublie jamais « ça », non plus, mon con, mon pauvr’con :

  • « Les murs ont des oreilles », même chez toi, surtout chez toi.

De quoi devenir « maboule », dans votr’civilisation d’fous… !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

Si tu préfères discuter avec toi-même, Ducon, c’est sûr…

  • T’auras toujours raison et tu resteras le dernier d’entre les cons !

____________________________________________________________

– Mais c’est toi qui l’as voulu, hein, piss’que c’est toi qu’as voté comme un con, Ducon !

  • Sinon, qui d’autre ?

Donc, y z’ont prévu d’autr’s vagues de chaleur

  • et d’autr’s vagues z’humaines,
  • même carrément “z’inhum’aimes”, dis donc !

Piss’qu’y peuvent plus passer par l’Italie, avec l’aval du Pape qui t’ fait avaler toute cet’merde en pleurant comme un veau sur la misère du monde,

-celle des Muzzs de préférence, piss’qu’y z’ont sa préférence,

  • jamais celle des Chrétiens,
  • sauf quand y s’agit d’renvoyer les réfugiés chrétiens chez eux,
  • c’est à dire d’les renvoyer là où y s’font tuer par d’autres Muzzs,
  • comme toi, le Chrétien ou le crétin athée dit “agnostique”,
  • ton sort futur si tu les sors pas de France,
  • ton “mauvais sort” bientôt en France !

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

Donc j’te disais :

-les z’élites qu’vous z’avez élues en France pour pas paraître méchants,

-et pas voter « F-Haine »,

  • votr’HAINE,

-mêm’qu’y vous font le coup à chaque élection, les cons !,

  • non, toi, pas eux !

-Les z’élites, elles z’ont dit

-“Bah piss’qu’les migrants, y peuvent plus passer par l’Italie, y pass’ront par l’Espagne et le Maroc.”

  • Y sont passés par ici !
  • Y repasseront par là !

-Tu connais la chanson, hein ?

D’ailleurs, le Pape des riches, y l’a dit qu’y fallait qu’y prennent d’assaut la forteresse “Europe”, les migrants, pour venir se faire exploiter par les patrons qui veulent pas augmenter le salaire des travailleurs pauvres en… Europe.

  • Ca tombe bien, y’a justement une affaire contre le Premier Ministre de droite, en Espagne,
  • un homme politique qu’était pas vraiment un immigrationniste, ou pas assez à leur goût.

-Allez, dehors, ouste !

Et, là, à sa place, en Espagne, y z’ont mis un “immigrationniste”, un Premier Ministre “socialope”, un “vrai de vrai”…

En plus-se, des fois qu’ça suffise pas et que le peuple espagnol se révolte, y z’ont élargi l’Europe au Kosovo, pour ouvrir la voie aux flux humains africains, en passant par l’Albanie, les trafiquants d’armes et… d’humains… les trafiquants d’êtres humains.

Les Ricains veulent ouvrir le fameux “corridor albanais”

  • que les Russes voulaient fermer pour éviter l’invasion “muzz” en Europe !
  • D’où le seul référendum d’auto-détermination reconnu en Europe, celui du Kosovo, pass’qu’il a été voulu par les Ricains.

Mais la Crimée, dont le référendum a été organisé par le peuple lui-même, c’est “NIET” pour les Russes.

Justement !”

  • Tu voulais  pas ?

Fallait pas voter  pour eux !

Résultat de recherche d'images pour "coluche liberté d'expression"

 

COLUCHE dédie cette image au “Junckie” saoulot, votre Président européen,

  • the JUNCKER, le bien-nommé !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "juncker saoul otan"
  • “T’as vu ta gueule, la gueule de l’Europe, quand t’as bu ?”

Et vous acceptez “ça”, bande de cons ?

  • Être dirigés par un “saoulot” qui représente l’Europe ?

C’est pour de vrai l’image de votre “Europe”.

  • Regardez-la bien votre “Europe” !

-Y s’foutent de vous, tous ces mecs, atteints par l’ivresse du pouvoir.

  • Et rappelez-vous, les pauvr’s cons qu’vous z’êtes tous,  que pas un seul de vos z’élus z’européens, y paye d’impôts !
  • Aucun de vos représentants européens ne paye d’impôt, rien, zéro euro.

Vos donneurs de leçons sur l’austérité, y’a longtemps qu’y se sont désolidarisés des peuples européens et de la Dette publique.

  • Y profitent de tous les avantages, vos z’élus z’européens, sans rien redonner aux peuples qui les z’ont élus.
  • Alors étonnez-vous, devant tant d’outrecuidance et de cuites publiques, que, vous, les peuples d’Europe, ayez la “gueule de bois” !, à en vomir dans vos chiottes privées.

_______________________________________________________________

Tu vois, c’qu’est bien, c’est qu’tu sais qu’y sont tous pourris ;

Donc  quand y en a un qui tombe, tu dois juste te poser la question suivante :

– Pourquoi lui et pourquoi à ce moment-là ?

  • Maintenant, tu l’as, ta réponse !

Pour mettre une « socialope de merde » au gouvernement, un Premier Ministre de gauche qui fait venir par l’Espagne tous ceux qui fuient la merde d’leur pays et qui, après, ont tellement la nostalgie d’leurs pays de merde qu’y viennent foutre la merde dans nos pays en Europe.

– Ah oui, c’est vrai qu’y faut pas dire non plus « pays de merde »,

  • hein Donald  “DUCK”, coin, coin… !

-Y faut dire « pays sous-développés » ou « muzzs », c’est un peu pareil, quoi…

  • Ah non, faut plus dire « muzzs » non plus ?

– Mais vous l’êtes complèt’ment !!?

  • « Muzz-selés ! », mes pauvr’s cons.

 

Résultat de recherche d'images pour "chien muselé humour"

 

La situation, je la savais grave, mais à c’point-là !, quand même-euh…, c’est grave, quoi.

– Quoi, j’ai pas l’droit d’le dire que, dans les pays « muzzs », le peuple est malheureux, qu’y crève la dalle et qu’y tombe sous les balles du pouvoir ?

-Que, même les meufs les plus connes, elles z’ont pas le droit d’se ballader, là-bas,

– si elles sont pas couvertes comme des « esquimautes », malgré un thermomètre qui flirte avec les 45 °,

  • même qu’elles soient d’accord pour être habillées,
  • et pas déshabillées ?

– Pass’qu’y a que le thermomètre qui flirte, sous le soleil, dans ces pays-là !

Et toi, t’en rêves de vivre comme « ça »,

– comme eux, y vivent,

  • dans ces pays-là, Ducon !

 

Résultat de recherche d'images pour "femme voilée humour été"
La préférée de COLUCHE : – “Devine qui vient dîner ce soir ?!”
________________________________________________________

–  Mais qu’il est con !

Moi, j’croyais qu’c’était la France qu’offrait l’asile.

  • Mais pas l’asile de fous, hein ?

Pass’que, là, vous z’êtes tous devenus fous !

– Fous à lier au point de ne plus vouloir délier vos langues, de peur qu’on vous la coupe !

  • Votr’ liberté, votr’v-erge effarouchée…

Faudra penser à vous faire émasculer, les mecs.

  • Pass’que, à quoi ça sert d’en avoir, si ça vous sert à rien ?

 

Afficher l’image source
  • “Fille ou garçon ? Le courage n’a pas de sexe !, affirme COLUCHE.
  • Surtout qu’les filles, elles sont plus emmerdeuses que les garçons !
  • Donc “ach’ment” plus dangereuses… Moi j’dis !”

Faudrait mieux que Jeanne la Pucelle revienne… avant qu’y soit trop tard !

Quant aux LGBT hébétés qui vont cracher sur sa tombe et sur sa statue,

– j’voudrais juste leur rappeler que :

  • c’était la première transgenre de France
  • et qu’elle a été brûlée pour « ça »,
  • pour s’être travestie, la Jeanne, travestie en « homme » !

– – « Respect », merde.

Ouais, un peu d’respect, quand même…

– Pour la 1ère transgenre de France, la plus courageuse des mecs !

  • Qu’y sont cons, tous, mais qu’y sont cons !
  • Jeanne, c’est la « patronne » des transgenres !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc habillée en homme"

 

Et quand vous s’rez pendus par les couilles ou jetés comme des ordures du haut d’un immeuble,

– vous regretterez, « la Jeanne »,  moi, j’vous l’dis,

  • « Jeanne la Pucelle »,
  • « Jeanne la Chrétienne » transgenre !

– Qu’elle soit pas là, plus là, la Jeanne d’Arc,

  • pour bouter hors de France les cons qui viennent foutre en France la merde qu’y z’ont fuie là-bas, chez eux,
  • dans leur pays où y veulent plus vivre
  • pass’qu’y z’avaient déjà foutu leur merde là-bas.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "jeanne d'arc humour"

 

 

Donc j’te disais, à toi qui viens soi-disant pour être libre chez nous, en France,

– « A quoi ça t’sert de venir chez nous, si c’est pour nous faire chier autant que tu t’es fait chier chez toi ?

OK, les Français se chient sur eux, se chient dessus à l’idée de prendre les armes contre toi.

  • Mais plus y z’ont la chiasse, plus ça les fait chier !

Moi, à ta place, j’f’rais gaffe.

– Les Français, y s’chient sur eux pass’qu’ils le veulent bien !

  • Par contre, y z’aiment pas qu’on leur chie dessus.

Tu vois, y t’faisaient pas chier, du temps qu’y z’étaient trop occupés à s’chier sur eux pour s’occuper de toi, les Céfrans !

  • A s’critiquer tout l’temps, à dire du mal d’eux tout l’temps.

Les Français, y sont « maso »…,

– quand y s’font taper d’ssus par eux-mêmes.

  • C’est comme ça qu’y z’avancent !

 

Résultat de recherche d'images pour "français pessimistes humour"

 

Par contre, si, toi, t’arrives avec ta trique et qu’tu crois qu’tu vas pouvoir leur foutre des coups de trique, en échange du fric que t’auras donné à leurs z’élites zélotes pour les Muses et pour les “Muzzs”,

– crois-moi, parole de COLUCHE ! :

  • tu vas pas « t’a-muzz-ser » longtemps, le «p’tit caïd ».

– “Fais pas ça, fais pas ci”, …

  • « FAIS PAS CHIER, MERDE ! »

– Pass’qu’à force de faire chier le « Céfran », y va en avoir marre…

  • Et y va forcément avoir envie de te balancer les seaux de merde que tu balances sur lui
  • pour faire comme chez toi et qu’on soit « tous PAREILS », hein ?

Pass’que, tu vois, Ducon…,

– je peux bien t’appeler aussi « Ducon » si t’es français  pour de vrai, hein ?

  • « tous PAREILS », ça veut dire aussi « tous aussi cons », hein ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

Pass’que, tu vois, Ducon, j’vois pas pourquoi l’Céfran,

– y devrait être civilisé

– et pourquoi, toi, tu devrais te comporter comme un « sauvageon »

  • avec les excuses de la France pass’que tu t’reçois une baffe de temps en temps ?

 

Résultat de recherche d'images pour "français râleurs humour"

 

-On peut même plus parler “figuratif” en France, avec un style au figuré,

  • figurez-vous !

– Ca y est, y’en a « un-une » qui tourne de l’oeil et qui crie au « racisme » !

  • A L E R T E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pire au « fascisme » pass’qu’il-elle est fâché-e !!!!!!!!!!

  • Manquait plus qu’ça !

– J’suis contre les « cons », j’ai l’droit, non ?

  • Et parfois même très contre,
  • surtout s’y sont mignons, les cons…
  • de préférence quand y sont des « minous »,
  • et de préférence encore quand y sont de sexe féminin… comme les chattes !

 

Résultat de recherche d'images pour "chatte  humour"

 

On rase pas les chattes, c’est P.D.,

  • comme « pédophile ».

Tiens, en parlant d’chatte, elle m’a bien eu, la « Marlène », la reine des menteuses, avec la pédophilie…

– Et le « cons-sensuel » âge en-deça duquel, le « ça » freudien, un être humain, y pourra s’comporter avec des petits d’hommes moins bien qu’un chien d’sa race !

Y’a plus !

Y’a plus rien.

  • “Nique ta race”, comme y disent les “Nique ta mère” qui enQl’ront les mineurs avec leur « consentement  éclairé” et pourront épouser des fillettes selon leurs moeurs de là-bas et pour l’honneur.
  • Belle avancée féministe !
  • Vive la Charia !
  • Vive la loi SCHIAPPA !

Marlène SCHIAPPA, c’est la “Reine des Chipies”.

-Elle s’pisse dessus de plaisir  chaque fois qu’un mec de la Mecque lui gueule dessus !

Dans ses phantasmes, ce sont de “vrais” mecs, ces mecs de la Mecque !

  • Tu comprends, ces p’tites frappes, y tapent leurs femmes, y z’épousent des fillettes, y z’égorgent des gendarmes, bref, de vraies “B Ê T E S  de  sexe”… et de scène.

-Oui, y s’ront violés, les mineurs français, avec leur “consentement éclairé”

– piss’qu’y z’auront eu des cours d’éducation sexuelle en Maternelle,

  • grâce au gouvernement d’Emmanuel MACRON.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"

 

  • Prends-moi pour un con, Marlène, j’te dirais où est le vrai « con » !

J’aurais jamais cru qu’une mère puisse faire « ça » à ses gamines,

– leur transmettre une loi qui dit que leur Q, c’est plus important que leur Q.I.

  • et que si un mec leur passe sur le Q,
  • y faudra qu’elles prouvent, les gamines, qu’y avait un sens interdit marqué sur leurs cons,
  • piss’que la loi ne l’interdit pas, hein, Marlène, de violer des fillettes ?

-Adhérer à une foi qui affirme que les femmes sont inférieures aux hommes,

  • alors que la secrétaire d’Etat à l’égalité homme/femme, Marlène SCHIAPPA, est elle-même mère de deux filles,
  • faut l’faire hein ?

-Pas de quoi êtr’fière, la Reine des Chipies, Marlène SCHIAPPA,

  • avec sa Charia pour seul avenir des femmes en France !
Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"
  • Nan, y faut demander :
  • – “Un enfant est-il un mineur ?
  • Si oui, est-il une personne vulnérable qui peut être abusé par une personne majeure adulte, elle ?  
  • Et dans ce cas, que vaut le consentement d’une personne vulnérable ?

Sinon, y faut aller jusqu’au bout de votr’logique de merde

-et décider qu’y a plus d’enfants,

  • plus de personnes vulnérables,
  • mineures et/ou handicapées. 

C’est pour ça qu’y font voter les personnes vulnérables !

Pass’que violer des personnes handicapées, tu verras qu’y vont dire que c’est pour leur faire plaisir !

 

Résultat de recherche d'images pour "viol d'enfants"

 

__________________________________________________________

Parents sensés, aimant vos enfants, pensez à faire tatouer sur le Q et le con de vos filles dès la naissance, et même bébés : – “NO” !

  • “Non, je ne veux pas être violée !”

Comme “ça”, l’autr’, – le militant des “tous PAREILS” -,  y pourra pas dire qu’y savait pas qu’elle voulait pas, la gamine : – “NON”, “NO”, in english, please…

-ou qu’la p’tite fille qu’il a violée, trop petite pour parler,  n’a pas bien su lui dire que c’était “NON”, pour elle aussi… “NO”, in english, please…

-qu’elle voulait pas être violée, d’autant plus-se qu’elle savait même pas c’que “ça” voulait dire ces jolis mots : – “faire l’amour”.

  • De jolis mots pour un “joli” coup de pute !
  •   “C’est quoi, un viol, tonton  ?”
  • “Tourne-toi, j’vais t’montrer.”

Et l’autr’ de dire : – “Oui, monsieur le juge, elle était d’accord, ma filleule ! Mêm’qu’elle voulait que j’lui montre”.

Les enfants sont curieux par nature.

Et les pédophiles le savent bien.

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles humour"
  •  “Con-Bandit”, çui qu’est copain avec Macron et qui va mener la France aux z’Européennes pour les “LREM” !

___________________________________________________________

 

Autr’exemple pour Marlène, la reine des connes !

  • “Viens, ma petite, viens. Oui, approche ! J’ai un p’tit oiseau qui demande qu’à sortir de ma braguette. Regarde, touche, y s’agite… Tu veux le voir ? Si t’es gentille, j’te permettrais même de jouer avec.”

Et l’autr’de dire : – “J’t’y jure, m’sieur le juge, elle était d’accord pour le voir ! Et après ? Une fois l’oiseau sorti, bah, il a bien fallu lui faire plaisir,… à l’oiseau, euh, à la petite…”

  • Bande de pourritures ! [sic]
  • Que même la Terre, elle recrachera vos cadavres, les crevures !  [sic]

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"

Tu comprends, Ducon, pourquoi les z’élites zélotes, y z’aspirent qu’à une seule chose :

  • qu’on soit tous “muzzs” ?

Pour pouvoir faire “mumuse” avec nos gosses…

__________________________________________________________________

 

 

Moi, au moins, j’aurais appris quelque chose au XXIème siècle, que les mineurs et les majeurs, c’est aussi « tous PAREILS ».

  • Y’a pas de différences !
  • Dans ce cas, j’propose de faire voter les bébés et les enfants de Maternelle, hein, Marlène?
  • T’es bien d’accord, hein, Marlène ?

– Piss’qu’un-e mineur-e peut consentir de manière éclairée à devenir parent d’un autr’mineur,

  • genre être enceint-e à 12/13 ans, parfois même avant à cause des pubertés précoces,
  • faut bien qu’y commencent un jour à voter comme un con pour des cons, non, les mineur-e-s ?

 

Résultat de recherche d'images pour "pédophiles islam"
  • T’es raciste ?

-Pass’qu’eux, y l’sont, racistes !

_____________________________________________________________

– Vive la franc-maçonnerie,

  • et vive la franche connerie ! »

__________________________________________________________________

De COLUCHE

– qui insiste pour re-signer cet article de son nom de plume posthume

  • « L’Emmerdeur pas Mort ».

__________________________________

L’article est enfin fini, ouf.

COLUCHE était pressé :

  • Il devait se passer quelque chose de grave.

Vacances, tchoubidou…

-Ah non, COLUCHE veut publier un autre article.

  • C’est reparti, mon kiki !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche au revoir"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Rêve prémonitoire décrit à la demande du Seigneur : – “Comment s’organisent les Français ? Rodéos en scooters et zéro force de l’ordre à l’horizon ! Donc règne de la terreur partout et “philosophie” de la “soumission” = (égal) résistance nulle part.”

Rêvez pas, les mecs, je ne ressemble pas à la jeune fille du tableau ! 

J’ai fait ce rêve, tôt ce matin.

[Oups ! Hier matin, car j’ai dû faire passer en urgence un “redressement” fiscal pour de vrai,

  • un vrai “faux” en écriture publique,
  • un faux intellectuel ou une vraie débilité, au choix.]

 

Résultat de recherche d'images pour "inspecteur des finances humour"

Il a donc été interrompu, mon rêve, parce qu’il fallait se lever.

J’ai failli l’oublier mais c’était sans compter sur Son insistance.

  • Son insistance à Lui, Lui que certains disent être mort ou n’avoir jamais existé.

– Eh bien, heureusement qu’Il est mort, le Vivant !

  • Sinon qu’est-ce que ça serait s’Il était encore plus Vivant qu’Il n’est ?

– Oui, pour être Vivant, Il est Vivant !, “l’absent”.

Car la mort, c’est juste une absence sur une distance qui est soit celle du coeur, – le désamour -, ou celle du temps, – l’oubli -.

  • Quand on aime, il n’y pas de séparation possible, ni physique, ni géographique.

 

Résultat de recherche d'images pour "la mort absence"

Pour en revenir à ce rêve, sincèrement, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire, tant il traduit un quotidien déjà vécu dans certaines cités par trop de Françaises et de Français dont le ressenti est nié avec tant de force par d’autres Français privilégiés qui vivent, eux, dans de “beaux quartiers”.

Dans ce rêve, j’ai vu comment ils allaient s’organiser, ces Français d’une autre France, livrés à eux-mêmes, abandonnés, et jamais délivrés de la peur,

– de ce sentiment animal de l’homme qui se sait en danger

– un “ressenti” qui ne serait que “psychologique”,

  • selon les riches oligarques qui nous dirigent droit dans le mur,

  • le mur de l’apartheid social entre milliardaires et SDF.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire "

 

 

L’absence de forces de l’ordre occupées ailleurs à faire semblant et à faire du “faux chiffre” oblige les citoyennes et les citoyens français à supporter de plus en plus cette occupation haineuse et hargneuse de lieux de vie autrefois pacifiques et bucoliques par des hordes de pauvres hères eux-mêmes prédateurs et victimes de prédation, la prédation mondiale des ploutocrates.

Je vais donc vous rapporter ce rêve entre banalités de notre quotidien et futilités de vos gardiens, ces gens, qui, pour la plupart, sont des vauriens parce qu’ils n’en ont à rien à faire de vos problèmes.

Mon rêve se déroulait dans une école primaire, pour ce que j’en ai vu.

Je suis présente physiquement dans une salle, comme d’habitude en éternelle formation, une “étudiante” quoi.

Au fond, la vie, ce n’est jamais qu’un long apprentissage.

– Est-ce moi ou une autre ?

  • Quelle importance ?

Rien ne laisse augurer de ce qui va se passer dans quelques instants.

Des professeurs sont réunis pour discuter des problèmes de la rentrée scolaire.

L’ambiance est détendue entre collègues et “camarades”.

Une femme semble diriger les débats et impose le tempo.

Le stage de formation doit durer une semaine.

– Pas un jour de plus !

Elle pose la question qui fâche :

– “Qui a un mandat syndical avec des jours de détachement supérieurs à14  jours ?”

Ajoutant immédiatement :

– “Ce qui posera un problème de disponibilité professionnelle parce qu’il ne faut pas compter sur les petits copains pour prendre leurs classes !”

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Quelques uns osent lever la main et affronter sans vergogne l’ire de la formatrice, avec un regard goguenard et suffisant.

La femme, d’une quarantaine d’années, au ton méprisant, relève les noms des syndicalistes en formations dont le nombre de jours de détachement rendra la présence dans leurs futures classes plus qu’aléatoire.

Puis, elle se tourne vers moi.

Même si nous ne nous connaissons pas, elle semble déjà savoir que je suis aussi une “syndicaliste”.

Je la rassure :

– “Mon syndicat est minoritaire et, si je dispose de jours de détachement, ils ne devraient pas excéder une huitaine de jours.”

– “Quel est ton syndicat ?”

– “Je ne sais pas encore… d’habitude je suis “Solidaire”, peut-être “SUD Educ”.”

  • Sans doute des réminiscences d’une vie antérieure.

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Puis, un homme rentre dans la salle de formation.

Il propose de faire une pause.

Comme des gamins, nous sautons sur l’occasion de sortir du cours pour aller en cour de récréation,

  • trop contents d’échapper aux contrôles de présence

  • et aux questions de “l’Inquisition Académique”.

Certains en profitent pour “cloper” en l’absence d’élèves dans la cour de récréation.

Observatrice de mon propre rêve, je suppose qu’il s’agit d’une pré-rentrée scolaire car les classes sont vides.

Je m’éloigne, c’est à dire que je prends de l’altitude et que je regarde la scène d’en haut.

L’homme qui doit être le directeur de l’école primaire nous surveille.

  • C’est presque rigolo !

Une déformation professionnelle qui l’amène à nous traiter comme des élèves.

– Ce n’est pas de l’espionnite, c’est entre la “bonne franquette” et le “bon père de famille”.

Alors que, redescendue sur terre, je papote avec deux autres collègues, le “directeur” vient vers nous et nous fait signe de revenir en classe, “fissa”.

Il tape dans ses mains et tente de nous regrouper, petit troupeau qui s’était éparpillé, qui, sous le préau pour téléphoner, qui, sous les arbres pour fumer tranquilles, ou qui, près de la machine à café pour partager l’odeur et la chaleur d’un moment de convivialité.

Je sais que cette école n’est pas en “zone sensible”.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Donc c’est peu que de dire que nous ne sommes pas pressés de rentrer en classe, la pause ayant à peine duré cinq minutes.

Mais le bruit de motos et la pétarade de scooters nous obligent à nous rabattre vers la salle de formation, en toute hâte.

Une crainte sans fondement, plutôt un réflexe de “mouton de Panurge” :

– “Ils fuient, donc je fuis.”

Nous comprenons alors pourquoi le “directeur” était venu nous chercher dehors. Il ne souhaitait pas que ses stagiaires reviennent éclopés de leur formation à l’enseignement “en toutes conditions”.

Moi, curieuse, je reste encore un peu en arrière pour voir ce qui se passe.

Des jeunes, adolescents pour la plupart, sont rentrés dans la cour de l’école.

Pour vous décrire les lieux plus précisément, c’est une école primaire organisée comme une “hacienda”, avec des bâtiments scolaires construits autour de la cour et un immeuble administratif donnant directement sur ce “patio” où nous nous trouvions.

Les jeunes tiennent des coktails molotov et autres projectiles qu’ils s’amusent à jeter un peu partout.

– Oui, c’est un jeu,

  • un jeu dangereux donc “excitant”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rodéos de scooters"

Le “directeur” gueule, hurle qu’il a prévenu la police et tente de se faire entendre dans le brouhaha des moteurs et des explosions de pétards artisanaux, tout en se tenant prudemment en retrait derrière un muret, prêt à rentrer dans le hall de l’immeuble administratif si les jeunes venaient à l’agresser.

Les jeunes reculent, certains faisant carrément marche arrière, sans même vérifier s’il y avait derrière eux une personne ou pas.

D’autres cabrent leurs motos par provocation mais finissent par suivre leurs petits copains.

Le “directeur” appuie alors sur un bouton de commande électrique et des portiques sortent des murs pour fermer l’entrée de l’enceinte scolaire.

Ce sont des portiques de contrôle qui permettent seulement à des piétons de passer comme dans les métros ou dans les gares, lorsque ces portiques existent.

Ils ont deux fonctions :

– interdire aux véhicules de pouvoir pénétrer dans l’école pour éviter les attentats avec des véhicules-béliers

– et filtrer les élèves pour savoir s’ils sont armés d’un couteau ou d’une arme de poing ou, pire, d’une bombe, puisque ces portiques peuvent détecter des objets métalliques suspects.

En fait, ce type de portiques “mobiles” et encastrables dans un mur semblent ne pas exister encore. C’est l’image la plus approchante que j’ai pu trouver.

Si l’élève est armé, le portique de contrôle ne le laisse pas rentrer.

L’élève ou le visiteur est bloqué par un bras métallique qui l’enserre et lui barre le passage, l’empêchant de prendre la fuite et le forçant à reculer vers la sortie car le but n’est pas de les capturer, mais de les dissuader de pénétrer dans un établissement scolaire.

Ces portiques sont pratiques car mobiles.

Ils s’intègrent parfaitement dans les murs de l’enceinte, à l’entrée de l’école, et peuvent laisser passer des voitures ou même des camionnettes de livraison, si le véhicule est identifié et accepté.

La sécurité est donc gérée par l’établissement lui-même depuis que les portiques de contrôle sont devenus obligatoires.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Ces mesures sont nécessaires parce qu’il y a eu trois attentats dans des écoles primaires catholiques privées ayant provoqué la mort d’une centaine d’enfants et deux attentats dans des écoles publiques de quartiers pourtant pauvres qui se sont terminés par des prises d’otages spectaculaires, genre “Human Bomb”, mais sans l’intervention de Nicolas SARKOZY.

Alors il a fallu faire un choix budgétaire entre installer des portiques de sécurité ou recruter des vigiles pour l’année en cours, à cause de ces bandes de jeunes incontrôlables

  • puisque ce ne sont plus des élèves sous le contrôle de l’Etat, même s’ils sont tous mineurs.

Les prisons sont pleines à craquer et craquent régulièrement, comme lorsque vous faites craquer des allumettes, à coups de lance-rockets et de bombes fumigènes, tandis que des drones filment des évasions de plus en plus spectaculaires qui remportent un franc succès auprès des publics francophiles.

  • Ou serait-ce plutôt auprès des publics “francophobes” ?

Dans ce rêve, la France est devenue un immense jeu de “battlefront” à qui courra le plus vite pour sauver sa peau. La peau des fonctionnaires est très recherchée comme un trophée par les nouveaux Barbares qu’il nous faut pourtant chérir.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Et si l’agent de surveillance veut répliquer en utilisant la force, il est alors considéré comme un tortionnaire.

– “Il faut rééduquer, pas tuer !” expliquent ceux qui sont cachés dans leur bunker, à l’abri de ces violences faites aux personnes,

  • rubrique statistique tenue par les policiers et les gendarmes qu’ils doivent réduire au maximum,

  • quitte à tricher sur les chiffres, comme d’habitude,

  • le temps que la population française ne soit plus française de souche

  • remplacée par des ethnies habituées à vivre dans des pays du tiers-monde où la sécurité est un luxe et la liberté un mythe.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Les forces de l’ordre n’ont plus le monopole de la violence.

Et il n’y a plus d’ordre en France.

Ce sont les racailles des cités qui ont le monopole de la violence,

  • une violence légale

– légitimée par la déconsidération nationale et la condamnation collective de l’emploi de la force par les fonctionnaires de l’Etat français.

A chaque procès engagé contre les policiers ou les gendarmes, les délinquants des rues gagnent.

Il est expliqué aux victimes institutionnelles consentantes que c’est la seule solution pour maintenir le calme dans les cités françaises.

  • Il faut faire tomber quelques têtes de flics ou de pandores

  • et le bon peuple de France est content !

– En attendant de pouvoir faire tomber la tête du Monarque.

  • Mais le sait-il, ce Monarque, à l’abri dans son château élyséen ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les salaires des fonctionnaires ont été sensiblement augmentés mais l’Etat avait calculé son “coût/ coup”:

  • un “coup/coût” gagnant.

C’était :

– ou augmenter les salaires et accepter des contrats précaires renouvelés selon le bon vouloir de chefs de service incompétents

  • ou continuer à être employés à vie mais de plus en plus mal payés !

Les syndicats ont choisi le court terme qui enrichit mal et violemment,

– à la douceur d’une longue vie qui vous permet de mourir dignement, mais pas de vivre dignement.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Les représentants du personnel devaient choisir entre deux options sans concession :

  • maintenir les agents de l’Etat dans une succession de galères à l’infini, les fins de mois difficiles, l’emploi à vie, une vie de misère jusqu’à leur pauvre mort,

  • ou leur offrir un emploi à court terme bien payé pour vivre pleinement les rares instants de bonheur dont les contractuels publics pourront profiter s‘ils acceptent de perdre “leur sécurité de l’emploi” et leur âme de citoyens volontaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Oui, les contrats temporaires d’embauche publique seront très bien rémunérés.

Et, victoire pour l’Etat français et les contribuables, il n’y aura plus à prévoir d’avancement à l’ancienneté, ni d’indexation de l’indice “trucnuche” sur la hausse du coût de la vie.

  • Que d’économies en perspective pour la République française !

Pendant ce temps, tout se casse la gueule en France.

Seuls s’en sortent les voyous de la République,

  • qu’ils soient ripoux à cols blancs ou chelous en burnous rayés.

Le directeur de l’école primaire m’explique que ce n’est même plus la peine de faire appel à la police. Ils ne se déplacent jamais. Les gens ont appris à faire “sans” et s’organisent, en s’attendant au pire et en sachant que rien ne leur sera épargné si jamais ils commettent une erreur ou pire une “bavure”,

– c’est à dire s’ils venaient à blesser ces “chances” pour la France,

  • ces jeunes en errance mentale et en complète déshérence nationale.

Ce sont eux, les personnels administratifs et techniques, non habilités à pouvoir assurer leur propre défense, qui iront en prison,

  • pas les voyous qui les terrorisent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

 

 

Les équipes pédagogiques doivent faire avec

– et se défendre a minima pour ne pas être accusés d’être des racistes

  • ou pire des fascistes.

Quitte à être blessés !, dans leur amour-propre d’abord, ou dans leur propre corps, toujours à leur tort.

  • Mais c’est mieux que d’aller en prison et de perdre son travail pour des voyous ayant prétendument perdu la raison,

  • voyous qui n’iront jamais au trou, eux.

Les politiques ont trop peur de les provoquer, ces jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie.

La France des banlieues pourrait s’embraser à nouveau,

  • et menacer de monter sur Paris pour tout faire brûler

  • sans raison et en toutes saisons.

Paris se protège !

Mais Paris n’est plus la France.

  • Et la France, elle, elle se meurt.

Elle se meurt de peur.

  • Elle se meurt tout court, chaque jour un peu plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les portillons se sont refermés et je comprends mieux comment fonctionne cette France qui a perdu ses services publics pour assurer sa sécurité.

S’il n’y a plus de frontières, les murs de chaque maison, de chaque établissement, de chaque immeuble deviennent des frontières à l’intérieur desquelles se bâtissent les sottes solitudes et les mauvaises habitudes des bottes qui frappent le sol au pas de l’oie.

Pour que la paix règne en France, c’est sur la voie publique qu’il faut faire régner l’ordre.

– Pas demander aux citoyennes et aux citoyens de France de devoir supporter la violence de la rue à cause de l’incapacité de l’Etat à savoir faire régner l’ordre en France !

– “Un chef d’Etat qui ne sait pas protéger sa population doit démissionner”, dit le Seigneur.

Quand je me suis réveillée, je savais que, dans l’avenir, la Sécurité Publique n’existerait plus.

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Ce serait juste une part de marché, une prestation de service supplémentaire servant à enrichir les plus riches,

  • les encore et toujours plus riches.

Car c’est la nouvelle loi du marché, celle qui fait du malheur des hommes un simple besoin à satisfaire

– sachant que ce malheur a été provoqué par l’incompétence de chefs d’Etat se moquant comme de l’an quarante ou de l’an un du Christianisme du bonheur des Français.

  • Car le malheur des Françaises et des Français fait le bonheur et fera le bonheur des marchands d’armes en Europe !

Ainsi les plus riches auront leurs propres gardes du corps dans des demeures somptueuses, les administrations profiteront d’un budget complémentaire réservé spécifiquement à leur sécurité (vigiles et systèmes de protection) tandis que les pauvres gens se feront agresser, voler et tuer chez eux et à l’extérieur de leurs domiciles par des “sauvageons” qu’il faudrait appeler de fait des criminels et des délinquants.

Quand les rues ne sont plus gardées ni les existences sauvegardées, il ne reste plus au peuple que le droit de mourir pour ne pas se faire tuer.

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire"
  • Blancs et Noirs, Noirs et Blancs, seront traités comme des esclaves par leurs nouveaux Maîtres ! 

Mais, en France, même ce droit, le droit de se défendre, est refusé au peuple de France.

  • Pour préserver la paix civile !”, affirment les imbéciles qui vous dirigent.

Quand les “criminels” auront exterminé le peuple de France, alors ils iront s’occuper de ceux qui n’ont pas su s’occuper des affaires de la France.

Et le Seigneur ajoute :

– “Je n’entendrais pas plus vos supplications que vous n’avez entendu les supplications de votre peuple.”

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Pourquoi, pour ces enfants-là,  faut-il mettre des policiers à l’école et les enseignants à la rue ?

  • Pour leur apprendre  à vivre dehors, LIBRES, la vraie VIE,
  • tous LIBRES, enseignants et élèves.

Mais, pour être LIBRES de faire tout ce qu’on veut, à condition de ne blesser personne, il faut d’abord vivre soi-même en SECURITE.

Car la première des LIBERTES publiques en France, c’est de pouvoir y vivre en SECURITE.

– Est-il normal qu’un-e Français-e ait moins de droits en France qu’un-e étranger-ère en SEJOUR IRREGULIER sur le territoire NATIONAL ? Cette discrimination anti-FRANCAISE peut-elle être attaquable en droit français ? Des devoirs de l’Etat français envers SA population française discriminée négativement.

Afficher l’image source

 

Nous serions en période de plein emploi et nos rues seraient jonchées de déchets humains AYANT CHOISI de vivre une vie d’hippie, sans argent et drogués, je ne serais pas en train d’écrire cet article.

Il fut un heureux temps, préfiguré par l’acteur Philippe NOIRET dans un film célèbre intitué “Alexandre le Bienheureux”, film réalisé par Yves ROBERT et sorti en 1968 où le droit à la paresse était récompensé par la suractivité professionnelle d’un grand nombre de Français dits “actifs”.

Afficher l’image source

Le “clochard” faisait partie du paysage français et chaque village avait son “Alexandre” alors que chaque ville, par quartier, avait sa “cloche”. Figure sympathique reprise par le dessin animé de Walt DISNEY, “La Belle et le Clochard”, le “vagabond” allait de ville en ville et d’errance en errance, une bouteille de pinard à la main et l’autre tendue vers son prochain, un “prochain” magnanime.

Afficher l’image source

Pourquoi dans ce temps d’avant et ce “temps d’Avent”, du latin adventus, « venue, avènement »,

la figure du “clochard” était-elle en sympathie ? Autrement dit pourquoi ce qui provoquait de l’empathie chez les Français est-elle devenue une sorte de phobie nationale appelée “SDF” ?

Longtemps avant, au Moyen-Âge chrétien, au temps des Cathédrales, il existait des légendes et contes d’antan selon lesquels Jésus s’incarnait dans le “vagabond” à qui il fallait réserver une place à sa table de peur de se voir refuser le Paradis parce que vous auriez refusé de donner à manger à ce “clochard” divin.

  • “Superstition !” jurent les “pas-francs” maçons devenus nos veuls et seuls élus républicains à décider de tout et de rien pour le bon peuple de France (moins de 300 000 “pas francs”-maçons gérant et trompant plus de 60 millions de Français !).

– “Superstition ?” Quoique…

Résultat d’images pour un clochard bien connu des parisiens

Le CHRIST s’incarne dans l’Homme, et lorsqu’Il s’incarne, croyez-moi !, Il ne choisit pas d’être le Président de la République ou le Président Directeur Général de Renault.

Il choisit d’être un mendiant, un mendiant de l’Amour.

Et le CHRIST peut réellement s’incarner, sans que vous puissiez Le reconnaître.

Il a autant de visages qu’Il y a d’hommes sur cette terre.

Et Son visage est autant celui du “SDF” moderne que celui du “voyageur” moyenâgeux, tous les deux mendiant leur pitance quotidienne et incarnant la souffrance humaine, cette misère solitaire pire que toutes les guerres.

Mais ce mendiant de l’Amour était respecté car il servait à exorciser les peurs et les pleurs d’une humanité à la recherche du Graal.

Afficher l’image source

Aujourd’hui le “SDF” sert à exclure le péché de notre société moderne. Le mendiant est devenu l’incarnation de toutes nos fautes, en particulier le pire péché pour les Capitalistes, le refus de l’Homme d’être exploité par les hommes.

Le “SDF”, c’est le parfait “Bouc Emissaire” d’une société qui se veut parfaite et exclut à tour de bras, avec une rare violence institutionnelle, toutes celles et tous ceux qui ne sont pas “cons-formes” au modèle du “Vivre Ensemble“.

  • Curieux, non ?

Et c’est quoi, le modèle du “Vivre Ensemble” ?

C’est le “migrant”.

Lui a tous les droits.

La figure du “migrant” a remplacé celle du “vagabond” divin.

  • Après tout, c’est un “voyageur” lui aussi !

Afficher l’image source

Un voyageur du XXIème siècle qui incarne le rêve mondialiste, l’abolition de toutes les frontières et donc la satisfaction de tous les désirs, même les plus inavouables et surtout les plus irrémédiables.

Le rêve du Mondialiste est devenu le cauchemar du Nationaliste.

Et, entre ces deux modèles de “voyages”, d’incarnation du divin, la figure du “clochard” béni nous visite et celle du “SDF”, le “Sans Domicile Fixe” honni, nous habite comme une peur intime, celle de finir comme lui.

Le “SDF”, c’est la fin de la vie.

Le “migrant”, c’est le début de la vie, d’une nouvelle vie,

  • le mythe américain avec ses cow boys et ses indiens,

  • sauf que les indiens ont fini presque tous massacrés par les nouveaux arrivants,

  • l’illustration parfaite du “grand remplacisme” devenu un masochisme européen.

Afficher l’image source

Mais la figure du “migrant” nous invite à dépasser les frontières de nos limites et nous invite à “renoncer” à devenir nous-mêmes pour mourir à l’autre, n’est-ce pas ?

– Néanmoins est-ce chrétien de vouloir renoncer à soi-même,

  • de renier son identité et sa culture, objet de la litanie religieuse de la messe CATHOLIQUE du dimanche 6 mai 2018,

  • aux fins d'”accueillir” “l’autre” dans son acception entière et son altérité si fière,

  • un autre, cet “autre”, “l’étranger” applaudi pour qui s’applique d’autorité un principe de charité d’Etat refusé aux “SDF” maudits de la Nation française,

  • la fin d’une Nation française ?

– « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » Matthieu 22-39, a dit un certain Jésus-CHRIST.

Pour aimer son prochain, il faut d’abord s’aimer soi-même.

Afficher l’image source

Et pour s’aimer soi-même, il faut aimer tout ce qui est “soi”, ce qui constitue son “soi”,

  • à moins d’être Bouddha et d’avoir atteint l'”En-Soi”, le “Nirvana”.

Le “Nirvana” est un concept philosophique de l’hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme qui signifie « extinction » ou « libération ».

_______________________________________________________________

Voir sa définition sur WIKIPEDIA qui est une encyclopédie LIBRE “online” alimentée intellectuellement par de nombreux autistes passionnés de savoir,

  • d’où leurs surnoms d’ “idiots savants”.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nirvana_(monde_indien)

  • par des jaloux encore plus idiots !

 

Afficher l’image source

______________________________________________________

Nous pouvons dire, sans rire, que l’Europe, surtout la France, est très en avance sur le concept et va atteindre le “Nirvana” !

  • Qui est l’extinction du “Soi” !

Mais chez les Chrétiens, la survie du “Soi” est essentielle à la poursuite de la Vie.

Encore faut-il savoir qui l’on est et qui est son “Soi” pour l’aimer et l’entretenir ?

Sinon le “Soi” va mourir et l’âme va partir rejoindre un vaste “Océan” qui est le début du monde dans sa virtualité.

  • Le monde n’est pas né tant que l’Homme n’est pas né !

La question est d’importance que de choisir quelle vie nous voulons mener car il s’agit d’une question de Vie ou de mort.

  • Etre remplacé-e, c’est vouloir mourir !

Afficher l’image source

 

Or le “suicide” est INTERDIT dans le Christianisme.

Celui qui meurt en martyr, le Chrétien, ne se suicide pas. Il est TUE !

Nuance et différence avec l’Islam du Prophète Mahomet qui glorifie le martyr du “tueur” de Chrétiens, de Juifs, d’homosexuels, de femmes impures, d’enfants innocents, de mécréants, et j’en passe.

Le Seigneur ajoute qu’il peut être TUE, le Chrétien, à petits feux, petit à petit, peu à peu, comme quand vous voulez éliminer la mauvaise herbe dans votre jardin.

Rien de tel que d’y apporter une plante invasive pour détruire la mauvaise herbe autochtone qui vous empêche de réaliser du profit !, votre PROFIT, le “profit PERSONNEL”.

Or le “profit”, c’est le mot “divin” aujourd’hui, un mot en or, un mot tout en or.

Afficher l’image source

  • Celui qui ne profite pas des autres est NUL.

C’est un niais, un imbécile, pire, un débile !, c’est à dire un faible.

Comme les “SDF”.

Car un SDF, s’il tend la main, vous laisse le choix de lui donner ou pas de l’argent.

Enfin, “normalement”.

Peu de SDF s’attaquent à des piétons en hurlant “Vive Dieu !” et en plantant un couteau dans le dos d’un jeune homme qui s’enfuit ou en l’égorgeant comme un “mouton”,

  • le “mouton” du “Vivre Ensemble”.

Résultat d’images pour la loi du plus fort

Pourtant, il aurait toutes les raisons du monde, le SDF, de vous en vouloir, vous qui passez sans le voir !

Il crève à petits feux sur un trottoir, sous vos yeux, le SDF, et vous marchez dessus, la “République En Marche”, “REM”, comme “res, rei”, la “Chose publique”, la “Res publica”

  • ou pire, le “rem”, cette unité de mesure, en physique, de l’effet biologique d’un rayonnement radioactif qui vous menace comme une future guerre nucléaire déjà annoncée en Europe.

__________________________________________________

https://www.youtube.com/watch?v=xwtdhWltSIg

R.E.M. – Losing My Religion (Official Music Video)

*remhq

Ajoutée le 1 juil. 2011

The GRAMMY Award-winning “Losing My Religion” from R.E.M.’s critically-acclaimed, 1991 album, “Out Of Time”

Résultat d’images pour rem losing my religion

____________________________________________________________

[Un “hasard”, le choix de cet acronyme “REM” ?

  • Non, une promesse gouvernementale !]

Vous préférez mourir plutôt que vivre ?

Il faut le croire, vous qui ne croyez plus en rien.

La vieille Europe renonce à se battre,

– les héritiers de “Mai 68, fais ce qu’il te plaît !” refusant les limites d’un monde qui s’appellerait “morale”,

  • la “morale chrétienne”.

Quelle horreur !

Vous admettrez que la culture de l’excuse ne s’applique pas aux “SDF” français lesquels sont lourdement condamnés pour avoir volé de la nourriture dans les grandes surfaces, fût-ce une boîte de sardines !

Afficher l’image source

Pourtant, autrefois, ce délit n’était pas retenu contre une personne mise dans la nécessité de se nourrir, donc de voler de la nourriture, pour ne pas mourir.

Des juges, aujourd’hui, considèrent qu’un SDF qui vole de la nourriture est un délinquant redoutable, puisqu’il vole les riches.

  • Pauvres riches !

– Réduits à utiliser la Justice de leur pays, la France, pour se défendre

  • contre un peuple réduit, lui, à la misère,

  • et contre ceux qui s’appellent les “traîne-misère“, justement !

Afficher l’image source

– “Justement ?”

– “Non, INJUSTEMENT !”

Les accidents de la vie, comme le chômage, condamnent à la mort sociale des femmes françaises et des hommes français qui avaient un avenir… avant !

Mais le chômage fait partie de la vie sociale comme la mort fait partie de la vie physique.

– “Il faudra s’y habituer !” dit doctement celui qui considère “normal” de mal payer un docteur

  • et tout aussi “normal” de surpayer un vendeur de bagnoles !

L’échelle des salaires est telle que la France va rejoindre l’Inde sur le plan des inégalités sociales, certains de nos PDG, vendeurs de chaussettes, ayant des revenus équivalents à celui d’un Maharadja qui pourrait être le Maharadja du Jodhpur, tant leur train de vie est insolent car indécent.

Dans quel pays a-t-on vu un Président Directeur Général gagner plus qu’un Président de la République au nom des responsabilités qu’il assume ? La France !

  • De qui se moque-t-on ?

– Du bon peuple de France, à coup sûr !

__________________________________________________

https://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1059793-president-de-la-republique

Président de la République : 15 140 € bruts par mois

  • Le salaire des politiques et des élus

Traitement mensuel : 15140,45 € bruts par mois qui comprend une indemnité de base (11 759,58 €), une indemnité de résidence (352,79 €) et une indemnité de fonction qui, elle, n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu (3 028,09 €).

[…]]

Afficher l’image source

______________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/22/97002-20160622FILWWW00052-carlos-ghosn-a-gagne-plus-de-16-m-en-20152016.php

Ghosn a gagné plus de 16 M€ en 2015/2016

Par Lefigaro.fr avec AFP Mis à jour le 22/06/2016 à 11:02 Publié le 22/06/2016 à 07:42

Le PDG du constructeur d’automobiles japonais Nissan, Carlos Ghosn, a reçu une rémunération de plus d’un milliard de yens (9 millions d’euros) en 2015/16, une somme qui s’ajoute à celle perçue pour Renault et qui a suscité la controverse en France. […]]

Afficher l’image source

_____________________________________________________________________

https://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/La-remuneration-Carlos-Ghosn-fait-encore-vagues-2016-12-29-1200813484

La rémunération de Carlos Ghosn fait encore des vagues

Jean-Claude Bourbon , le 29/12/2016 à 8h58

[Le PDG de Renault pourrait toucher une plus-value de 6 millions d’euros en exerçant ses stock-options.

[… ]

Avalanche de réactions

À gauche, cette annonce a provoqué de nombreux commentaires. « Monsieur Ghosn se rémunère sur des efforts de salaires et de temps de travail de ses propres salariés, et c’est inacceptable », a affirmé la député socialiste Karine Berger sur LCI. « Il va de soi que c’est toujours moralement choquant de constater que l’on peut gagner comme ça, sur une manœuvre liée au capital », a affirmé Richard Ferrand, le secrétaire général d’En Marche !, et soutien d’Emmanuel Macron à la présidentielle, interrogé sur RTL.

La CGT évoque, quant à elle, une « rémunération indécente » et s’en prend au « cynisme exacerbé » de Carlos Ghosn. Le syndicat estime que le PDG de Renault est « récompensé » pour voir atteint « ses objectifs contenus dans l’accord de compétitivité 2013-2016 », en évoquant les 9 200 départs sur trois ans enregistrés dans l’entreprise pour seulement 3 000 embauches.

Afficher l’image source

Une polémique récurrente

[…]

En avril, les actionnaires de Renault, dont l’État possède 20 % des droits de vote, avaient rejeté à 54 % une résolution portant à 7,251 millions d’euros la rémunération de Carlos Ghosn au titre de 2015. Mais le vote n’avait qu’une valeur consultative.

Un des patrons les mieux payés

Selon le classement annuel établi par le cabinet Proxinvest, le PDG de Renault a été l’an dernier le deuxième patron le mieux payé du CAC 40, derrière Olivier Brandicourt, le nouveau PDG de Sanofi, qui a touché 16,8 millions d’euros en 2015, dont 7,2 millions de primes de bienvenue.

Mais le numéro un de Renault a d’autres sources de rémunération. Il est aussi à la tête du constructeur japonais Nissan et a perçu à ce titre 9 millions d’euros en 2015. Aujourd’hui, il cumule aussi une autre casquette, celle de président du conseil d’administration de Mitsubishi Motors, qui vient d’ailleurs d’adopter une nouvelle grille de rémunération de ses dirigeants. Revues à la hausse, évidemment.]

Afficher l’image source

_____________________________________________________________________

Donc il appert que diriger une multinationale qui fut autrefois française paye mieux que gouverner un pays comme la France.

  • Pourtant qui peut contester que si la multinationale Renault disparaît, c’est moins grave que si disparaissait la France ?

  • Au lieu d’acheter des voitures “Renault”, les Français achèteront des voitures japonaises, comme aujourd’hui.

Si la France disparaît, c‘est l’équilibre du monde qui s’en trouverait renversé.

SOYONS RAISONNABLES :

Il ne s’agit pas de demander qu’un Président de la République gagne plus qu’un PDG, vendeur de voitures, non !

Mais il s’agit d’exiger que le travail des salariés soit rémunéré justement selon une échelle de salaires déjà établie 

  • par le Décret n° 2012-983 du 23 août 2012 relatif au traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement 

  • imitable par et chez un vendeur d’automobiles irritable au rôle sociétal non indispensable et qui se fiche de la France comme de sa première chemise.

Afficher l’image source

_________________________________________________________________

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/PRMX1232759D/jo

Décret n° 2012-983 du 23 août 2012

  • relatif au traitement du Président de la République

  • et des membres du Gouvernement

NOR: PRMX1232759D

ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/PRMX1232759D/jo/texte

Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2012/8/23/2012-983/jo/texte

Publics concernés : membres de l’exécutif,

  • citoyens.

Objet : confirmation de la réduction du traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement.

Entrée en vigueur : les traitements fixés par le décret sont applicables depuis le 15 mai 2012.

Notice : le décret tire les conséquences de la décision du Conseil constitutionnel n° 2012-654 DC du 9 août 2012 en se substituant aux dispositions de la loi du 6 août 2002 déclarées contraires au principe de séparation des pouvoirs. Il confirme la réduction de 30 % des traitements du Président de la République et des membres du Gouvernement mise en œuvre depuis le 15 mai 2012.

Références : le décret peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Afficher l’image source

Le Président de la République,

Sur le rapport du Premier ministre,

Vu la Constitution ;

Le conseil des ministres entendu,

Décrète :

Article 1

Le Président de la République et les membres du Gouvernement reçoivent un traitement brut mensuel calculé par référence au traitement des fonctionnaires occupant les emplois de l’Etat classés dans la catégorie dite « hors échelle ». Il est au plus égal au double de la moyenne du traitement le plus bas et du traitement le plus élevé de cette catégorie.

Ce traitement est complété par une indemnité de résidence égale à 3 % de son montant et par une indemnité de fonction égale à 25 % de la somme du traitement brut et de l’indemnité de résidence.

Article 2

Le traitement brut mensuel prévu à l’article 1er est fixé, pour les ministres et les ministres délégués, à 1,4 fois la moyenne du traitement le plus élevé et du traitement le plus bas perçu par les fonctionnaires occupant des emplois de l’Etat classés dans la catégorie « hors échelle ».

Afficher l’image source

Article 3

Le traitement brut mensuel, l’indemnité de résidence et l’indemnité de fonction du Président de la République et du Premier ministre sont égaux aux montants les plus élevés définis à l’article 1er ci-dessus majorés de 5 %.

Article 4

Le présent décret s’applique aux autorités investies à compter du 15 mai 2012, à partir de leur prise de fonctions.

Article 5

Le décret n° 2002-1058 du 6 août 2002 relatif au traitement des membres du Gouvernement est abrogé.

Article 6

Le Premier ministre et le ministre de l’économie et des finances sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 23 août 2012.

François Hollande

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Jean-Marc Ayrault

Le ministre de l’économie et des finances,

Pierre Moscovici

____________________________________________________________

Donc l’avenir de la France dépend d’un “fonctionnaire” (grille des salaires), ou un Président assimilé à un fonctionnaire, qui est moins bien payé qu’un vendeur de voitures ?

Afficher l’image source

  • Mais dans quel monde vivons-nous ?

C‘est tout simplement ABSURDE.

Si la rémunération doit être proportionnelle à la responsabilité qui découle de la fonction occupée, il apparaît nécessaire :

– soit de payer le Président de la République française PLUS QUE le Président Directeur Général de Renault, Nissan and co, etc.,

– soit de payer les PDG des multinationales MOINS QUE les Présidents qui gouvernent des pays.

Il faudra choisir pour que chacun-e retrouve sa place dans une économie REELLE qui tient compte du POUVOIR donné à chacun par la VOLONTE DU PEUPLE.

Le pouvoir économique ne doit pas être SUPERIEUR au pouvoir politique, sous peine de mettre à l’amende tous les pays et tous les peuples du monde.

Afficher l’image source

Les Rois de France l’avaient bien compris.

Si nous voulons que le pouvoir politique EXISTE face à un pouvoir économique aux moyens démesurés, il va falloir INVERSER la place de ce pouvoir économique

  • et RENVERSER l’OLIGARCHIE mondialiste.

Sinon nos Présidents de la République resteront des pantins entre les mains de “fantômes”,

  • des “GHOSTS” qui ne sont invisibles que de ceux dont ils ne veulent pas se faire voir,

  • les peuples qui travaillent pour eux.

Afficher l’image source

En conséquence, la pauvreté qui gangrène nos banlieues et nos campagnes se répand comme la lèpre de la corruption,

  • grâce à des salaires mirobolants qui n’ont aucune signification REELLE par rapport au travail accompli et aux responsabilités endossées.

Pour certains PDG, il est plus facile de s’acheter un Président de la République, vu son maigre salaire, que de s’acheter un marché aux USA, opportunité très protégée.

C’est dangereux, très dangereux pour l’indépendance de la France !,

  • cette situation ETONNANTE
  • mais qui n’étonne personne !?

– et qui explique qu’il ne puisse pas y avoir de “PREFERENCE NATIONALE” !

Si le Roi n’existe pas, son Royaume est “mort”.

Le Président de la République n’a pas les moyens matériels de s’opposer à la volonté de “DICTATEURS” marchands, des “acteurs économiques” qui pillent le monde et ses richesses, qui vandalisent les terres de notre Planète pour posséder des fortunes INCALCULABLES et, de toutes façons, INACCEPTABLES.

Vendre des voitures ne devrait pas permettre, moralement et LEGALEMENT, de s’enrichir plus qu’un Chef d’Etat.

Afficher l’image source

Il serait temps de remettre en perspective cette société LIBERALISTE qui court à sa perte,

  • payant ses soignants, ceux qui sauvent nos vies !, à coups de lance-pierre

  • et enrichissant de manière éhontée les “épiciers” qui prétendent les diriger mais sans pouvoir jamais guérir les Français malades de cette dictature financière.

Carlos GHOSN ne pourra jamais sauver une vie humaine, d’autant plus que par sa gestion  de l’entreprise Renault, il a plutôt été responsable d’une vague de suicides, vite oubliée aujourd’hui,

– tant il est vrai que ce monde devenu fou

  • récompense les criminels

  • et assassine les “vertueux”.

 

Afficher l’image source

Le mot “Vertu” fait trembler de peur tous ces “seigneurs de paie” qui se payent la tête des Français – – mais savent, en retour, qu’ils risquent aussi, un jour, d’y perdre la leur,

  • un jour de colère du peuple,

  • un jour de colère du Seigneur,

– car “Vox Populi, Vox Dei“.

Il reste à déterminer dans ces responsabilités si mal payées, celle réservée constitutionnellement à la protection du peuple français, pour faire disparaître la “discrimination anti-française” qui frappe tous les Français de plein fouet !

Afficher l’image source

________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

Découverte des institutions

Comprendre les institutions

Le fonctionnement des institutions

  • Pourquoi parle-t-on d’”irresponsabilité politique” du président de la République ? |

La tradition institutionnelle française a consacré l’irresponsabilité politique du président de la République. […]

Tout est dit, c’est ECRIT en toute clarté et toutes lettres sur un site OFFICIEL du Gouvernement français :

– non seulement le Président de la République est mal payé,

  • mais, en plus, quoiqu’il fasse, il est “IRRESPONSABLE” politiquement !

Afficher l’image source

La seule manière, pour le Président français, d‘être RESPONSABLE

  • et d’avoir donc l’OBLIGATION de REPONDRE de ses ACTES (du latin “respondere” d’où est tiré le mot “RESPONSABILITE”)

– est d’utiliser la voie du référendum pour savoir si le peuple l’approuve.

Car gouverner, sans l’accord du peuple, c’est le trahir, son peuple.

Un homme qui gouverne un pays, selon sa propre volonté et contre la volonté du peuple qui l’a élu, est un “DICTATEUR“.

Le site “républicain” de “vie publique” expose fort bien cette problématique et le fait qu’aucun Président de la République n’a voulu se soumettre à la volonté du peuple par un référendum pour en tirer ensuite les conséquences politiques,

  • malgré l’exemple donné par le Général De GAULLE, le concepteur de la  Constitution de la Vème République, qui avait renforcé le pouvoir présidentiel au détriment du pouvoir parlementaire.

Pourtant, si le Général De GAULLE faisait approuver ses décisions par le peuple de France, se soumettant à sa volonté en cas de désapprobation, c’est à dire en démissionnant de son mandat présidentiel, le moins qu’on puisse dire, c’est que “la place est bonne” à voir comment les “morpions” au pouvoir s’accrochent à leur siège présidentiel,

  • eux qui ne sont que les pions des multionationales françaises ou étrangères

  • et les “espions” de puissances étrangères qui continuent de coloniser la France grâce à l’ARGENT, en particulier grâce aux “pétrodollars”.

Afficher l’image source

_____________________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

[…]

Cette procédure [d’irresponsabilité] apparaissait tout à fait adaptée dans des régimes où le rôle du président de la République était finalement assez réduit. Mais, dès lors que les rédacteurs de la Constitution de 1958 ont fait de celui-ci la « clef de voûte » des institutions, l’irresponsabilité apparaît en décalage avec l’importance des pouvoirs présidentiels, et ce en dépit de l’existence d’exceptions à l’apposition des contreseings du Premier ministre et des ministres (ex : pour dissoudre l’Assemblée nationale).

Cette irresponsabilité politique a été en quelque sorte accrue par la pratique institutionnelle des présidents qui ont succédé au général de Gaulle. Ce dernier utilisait le référendum pour tester la confiance que lui portaient les électeurs. Il a, à chaque référendum, remis son mandat en jeu, reconnaissant par ce geste sa responsabilité politique. D’ailleurs, lorsque le résultat fut négatif (en 1969), il démissionna immédiatement.

Ses successeurs n’ont jamais adopté cette lecture de la procédure référendaire et ont, au contraire, toujours annoncé que le résultat du référendum ne pouvait pas avoir d’effet sur leur mandat (ex : en mai 2005, lors de la victoire du « non » et du refus de ratifier le traité établissant une constitution pour l’Europe). De même, aucun président de la Ve République n’a cru devoir démissionner lorsque les élections législatives étaient défavorables au camp qui l’avait porté au pouvoir (François Mitterrand en 1986 et 1993), même lorsque le Président avait lui-même provoqué le retour aux urnes (Jacques Chirac en 1997).

[…]]

Afficher l’image source

________________________________________________________________

Par conséquent, si le peuple de France s’estimait DISCRIMINE par une politique SYSTEMATIQUEMENT menée en faveur des “étrangers”, au point de se servir de l’argent public comme d’un vecteur de CORRUPTION pour payer les Collectivités Territoriales par tête de migrant accueilli chez elles CONTRE LA VOLONTE DU PEUPLE FRANCAIS,

  • le Président de la République française devrait se soumettre

  • à un REFERENDUM

  • pour savoir si cette DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE est soutenue par le peuple qui l’a élu.

De fait, Emmanuel MACRON est bien trop intelligent pour se servir d’un référendum exploitable contre lui. S’il propose un référendum, ce sera pour diviser le peuple français comme il sait si bien le faire,

– en proposant de réduire le nombre des Parlementaires qui vivent grassement de leurs primes et indemnités parlementaires.

Afficher l’image source

_____________________________________________________________

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/president-republique/role/pourquoi-parle-t-on-irresponsabilite-politique-du-president-republique.html

[…]

Cependant, la révision constitutionnelle du 23 février 2007 en réformant le statut du président a introduit un mécanisme de responsabilité politique (art. 68 de la Constitution). Elle a mis en place une procédure très encadrée de destitution qui sanctionne les atteintes que le comportement du chef de l’État pourrait porter à la fonction présidentielle.

La destitution est prononcée par le Parlement réuni en Haute Cour. Elle ne constitue donc pas une sanction pénale, mais une sanction politique, dont la conséquence est de mettre un terme au mandat du chef de l’État et à l’inviolabilité qui lui est reconnue par l’article 67 de la Constitution pour la durée de ses fonctions. La mise en cause de la responsabilité du Président par cette procédure est toutefois très restrictive.

Afficher l’image source

_________________________________________________________________________

Or, à l’heure actuelle, le Parlement français est majoritairement constitué des Députés “LREM”, l’actuel Parti du Président de la République française.

Ainsi les Français ont signé un “chèque en blanc” à leur Président de la République qui refuse et refusera, comme ses prédécesseurs, de se soumettre à la volonté du peuple de France par la voie référendaire.

Etant “MAL-in”, s’il le fait, ce sera uniquement et seulement parce qu’il sait que les Français approuveront une de ces décisions qui pourrait être la réduction du nombre de Parlementaires avachis par les tournées de bars et blanchis par “l’in-Justice” de la France quand ils doivent répondre très exceptionnellement de leurs actes.

  • Et encore faut-il ajouter qu’il y a fort à parier que ces Parlementaires, s’ils sont inquiétés par le pouvoir judiciaire, le sont car ils seraient des opposants politiques au “camp MACRON” !

Résultat d’images pour parlementaires français humour

Néanmoins il existe une exception, celle de l’hypothèse de la “haute trahison” devant la Haute Cour de Justice. Mais le Président ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées parlementaires, “tautologie” de la mauvaise foi, cercle vicieux des parangons de justice qui ne sont que des “Harpagon” tentant de marier la France avec l’Islam pour protéger leur cassette d’or.

  • Le peuple français n’a pas d’autre solution que la Révolution !

Puisque c’est la seule solution qui s’offre au peuple de France, les élus de la République maçonnique ayant renoncé à protéger ceux qui les avaient élus pour favoriser ceux qui haïssent la France et ses valeurs chrétiennes.

La preuve en est, le nombre de SDF français blessés ou tués dans la rue, nombre inconnu de corps enterrés ou incinérés sous “X”, un “X” qui défie la mémoire du temps dans des fosses communes puant la mort,

  • la mort de la France !

Afficher l’image source

Quand le pouvoir politique n’a plus suffisamment de pouvoir pour protéger les plus faibles des Français, il doit répondre de cette grave défaillance,

  • et ce, d’autant plus, qu’a contrario, il loge gratis des “étrangers en situation irrégulière”

  • car rentrés clandestinement,

  • c’est à dire ILLEGALEMENT sur le territoire NATIONAL.

En droit pénal, il est nécessaire de prouver que cette DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE est voulue.

Lacte de diffusion de la circulaire du 4 mai 2018 le prouve aisément.

Cette circulaire est adressée aux Procureurs de la République par le Directeur des Affaires Criminelles et des Grâces (DACG) du Ministère de la Justice, Rémy HEITZ, qui réprimande les “Identitaires”, postés en tant que lanceurs d’alerte à une frontière française dans le seul but de dénoncer l’absence de policiers lors du franchissement ILLEGAL de cette frontière par des étrangers en situation irrégulière.

Afficher l’image source

L’accusation du DACG est pour le moins “tendancieuse”. Il s’agit ni plus ni moins d‘un acte d’allégeance de “l’in-Justice” française envers une autorité européiste et immigrationniste, l’Europe criminelle des marchands et trafiquants  d’êtres humains.

Cette oligarchie mondialiste du “PROFIT” reste cachée pour mieux contrôler les “pantins” gouvernementaux qui doivent détruire au plus vite les “Etats-Nations”, à cause de la montée des populismes en Europe.

C’est ainsi qu’un banal acte de protestation IDENTITAIRE à une frontière française devient criminel alors que le fonctionnaire d’Etat qui commet cette “circulaire” donne PUBLIQUEMENT des instructions ECRITES à des Procureurs pour contrecarrer les décisions de classements sans suite d‘un Procureur par faute de pouvoir qualifier pénalement ces faits.

Ce qui devait ne plus JAMAIS se reproduire :

  • qu’un “Garde des Sots” ou son représentant donne des instructions écrites à un ou des Procureurs de la République pour une affaire en cours,
  • à cause du respect de l’indépendance des Parquets.

Afficher l’image source

Il en ressort,

  • ce que tous les Français savent déjà

– qu’il est désormais INTERDIT au peuple de France de s’opposer à l’immigration clandestine,

  • sous peine d’être lourdement et PENALEMENT condamné.

Le désordre intérieur est VOULU.

L’immigration CLANDESTINE est VOULUE.

La destruction des “Etats-Nations” de l’Europe est VOULUE.

En clair, il s’agit d’une forme de génocide des populations blanches européennes, “génocides des Blancs” qui se répètent dans des pays africains comme l’Afrique du Sud

  • sans que l’ONU n’en fasse toute une affaire d’Etat !

Pire, l’Australie qui se proposait d’accueillir des fermiers blancs, chassés de chez eux et menacés de mort, a dû faire marche arrière à cause des pressions exercées contre son propre pays qui n’est plus souverain dans le choix des populations à accueillir sur ses terres.

Afficher l’image source

Car il est permis de “DISCRIMINER” “ANTI-BLANCS’, de “CASSER DU BLANC” sur les réseaux sociaux et de “CHASSER LES BLANCS” en vrai et pour de vrai,

  • même s’ils sont sur leurs terres d’origine en Europe.

C’est très grave ce qui se passe parce que les premiers Français qui subissent les discriminations racistes de nos gouvernants sont les plus faibles d’entre nous, SDF blancs, jeunes “précaires” blancs et paysans blancs livrés à la concurrence sauvage des Mondialistes sur un ring où la vie d‘un Blanc ne vaut plus rien.

J’accuse le gouvernement français de laisser mourir notre jeunesse française qui n’est plus prioritaire, si elle est à la rue, dans l’attribution publique des logements et dans la recherche d’un emploi correctement rémunéré.

J’accuse le gouvernement français de laisser mourir nos SDF français à la porte des villes d’où ils sont de plus en plus chassés avec une dureté sans égal, jamais atteinte à ce jour !

Afficher l’image source

  • The future of the France, too !

La corruption a atteint tous les niveaux d’une administration française qui tourne sur elle-même dans le vide comme une toupie folle. Les rares fonctionnaires intègres qui résistent sont ostracisés. La population est esclavagisée à coups de lois qui cassent les protections sociales du peuple français,

  • un peuple invité à se diviser chaque jour davantage,

  • en montrant du doigt les avantages différents de chaque corporation pour attiser la haine entre les Français.

Pendant que les Français se déchirent, le gouvernement tire les marrons du feu en bons larrons qui soutient “les copains de la bande de coquins”, les PDG du CAC40.

Vous devez choisir maintenant entre :

– “tuer” les “SDF” et les “précaires” français, boucs émissaires de la politique asociale de ce gouvernement,

– ou renverser un pouvoir qui n’est que l’écran d’un autre pouvoir,

  • un rideau de fumée chargé de faire diversion pendant que les marchands d’armes préparent la Troisième Guerre Mondiale

  • pour éviter une crise économique qui les plongerait, à leur tour, dans… la misère humaine.

Le Seigneur veut que je termine cet article par le rappel du devoir de protection de la République envers les citoyens français,

  • sous peine de commettre un crime de haute trahison !

Afficher l’image source

___________________________________________________________

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

[ Constitution du 24 juin 1793

Décret du 21 septembre 1792

La Convention nationale déclare :

1° Qu’il ne peut y avoir de Constitution que celle qui est acceptée par le Peuple ;

Que les personnes et les propriétés sont sous la sauvegarde de la Nation.

Afficher l’image source

Décret des 21-22 septembre 1792

La Convention nationale décrète à l’unanimité que la royauté est abolie en France.

Déclaration du 25 septembre 1792

La Convention nationale déclare que la République française est une et indivisible.

Afficher l’image source

  • Continuité de la même politique et permanence de l’Etat français !

Constitution du 24 juin 1793

DECLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN

Le peuple français, convaincu que l’oubli et le mépris des droits naturels de l’homme, sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d’exposer dans une déclaration solennelle, ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer, avilir par la tyrannie ; afin que le peuple ait toujours devant les yeux les bases de sa liberté et de son bonheur ; le magistrat la règle de ses devoirs ; le législateur l’objet de sa mission. – En conséquence, il proclame, en présence de l’Etre suprême, la déclaration suivante des droits de l’homme et du citoyen.

Article 1. – Le but de la société est le bonheur commun. – Le gouvernement est institué pour garantir à l’homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles.

Article 2. – Ces droits sont l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.

Article 3. – Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.

Afficher l’image source

Je confirme : – Si les fichés S étaient surveillés comme je suis surveillée, ils n’auraient pas le temps de passer à l’acte !

Article 4. – La loi est l’expression libre et solennelle de la volonté générale ; elle est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse ; elle ne peut ordonner que ce qui est juste et utile à la société ; elle ne peut défendre que ce qui lui est nuisible.

Article 5. – Tous les citoyens sont également admissibles aux emplois publics. Les peuples libres ne connaissent d’autres motifs de préférence, dans leurs élections, que les vertus et les talents.

[Pas de discrimination positive en fonction de la race et d’une religion, toujours la même, d’ailleurs ! C’est ANTI-CONSTITUTIONNEL.]

Article 6. – La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait.

Article 7. – Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s’assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. – La nécessité d’énoncer ces droits suppose ou la présence ou le souvenir récent du despotisme.

Résultat d’images pour despotisme en france

Article 8. – La sûreté consiste dans la protection accordée par la société à chacun de ses membres pour la conservation de sa personne, de ses droits et de ses propriétés.

Article 9. – La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l’oppression de ceux qui gouvernent.

Article 10. – Nul ne doit être accusé, arrêté ni détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Tout citoyen, appelé ou saisi par l’autorité de la loi, doit obéir à l’instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 11. – Tout acte exercé contre un homme hors des cas et sans les formes que la loi détermine, est arbitraire et tyrannique ; celui contre lequel on voudrait l’exécuter par la violence a le droit de le repousser par la force.

Article 12. – Ceux qui solliciteraient, expédieraient, signeraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, seraient coupables, et doivent être punis.

Afficher l’image source

Les Français ont toujours adoôôôré ceux qui les haïssaient et exécuté ceux qui les comprenaient !

Article 13. – Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 14. – Nul ne doit être jugé et puni qu’après avoir été entendu ou légalement appelé, et qu’en vertu d’une loi promulguée antérieurement au délit. La loi qui punirait les délits commis avant qu’elle existât serait une tyrannie ; l’effet rétroactif donné à la loi serait un crime.

Afficher l’image source

Exemple de restriction judiciaire de la liberté d’expression du citoyen français !

Article 15. – La loi ne doit décerner que des peines strictement et évidemment nécessaires : les peines doivent être proportionnées au délit et utiles à la société.

Article 16. – Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.

Article 17. – Nul genre de travail, de culture, de commerce, ne peut être interdit à l’industrie des citoyens.

Article 18. – Tout homme peut engager ses services, son temps ; mais il ne peut se vendre, ni être vendu ; sa personne n’est pas une propriété aliénable. La loi ne reconnaît point de domesticité ; il ne peut exister qu’un engagement de soins et de reconnaissance, entre l’homme qui travaille et celui qui l’emploie.

Article 19. – Nul ne peut être privé de la moindre portion de sa propriété sans son consentement, si ce n’est lorsque la nécessité publique légalement constatée l’exige, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Résultat d’images pour despotisme en france

[ RENDEZ La FRANCE AUX FRANCAIS PARCE QU’ILS EN SONT LES PROPRIETAIRES]

Article 20. – Nulle contribution ne peut être établie que pour l’utilité générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir à l’établissement des contributions, d’en surveiller l’emploi, et de s’en faire rendre compte.

Article 21. – Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler.

Afficher l’image source

[Je demande que ceux qui nous gouvernent répondent de leurs actes devant une assemblée citoyenne chaque fois qu’un SDF meure dans la rue, qu’un paysan se suicide, qu’un père de famille tue ses enfants, son épouse et se tue par impossibilité de pouvoir leur assurer un avenir digne. Ces péquins qui nous gouvernent ont gravement failli à leur devoir de secours. Les traîtres à la patrie française se préparent à donner de l’argent à des communes qui accueilleraient des migrants mais laissent mourir dans l’indifférence générale ceux qui les ont élus pour les protéger.]

Article 22. – L’instruction est le besoin de tous. La société doit favoriser de tout son pouvoir les progrès de la raison publique, et mettre l’instruction à la portée de tous les citoyens.

Article 23. – La garantie sociale consiste dans l’action de tous, pour assurer à chacun la jouissance et la conservation de ses droits ; cette garantie repose sur la souveraineté nationale.

Afficher l’image source

Article 24. – Elle ne peut exister, si les limites des fonctions publiques ne sont pas clairement déterminées par la loi, et si la responsabilité de tous les fonctionnaires n’est pas assurée.

Article 25. – La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

Article 26. – Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d’exprimer sa volonté avec une entière liberté.

Article 27. – Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.

Afficher l’image source

Article 28. – Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

Article 29. – Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents.

Article 30. – Les fonctions publiques sont essentiellement temporaires ; elles ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.

Article 31. – Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n’a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

Afficher l’image source

Article 32. – Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l’autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.

Article 33. – La résistance à l’oppression est la conséquence des autres Droits de l’homme.

Article 34. – Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

Afficher l’image source

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.]

Afficher l’image source

{Nous sommes un journal de l’ANTIFRANCE subventionné par vous, les Français, sinon nous aurions fermé notre gueule depuis longtemps !

  • Merci, les cons !}

____________________________________________________________________

Quand un Etat se dit français et ne protège plus les citoyens français contre des étrangers,

  • cet Etat est ANTI-CONSTITUTIONNEL.

Quand un Etat se dit français et pousses ses citoyens au suicide, de la même manière qu’il pousse au suicide la Nation française,

  • cet Etat est ANTI-CONSTITUTIONNEL.

Quand un Etat se dit français et pratique la DISCRIMINATION ANTI-FRANCAISE dans l’attribution des logements comme dans l’octroi des emplois,

  • cet Etat est devenu l’ENNEMI de la NATION FRANCAISE.

Le Président de la République doit organiser un REFERENDUM sur l’acceptation des Français à laisser rentrer des “immigrés clandestins” sur le territoire français et sur la non-protection des frontières nationales, cause de cette immigration ILLEGALE.

Afficher l’image source

Si NECESSITE fait loi pour des étrangers, alors cette règle ETATIQUE doit pouvoir s’appliquer pour les Français NECESSITEUX :

– que les SDF français viennent se nourrir dans les grandes surfaces,

– que les SDF français viennent squatter les logements vides non loués par de riches financiers,

– que les SDF français viennent se faire soigner gratuitement dans les cabinets médicaux,

– et que les SDF français puissent enfin TROUVER DU TRAVAIL DIGNEMENT REMUNERE en France.

Afficher l’image source

De COLUCHE : “Petite leçon de géographie pour les nuls ! Mayotte est une ville pour Claire O’PETIT, députée LREM ; la Guyane est une “île” pour Emmanuel MACRON, l’ex-Secrétaire National du même parti LREM. Et quand il s’envole pour l’île de Saint-Martin, votre actuel Président de la République, il s’expatrie. Peut-il gouverner un pays, la France, sans en connaître les contours et les desseins ?”

 

Avec bien des détours et des tours à vous jouer, les enjoués !

Vous, les nains joyeux de France, vous z’êtes les z’héros d’un dessin animé à la Walt DISNEY avec le géant vert MACRON, mais sans le “good end” à l’américaine, car sans lendemains chantants.

Juste le goût de la haine… contre vous qui les faites chier, ces élus LREM.

Il se la joue, film “à l’Emmanuelle”, Emmanuel MACRON !

Assis contemplatif et contemplé sur son fauteuil présidentiel, il décrète sans manière ce pays, votre pays, la France, être sans frontière, un pays devenu INEXISTANT.

Puisque sans frontière.

– “A mort, le nationalisme des “Nazes !, qu’y dit votr’Président, vive le mondialisme des LREM !””

Dans ce cas, quelle différence y aurait-il, après tout, entre une ville et une île ?

Prenons, par exemple, une ville comme Perpignan et une île comme Mayotte.

[COLUCHE a revêtu pour l’occasion le costume très professeural de l’enseignante en bas résille]

Pour Mme Claire O’PETIT, députée LREM, ex-Grande Gueule sur RMC, Mayotte est une ville, pas une île.

Pour Emmanuel MACRON, ex-Secrétaire National du parti LREM devenu Président de la République :

  • la Guyane est par contre une île

  • et l’île de Saint-Martin est une terre étrangère, pas française,

  • puisqu’il faut s’y expatrier.

C’est à dire sortir de la patrie française, des départements et des territoires d’outre-mer,

  • pour pouvoir s’y rendre en avion.

Ben ouais, quoi, l’erreur est humaine !

Même celle d’un Président de la République très, TrèS , TRES cultivé,

  • avec parfois des côtés très friches et friqués, du genre “j’m’en fiche”.

C’est qu’y faut quitter la France en avion quand on veut se rendre à l’île de Saint-Martin !

C’est pas permis à tous, surtout pas aux pauvres.

Donc on n’est plus en France, à l’île de Saint-Martin, surtout quand votre coffre-fort est à l’autre bout du monde, dans la partie non française de l’île de Saint-Martin.

Et bah oui !, quand t’es en France, t’es partout dans le monde !,

  • sauf dans la partie non française de l’île de Saint-Martin,

  • là où est pas enterré Johnny HALLYDAY, l’exilé fiscal,

  • encore un “expatrié” célèbre comme Emmanuel MACRON.

C’est beau, la France, non ?

Tu peux même aller en Nouvelle-Calédonie ou en Polynésie, la FRANCAISE, hein ?!

– Enfin, dépêche-toi pour la Nouvelle-Calédonie !

Car l’Emmanuel, y l’a déjà vendue à ses copains,

  • les multinationales du CACa40 !

T’imagine le backchich ?

Big “France is back !”, black micmac et Françafric !

Ni vu, ni connu.

Le backchich, c’est pas pour toi, pauvr’pom’,

  • mais pour eux !, les gens de la haute finance, pour leur profit personnel… et familial aussi.

Tout s’partage en famille !

– T’es de la famille et t’as d’la famille, toi, là-bas ?

Non ? Alors ferme ta gueule.

  • T’es hors jeu,

  • sauf si t’en vends !, du shit et des matières premières

  • et qu’tu prends du backchich en retour !

Sinon pourquoi rendre indépendante la Nouvelle-Calédonie et pas la Corse, hein ?

Bon, la différence entre la “ville” de Mayotte et “l’île” de Guyane, y’en a pas !

C’est vrai.

C’est le même bordel partout qui règne,

  • puisque personne ne gouverne, ni la Guyane, ni Mayotte, ni la Corse.

C’est donc le même bordel partout en France, même en France, piss’qu’on est encore en France, en Guyane et à Mayotte, et même en Corse !

  • si je m’abuse…, Docteur MABUSE !

Le même bordel qui règne partout dans la France, n’importe où qu’tu sois, sauf si t’es dans un quartier résidentiel V.I.P..

  • Bien vouloir prononcer à l’anglo-saxonne “Vie aïe pi”, comme “pipi”, à la fin,

  • du genre : – “Et je leur pisse dessus, na !”

Pass’que ça klaxonne mieux,”Vie aïe pi”,

  • comme un avertissement, dans les mémoires des “Français-e-s” “soumis-e-s” qui savent plus le parler, le français,

  • et qui baragouinent le “franglais” pour faire plus-se “classe”.

D’ailleurs y suffit qu’tu dises quand on t’demande :

– “T’as pipi ?”

– “Yes, “Vie aïe pi” !”

Stop, t’as tout dit.

Car, riche ou pauvre, le trou duc, y l’est toujours au même endroit.

J’suis trop fort en english.

Ce que j’m’amuse !

– J’ai l’droit, non ?

Oui, je sais, c’est ma pause “pipi, caca” qu’en horripilent certains,

– surtout à votr’époque de pudeur mal placée.

Faut pas dire “pipi, caca” mais t’as le droit de laisser crever un SDF sur un trottoir.

Y’a plus d’pissotières, y’a plus de “bains-douches” municipaux pass’que les pauvres, ça coûte trop cher aux riches.

– C’est beau, l’humanité !

Les riches, y devraient faire attention à la fureur des pauvres, un jour.

Un jour, c’est pas “Mon Prince” qui va venir !

Ce s’ra la “Führer” de pas vivre,

  • de pas pouvoir vivre de son travail par exemple.

Pourquoi ne pas vivre de son travail sur “l’île” de Perpignan, hein ?

Piss’que Perpignan, c’est très loin de Paris,

  • tellement loin d’ailleurs que c’est au moins aussi pire à gouverner que la Corse,

  • sinon même carrément pire.

Un patron à Véro, y disait même qu’y préférait les Corses aux Catalans pass’que les Corses, ça parle pas !

Tandis que les Catalans, eux, y causent.

Et y causent beaucoup de tort à ceux qu’ont raison…

Les plus forts à Perpignan, y z’ont toujours raison… d’avoir tort !

Tiens, un dernier exemple de l’ordre qui règne à Perpignan

  • sous la loi del “burro català”, du “bourreau” catalan (traduction phonétique, hein) :

– quand la société SAUR de Perpignan, celle qu’a jamais tort, coupe l’eau pendant 12 ans à Danièle et à son fils pour un impayé de 200 euros.

La société SAUR,

– qui sait qu’elle aura jamais tort à Perpignan,

  • le prouve

  • en ayant fait condamner la mère de famille par le “Palais de l’in-Justice” de Perpignan

  • pour un vol d’eau !

Parce que cette mère de famille, pour survivre avec son gosse, s’était bricolée un branchement sur un compteur général pour “filoter” de l’eau plate, pas de l’eau gazeuse.

Même si entre la société SAUR et Danièle, y’a d’l’eau dans le gaz avec el “burro/bourreau” “català-n” !

L’amour des bêtes peut conduire parfois à devenir “bête” !

Sinon il fallait faire six bornes à Danièle en voiture pour remplir des jerricans d’eau aux fontaines des villages alentour,

  • piss’qu’à Perpignan, ville honnie, le Maire a supprimé pratiquement tous les points d’eau gratuits pour faire fuir les SDF, les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre.

Elle a survécu à la mode gitane, très locale à Perpignan, quoi,

  • tu vois le genre ?

Les gitans, pour ça, on les laisse tranquilles à Perpignan. Ils peuvent filoter gratis.

  • Mais faut être gitans, hein !?

C’est comme pour le métier de dealer !

La Police Nationale française qui n’arrive plus à recruter des policiers te fout une paix royale, marocaine de préférence, si tu deales des produits stupéfiants,

  • à une condition et une seule !, faut qu’tu sois au moins maghrébin ou qu’t’en aies l’air et la chanson.

Sinon tu pars à la “case prison”.

C’est ça, la discrimination positive.

C’est un commerce, le trafic de stupéfiants, qu’est réservé principalement aux Marocains, surtout çui de la vente du shit dit “illégale”, pour de faux en France,

  • avec des royalties à reverser au Commandeur des Croyants, le Monarque du Maroc, l’arrière-arrière-arrière-etc., petit fils de la fille du Prophète Mahomet, Fatima,

  • piss’qu’il a jamais réussi, le Prophète, à avoir un descendant mâle qui lui survive.

ALLAH, y l’a pas exaucé, dis donc !

“Y LL’A-H” pas eu de fils survivant, Yallah !, le faiseur de miracles, lui qui voulait tant en avoir !

Sans doute pass’qu’y s’comportait trop mal avec les filles, hein, comme Tariq RAMADAN ?

ALLAH,” Y LLAH” pas aimé et l’a puni.

Comme quoi, c’est un bon Musulman, mine de rien !, le “RAMADAN”

  • piss’qu’il imite le Prophète MAHOMET qu’avait été puni lui aussi.

Comment pouvez-vous lui reprocher d’imiter son Prophète à Tariq RAMADAN ?

On nous demande bien à nous d’imiter Jésus !

Dans un cas, quand t’imites Mahomet, t’es hors la loi dans un pays chrétien.

Et dans l’autre cas, quand t’imites Jésus, t’es aussi hors la loi dans un pays musulman.

Mais, dans le premier cas, si tu es hors la loi dans un pays chrétien, tu feras peut-être des travaux d’intérêt général,  – si l’Etat a de l’argent pour recruter le personnel, – si le nouveau personnel est d’accord pour travailler dans des conditions indignes et  – si les syndicats ne déclenchent pas de grève tournante.

  • Nan, c’est pas du Q, une grève tournante.

C’est du sérieux !

Sinon tu resteras chez toi à rien foutre,

  • avec un bracelet électronique que tout le monde oubliera, toi et ceux qui doivent te surveiller,

  • en cherchant sur Internet comment t’faire sauter pour faire exploser de plaisir autour de toi un maximum de “crétins”, avec ou sans bracelet électronique.

Par contre, si t’es chrétien dans un pays musulman, le suspens sera vite abrégé comme la durée de ta vie.

Car, dans le second cas, être chrétien au pays des Muzzs, c’est s’faire couper la tête à la mode musulmane pour avoir osé annoncer une “Bonne Nouvelle” !

– C’est dangereux, le bonheur, faut pas croire !

Et tu pardonneras aux imitateurs du Prophète Mahomet comme Jésus a pardonné aux Juifs,

  • pass’qu’ils ne savent pas c’qu’y font, tous ces cons !

Danièle, elle, elle a pas le droit, de pas respecter la loi à Perpignan.

Elle fait partie des pauvres qui n’ont aucun droit dans un Royaume chrétien,

  • enfin ! [soupir] autrefois chrétien.

Comme toi.

D’ailleurs le Tribunal Correctionnel de Perpignan la Catalane “l’a corrigée”, Danièle, pour de vrai !

Il a fait appliquer la LOI, la seule encore pratiquée dans ce pays athée, celle des RICHES.

Le TRIBUNAL CORRECTIONNEL de PERPIGNAN A CONDAMNE la mère de famille pour VOL d’EAU

  • VOL d’une EAU QUI AURAIT DU LUI ETRE REGLEMENTAIREMENT ET A BON DROIT VERSEE !

Trop fort, non ?

Evidemment les juges du Tribunal Correctionnel de Perpignan ont “oublié” de relever le non-respect des textes de loi par la société SAUR,

  • loi pourtant connue et applicable depuis 2013

  • société SAUR qui était dans l’obligation de laisser l’eau couler.

Si !

Mais quand “on” est riche et puissant à Perpignan, le respect de la loi, c’est pour les autres !

C’est ça, la vraie vie, la vraie vie des pauvres gens.

C’est du réel.

A Perpignan !

Les victimes, non seulement, ne sont pas défendues par les magistrats contre les coupables,

  • mais elles deviennent des coupables au Palais de “l’in-Justice” de Perpignan,

  • ce ventre de Perpignan qui transforme les vrais coupables en fausses victimes

  • et autorise même ces coupables, fausses victimes, à déposer plainte ensuite contre leurs vraies victimes, des pauvres gens sans défense,

  • pour “dénonciation calomnieuse”, le “nec plus ultra” de la vengeance des riches gens

  • protégés quelques fois par de “puissants” potentats tels qu’Ali JUPPE, surnommée la “Voix de l’ONU” dans ce département du bout du monde ou au centre du monde, “el centre del mon”,

  • “Voix de l’ONU” aujourd’hui écoutée par votre “MONARC”, Emmanuel MACRON

  • et pressentie pour être tête de liste LREM aux élections européennes.

Pass’qu’Ali JUPPE, y l’est trop fort !

Les Français le sortent par la porte et y rentre par la fenêtre LREM, “Ali JUPPE”.

Les Français disent : – “Nous, on veut plus de lui !”

Le Président de la République, lui, y dit qu’y veut que lui, Ali JUPPE,

  • et ne jure que par lui, avec Edouard PHILIPPE.

C’est le trio Bildeberg,

  • Ali JUPPE, Emmanuel MACRON et Edouard PHILIPPE, trois noms,

  • “trois points” c’est tout,

  • à retrouver dans la liste des invités triés sur le volet, le volet d’la fenêtre par où y l’est re-rentré, “Ali JUPPE”,

  • le carton d’invitation à la Conférence des Bildeberg, réunion ultra-secrète dans un lieu tenu caché le plus longtemps possible et dont le maintien de l’ordre est payé par les deniers des contribuables z’européens, ces cons de cochons payants.

La justice de France, c’est devenu en trois points “l’in-Justice” des pauvres,

  • une fraternité de riches,

  • des cochons de bourgeois qui se protègent jalousement et mutuellement,

  • pour ne pas finir la tête coupée par la “Veuve” révolutionnaire de 1789, Dame Guillotine inventée par l’un des Frères, un médecin !, pour faire mourir plus vite et au plus vite les ennemis d’une Révolution française devenue maçonnique.

Histoire,

  • s’y leur venait l’idée de se défendre elles-mêmes, aux victimes, aux “vraies victimes”,

  • de leur faire peur

  • et de leur ôter tous moyens de résistance et de subsistance.

– “Coupable vous z’êtes, d’avoir dénoncé calomnieusement un (faux) INNOCENT,

  • qui l’est devenu “in-justement” innocent,

  • pass’que les juges n’ont pas fait et n’ont pas voulu faire leur travail d’INSTRUCTION.”

Les sabotages judiciaires se succèdent à un rythme effréné !

C’est qu’y faut dissuader les pauvres de déposer plainte contre les riches !

C’est ça, l’exemplarité judiciaire à la française.

C’est la justice brutale del “burro català”,

  • l’inversion maçonnique des normes sociétales et morales qu’ils appliquent,

  • les FM, sans coup férir et sans faiblir,

  • au nom du devoir fraternel de secours mutuel.

Les juges italiens incorruptibles meurent tués sous les coups et les tirs de la P2 et de sa mafia italienne,

  • ayant décrété l’exercice de leur profession incompatible avec le secret de l’appartenance maçonnique
  • et incompatible avec l’appartenance maçonnique aussi,

tandis que les juges français mourront tués à cause de la prévarication et de la corruption qui sévissent en France,

  • sous les coups des pauvres et les tirs des Révolutionnaires
  • pour avoir secrété le venin de l’in-Justice par refus de rendre justice au peuple français,
  • ayant prêté le serment maçonnique de “devoir de solidarité fraternelle”, ce devoir de secourir toute soeur et tout frère “franc-maçon-ne”
  • et ayant prêté l’autre serment maçonnique du “pacte de non agression fraternelle” qui interdit à un policier ou à un juge maçon de dénoncer et d'”attaquer” en justice un autre franc-maçon, au mépris de l’article 40 du Code de Procédure Pénale.

Sauf quand vous vous appelez Jérôme CAHUZAC !

Les frères maçons, y voudraient son suicide physique !,

  • après avoir obtenu déjà son suicide politique,
  • qu’y s’y prendraient pas autrement.

_____________________________________________________________________

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-perpignanaise-vit-12-ans-sans-eau-courante-la-saur-condamnee-1520444293

[Suite à un impayé en 2005 et à une coupure par le distributeur, une habitante de Perpignan a vécu 12 ans sans abonnement. Par décision de justice [du tribunal de Nanterre], le groupe SAUR est aujourd’hui obligé de rétablir la connexion.

L’histoire paraît à peine croyable, et c’est pourtant ce qu’a vécu cette famille catalane. Une habitante de Perpignan et son fils ont passé douze ans sans eau courante à domicile. Tout commence à cause de factures impayées en 2005 : Danielle (prénom d’emprunt) doit 200 euros à la SAUR, la compagnie qui distribue l’eau au robinet sur une partie de l’agglomération de Perpignan. Faute d’accord sur le règlement de la facture, le groupe coupe purement et simplement l’accès à l’eau pour le logement. La loi l’autorisait à l’époque, mais depuis 2013, elle interdit les coupures.

Des jerricans aux fontaines des villages

Pour se laver, pour les toilettes, pour la cuisine, Danielle a donc dû faire autrement pendant douze ans, entre détresse et débrouillardise. Elle raconte qu’elle prend parfois sa voiture et va chercher de l’eau avec des jerricans de 8 litres aux fontaines des villages voisins. Une transhumance pour l’eau que Danielle dit vivre avec une “certaine honte”, sous le regard des passants. La jeune femme installe aussi une connexion illégale sur le réseau pour avoir un minimum d’eau chez elle.

Après un long combat judiciaire, le tribunal de grande instance de Nanterre a ordonné le 15 janvier dernier à la SAUR de rétablir l’accès à l’eau.

La SAUR se défend, et accuse la jeune femme de “vol d’eau”

Le groupe de distribution d’eau rappelle par la voix de son directeur de la clientèle Christophe Piednoël qu’il “ne pratique ni coupure ni limitation du débit d’eau depuis un an et demi”. La SAUR insiste aussi sur le fait que cette habitante de Perpignan a toujours eu de l’eau à domicile, car elle s’est branchée illégalement sur le réseau pendant des années.

La compagnie parle de “vol d’eau”, constaté par un agent en mars 2013, puis par huissier en octobre 2016. Près de l’habitation, un branchement sauvage sur le réseau d’eau a été effectué.

Le groupe indique aussi que cette ancienne abonnée a été condamnée pour cette pratique à trois mois de prison avec sursis le 11 janvier dernier par le tribunal correctionnel de Perpignan.

Même si le cas de cette Catalane est exceptionnel par sa durée, il n’est pas rare. La fondation France Libertés aurait aidé quelques 1.500 familles à retrouver l’eau sur les quatre dernières années.]

“France Libertés”, pour vous défendre !

_______________________________________________________________________

Sauf que le Tribunal de Nanterre, y l’est pas situé à Perpignan dans le Sud de la France,

  • là où règnent les Frères de la Côte,

  • la région où sévit la P2 italiano-maçonnico-catalano-perpignanaise pimentée à la sauce niçoise, avec un goût de bouillabaise marseillaise bien corsée,

  • avec des relents de “french connection” à la Charles PASQUA, (Allo, Charlie ?), le “SAC” de noeuds des vipères ministérielles “à l’intérieur” de l’Etat français.

La route du crime, tu la dessines comme une tautologie de la répétition entre :

– Perpignan, le Tribunal de Grande Instance,

– Montpellier, sa Cour d’Appel

– et/ou Marseille, sa Cour d’Appel aussi,

– jusqu’à Paris, au Tribunal Correctionnel, à la XVIIème Chambre spécialisée en droit de la presse,

  • là où se couchent les magistrats qui font carrière dans un droit qui oppresse les opposants politiques et les lanceurs d’alerte !

Piss’que l’actuel Procureur de la République de Paris est un Roussillonnais d’origine, c’est à dire un Catalan.

La boucle est bouclée de Perpignan à Paris.

De temps en temps, comme Don Quichotte, François MOLINS, y vient et revient s’attaquer aux moulins à vent du pays catalan qui brassent de l’air, à défaut de traiter sérieusement leurs affaires de délits et de crimes,

  • car les délits et les crimes sont jamais prescrits pour les vrais innocents déjà condamnés,

  • faux coupables qui doivent le rester, coupables, à Perpignan

  • sinon on saurait qui sont les “VRAIS coupables”.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Et ce serait un scandale qui pourrait renverser des gouvernements si on savait tout ce qu’on doit pas savoir.

Si vous saviez !!!!!!!,

  • tout ce que vous ne devez pas savoir !

Y faudrait en arrêter du monde, sur la côte SUD de la France, si on savait !

  • Il faudrait p’êt’tre que la police s’arrête elle-même, d’abord !, si on savait.

  • Et pis les juges, aussi, si on savait !

  • Et pis vos élus, surtout, si on savait.

Là, y’a pas de différences entre la ville de Mayotte et l’île de Perpignan ou de Guyane.

C’est simple : – la loi française n’est pas respectée !

C’est le bordel partout.

Pourtant dans 1 cas sur 3,

  • le cas de l’île de Perpignan avec son insularité politique qui ressemble à son insalubrité endémique,

  • y’a bien une différence !

C’est l’indifférence française constatée sur le sol de France

  • quant à la délinquance stupéfiante qui s’y développe avec sa racaille qui salope tout.

Si l’indolence est de couleur noire pour les blancs,

  • moi j’dis que l’indifférence, “c’est blanc bonnet et bonnet blanc” pour ce gouvernement LREM

  • face à l’injustice et au désordre qui règnent maintenant partout en France.

Car c’est bien les seuls à régner en France,

  • l’injustice et le désordre, aujourd’hui !

Les z’autr’s, au gouvern’ment, y sont aux abonnés absents.

Y’a qu’les dealers aujourd’hui qui osent encore faire des contrôles d’identité dans les “ZND”, les “Zones de Non Droit” !

Eux, y z’ont peur de rien,

  • encore moins-se de la Police Nationale.

– Ils lui pissent dessus, à la “Raie Publique” !

Y s’garent là où y veulent, les caïds de banlieue, et les z’autr’s là où y peuvent,

  • même que toi, tu veuilles pas, pass’que tu passes plus !,

  • même que ce soit interdit, pass’que c’est interdit.

La LOI, c’est eux qui la font,

  • les caïds de la cité, les “grands frères.”

Un peu comme la SAUR, quoi.

Y’a les voyous d’en haut et les voyous d’en-bas,

  • tous “frères”

  • et tous LOGES à la même enseigne, celle du fric.

Et toi, pauvr’con, tu subis.

Au fond t’as l’sort que tu mérites, non ?

  • Et t’avise pas d’aller en justice, surtout pas, malheureux !

Sauf si t’es dealer et qu’t’as des potes policiers

  • ou qu’t’es une “personne morale”, au sens juridique et commercial du terme, pas au “sens strict”,

  • c’est à dire une banque qu’a pignon sur rue avec le pognon des Français détenu en otage dans les coffres-forts de la “personne morale”

  • sans morale qu’est une banque en France.

Car y faut pas mélanger l’argent et la morale !, ça s’fait pas.

C’est comme en politique.

“Frère CAZENAZE”, le bien-aimé et regretté frère par ses z’autr’s Frères, “l’ex-sinistre de l’intérieur”, y le disait : – “On ne mélange pas la politique et la morale !”

C’est sûr, sinon les prisons seraient remplies d’hommes politiques et moins de terroristes islamiques.

Aujourd’hui, tu peux rien demander à la Justice.

Sauf de faire taire ton voisin, çui qu’y pense pas comme toi

– et pass’qu’y pense pas comme toi !

Et que toi, tu penses comme y faut penser, hein ?!

Vérifie avant de dénoncer quelqu’un.

Sinon, “laisse béton”.

Tu s’ras dénoncé à ton tour et ainsi de suite…

Enfoncé jusqu’au cou dans les faux procès d’un droit d’la presse qui est devenu l’instrument du pouvoir politique en place !

Mais attention…

Trois petits tours et puis s’en vont, les marionnettes du pouvoir !,

  • pour être remplacées par des fascistes qu’aiment pas se déguiser en “Guignol”, eux.

Le règime de la DELATION mène à toutes les dictatures et légitime toutes les saloperies.

C’est vrai “qu’on”,

  • pass’que “on” est toujours un con, hein Véro !,

– c’est vrai “qu’on/cons” est très forts en France,

  • dans l’exercice imposée de la délation zélée,

  • à la “Kommandatur du coin”, la police nazislamiste” et la presse “SOROS-ienne”.

Faut penser comme Georges SOROS en France et dépenser son argent comme Paris HILTON, pour être “considéré-e-s” en France !

Faut qu’tu passes à l’es-SOR-reuse de la “Pensée Unique”,

– toi qui ruisselles d’idées nouvelles, à défaut de ruisseler de fric.

  • Et ça douille, crois-moi !, pour tes fouilles toutes percées.

L’argent te sort des poches plus vite que tu le gagnes, dis-donc !,

  • si t’as le tort d’écrire que t’es pas content.

En amendes recouvrables, sans pitié, ni amitié qui tienne, tu devras payer ta DETTE.

Sauf si t’es membre de la Grande Fraternité des “Nique la France” !

Et que tu loges-LOGES à la bonne adresse,

  • celle qu’en a pas !, d’adresse.

– Piss’qu’on arrête pas de te le dire,

  • que la franc-maçonnerie, ça n’existe pas, m…rde !

Méchant COMPLOTISTE !

Remarque, si la Justice est débordée en France pour les délits et les crimes graves,

– elle a beaucoup de temps à perdre… à faire “la police de la pensée”

  • et à donner la fessée à toutes celles et à tous ceux qu’ont pas les idées lisses,

  • surtout dans la “peau lisse”.

Pas une ride sur le front !

Faut sourire et dire que : – “Tout va bien”.

Sinon t’es radié-e si t’irradies pas d’la bonne humeur.

Tu sais !, comme dans un épisode du “Docteur WHO”,

– la série de l'”Anonymous” voyageur temporel.

J’te raconte :

  • – Les Humains ont laissé se coloniser une “zone” extra-terrestre par des robots et des nanodrones, une zone qui devait devenir leur futur paradis planétaire

  • à cause d’un exode “populaire” du à une guerre nucléaire terrestre, elle,

ce qui s’prépare aussi pour vous, les Alter-Mondialistes.

  • Aussi arrête de dire que : – “C’est nul comme intrigue”.

 

Les robots analysent que :

  • les Humains,

  • y supportent pas la tristesse et le chagrin.

Or ils veulent leur bonheur piss’qu’y sont programmés pour rendre heureux les Humains.

Donc ils décident de supprimer toutes les causes de tristesse et de chagrin dans leur colonie paradisiaque,

  • EN SUPPRIMANT LES HUMAINS

  • qui sont tristes ou qui ont du chagrin ou les deux.

Faut pas être dépressifs, crois-moi, dans cet univers concentrationnaire créé par l’imagination malade d’actionnaires qui s’rêvent en boîte à sardines, sans sexe et sans complexes.

Tu vois, sous la Présidence d’Emmanuel MACRON, c’est PAREIL, TOUT PAREIL.

Ils veulent faire ton bonheur malgré toi !

Piss’qu’ils ne peuvent pas combattre l’immigration incontrôlée,

  • incontrôlée car VOULUE,

–  ne pouvant pas lutter contre la délinquance,

  • en particulier les trafics de stupéfiants qui gangrènent les cités,

  • trafics illégaux devenus LEGAUX de par la passivité de vos pouvoirs publics.

La SOLUTION est donc toute trouvée :

  • FERME TA GUEULE, DUCON !

T’auras bientôt plus que le droit de dire que :

– “T’es content”

ou que :

– “Tout va très bien, Madame la Marquise !”

Sinon, gare à toi !

– Et tare ta gueule à la récré,

  • la grande récré du Conseil des Ministres du mercredi matin,

  • çui qui s’tient le mercredi matin, jour des z’enfants, pour décider comment te la faire fermer…,

  • ta grande gueule !

Le “blanc” ne lutte pas, y s’efface !,

  • quand y s’agit de lutter contre la délinquance stupéfiante et l’immigration clandestine.

Il a bien trop peur de s’faire buter par les z’envahisseurs.

Le “blanc”, y tient trop à sa peau délavée qu’a pas d’couleurs.

Y l’a trop eu de lavages et pas assez de lessivage.

C’est pas comme avec l’argent sale.

Y manque le blanchissage.

Les taches restent.

Et les taches, elles z’ont pas d’couleur.

Elles sont sales !

C’est juste de la saleté.

C’est pour ça qu’on dit de quelqu’un :

  • – “Oh, la tache !”

  • ou – “Oh, quelle tache !”

Mais faut pas le dire de votre Président, ça le fâche.

Tu comprends, l’argent n’a pas d’odeur ni d’couleur.

Et c’est pour ça aussi que le “blanc”,

  • y l’aime autant l’argent sale !

Vous, vous dites tous :

– “Oh l’Afrique et ses Républiques bananières !”

D’abord, pour être une République bananière, faut avoir des bananes.

Et les manières qui vont avec.

C’est pas donné à tout le monde d’avoir la banane et du Banania au p’tit déj..

– Non, madame !

– Nan, môssieur !

La France n’est pas une République bananière.

– NAN !

Elle vend pas de bananes d’abord, piss’qu’elle en importe.

Sauf les bananes des Antilles, mais pas celles de la “ville de Mayotte”.

Pourtant, “on” mange aussi des bananes locales à Mayotte.

Mais bon, depuis qu’y sont français, l’alcool a remplacé beaucoup de leurs besoins alimentaires aux Mahorais précaires.

  • Car la France sait exporter le meillleur de sa culture, l’alcoolisme !

Après tu t’étonnes que les blancs, en France, y soient un peu dégénérés et engendrés par hasard, au hasard d’une cuite, entre deux vomis d’après-cuite.

Les enfants, y les z’aiment !

– Mais à condition que ce soit les enfants des autres !, hein, Johnny ?!

C’est plus facile.

On ne voit pas sa réalité en face.

Même quand elle est jolie comme la mélancolie, sa réalité, et qu’elle s’appelle Laura !

Ou même quand il est talentueux et aventureux comme son père et qu’il s’appelle David,

  • l’idéalité de Johnny, le beau-fils de “la Joie”, le fils idéal !

Après, là aussi, tout dépend du degré d’imprégnation de l’éponge paternelle quand y l’a signé c’qu’y dit ne pas avoir signé,

  • son énième testament pour échapper au fisc,

  • qu’y croyait.

– “Aie confiance !”, qu’elle lui a dit.

En anglais, ça se dit “Trust me”,

  • ou tout comme, comme “Trust”.

Faudrait et y l’aurait fallu avoir un éthylotest pour le savoir,

  • un test qui tue ou qui empêche de tuer quelqu’un,

  • particulièrement tes enfants ou ceux des z’autres sur la route quand tu prends ta voiture.

Pass’que c’est plus-se un abus de poivrot qu’un abus de faiblesse pour Johnny !

Tu veux que j’te dise ?

Eh ben, y faudrait inventer l’éthylotest antisignature, quand t’es bourré

– plutôt que l’éthylotest antidémarrage !

Un accident en voiture, c’est moins grave qu’un reniement de progéniture.

Bon, de toute façon, Jojo, y veut s’expliquer, maintenant et tout de suite,

  • lui qui peut plus forniquer avec Laeticia, “sa joie”,

  • c’qui lui permet de mieux comprendre tout à coup qu’y s’est fait niquer.

Car, même avec des caresses, une femme, elle peut s’faire damner un saint homme.

Il suffit qu’elle ait deux mains !

Pas besoin d’être en état de faiblesse.

Et toi, tu t’retrouves condamné à perpét,

  • de l’autr’côté, non plus de l’Océan, mais du néant,

  • pass’qu’tu croyais que c’était le vide, la mort,

  • que c’était pas d’ la matière d’abord

  • et donc qu’y avait pas matière à écrire dessus, pas même une épitaphe.

Johnny, en plus-se, c’était pas un saint,

  • c’était un homme.

Et y suffit simplement d’être un homme pour s’faire avoir par une femme !, CQFD.

Plus t’es mûr, plus le fruit tombe rapidement de l’arbre.

Même ses deux plus petites filles ne sont pas sûres d’avoir l’héritage !

Ce sera dur.

Tout dépendra d’la veuve :

– si elle a le veuvage joyeux et dépensier, avec les breuvages à la française qu’excusent tout, toutes les erreurs de comportement et d’aveuglement,

– ou si elle a le veuvage sourcilleux et industrieux pour conserver l’héritage du “père adoptif”,

  • ce qui serait plus sage, la vie n’étant qu’un bref passage sur cette terre,

  • avec “Jojo” qui l’attend de l’autr’côté pour lui souhaiter la bienvenue.

J’dis “père” parce que, même pour elle, Jojo, c’était plus-se devenu un second père à soigner qu’un homme à aimer.

Quel dévouement admirable !

Et que de dévoiements dans cette histoire et d’aboiements pour rien !, selon moi.

A cause du “fisc Rapetout”, le fisc français.

[ Véro, elle savait pas qu’j’allais donner mon avis sur cette affaire aussi, hein ?

“On” verra à deux, Johnny et moi, si elle conserve cet aparté ou pas dans cet article.

Pour l’instant, y doit être occupé à cuver sa colère contre lui-même, Jojo, quèque part par là, à côté de Véro qui passe pas tout son temps avec lui, c’qui fait qu’il râle.]

Donc revenons à notre leçon de choses, c’est à dire à notre leçon de géographie française.

Elle me plaît bien, à moi, Madame Claire O’PETIT avec son franc-parler qui dénote dans une classe politique qu’ose même plus s’exprimer.

Mais qui pourrait expirer, à force de vouloir nous faire croire que :

– “Tout va très bien, Madame la Marquise !”,

  • chanson de 1935, juste avant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour LREM, le seul continent qui compte, c’est l’Allemagne !

Mais là, j’avoue qu’y faut qu’elle révise sa géographie !

Et qu’elle se tienne un peu au courant de l’actualité du monde, Madame O’PETIT, c’est à dire de la place de la France dans le monde, sauf si elle a pour excuse d’avoir la courante, ce qui l’empêch’rait de pouvoir écouter et voir les nouvelles dans sa vie courante.

– Quoiqu’aux chiottes, rien ne t’interdit de lire les journaux, de te torcher le cul avec et de tirer la chasse d’eau ensuite sur toutes les conneries écrites dessus.

  • Si t’en as marre d’être pris pour un con !

  • Au moins, là, tu tiens ta vengeance !

La folie de ce monde, votre monde !

D’un côté, la fille LE PEN qu’est accusée de diffuser des images violentes

– et de l’autre,

  • des médias qui vous bombardent tous les jours de vidéos choquantes sur ce qui s’passe en Syrie,

  • mais pas ailleurs dans le monde, hein ?!

Au Yémen, y s’passe rien !

Circulez, y’a rien à voir.

Les Emirs admirables et inénarrables ont déjà payé LE PRIX pour avoir la PAIX,

  • et bien payé vos édiles locaux et votre élite nationale

  • eux qui font la guerre partout dans le monde.

– “Foutez-leur la paix, aux Emirs arabes !, qu’y vous disent. C’est une espèce protégée.”

Car en voie de disparition ?

  • Y aurait-il une menace d’extinction sur l’espèce musulmane salafiste ?

  • Et on le saurait pas ?

Pourtant, à voir les chiffres du taux de reproduction, c’est encore une “FAKE NEW”.

ALERTE ROUGE !!!!!

Non, rassurez-vous !, y s’ront de plus en plus nombreux, les Salaud’s d’fils” de putes, grâce au contrôle du ventre des femmes et à la polygamie musulmane.

Et le gag, c’est que c’est signé par “PLACIDE”  !

Donc revenons à nos moutons chrétiens,

  • ces “crétins” qui aiment bien se faire insulter, cracher à la gueule, humilier, estropier et égorger

  • juste pass’que ça fait plaisir à leurs envahisseurs.

Question diffusion d’images violentes incitant à la haine, le moins qu’on puisse dire,

  • c’est que les Coptes égyptiens, y passent pas souvent à la télévision, eux !

Et pourtant ça fait des années qu’y sont menacés réellement d’extinction.

Y risquent pas de vous traumatiser, les Coptes égyptiens, à la télévision !

Même si, eux, ça fait longtemps qu’y z’ont dépassé le simple stade de l’image violente.

Y sont plus que menacés aujourd’hui, les Coptes égyptiens,

  • y sont REELLEMENT et IMPITOYABLEMENT TUES, par ceux qui sont arrivés après eux et qui ont colonisé toute l’Egypte.

Pour les z’autr’s Chrétiens du Moyen-Orient,

  • le génocide n’est toujours pas reconnu par l’ONU

  • pissqu’il est pas connu de l’ONU, la faute aux médias !

Faut les comprendre aussi !

Si les médias occidentaux n’en parlent pas, c’est donc qu’y a pas de génocide de Chrétiens au Moyen-Orient.

C’est encore une “FAKE NEW”.

Ou c’est encore plus “IN-FECT” que ça :

  • Les médias diffuseraient une propagande pro-islamiste ?

  • Nan, tu crois ?

  • Et pourquoi ?

A ton avis, Ducon ?!

Les Chrétiens persécutés et tués, c’est moins vendeur à la télévision que des Musulmans tueurs, victimes d’autres Musulmans tueurs,

  • tous modérés“, les Musulmans tueurs, si t’en crois les journaux !

Mais t’es pas obligé, Ducon, de croire toujours c’qu’on t’raconte.

Le Pape François 1er,, lui, y danse avec les loups.

– “Et tout va bien, tout va très bien, Madame la Marquise !”, comme à Perpignan.

Le “logeur de Daech”,

  • innocenté par des juges courageux (sic)

  • ou pétochards pass’qu’y z’auraient reçu des menaces (simple hypothèse de travail),

– s’est délogé dans une ville des Pyrénées-Orientales, – cherchez laquelle ? –

  • pas Perpignan, la ville principale du département où y’a le plus-se de loges maçonniques au kilomètre carré et de dealers au mètre carré

  • mais où la vie est moins agréable que dans les villages balnéaires environnants.

Or c’est justement son” métier officiel”, çui de dealer, pratiqué LEGALEMENT à Perpignan et dans le 9-3

  • là où le métier de loueur de squats est un métier jugé respecté et respectable

  • puisqu’il vient d’être reconnu par la Justice française comme étant une activité professionnelle honorable,

  • activité connue des Juges, non condamnée par eux, donc “reconnue honnête” !

____________________________________________________________________________________

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/07/2755104-attentats-paris-jawad-logeur-daech-est-refugie-occitanie.html?utm_referrer=https%3A%2F%2Fzen.yandex.com

Publié le 07/03/2018 à 22:59, Mis à jour le 08/03/2018 à 07:00

Attentats de Paris : Jawad, le logeur de Daech, s’est-il réfugié en Occitanie ?

[Jawad Bendaoud, surnommé le logeur de Daech pour avoir logé à Saint-Denis deux membres des commandos du 13 novembre, est sorti pour la première fois du silence depuis la tenue de son procès en février et sa relaxe surprise.[…]]

___________________________________________________________________________

— BFMTV (@BFMTV) 7 mars 2018

Une plage des Pyrénées-Orientales ?

Cette plage pourrait bien se situer en région Occitanie en particulier dans les Pyrénées-Orientales. Au cours de l’interview, Jawad Bendaoud explique vouloir rester discret. “Je ne veux pas qu’on sache où je suis. (…) Je ne veux pas être à Saint-Denis, je veux vraiment être en retrait, j’ai décidé de m’installer au calme”, dit-il. Il ajoute : “Je suis responsable un peu de ce qui s’est passé pour les habitants de Saint-Denis. Il y a des personnes qui ont été traumatisées, j’ai entendu des témoignages qui m’ont touché. Aller là-bas, leur montrer que je suis libre alors qu’eux-mêmes ne sont pas soignés de leur traumatisme, je ne pourrais pas”, explique-t-il.

_____________________________________________________________________

Confirmation de la localisation de l’interview par un article de l’INDEPENDANT, le journal catalan :

http://www.lindependant.fr/2018/03/08/jawad-bendaoud-logeur-de-daech-filme-sur-une-plage-du-barcares,3905027.php

Mis à jour le 08/03/2018 12:17

PERPIGNAN

Jawad Bendaoud, “logeur de Daech”, filmé sur une plage du Barcarès

Mis en examen puis relaxé pour avoir hébergé des terroristes du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud a trouvé refuge depuis sa libération sur la commune du Barcarès.

[..]]

——————————————————————————————————-

Commentaire “éclairant”

Magalirita Il y a 3 jours

[Il se rapproche de Barcelone pour retrouver des collègues … cf. le réseau qui a sévi(t) sur Las Ramblas.]

________________________________________________________________________

On comprend mieux pourquoi y s’est exilé dans les Pyrénées-Orientales, le dealer honnête !

Piss’que dealer, c’est honnête et que louer des squats, c’est honnête aussi,

  • y peut bien s’faire photographier dans le département le plus honnête de France !, le logeur de Daech.

Et continuer à ne pas payer d’impôts pour ces deux honnêtes activités professionnelles dans l’un des départements les plus pauvres de France

  • où circulent ostensiblement et publiquement de plus-se en plus-se de berlines de luxe,

  • celles des dealers, le seul métier “honnête” qui paie bien dans les Pyrénées-Orientales,

  • avec sa “défiscalisation” institutionnelle qui garantit une optimisation fiscale maximale !

J’me demande pourquoi la Justice française, elle a condamné Jérôme CAHUZAC ?!

  • Pass’qu’il est blanc de peau et que, lui, y devait payer ses impots ?

A la ville de Mayotte, y l’aurait pas pu !, le logeur de Daech se loger.

Les Muzzs noirs, des “Soumis”, y paraît,

  • y l’auraient foutu dans l’avion pour un retour direct en France.

  • “Return to sender” !, retour à l’expéditeur.

A l’île de Guyane, les autochtones indiens et les métis animistes l’auraient laissé dans la jungle amazonienne dealer avec les piranhas.

Quant à repartir au bled, les Muzzs blancs du Maghreb, y z’auraient dit aux “Céfrancs” qu’ont pas de couilles :

– “Vous pouvez vous les garder, vos racailles ! Si vous savez pas comment vous faire respecter, c’est pas notr’problèm’, c’est le vôtre, les couilles molles !”

Et j’leur donne pas tort.

C’est pour ça que Mohammed MERAH, y l’est enterré en France et pas en Algérie.

Même mort, les Algériens l’ont pas reconnu pour un des leurs.

– Tuer une fillette juive sans défense dans une cour d’école et tuer deux soldats maghrébins de l’armée française, la “Loyale”, à la déloyale, par surprise et désarmés,

  • c’est quoi l’exploit ?

Y’a qu’en France que Mohammed MERAH est un héros pour les racailles.

En Algérie, y sont moins cons.

La racaille, y l’enterrent même pas dans leurs cimetières musulmans, ni nulle part ailleurs chez eux en Algérie.

ILS LA REFUSENT !

Du coup, ils savent où l’envoyer pour s’en débarrasser, la racaille algérienne :

– en France,

  • plutôt que de la garder chez eux.

Les Algériens, y z’ont trouvé la chasse d’eau pour l’évacuation de leur racaille :

– la France

  • et la cuvette des chiottes, c’est la Méditerranée.

De toutes façons, quand, en France, des Algériens viennent pour défendre VOS LIBERTES qui sont aussi leurs libertés contre le terrorisme islamique,

– c’est vous, Français de m…rde, qui leur demandez de se soumettre aux “salauds d’fils” de putes afin de respecter leur “Islam”, votre Islam des “Soumis”,

  • alors que ces Algériens francophones et FRANCOPHILES ne cessent de vous ALERTER sur le danger de l’Islamisme,

  • eux qui ont déjà connu en Algérie les années noires du terrorisme islamique,

  • un terrorisme crapuleux qui a frappé dans toute son horreur leur pays de naissance et failli provoquer une guerre civile.

Ces résistants algériens, apostats, athées ou “laïques” dans leur pratique religieuse ont choisi LIBREMENT de renaître en France, leur pays de coeur et d’y faire naître leurs enfants.

Mais, en France, ils subissent, comme les Harkis, la haine des deux camps :

– la sotte haine raciste de certains Français de souche qui ne risquent rien, eux,

  • car ils sont les premiers à “se soumettre” au diktat religieux insupportable du “Vivre ensemble” pour plaire aux “Bisounours” institutionnels,

  • tout en se vengeant sur tout ce qui est “bronzé”,

– et la haine des Musulmans fascistes qui sont à la botte des Nazislamistes,

  • lesquels considèrent les résistants maghrébins francophiles comme des traîtres à leur propre cause,

  • la cause du “Jihad” à la mode salafiste.

L’affaire Mohammed MERAH, idolé adoré par des jeunes désoeuvrés et sépulture honorée en France par des tarés, est un bel exemple de cet aveuglement français qui cautionne les déviances totalitaristes

  • mais ne supporte pas qu’on appelle “un chat”, “un chat” ; “un islamiste”, “un islamiste”.

Les puristes de la langue française qui sont prêts à l’épuration ethnique, en chassant le “blanc de peau”, ne valent guère mieux.

Ils obéissent à coups de pétrodollars et dénoncent tout raisonnement contraire au leur sur l’air de :

– “Il a osé critiquer l’Islam !

Tant il est vrai qu’effacer des mots sur un écran d’ordinateur est tellement plus facile que d’efffacer des maux dans une société CORROMPUE par les pétrodollars islamistes et les trafics de stupéfiants !

Le terrorisme non combattu REELLEMENT est le cache de tous les trafics

  • lesquels inondent d’un cash abondant tous les canaux de la criminalité mondiale,

  • argent sale des salauds qui n’ont qu’une seule religion, l’exploitation humaine.

Pour complèter votre leçon de ce jour, vous allez me lire l’article très bien documenté de WIKIPEDIA sur l’islamiste Mohammed MERAH, jeune con des banlieues, éduqué sous des cieux français trop cléments.

Tout citoyen sensé et sensible à la souffrance humaine ne peut que s’interroger sur ce cumul,

  • non pas de circonstances, mais d’incompétences

  • entre les distractions policières

  • et les soustractions judiciaires.

Pour preuve, je vous invite à vous “mettre à table” aussi, en lisant, – j’insiste lourdement ! -, cet article édifiant qui ne peut qu’ALERTER sur ce qui se passe aujourd’hui en France.

Oui, je me “ré-pète” !, prout, prout…

Et c’est là “qu’on” se dit,

  • si “on” y réfléchit,

– que l’encyclopédie LIBRE appelée WIKIPEDIA permet de porter à la connaissance des “Tartuffe de la touffe” tout ce que d’aucuns voudraient faire oublier trop souvent,

  • les loupés “incroyables” de l’affaire Mohammed MERAH, un gosse des banlieues de France intelligent mais réfractaire au travail, un chiard plutôt débrouillard avec des dispositions artistiques,

  • qu’a MAL tourné sa vie, avec ou sans caméra,

  • pass’qu’en France, aujourd’hui, il est interdit de dire ce qui est bien et ce qui est mal,

  • sous peine d’être qualifié de RACISTE ou d’ISLAMOPHOBE.

Par contre, que beaucoup de Musulmans soient homophobes,

  • ça dérange personne, hein, les “LG-héBéTés” !

 

 

_______________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Merah

_________________________________________________________________________

Dans cette guerre fratricide et mortelle, Mohammed MERAH a tué deux frères de religion, de sa propre religion, deux militaires maghrébins :

  • le premier s’appelait aussi “Mohamed”, Farah CHAMSE-DINE LEGOUADN du 17e Régiment du génie parachutiste, tué parce qu’il tournait le dos à un lâche pendant qu’il composait son code bancaire

  • et le second, un sous-officier du 1er Régiment du train parachutiste, Imad IBN ZIATENN,

en lui disant fièrement et stupidement :

« C‘est ça l’islam mon frère : tu tues mes frères, moi je te tue. Il a rejoint l’ange de la mort, je n’ai pas peur de la mort. »

Si l’Islam, c’est tuer ses propres frères de religion,

  • alors il n’y a aucun espoir pour l’Islam

  • de devenir cette religion de la paix et de l’amour tant vantée qui serait capable de pacifier le monde,

  • même s’il ne devait rester au monde que des Musulmans.

Les Musulmans s’entretueraient aussi stupidement que s’entretuent aujourd’hui les Sunnites et les Chiites,

– au nom d’ALLAH et du Prophète MAHOMET,

  • le Coran dans une main

  • et le sabre dans l’autre.

Mais, en France, ce qui est certain pour l’instant, c’est que la jeunesse française,

  • NOTRE jeunesse française,

  • celle qui devient majoritaire dans les banlieues

  • et qui réussit si bien à gagner sa vie dans les trafics de stupéfiants et d’êtres humains,

  • pour la perdre bêtement, la vie, dans des règlements de comptes crapuleux,

– cette jeunesse FRANCAISE ne respecte qu’une seule règle, la “règle MACRONIENNE” :

_______________________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/03/10/01002-20180310ARTFIG00117-emmanuel-macron-a-la-jeunesse-indienne-just-do-it-et-ne-respectez-jamais-les-regles.php

[…]

En conclusion de son intervention, et alors que ses services lui faisait savoir à grand renforts de gestes qu’il était désormais plus que temps de quitter la scène pour passer à l’étape suivante de son voyage, Emmanuel Macron s’est quand même attardé pour répondre à des dernières questions. «You see? One last advice: never respect the rules.» «Vous voyez? Un dernier conseil: ne respectez jamais les règles.»

N’est-ce pas l’Arabie Saoudite qui donne le meilleur exemple du non-respect des règles humanitaires,

  • sous les félicitations béates d’une Europe critiquée pour son “racisme” 
  • par des Etats musulmans intolérants qui zigouillent les mécréants ?

_________________________________________________________________________

Je me suis souvent demandée pourquoi la mère de Fiona, Cécile BOURGEON, la tueuse présumée de sa propre fille, avait trouvé refuge à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales,

  • après son infanticide à Clermont-Ferrand en Auvergne.

 

 

_______________________________________________________________

http://www.lindependant.fr/2016/12/28/affaire-fiona-la-mere-liberable-souhaiterait-s-installer-a-perpignan,2283631.php

Septembre 2013, Cécile Bourgeon quitte le domicile perpignanais de sa mère entourée de policier-s

Mis à jour le 28/12/2016 16:54 26 commentaires Partager Actu

JUSTICE

«Affaire Fiona», la mère “libérable” souhaite s’installer à Perpignan

La demande de libération de Cécile Bourgeon sera finalement examinée le 10 janvier. La mère de la petite Fiona a émis le souhait de vivre à Perpignan.

[…]

Le souhait de vivre à Perpignan

Après avoir purgé 39 mois de détention provisoire, la mère de la petite Fiona, morte sous les coups il y a trois ans et demi et dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, est « libérable ». Elle a donc émis le souhait de s’installer à Perpignan où réside sa mère et où elle-même et son ex-compagnon sont venus se « réfugier » après ce qui n’était encore que la « disparition » de la fillette. C’est aussi à Perpignan que le couple a été placé en garde à vue et que Cécile Bourgeon a finalement avoué « que sa fille était morte accidentellement sous les coups et que son corps était enterré dans la région de Clermont-Ferrand » (L’Indépendant des 25 et 26 septembre 2013). Perpignan où Cécile Bourgeon entend donc toujours s’installer si sa demande de libération est acceptée le mois prochain.

[…]]

La libération de Cécile BOURGEON, c’était “a joke”. 

__________________________________________________________________

Pas toi ?

  • Non, vous ne vous z’êtes vraiment pas posé la question, vous tous qui me lisez ?, demande COLUCHE.

– Pas une seule fois ?

  • Pourquoi ?

  • Pass’qu’elle est originaire de Perpignan, sa maman vivant dans cette ville “charmante” ?

(guillemets d’ironie)

Non ?!

– “Ah, pass’que c’est Perpignan !”, dites-vous.

Là, pour une fois, on est tous d’accord.

Mais pas seulement.

Cécile BOURGEON et son ex-compagnon, Berkane MAKHLOUF, trempaient dans le milieu de la drogue.

___________________________________________________________

http://www.lindependant.fr/2016/11/25/mort-de-fiona-la-mere-condamnee-a-5-ans-d-emprisonnement-et-son-ex-compagnon-a-20-ans-de-reclusion-criminelle,2278604.php

Mort de Fiona: la mère condamnée à 5 ans d’emprisonnement et son ex-compagnon à 20 ans de réclusion criminelle

[Les ex-concubins avaient fait croire à un enlèvement pendant des mois, avant d’avouer la mort de Fiona dont le corps n’a jamais été retrouvé. Faute d’autopsie, la cause de la mort de Fiona n’a pas été éclaircie – coups, absorption de médicaments, voire de drogues, le couple étant toxicomane. La défense n’a eu de cesse de plaider l’accident domestique, exhortant la cour à ne pas céder à “l’émotion” et à la “colère” dans leur condamnation. La cour s’était retirée vers 15h30 pour délibérer.]

http://www.lindependant.fr/2016/11/14/mort-de-fiona-la-drogue-etait-partout-avant-le-drame,2276588.php

Mort de Fiona: “la drogue était partout” avant le drame

“Si on n’avait pas consommé tout ça, on n’en serait pas là.” L’ex-compagnon de la mère de Fiona, arrêtés tous deux à Perpignan et accusés d’avoir tué la petite fille, a décrit un quotidien sous l’emprise de la drogue au premier jour de leur procès, lundi, devant les assises du Puy-de-Dôme.

[…]

La drogue était partout

Puis cet homme de 35 ans raconte sa vie, marquée par la violence, l’absence du père, la drogue, l’échec scolaire et le traumatisme de la rue. Vers 20 ans, il se lance “dans le business” en vendant “du shit”. “Pour sortir de cette vie-là, j’ai pas fait grand-chose, j’étais toxicomane.” Avec Cécile, ils ont tout essayé: héroïne, champignons hallucinogènes, cocaïne, crack. Mais “on sniffait” juste, jamais d’injection, souligne-t-il.

Les photos de Fiona et d’Éva devant des plants de cannabis? “Je sais, c’était imbécile (…) Peut-être, si on n’avait pas consommé tout ça, on n’en serait pas là”, lâche-t-il, une nouvelle fois sans émotion. A la maison, “la drogue était partout, sur la table de la cuisine, dans la chambre. Les enfants voyaient faire. On était négligents”, reconnaît Berkane Makhlouf, vêtu d’une chemise sous un pull gris. En début d’audience, lui et Cécile Bourgeon avaient écouté sans sourciller le président de la cour exposer le déroulé macabre des faits – tel que l’enquête a pu l’éclairer en tout cas.

[…]]

________________________________________________________________________

A Perpignan, et peut-être même partout en France, on se lance dans le business en vendant du shit ?

Et personne ne reprend cette “évidence”.

  • C’est juste de l’import/export, hein ?

Pendant ce temps, d’honnêtes et respectables commerçants mettent la clef sous la porte, accablés de dettes et ébranlés par les poursuites persécutoires du fisc perpignanais,

  • si “t’en es pas” du business local

  • et si “t’en es pas” des “bien-LOGES” à Perpignan !

Combien de temps les Français vont-ils accepter “ce deux poids deux mesures” d’une Justice française à la ramasse qui passe son temps à défendre les privilèges d’une même caste sociale ?

Une seule erreur de procédure suffit à détruire tout le travail d’enquêteurs spécialisés dans le trafic de stupéfiants,

  • car la Justice pointilleuse sur les formes, et moins sur le fond, permet fréquemment aux “caïds” locaux de bénéficier de relaxes,

  • lesquels ensuite font un bras d’honneur aux policiers honnêtes, en sortant du Tribunal Correctionnel.

Policiers honnêtes ?

Il se dit à Perpignan que l’erreur de procédure se monnaye et qu’elle peut se payer jusqu’à dix mille euros !,

  • si un policier accepte de “se tromper”.

Par contre, toi, le citoyen honnête qui est injustement poursuivi pour avoir dénoncé des “indélicatesses”,

  • et pour avoir soupçonné de la prévarication au sein d’un trafic d’influences notoirement connu de tous

  • et aussi pour avoir lancé des ALERTES en santé et sécurité au travail,

  • mais c’est toute ta procédure arbitraire qui est une ERRRREUR !

  • Et une HORREUR judiciaire.

Et là, tu vois les juges, avec ou sans robe de chambre, redoubler de roublardise dans l’instruction, en jonglant :

  • sur les erreurs de procédure qui ne sont plus que des “erreurs de plume”,

  • sur les faux documents qui ne sont pas écartés de l’instruction malgré des tromperies avérées pour cause d’impertinence envers le ou la juge d’instruction qui s’prend pour votr'”chef de sévices” ou votr’patron marron,

  • sur tous les possibles motifs de classement sans suite à inventer et bien d’autres raisons toutes aussi loufoques, invoquées comme on invoque le nom du diable pour tuer son meilleur ennemi !,

  • sur les conflits d’intérêts non reconnus, mais connus de tous ces magistrats qui autorisent des mis en cause à instruire contre les victimes, comme par exemple des juges de tutelle contre leurs anciens “majeurs protégés” lorsqu’ils ne le sont plus, justement, des “protégés” ! Juges d’instruction, ex-juges de tutelle  REVELANT ensuite l’entièreté du dossier de tutelle à la partie adverse, sans reconnaissance de l’abus de faiblesse qui pourrait en découler pour les “victimes” de ces abus judiciaires, lesquelles étaient majeures protégées à la date des faits qui leur sont reprochés par d é p i t, des faits tellement lointains qu’ils ne peuvaient s’en souvenir, étant médicamentés pour dépression ou autre maladie mentale à l’époque des faits.

  • sur les rejets par les juges d’instruction de demandes d’actes des victimes, sans jamais que les mis en cause qui  ont harcelé et persécuté les victimes ne soient inquiétés dans ces instructions menées à pas de charge contre des victimes sans défense, instructions où tout est communiqué aux parties adverses, parfois sans même passer par des avocats, puisque certaines parties adverses ne figurent pas “officiellement” dans l’instruction, parties adverses très protégées par ces juges d’instruction, au contraire des victimes qui ont pour seul tort d’avoir OSE demander JUSTICE,

  • et enfin sur le système maçonnique de blanchiment des crapules et de noircissement des victimes, à l’aide de stratagèmes spécieux prouvés par l’ajout de documents dont l’origine reste toujours opportunément anonyme au moment de leur découverte dans les dossiers d’instruction.

Comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez ajouter les complicités extérieures avec des organismes d’Etat autres, ententes illégales permettant la non-notification d’ordonnances ou de jugements expédiés sous des numéros postaux “incorrects” ou inexistants,

  • ce qui rend tout simplement INTROUVABLES les courriers recommandés
  • et ne permet pas aux victimes de pouvoir faire appel contre leurs prédateurs.
  • Car, en France, même si tu n’as pas reçu notification de l’ordonnance d’un juge d’instruction ou la notification du jugement d’un tribunal, il suffit aux magistrats et à leurs greffes de “dire” et d’avoir écrit dans les courriers non reçus que ces documents ont été “expédiés” pour que la procédure soit réputée avoir été respectée et toi, réputé les avoir reçus.

Question :

– Qui peut à ce point ORGANISER un tel désordre judiciaire en France ?

  • Ou plutôt, qui peut ORGANISER contre le peuple de France un tel DENI de JUSTICE ?

 

Conclusion :

Arrêtez d’être honnête et de payer vos impôts !

  • Paysans de France, cultivez du cannabis marocain et des pavots afghans :

– Vous pourrez ainsi bénéficier de toute l’indulgence des juges français et le fisc fermera les yeux sur votre “business”.

N’oubliez cependant pas de prendre la double nationalité marocaine ou afghane,

  • sans laquelle vous serez interdits de pouvoir exercer ce business “traditionnel”.

Car cette exception culturelle et cultuelle, le “business” stupéfiant avec ses squats uniques au monde, ne peut pas bénéficier aux Français de souche, sauf s’ils sont policiers comme Jonathan GUYOT…

– Qui résidait où ?

Rappelez-moi !

A Perpignan,  sa ville d’origine.

__________________________________________________________________________

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/cocaine-disparue-a-la-pj/vol-de-cocaine-au-36-quai-des-orfevres-dix-ans-de-prison-pour-l-ex-policier_2103399.html

Vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres : dix ans de prison pour l’ex-policier

Jonathan Guyot a été condamné à dix ans de prison, la peine maximale, pour le vol de 50 kg de cocaïne au siège de la brigade des stupéfiants à Paris.

__________________________________________________________________________

Les Français de souche sont interdits d’exercice de vente de shit et autres drogues librement monnayables dans nos villes et campagnes françaises.

Mais ils peuvent se convertir, hein ?!, les Français de souche !

  • pour plus avoir à payer d’impôts
  • et gagner par jour entre 10 000 et 30 000 euros, chiffres d’affaires de certains de ces commerces de rues  dits “illicites”,
  • sans avoir à payer non plus de bail commercial.

Et si c’est le Commandeur des Croyants qui vous demande de vous convertir à l’Islam, rappelez-vous qu’un certain Henri IV disait déjà :

– “Paris vaut bien une messe !”

  • La France vaut bien une “conversion”, non ?

Il vous suffira ensuite aussi de convertir l’Euro en dinar ou en dirham marocain, comme vous voulez !

Enfin, mes chers frères de religion, vous pourrez MENTIR comme vous respirez, en pratiquant la taqiya islamique “à l’envers” pour pouvoir continuer à manger du porc et à boire du vin.

C’est ce qu’on appelle vulgairement :

– “La leur faire à l’envers !”

Accessoirement, vous pourrez aller à votre église, si désertée que vous aurez pris soin de la transformer en “mosquée”, pour faire croire que… – “vous z’en êtes”, vous aussi !

  • Après tout, c’est de bonne guerre, non ?

Quand les Français seront tous des dealers et des voleurs,

  • peut-être que l’Etat français se posera enfin la bonne question,

– PEUT-ETRE !?

  • QUI VA PAYER LES RETRAITES DES ELUS LREM ?

  • Et les retraites des juges et des policiers ripoux ?

Vous répondrez alors à l’Etat français :

– “Pas moi, le MONARC !”

De COLUCHE : – “Quartier V.I.P. de la prison de la Santé ! Car le travail, c’est la Santé.”

 

Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"

 

Je vais vous faire visiter la prison la plus chouette du monde et son quartier V.I.P. pour les plus riches et les plus malhonnêtes d’entre vous !

Voilà, t’y es.

Bouge pas !

C’est chez toi ou c’est comme chez toi.

Comme si t’y étais !

– Nan, bouge pas !, j’t’ai dit.

Qu’il est con !

– Comment tu veux que j’te montre le quartier V.I.P. de la prison d’la Santé, si tu t’barres ?

Reste-là.

C’est un ordre !

  • Regarde, c’est-y pas beau ?
Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"

Ca ressemble un peu à ta planète, la planète bleue, avec des murs qui sont comme un horizon trompeur.

– Nan, tu trouves pas ?

Menteur !

  • Bah si, des posters sur les murs, c’est joli, non ?

Ca cache les murs.

Vos posters, ce sont vos écrans.

  • ECRANS DE TELEVISIONS, D’ORDINATEURS, D’IPOD et de je-ne-sais-plus-trop-quoi, tant qu’y en a, encore et encore !

En plus d’un autre écran, la réalité d’une vie qui n’est pas vraie.

– Toi, tu crois que ta vie est vraie, mais c’est pas vrai !

  • T’es juste un sujet d’expérimentation, mon vieux ou mon jeune con !

Résultat de recherche d'images pour "expérimentation sur les sujets humains"
360 ° à l’ouest !

Au fond, sur terre, on est beaucoup “cons”, même très beaucoup “cons”.

Si un mec vient vous voir et vous dit :

– “Je viens te libérer de ta prison et te sortir de ta cellule, viens et suis-Moi !”

Bah, on dit :

– “Ca va pas la tête ! Moi, j’vais pas m’laisser endoctriner par une religion. Jamais ! D’abord… euh…”

T’es trop fort !

T’as tout compris, toi.

En plus, plus-se tu gagnes, plus-se tu as gagné ou pas, en travaillant ou pas,

  • moins-se tu veux sortir de la prison, de ta prison que tu t’appropries.

– “C’est à moi ! Elle est trop chouette, ma prison.”

Normal !

T’es dans le quartier des V.I.P.,

  • les “Very Important Persons”,

  • ceux qui nous font le plus-se chier dans la vie pass’qu’y s’font chier dans leur vie.

Y savent plus quoi faire de leur pognon, donc y cognent !

  • – “Cognons, cognons dur !, qu’y disent. C’est marrant et nous gagnerons encore plus-se d’argent que nous saurons pas quoi en faire, comme d’hab ! Mais ç’est pas grave. Cognons encore sur ces têtes de cons !”

Résultat de recherche d'images pour "quartier vip la santé"
Film prémonitoire pour “Jojo”, sauf que c’était lui, le prisonnier du quartier V.I.P. et que l’évasion n’est pas garantie ! 

En fait, tu vois, si ça peut t’rassurer, c’est eux les plus cons.

Pass’que, quand l’autr’mec, arrive,

  • çui qu’est basané, qu’a l’air louche et qu’est pas propre sur Lui avec des plaies de lépreux qu’y dit qu’ce sont des “clous”,

  • bah, quand y l’arrive pour les voir et qu’Il leur dit :

– “Lève-toi de ton lit, repousse tes draps de soie et déhousse ta nuisette en soie pour Me suivre”,

  • y préfèrent rester en prison, les cons !, les très cons de riches.

Pass’que, dans le quartier V.I.P., comme y sont mieux traités que les z’autr’s, y s’croient supérieurs aux autres, ces gros cons.

Même que c’est eux qui nous font le plus-se chier en prison et qui nous envoie au mitard dès qu’on leur manque de respect, à ces cons !… de politicards et autres vantards.

Y a un métier qui leur va comme un gant, çui de “rapporteur” :

– “La parole est à Monsieur BIDULE, du parti politique présidentiel LREM,

  • comme on les aime !

– Rapporteur de la Loi

  • “Comment plumer le (con de) pigeon français sans qu’il le sache !”

  • grâce aux ordonnances du bon Docteur DIAFOIRUS ” çui qu’a déjà foiré son monde.

Résultat de recherche d'images pour "docteur diafoirus"

Je résume l’esprit de la Loi pour les plus cons que vous :

– “Faites-le chier, le pigeon français ! La merde, c’est de l’or en barre, du méthane.”

Depuis l’temps qu’y vous font chier, vos élus politiques, vous devriez tous être riches en France avec le biogaz qui vous z’ont fait produire dans vos cuvettes à chiottes.

– Bon, mais comme vous êtes tous trop cons,

  • vous z’avez jamais pensé à récupérer la merde dans laquelle y vous mettaient !

Y suffirait de RECYCLER pourtant !,

  • un tuyau pour l’urine, les os z’usés,

  • et un tuyau pour la chienlit !,

  • votre engrais naturel, le biogaz, quand vous z’engraissez pas encore les vers de terre.

Et vous auriez l’énergie gratuite !

Résultat de recherche d'images pour "usine à méthane"
L’écologie de l’avenir, l’écologie “vache” !

Faudrait juste pousser davantage chaque jour dans le bon trou et pas vous tromper de tuyau.

– Nan, pas le tuyau à pipe !

  • Ah ouais, tu l’attendais, celle-là, hein ?!

Avoue !

P’tit coquin…

Plutôt gros cochon, oui !

– T’as vu tout c’que tu produis comme cochonneries en une vie ?

De quoi éclairer gratis tout un quartier, ton quartier !

Et t’aurais Bobonne qui hurlerait à tes côtés :

– “Mais pousse, piss’que j’te dis de POUSSER ! Han, han… En… core ! Sinon va y’avoir une panne…, une panne d’électricité.”

Image associée

Le bonheur (n’) est (pas) dans le pré ! Au Brésil, MERCOSUR.

Cochons d’Français, vous ne serez pas mieux traités.

Donc vous z’êtes tous en prison.

  • C’est le scoop, le vrai scoop !

C’que les journalistes ont jamais compris, eux qui n’accordent de prix qu’aux déclarations des prisonniers V.I.P..

  • Qu’est-ce qu’y disent, ces cons ?

– “Nan, c’est pas vrai. On n’est pas en prison. On sort de la vie comme on veut ! D’abord, euh… Les pieds devant, d’accord !, mais on sort quand même. Et on va où on veut, quand on veut !”

Sauf quand le “hasard” vous z’attrape et qu’y vous z’envoie son Cerbère, qu’y peut s’appeler des fois “cancer”, s’y l’a décidé que vous étiez allé trop loin.

– “Mais si tu respectes les règles de la Bourse, normalement, y’a pas de problèmes,

  • que du bénéf à tromper les z’autres pour s’enrichir”, qu’y disent, ces cons.
Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"
Un progrès incontestable dans les prisons françaises : – les prisonniers ne se ratent plus !

Tu vois, y t’disent aussi :

– “La Bourse, c’est comme une grande Loterie,

  • une grande Loterie I N T E R N A T I O N A L E.”

Au départ, d’ailleurs, c’était un jeu, des jeux.

Y fallait parier sur le risque, si t’allais mourir, si le bateau qui transportait des marchandises allait périr, etc..

Donc c’est PAREIL, c’est le même principe,

  1. un gagnant, qui gagne beaucoup et de plus-se en plus-se,

  2. et des perdants, beaucoup de perdants, qui perdent de plus-se en plus-se,

  3. en plus-se de perdre leur vie, comme les z’autr’s cons qui s’croient immortels, eux !, à jouer sur le risque de pas mourir.

A c’jeu-là, j’te rassure, vous z’êtes tous perdants, pass’que vous z’êtes tous mortels.

Résultat de recherche d'images pour "loterie humour"
Si tu connais un riche aimé pour lui-même, fais-moi signe !
Ah si, Jojo, il paraît… pass’que, quand Sylvie [VARTAN] l’a rencontré, y l’était pas riche.

Après faut juste savoir s’y a une vie après la mort ou pas.

– “Y a-t-il une autre vie, après ta vie de V.I.P. derrière tes barreaux dorés ?”, ne s’interroge surtout pas le prisonnier V.I.P. qui croit qu’il est libre comme l’air.

Lui, pas les autres.

Pass’qu’y confond les posters de ses murs avec la vraie REALITE, celle qu’y verra jamais.

Pass’que l’Enfer, c’est pas tout à fait PAREIL et c’est tout à fait PAS PAREIL que le Paradis, à VRAI dire.

Avec ses faux airs de vrai “faux-Q”,

  • tu vois ?,

  • un peu comme “l’usine à gaz”, Pierre GATTAZ,

– le riche, y frime avec son fric dans un univers carcéral qu’y croit être un paradis, son paradis.

Y l’est pas très regardant,

  • car trop occupé à s’regarder dans son miroir qui lui renvoie une image de lui très satisfaisante.

– Qu’est-ce qu’il est beau, le riche !

– Qu’est-ce qu’il est bien coiffé, le riche !

– Qu’est-ce qu’il est bien habillé, le riche !

Qu’est-ce qu’il me gonfle et me pompe l’air, le riche !, oui, mon air !!!!,

  • car c’est mon air qu’il pompe ;

  • mon oxygène qu’y m’bouffe,

  • avec son sans-gêne, sa culture gominée et ses airs minaudés de minet à la mode transgenre.

Résultat de recherche d'images pour "loterie humour"

Tu t’es jamais posé la question de savoir pourquoi c’est à Paris que le taux de pollution de l’air est le plus élevé,

  • presqu’irrespirable, dis-donc ! ?

Pass’que c’est dans la capitale de France qu’on rencontre la plus grande concentration de gens riches qui nous pompent l’air,

  • notre air qui devrait être gratuit.

Bientôt y vont nous faire payer pour respirer de l’air pur, alors que c’est eux qui polluent le plus-se avec leurs 4 x 4 et leurs vols en jets privés,

  • pass’qu’y supportent pas de voyager avec les pauvres, les ordures.

– Les pauvres, ça les fait chier !

Y vous l’disent pas, ces gens-là !

Résultat de recherche d'images pour "pollution humour"

Mais, même en prison, y veulent pas se mélanger avec les z’autres qu’y sont pas assez bien pour eux.

Alors qu’au fond, ce sont eux, les pires.

Pass’que, si on devait comptabiliser la quantité d’argent volé par un pauvre dans une courte vie

  • et la quantité d’argent défiscalisée et dépaysée sur des comptes bancaires off-shore par un riche dans sa très longue vie,

– y’a pas photo à l’arrivée,

  • le plus voleur des deux, c’est bien le riche !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Les riches, qu’y s’croient plus intelligents que toi, y t’disent :

– “C’est pas vrai qu’on est en prison dans un parcours expérimental !

Sinon, on l’saurait. Car, nous, on sait tout. S’y avait des garde-chiourmes, on les verrait.”

Pas besoin.

Tout est sous vidéosurveillance !

Faut pas prendre les anges du Bon Dieu pour des oies.

Y sont super-équipés, les types !

Des “types” qui sont pas vraiment “typés” humains, mais plutôt “plumés”, tu vois, avec des ailes, quoi !

Mais, eux, c’est pas des “pigeons”.

Faut pas les prendre pour des “cons”.

Ce sont tes anges-gardiens.

Résultat de recherche d'images pour "ange gardien humour"

– S’y sont tes copains ?

Bah, ça dépend dans quel camp tu es.

– Tu l’sais au moins dans quel camp tu es, toi ?

Pour l’savoir, j’vais t’aider.

– Tu gagnes combien par mois ?

Tu sais pas, pass’que tu fais la manche et qu’ça dépend du bon vouloir des gros cons qui passent sans te regarder la plupart du temps.

Y z’ont des moufles aux doigts et des oursins dans les poches, les riches !

Y préfèrent donner à des assocs comme la mienne, les “Restau du Coeur”, pass’que le don est défiscalisé.

  • Grosse erreur !

Jésus, lui, y préfère que vous donniez sans que ça vous rapporte quelque chose, à vous.

Bah, oui, le Paradis, ça s’mérite.

  • Tout le monde peut se tromper, non ?

  • Et l’Enfer est pavé de bonnes intentions.

Moi, j’croyais bien faire avec ma loi sur la défiscalisation des dons faits aux associations caritatives.

J’avais pas compris qu’y avait un autre système de rémunération, çui au mérite !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

En fait, ma loi assèche la générosité et l’amour envers son prochain.

Aujourd’hui vous vous reposez tous sur les associations pour faire votre boulot de frère ou de soeur et vous n’avez plus pitié de personne.

Vous passez votre chemin, sans voir les pauvres.

Vous leur jetez même plus un regard !

Les associations font à votre place ce que vous devriez faire sauf :

– “gagner votre place au Paradis !”

Car être généreux en en tirant profit, ce n’est pas être charitable.

Tu crois ça, toi ?

Bah, tu te trompes.

Et lourdement.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Donc les riches, y t’disent :

– “C’est pas vrai qu’on est sur terre pour être testés !

D’ailleurs, regarde, on est détestés pass’qu’on est des puants, mais on est bien traités, quand même, non ?

Donc ça prouve qu’on est récompensés sur terre pour le MAL qu’on vous fait, non ?”

Et toi, tu t’dis :

– “C’est vrai qu’y a pas d’justice sur terre !

Y font c’qu’y veulent, les riches du quartier V.I.P. de la prison de la Santé. Tout leur est dû.

Et moi, dans ma petite cellule, je vais jamais au soleil, en promenade ! Les gardiens, y m’ont supprimé les vacances. J’en ai plus ! C’est pas juste.

J’ai soif, j’ai faim, j’ai froid et eux, y sont logés à l’oeil, chauffés à l’oeil, nourris à l’oeil, habillés à l’oeil, pass’que, quand t’es riche, tout le monde te fait des cadeaux en espérant avoir un retour sur investissement.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Et moi j’crève comme un con, pass’que j’veux pas aller tabasser le copain pour faire plaisir au riche patron qui peut plus le voir, même en poster dans la salle à manger !

Il a même été déclaré “ennemi public numéro un”, le, la syndicaliste qui nous défendait. Faut le, la “casser”, si on veut bouffer mieux et améliorer notre confort quotidien.”

  • Sauf que toi, tu sais que t’es en prison et tes gardiens, tu les vois souvent.

Pass’que ta vie, sur terre, elle ressemble plutôt à l’enfer, ou à l’idée qu’tu t’en fais, une idée fausse

C’est pire, l’Enfer.

Si vos curés, y l’disaient aux riches, y sauv’raient leurs âmes, mais les riches, y voudraient plus venir à la messe.

Y z’auraient trop peur !

  • Faut pas faire peur à ses riches donateurs.

Car les riches, y s’croient déjà au Paradis dans leur prison de luxe.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Mais l’Enfer, toi, tu sais même pas c’que c’est.

Et si tu savais,

– tu trouverais que ta prison,

  • avoir avoir soif, avoir faim, avoir froid,

  • être pauvre et “sentir” parce que, tant que tu sens, c’est que tu es en vie !

  • car, tant que tu es sale pour un riche, un “salaud de pauvre !”, comme y disent entre eux,

  • c’est que tu es en VIE !

– bah, c’est le paradis sur terre, ta prison.

Pourquoi ?

Pass’que, chaque fois que tu fous pas un pain au connard qui t’refuse des sous pour aller t’acheter ta baguette de pain et ta bouteille de pinard, tu engranges un bénéfice !

Oui, mon gars, toi, tu fais pas le mal.

Et comme tu fais du mal à personne, toi, tu iras au Paradis, le VRAI.

Comme les Saints !

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Pass’qu’y faut être un Saint, pour pas foutre un pain à un sale con de riche qui te refuse l’aumône, alors qu’il est plein aux as !

Même qu’y en a, parmi vous, les pauvres,

  • qui allez préférer encore crever de froid et de faim cette semaine,

– mourir !,

  • sur un trottoir de ville

– ou cachés,

  • loin des yeux des riches qui veulent plus vous voir ni vous avoir à leurs côtés,

– pass’que vous leur gâchez leurs fêtes de fin d’année et leurs vacances quand ils vous marchent dessus comme des merdes.

Vous, vous allez être RECOMPENSES pour pas avoir frappé

  • ou même tué

– ceux qui vous ignorent et vous condamnent à mort par leur indifférence.

Oui, il faut être être des saints pour résister à la tentation de foutre un pain à un con de riche qui vous dit :

– “J’ai pas d’monnaie sur moi !”

  • avec un p’tit sourire sadique,

  • le sourire du politique qui vient de t’entuber profond.

Résultat de recherche d'images pour "riches humour"

Alors que tu sais que t’as rien bouffé depuis hier

– et que ton ventre, y fait tellement de noeuds dans ton estomac

– que tes intestins y z’ont remonté jusqu’à ta glotte !

Oui, dans ta petite cellule, t’es sans illusion sur le monde qui t’entoure.

Aussi, quand t’entends une voix, la voix d’un mec qui vient de nulle part et qui te dit :

– Viens, suis-Moi, J’t’emmène quelque part où tu seras heureux,

  • là où tu n’auras jamais plus soif, ni faim, ni froid !

Je te libère parce que J’ai payé le prix de tes amendes et de ta DETTE !

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Bah, là, toi, t’hésite pas une seconde !

T’es pas con, toi, moins que le riche.

Tu Le suis, le mec un peu bougnoul, beaucoup gitan et pas vraiment catholique.

T’es même pas étonné quand Il ouvre la porte de ta cellule et qu’Il te montre le chemin, en te devançant.

Les gardiens s’écartent et Le laissent passer.

Lui et toi !

T’es enfin LIBRE !

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Et quand tu te retournes, enfin, tu vois ton ancien “monde”, la prison de la Santé, avec son quartier V.I.P. où les riches croient dominer le monde, tandis qu’au-dessus d’eux, des anges à l’aspect “diabolique” les surveillent, cachés d’eux pour ne pas leur faire peur.

Car s’ils savaient, ils s’enfuiraient par tous moyens de leurs cellules et préfèreraient être sauvés en passant par le parcours d’épreuves que tu as suivi, toi.

Les “angelots” cornus, aux sabots fourchus, se redressent tout à coup et te regardent. L’un d’eux, comme un chat, tente de t’attraper avec une sorte de “trident”. Tu cries ! Ton “âme-i” te tire vers Lui, plus haut dans le ciel.

Résultat de recherche d'images pour "prison humour"

Et, tout en bas, tu vois, sous la prison et le quartier V.I.P., un monde souterrain et caverneux où des ingénieurs “MAL-ins”, à l’aspect vilain, s’activent à maintenir leurs prisonniers dans leur univers concentrationnaire, en multipliant les plaisirs artificiels pour attiser leurs désirs sensoriels.

Peut-être es-tu pris d’un sentiment de pitié pour eux,

  • pour ces cons qui n’ont jamais eu pitié de toi ?

Et, à ce moment-là, le “Métèque” qu’est venu te chercher, t’explique que tu ne peux plus rien faire pour eux.

C’est trop tard !

Ils ont choisi, eux, d’être heureux sur terre en faisant des malheureux, des malheureux comme toi.

C’est leur LIBRE choix.

Et ce, d’autant plus-se, qu’ils z’avaient tout,

  • non seulement pour être heureux,

  • mais pour pouvoir rendre heureux les autres autour d’eux.

Ils z’ont voulu le pouvoir pour eux, rien que pour eux !

Moi, le seul conseil que je peux te donner,

  • te fie pas à l’apparence du “mec” qui va venir te chercher.

Résultat de recherche d'images pour "jésus suis moi prison"

Il a un peu le look d’un “mec de la Mecque” !

Je te l’accorde.

Ou d’un sale Juif, si t’es anti-sémite.

Rappelle-toi que l’habit ne fait pas le moine et qu’un voile sur une tête ne suffit pas à faire d’une nana une sainte !

Lui, il ressemblera à un clochard, un SDF ou un migrant.

Et le plus difficile avec Lui, quand on est enfermés dans notre prison intérieure, nos désirs matériels, et notre prison extérieure, la terre,

  • c’est de Le reconnaître, pauvre parmi les pauvres, basané de chez basané !

Si t’es raciste, tu risques de Le rater, ce s’rait dommage pour toi.

C’est mon pote, Jésus !, l’arabe de service et le juif poursuivi par la police fasciste.

Ce s’rait dommage pour toi d’rester en prison,

  • alors qu’y t’offre de PAYER TA DETTE au gouverneur de ce monde qui dirige ta prison !

Lui, Il efface toutes tes dettes.

Sauf pour les riches !

Résultat de recherche d'images pour "prison de la Santé quartier VIP"
Le dis pas ! Mais çui qu’a écrit ça, c’est un pote à moi !, un frère d’Afrique.

Rêve que j’espère non prémonitoire de la nuit du 16 au 17 février 2018 révélé à la demande du Seigneur : – “Jusqu’à Perpignan en chemin de fer, de Perpignan jusqu’à Canet en chemin de terre et, arrivée à Canet, la mer recouvrant la terre sous un ciel liquide noyant les étangs et frappant les eaux avec des crépitements de mitraillettes.”

Résultat de recherche d'images pour "ter perpignan montpellier"

J’aime beaucoup prendre le train,

  • le TER surtout, cet omnibus qui longe la côte maritime

  • et dessert toutes les gares, stations touristiques et plages typiques du Roussillon

  • où les étangs flirtent avec la mer Méditerranée

  • pendant que des flamands ponctuent de rose un camaieu de bleus célestes et terrestres.

Le TER sillonne lentement et majestueusement les paysages variés du littoral, offrant à l’oeil des voyageurs des tableaux impressionnistes travaillés par le vent, les éléments naturels et l’intervention artificielle des hommes.

Parfois le train marche sur l’eau et, de chaque côté des rails, étangs et mer se disputent la montée sans vagues d’une étendue liquide sans horizon qui recouvre peu à peu le chemin de fer.

Je m’attends toujours à ce qu’un jour, un contrôleur de la SNCF nous annonce que le train ne peut plus avancer et qu’il nous faut atteindre Perpignan, non pas à pied, mais à la nage.

Résultat de recherche d'images pour "ter perpignan montpellier"

Peut-être est-ce pour cette raison que j’ai rêvé de voyager de Perpignan jusqu’à Canet sous un ciel qui avait ouvert ses vannes et lâché ses flots d’humeur contre une humanité qui paraissait l’avoir fâché ?

Je l’ignore.

L’avenir nous le dira.

Car, sans varier, cette règle s’applique qui veut que la prédiction ne soit comprise que :

  • lorsque l’évènement est advenu.

Sinon elle reste incompréhensible parce qu’imprévisible.

  • Un comble, pour une prédiction !

Cependant prédire l’imprévisible est la condition même du “prophète”,

  • condition qui précède sa lapidation publique

  • par des gens incrédules lesquels gesticulent en vain et articulent un discours de la méthode éculé,

  • à l’argument ridicule et incontournable suivant : – “Dieu est hasard !”

D’ailleurs, je sais pourquoi le petit train de la Vie chemine courageusement et audacieusement :

– si les roues tournent, ce n’est pas parce qu’elles sont actionnées par un principe mécanique, non !

  • que nenni !

 

  • Les Frères de Lumière ont la réponse :

– c’est grâce au hasard si vous parvenez à destination… ou pas !

Or le hasard, ce n’est rien d’autre que le nom donné à Dieu par des ignorants qui ne savent pas lire l’Histoire de l’Homme ou leur propre histoire.

Ne pas savoir lire, c’est être analphabètes, non ?

  • Et des analphabètes néo-maçonniques, le XXIème siècle en est plein !

Résultat de recherche d'images pour "hasard"

Donc, j’ai rêvé que je prenais le train.

J’arrive à la gare de Perpignan, baptisée par le “Fou” génial catalan, Salvador DALI,

  • “El Centre del Mon”

– le génie étant la folie, et la folie étant le génie catalan, ce génie démesuré et abjuré par l’orthodoxie religieuse de notre siècle obscurantiste.

Son “caleçon taché”, maculé d’excréments et peint avec un réalisme saisissant, lui vaudrait aujourd’hui la prison à vie !

Donc j’arrive dans cette gare devenue… –  euh, je ne sais pas trop !?

Disons une mocheté absolue, multicolore et déserte avec ces boutiques vides et ces SDF jeunes et vieux qui cherchent un sens à leur vie dans une vie qui n’a plus aucun sens,

  • surtout à Perpignan.

Les fontaines n’ont plus d’eau pour éviter d’attirer les SDF, justement.

Et les arbres n’ont plus ni branches, ni feuilles, pour éviter d’attirer les oiseaux voyageurs, comme les étourneaux étourdis, des SDF eux aussi.

La ville est aussi hospitalière pour l’humain pauvre que pour les chats abandonnés, non stérilisés mais…

  • affamés jusqu’à leur mort !

Une méthode d’élimination des pauvres bêtes abandonnées, souvent des animaux autrefois familiers ou des chatons jetés de voitures ou de balcons par des êtres humains encore plus bêtes qu’eux.

A Perpignan, ils préfèrent les rats aux chats.

Donc ils auront la peste et les rats.

Résultat de recherche d'images pour "peste et rats"

Je l’ai toujours écrit et je le maintiens.

La ville pullule de rats.

Et, avec la chasse aux oiseaux migrants, la ville vibre et pique, pas seulement à cause des marteaux-piqueurs, les bétonneurs,

  • mais à cause de tous les insectes qui s’y multiplient, harceleurs comme les rats, qui n’ont plus de prédateurs naturels pour les faire disparaître, ces oiseaux honnis et bannis du ciel par la ville de Perpignan.

A Perpignan, ils préfèrent le béton à la verdure.

Alors que,

  • dans les déserts, partout ailleurs dans le monde, les hommes replantent difficilement des arbres pour retenir l’eau, la terre arable et sèment des haies et des bosquets pour contenir l’humidité des sols fertiles et ne pas mourir sur du sable et de la pierre stériles.

Eh bien, à Perpignan, le rêve exotique,

  • c’est le désert avec son oasis tous les deux cents kilomètres où deux ou trois palmiers se mirent dans une flaque d’eau, genre de piscinette agrémentée de rocaille et de cactus.

Sauf qu’à Perpignan, vous avez le bac de la piscine sans l’eau pour vous y baigner, surtout pas !

Car cette eau pourrait abreuver les SDF et les migrants du ciel, les oiseaux,

  • – malheureux – !

Coupons l’eau à tous ceux qui n’en ont pas, c’est mieux.

Les hommes politiques s’admirent dans les reflets des vitres de verre du Centre del Mon, se voyant grands quand, vus du ciel, ils sont si petits.

Un peu à l’image de leurs coeurs,

  • pierres plates et épines de plantes grasses, sécheresse et vindicte !

Donc me voilà à Perpignan.

Je descends du train et m’engage dans le grand hall vide, le fameux “Centre del Mon”.

Résultat de recherche d'images pour "gare de perpignan sale"

Des SDF tendent la main et s’accrochent aux plus riches, les plus dédaigneux d’eux, pourtant.

Ils n’ont pas de monnaie, les riches, jamais.

Ils ont juste des cartes bancaires, des “Golden Cards”.

– “My heart belongs to my Golden Card, to my Master Golden Card !”

Les jeunes traînent avec des chiens.

Comme Johnny HALLYDAY, ils aiment les chiens !

Et les chiens les aiment.

Ils leur rendent leur amour aux hommes, sans rien exiger d’eux que d’être avec eux, à traîner à longueur de journée et à avoir soif et faim, eux aussi.

  • C’est bien les seuls à les aimer, ces jeunes qui n’ont pas d’avenir et le savent !

Car aimer les chiens ne suffit pas à créer de l’humain avec les autres “chiens”.

Je passe entre un jeune qui alpague un vieux con,

  • et une jeune qui regarde, hagarde, le vieux con repousser le jeune.

  • Un SDF mature tente de la jouer : – “Sois sympa, mon prince, file-moi au moins une clope !”, en retenant par la manche un autre vieux con qui se sauve, tirant sur son bras pour le libérer et retirant sa main de sa poche pour mieux s’enfuir, valise à la main.

_________________________________________________________________

https://www.causeur.fr/perpignan-declin-louis-aliot-catalogne-148058

Perpignan, la Catalane assoupie

parDaoud Boughezala

– 1 décembre 2017

[ Ghettoïsation, clientélisme et sinistrose économique: depuis des décennies, Perpignan décline malgré les efforts de quelques élus dynamiques. Tandis qu’à Barcelone la prospère, nombre de Catalans rêvent d’indépendance, sa voisine française se cherche encore. Reportage.

Terminus Perpignan, tout le monde descend au « centre du monde ». Pardon, au «centre del món», comme il est écrit sur les panneaux de la gare. Inspirée d’une saillie fantasmagorique de Dali sur la dérive des continents, l’inscription en catalan n’annonce pas franchement la couleur. Car Perpignan trône au cœur d’un des départements les plus pauvres de l’Hexagone et accumule les records négatifs. Non content de la placer dans le flop 5 des métropoles économiquement les moins dynamiques de France et de Navarre, Le Figaro a récemment classé la capitale catalane au sommet des villes où il fait bon investir dans l’immobilier : les prix y sont si bas qu’un an suffit à rentabiliser l’achat d’un appartement. En sortant de la gare, je croise une théorie de mendiants à quelques mètres des inévitables kebabs. Nul punkachien à l’horizon, bien que nombre d’entre eux débarquent ici, persuadés que la misère sera moins pénible au soleil. Palmiers, plaques de rue bilingues français-catalan et immeubles à teintes pastel donnent des accents ibériques à ce dernier bout de France avant la frontière. Vu de Paris, Gitans, Maghrébins et petits Blancs donnent l’impression de se tirer la bourre.

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "perpignan ville sale"

___________________________________________________________

Ainsi je me retrouve devant,

  • mais pas encore dehors,

– devant la façade vitrée, si haute et si grande, si impersonnelle et si moche du bâtiment appelé le “Centre del Mon”.

Dehors, il tombe des trombes d’eau.

Et j’ai laissé ma voiture chez moi.

Comme la plupart des policiers, ou ex-policiers,

  • comme la plupart des fonctionnaires, ou ex-fonctionnaires,

– j’ai fui Perpignan.

J’habite ailleurs !

Résultat de recherche d'images pour "perpignan ville sale"

C’est pas une vie aussi pour les Gitans privés de vacances – Voir article de l’Humanité

Le Maire de Perpignan est sans doute celui qui habite le plus loin de Perpignan puisqu’il a choisi de traverser la Méditerranée et de résider plus souvent qu’à son tour au Maroc.

  • C’est peut-être pour ça que le nouveau maire plante autant de rocaille, de cactus et de palmiers, détruisant tout ce qui avait été planté par l’ex-“père-maire”, Paul  ALDUY, et autrefois préservé tant bien que mal par son “fils-maire”, Jean-Paul ALDUY,

  • allant jusqu’à détruire le square Bir-Hakeim avec ses arbres bi-centenaires,  plantés depuis 1800, actuellement encerclés et entravés par des tuyaux, à cause d’un chantier qui est un vrai “chantier” ! où les platanes “remarquables” se sont retranchés sur pied,  entourés de tranchées et de terre retournée avec des bulldozers tranchant dans le vif de leurs racines, au risque, voulu ou pas, de provoquer à terme la mort de ces arbres “vénérables” au sein du parc très couru de Perpignan.

La “Promenade des Platanes” est aussi devenue la “Promenade des “Plantés””,

[allusion à la chanson de Julien CLERC “Je suis planté”]

  • avec ses platanes mutilés et torturés dont l’ombre a été réduite à portions congrues, ces arbres étant devenus les “ennemis publics numéro un” des agents des services d’entretien des espaces verts de la Mairie de Perpignan,

  • platanes à remplacer partout dans la moche ville par des palmiers qui tombent malades à Perpignan et meurent les uns après les autres.

________________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "square bir hakeim"

[C. Ripoull dénonce un «massacre à la tronçonneuse» à Perpignan

Lundi 14.9.2015. 18:15h]

________________________________________________________________
  • D’ailleurs les platanes ont été déjà arrachés autour de la fontaine sans eau, fontaine exceptionnelle offerte par la Catalogne espagnole, mais qui repose en paix comme une carcasse de voiture, désossée la plupart du temps, jouet cassé par “l’enfant gâté” de la ville, lequel cumule les mandats malgré ses promesses jamais tenues de s’en abstenir.

  • La place est entourée et assiégée par des pelouses artificielles qui pourrissent et garantissent davantage le maintien éternel d’odeurs réelles et nauséabondes telles qu’urines humaines et déjections animales là où d’anciennes pelouses naturelles, maintenant détruites, étaient capables d’absorber et de neutraliser ces odeurs à peine supportables pour l’odorat humain et même canin.

Amen.

Il lui manque l’esprit saint à Monsieur le Maire de la ville de Perpignan,

  • cet esprit visionnaire qui animait l’ancien Maire de Montpellier, Georges FRECHE, un “personnage”,

  • un “Monsieur”, celui-là, un vrai “Monsieur”, “Monsieur” Georges FRECHE.

Il doit avoir la nostalgie du Maroc, le Maire de Perpignan,

  • tandis que le Maire de Montpellier, Georges FRECHE, lui, avait la nostalgie de l’Empire romain avec sa ville tracée au cordon, grâce à “l’équerre et au compas”.

Résultat de recherche d'images pour "square bir hakeim"
Fermé TOTALEMENT pour cause de travaux, un “VRAI CHANTIER” !

Donc le Maire de “Perpignan la Catalane” la transforme en un “Casablanca” bigarré, avec ses souks et ses ventes de stups, ses burnous et ses babouches pittoresques ou parfois cauchemardesques, tant la notion d’élégance relève de canons différents selon les moeurs, les époques et les lieux.

Parce que Marrakech, c’est trop chic pour devenir Perpignan.

Mais Perpignan, ce n’est pas assez chic pour Monsieur le Maire de cette ville, agglomération qui n’a plus de poumons verts et va sans doute asphyxier, au sens propre comme au sens figuré, ses habitants, et s’asphyxier,

  • pour se venger des hommes bêtes qui ignorent que ce sont les arbres qui transforment le gaz carbonique en oxygène, pas le béton !

http://madeinperpignan.com/il-est-ou-le-maire-il-est-ou-tube-de-lete-par-clotilde-ripoull-et-perpignan-equilibre-1/

Je suis prête à parier que cet été, Perpignan, ville non industrialisée, aura aussi sa pollution à l’ozone permettant d’accuser les automobilistes d’en être à l’origine pour qu’ils deviennent les cochons payants d’une immense farce politique locale et nationale,

  • appelée l'”écologie punitive”.
  • A moins que les services de police et le Palais de Justice – qui porte si mal son nom ! -,  ne se décident enfin à taxer les dealers de stupéfiants qui enfument les édiles et plument les volatiles toxicos à Perpignan ?

Perpignan, c’est déjà le Maghreb, mais sans la capacité des polices algériennes et marocaines à faire régner l’ordre.

Résultat de recherche d'images pour "maghreb perpignan"

“Maghreb, femmes à l’honneur” ? Il suffit de lire les titres pour en être convaincus. 

A Perpignan, ceux qui font régner l’ordre, c’est la “racaille”, comme à Marseille,

  • petites cailles adorées et fort bien traitées dans cette ville du Sud méditerranéen.
  • Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Pour ce qui est de cette charité-là, les dealers ont bien intériorisé cette norme “culturelle” française.

Pour sûr, à Perpignan, on a pris de l’avance sur le projet européen d’intégration,

  • inclure l’arc méditerranéen dans l’espace européen,

  • en devenant la plus grande place de vente de stups sur le front hispanico-franco-maghrébin.

Depuis 2017, le Maire de Perpignan a entrepris de construire la plus grande Mosquée du pays catalan sur un terrain de 2 400 m2 vendu 140 000 euros, prix de la dhimmitude, à une association arabo-turque, “l’Ensoleillée”, “ASSATE”, dans le quartier de Mailloles,

  • après avoir promis de favoriser l’implantation d’une agence immobilière musulmane dans le quartier sud de Perpignan au Moulin à Vent, réservée à qui de droit !,

  • c’est à dire principalement aux pratiquants et trafiquants de la seule religion qui a le droit, dans ce pays laïque, de discriminer “positivement” les bénéficiaires des faveurs de Monsieur le Maire.

Résultat de recherche d'images pour "mosquée à Perpignan"
La loi du quartier, laquelle ? La “Charia” ? Pas la loi française, c’est sûr.

Etre Chrétien à Perpignan revient à n’avoir plus aucun droit, victoire pour les maçons néo-cons !

Mais ce qu’ont oublié les “pas francs”-maçons de Perpignan,

  • ville qui en compterait le plus en France au mètre carré,
  • c’est qu’eux aussi ne seront plus les bienvenus à “Perpignan-la-Mecque”.

D’où le déménagement du Pôle Universitaire de Droit appartenant à l’UPVD de Perpignan au Centre Ville de Perpignan, “bouge” déserté, le Centre Ville, avec, à terme, un projet très simple et qui devrait rapporter gros aux élus locaux :

– déménager dans le futur l’intégralité de l’Université au centre de Perpignan pour laisser “se communautariser” le sud de Perpignan “en paix”

  • et faire de Perpignan,

  • ce souk ouvert à tous les trafics illicites,

  • une porte ouverte de l’Arabie islamique sur l’Europe.

C’est pour cette raison, à Perpignan même, qu’ont été construits des abattoirs gigantesques, respectant la norme “halal”, avec leurs salles d’abattage orientées vers la Mecque, s’il vous plaît !,

  • pour aider les sacrificateurs musulmans à trouver la Mecque,

  • parce qu’un dieu sanguinaire leur commande de ne pas endormir les animaux pour les égorger CONSCIENTS, encore aujourd’hui au XXIème siècle, agonisant de longues minutes avant que les bêtes ne meurent.

Les abattoirs ont été édifiés près de l’autre TRES GRANDE MOSQUEE de Perpignan, celle qui est désertée par les Musulmans car trop éloignée du centre de Perpignan,

  • située entre l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes et le noeud autoroutier international aux fins de favoriser les flux “touristiques” halal.

___________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "mosquée à Perpignan"

L’église chrétienne et ancienne de Perpignan est située malheureusement dans le quartier des “dealers”. A deux pas de l’entrée de l’église, des “mineurs guetteurs” installés sur le perron d’une maison font bien comprendre aux visiteurs et/ou pratiquants qu’ils les dérangent dans leur petit commerce !

La police nationale ne peut rien faire car prendre les dealers en flagrant délit serait mission impossible et la police municipale renvoie les victimes d’insultes et de menaces vers le procureur de la république qui est aux abonnés absents. Lol !

Les incendiaires et les dealers courent toujours. Mais les policiers syndicalistes qui dénoncent ces faits sont révoqués. Ouf, la réputation de la police nationale est sauvée ! 

  • Rappelez-moi : le trafic de stupéfiants est illégal en France, non ? Ou me trompè-je ?

Résultat de recherche d'images pour "poivrot humour"

_______________________________________________________________________

Merci aux généreux contribuables perpignanais !

Pourtant Perpignan est une des villes les plus pauvres de France et ses commerces désertés en sont la preuve. Je devrais préciser, les “commerces honnêtes” !

Sa jeunesse française est en totale déshérence et tombe en désespérance.

Donc il est juste de dire que le seul métier d’avenir qui existe à Perpignan est bien celui de vendeur de shit marocain, à condition de l’être, Marocain ou au moins Maghrébin et de parler “arabe”.

Sinon vous allez direct à la case “prison” !

_________________________________________________________________

http://www.cnews.fr/justice/video/drogue-quand-une-saisie-record-revele-les-liaisons-dangereuses-entre-stups-et-indics-155824

Drogue : quand une saisie record révèle les liaisons dangereuses entre “stups” et “indics”

Justice – Publié le 03 mars à 19:11 – Mis à jour le 23 mai 2016 à 17:53

Résultat de recherche d'images pour "serpico"
A Perpignan, les juges d’instruction sont “débordé(e)s”
Absolument dé-bor-dée !. ou le paradoxe du fonctionnaire
  • quand il s’agit de défendre les victimes de patrons harceleurs
  • mais disposent de suffisamment de temps libre pour mettre en examen les syndicalistes “incorruptibles” et incorrigibles qui “parlent”
  • et surtout écrivent trop.
Je connais même un-e juge d’instruction qui, par d e p i t, fait la tournée des bars pour conseiller personnellement aux tenanciers de “dénoncer” un policier pour racket, il paraît. J’écris “il paraît”, parce que le policier en question et les tenanciers ignoraient,
  • pour le premier qu’il les rackettait
  • et pour les seconds qu’ils étaient rackettés.

D’ailleurs un, puis deux des tenanciers interrogés par “le-la” juge d’instruction durant sa tournée des bars ont demandé au policier :

_ “Alors tu nous rackettes ?”

Un-e juge d’instruction qui enquête seul-e sur son terrain favori,

  • les bars de la ville de Perpignan,

c’est beau, non ?

Et c’est du sérieux ! 

Résultat de recherche d'images pour "juge d'instruction ripoux"

 

C’est aussi en sirotant un verre au comptoir d’un bar que “le-la” même juge d’instruction, toujours par d e p i t, s’était fendu-e d’un rapport contre un autre pilier de bar,

  • un policier, qui aurait manqué de respect à son supérieur hiérarchique…
  • lequel était absent et de la scène du crime de lèse-majesté  et absent au moment de la “commission” de ce crime.

Comment manquer de respect à son supérieur hiérarchique lorsqu’il n’est pas présent sur les lieux de votre irrespect, je vous le demande ? Un mystère de plus qu’Hercule POIVROT devra résoudre à Perpignan.

M. “le-la” Juge, sauf votre respect, arrêtez la tournée des bars le soir dans la petite ville de Perpignan. A force vous allez finir par avoir mauvaise réputation !

Et vous savez ce qu’on dit : – “Quand deux poivrots se rencontrent, ils se racontent des histoires de poivrots !” Poursuivez de votre ire les “vrais” délinquants et arrêtez de vous prendre pour un commissaire de police en règlant leurs comptes “personnels” à leurs places,

  • commissaires d’ailleurs qui ne vont plus sur le terrain depuis longtemps.

 

Résultat de recherche d'images pour "poivrot humour"

______________________________________________ _________

Je résume l’article qui nous intéresse par rapport à Perpignan :

  • François MOLINS, le Roussillonnais, actuel procureur de la République de Paris, fait dessaisir de l’enquête sur le trafic de stupéfiants marocain un service d’investigation à compétence nationale, spécialisé dans la lutte contre  les trafics de stupéfiants
  • aux fins de protéger un “dealer” à la casquette d’indic, Sofiane H.,
  • un “parrain de la drogue”, inscrit comme “tonton” dans les listes d’indics du même service de police.

Question pour les nuls :

  • Combien de tonnes de drogues transitent du Maroc via Perpignan vers Nantes pour arriver à Paris, grâce à des “go-fasts” autoroutiers, quelquefois interceptés,
  • sous couvert de “pistage de trafiquants de stupéfiants” qui sont de toute manière déjà identifiés et inscrits comme “tontons” dans nos services de police, donc “protégés” par la justice ?
  • Et combien cette “bienveillante protection” rapporte-t-elle aux protecteurs “institutionnels”, fonctionnaires de police et magistrats ?
  • Ce qui est  certain, c’est que l’Etat et les contribuables français n’y trouvent guère profit. Ce sont même eux les perdants, puisque le “tonton”, l’homme à protéger, est le “parrain” à la tête du réseau, comme dans le cas de Sofiane H.,
  • parrain qui devrait être l’homme à abattre, si nous étions dans un pays de droit.

Autre question d’importance :

 

Résultat de recherche d'images pour "michel neyret"

______________________________________________________________________________

https://www.nouvelobs.com/justice/20170317.OBS6775/proces-du-vol-de-cocaine-au-36-quai-des-orfevres-chute-d-un-policier-modele.html

Procès du vol de cocaïne au “36 Quai des Orfèvres” : chute d’un policier modèle

[…]

Par ailleurs, lors du procès, Farid Kharraki a affirmé que la drogue lui avait été remise par deux personnes en présence de Guyot. “Qui ?”, l’interroge alors le président. “Je ne sais pas”, rétorque le trafiquant, soudain mutique. “Donc Jonathan Guyot n’a pas agi seul ?”, l’interroge encore le président du tribunal.

Demandez à l’IGPN, ils sont assis au fond de la salle.Vincent Monnier

_______________________________________________________________

  • – “DEMANDEZ A L’IGPN, ILS SONT ASSIS AU FOND DE LA SALLE.”
  • – “Vous leur avez demandé ?
  • “Surtout pas !”

_ Au fait, demander quoi ?

_ Ah oui, si Jonathan GUYOT, originaire de Perpignan et ayant toujours ses attaches dans cette ville “merveilleuse”, avait des complices au sein de la Police Nationale ?

Pas la peine, nous avons la réponse :

_ IL FAUT DEMANDER A L’IGPN.

_ Si c’était “non”, la réponse, nous l’aurions su de suite.

  • Donc c’est “OUI“.

_ Oui, il y a d’autres complices au sein de la Police Nationale que l’IGPN a protégés.

Résultat de recherche d'images pour "juge d'instruction ripoux"

_____________________________________________________________

 

Si vous voulez vendre de la drogue sans appartenir à la “Communauté”, vous risquez à coup sûr de vous faire arrêter par la Police Nationale,

  • plus pour concurrence déloyale, – ce commerce NON “national” n’est pas permis aux Français de souche -,
  • que pour trafic de stupéfiants, – trafic illégal selon la loi française et internationale -,
  • mais  LEGAL dans la pratique perpignanaise et donc sur le territoire français.

Il semble bien y avoir un accord tacite entre la gouvernance de cette ville et les forces de police pour ne pas “embêter” les “touristes” du Maghreb ou les “bi-nationaux” qui vivent plus qu’aisément grâce à ce commerce devenu LEGAL,

  • la vente des stupéfiants, puisque,

  • s’il est interdit par la loi française de vendre des drogues,

  • la police nationale et le procureur de la République l’autorisent.

Qui ne dit mot consent et qui n’agit [pas] autorise !

Si l’on est français et que l’on veut vivre bien à Perpignan,

– il faut se faire élire maire ou conseiller municipal pour avoir sa part du gâteau et recevoir les bakchichs traditionnels accordés généreusement dans le monde du Maghreb aux “Céfrans” qui acceptent de se soumettre.

La “Dhimmitude” a ses propres habitudes et son habitat insalubre.

Résultat de recherche d'images pour "mosquée à Perpignan"

Nous ne pouvons pas loger nos SDF dans des logements sociaux mais tout le monde s’en fout !

  • Pendant ce temps Monsieur le Maire de Perpignan concède un terrain de 2 400 mètres carrés à une association “culturelle” arabo-turque et le lui cède pour une somme astronomiquement… basse de 140 000 euros.

Heureusement Monsieur le Maire de Perpignan est un Républicain !

Sinon, j’aurais eu peur.

Me voilà rassurée.

Résultat de recherche d'images pour "poivrot humour"

_________________________________________________

Et me voilà débarquée à Perpignan, dans une gare du bout du monde,

  • déjà à l’autre bout de la Méditerranée.

[Mais si !, j’aime bien Marrakech. Même que j’y suis née ! Mais de là à faire venir le Maroc et son shit en France !, il y a un fossé, une mer, la Mer Méditerranée, entre eux et nous, les trafiquants de drogue, qui ne devrait pas être franchi.]

Il pleut à seaux.

Des seaux remplis d’eau céleste qui vous trempent des pieds à la tête et traversent ma parka.

Je recule, pas pressée de sortir de suite et heurte une vieille dame.

– “Vous n’avez pas de moyen de transport ?” me demande-t-elle.

– “Non, j’ai laissé ma voiture chez moi. Je ne pensais pas qu’il pleuvrait autant à Perpignan !”

– “Si vous voulez, je peux vous raccompagner chez vous. Vous habitez Perpignan ?

– “Non, juste à côté.”

– “Ah, moi aussi. Moi, j’habite Canet-Village.

La “mamie” m’indique un nom de résidence cossue, principalement réservée aux classes aisées, aux retraités aisés, les seuls qui soient riches avec les dealers.

Je n’hésite pas longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "gare de perpignan"

A Perpignan, prendre un bus, c’est comme parier au Loto. Il y a beaucoup plus de perdants que de gagnants !

Mode d’emploi des bus perpignanais :

– si vous voulez arriver à l’heure, efforcez-vous de ne pas partir à l’heure, surtout pas !

Mais bien avant l’heure…

Autrement dit un parcours qui vous prendrait vingt minutes avec votre voiture personnelle vous prendra une heure

  • si vous avez eu la chance d’avoir votre bus à temps,

– non pas que vous soyez arrivé-e en retard !

– mais si votre bus, lui, n’a pas trop de retard.

  • Et si votre bus a beaucoup de retard, ce qui est habituel dans Perpignan,

– n’hésitez pas à doubler ou parfois tripler l’estimation du temps de parcours prévu en voiture

– et donc à partir beaucoup plus tôt de chez vous pour prendre votre bus,

  • au moins une heure avant

  • par rapport à l’heure “normale” prévisible de départ de votre bus s’il arrivait à l’heure.

Image associée

Les seuls bus à l’heure sont ceux qui vous embarquent de force !

Sachant cela, vous comprendrez pourquoi j’accepte avec reconnaissance la proposition d’aide de la gentille dame âgée.

[qui pourrait être moi. Mais, dans mes rêves, je ne me vois pas vieillir.]

La “mamie” me précède jusqu’à sa voiture, mieux couverte que moi pour affronter ce temps qui est plus breton que catalan.

La pluie tombe si fort qu’à l’intérieur de la voiture, nous avons du mal à nous entendre parler. Les essuie-glaces peinent à rejeter la flotte qui s’accumule sur le pare-brise avant.

Les cumuls d’eau commencent à bloquer les rues de Perpignan, mais heureusement, nous sommes enfin sorties de cette “ville à bouchons”,

  • sans champagne ni campagne à cause de l’amour de la rocaille et de la canaille,

  • bouchons partout et toujours,

  • qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau !

Parce qu’à Perpignan, comme à Paris, nous avons notre périphérique qu’il faut emprunter, surtout pour se rendre à Canet.

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon photos"

Canet-Plage et ses petites boutiques le long de la promenade de la mer

Un périphérique autour de Perpignan avec plein de ronds-points,

  • sans lesquels la circulation serait plus fluide

  • et sans lesquels il n’y aurait plus de bouchons, ce qui serait moins rigolo.

Champagne !

Donc ce serait moins rigolo s’il fallait faire sauter les bouchons à Perpignan sans champagne et sans rond-points.

Sachant que les Pyrénées-Orientales ont récemment obtenu un prix :

  • le prix du rond-point le plus laid de France,

– placé par un jury national et impartial en deuxième position,

  • c’est à dire avec attribution de la “médaille d’argent du rond-point le plus laid de France”.

C’est dire combien il y a de ronds-points et combien, eh bien, en plus !,

  • ils sont moches, vraiment très moches, les ronds-points de Perpignan.

______________________________________________________________

https://actu.fr/occitanie/cugnaux_31157/palmares-toulouse-perpignan-possedent-deux-pires-ronds-points-france_15018733.html

Palmarès. Toulouse et Perpignan possèdent deux des pires ronds-points de France

L’association Contribuables Associés organisait, jusqu’au 8 janvier, le “Concours du pire rond-point de France”. Deux des trois “gagnants” se situent en Occitanie. Explications.

[…]
[Résultat : l’Occitanie s’est distinguée en plaçant deux communes de notre région sur le podium. Derrière le « Masque d’André-Malraux » de Pontarlier, grand vainqueur, figurent le « Cadran solaire » de Perpignan (2e) – 300 000 euros tout de même – et « L’arbre en ciel » de Cugnaux, à l’ouest de Toulouse (3e, pour un coût de 68 000 euros). […]]
Résultat de recherche d'images pour "ronds points de perpignan"
_____________________________________________________________

La petite voiture zigzague sur le périphérique et arrive péniblement à s’en sortir, malgré toutes mes appréhensions.

Ma conductrice paraît plus sereine que moi.

– “Nous serons bientôt à Canet”, dit-elle, satisfaite.

Horrifiée, je réalise que…

La “mamie” a oublié que je n’habitais à pas à Canet et nous avons raté la bretelle de sortie vers mon village.

J’essaie diplomatiquement de faire remarquer cette erreur de destination et de rappeler que je ne souhaite pas aller à Canet, moi.

Mais ma bonne Samaritaine continue de papoter et de rouler comme si de rien n’était et comme si mon village n’était rien pour elle.

  • Seule compte sa destination à elle, Canet.

Puis, tout à coup, paraissant piquée par une mouche, elle se tourne vers moi en souriant :

– “Je fais d’abord quelques courses dans les magasins du centre, ensuite je les dépose chez moi et après seulement je vous ramène chez vous, d’accord ? Après tout, nos villages sont assez proches, non ? C’est juste un petit détour. Si je vous ramène maintenant chez vous, le temps d’aller et venir, les commerces seront fermés . Et je n’ai plus rien à manger dans mon frigo”, termine-t-elle en riant.

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon centre ville"

Quoi dire ?

Faire un caprice et exiger qu’elle me laisse là, sur la “deux voies”, en bord de route et sous des trombes d’eau, en déclarant fièrement :

– “Non merci ! Je rentre chez moi à pied.”

La route disparaît sous des flaques d’eau qui deviennent des ruisseaux qui deviennent des petites rivières.

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Marcher ?

Patauger et bientôt nager seront des termes plus exacts pour décrire la traversée des eaux.

Nous arrivons assez vite à Canet.

Et des Hauts de Canet, la route plonge vers le bord de mer.

“Plonger” n’a jamais été un terme aussi exact à employer pour rouler vers cette “cuvette” qui s’emplit d’eau rapidement et qui commence à me faire peur, Canet-Plage.

Résultat de recherche d'images pour "canet plage"

Mais la “mamie” n’en a cure.

Elle veut faire ses courses.

Nous descendons vers le centre de Canet pour aller nous garer sans trop de problèmes,

  • pour une fois, à Canet !,

  • dans un parking qui devrait s’appeler plutôt une “pataugeoire” ou un bassin pour enfants.

C’est joli, Canet.

C’est propre et bien entretenu.

Les commerces sont des invitations à dépenser son argent pour des plaisirs non défendues, les plaisirs de la vie.

Canet a su préserver ses petites boutiques et ma conductrice s’empresse de filer vers une Supérette, puis un bar-tabac-presse, pour foncer finalement chez un Traiteur dont la vitrine expose des plats à faire saliver un noyé.

Résultat de recherche d'images pour "traiteur canet en roussillon"

“La Marée” de Canet-Sud – L’établissement existe depuis 25 ans.

Sébastien Rosse et son équipe vous y accueillent , dans un espace de 100 m² dédié aux poissons, fruits de mer et crustacés.

De la petite place centrale où a été garée la voiture, je la vois, la “mamie” et peux la suivre des yeux, faire ses courses effectivement avec gourmandise et une certaine mignardise.

Enfin, elle revient, les bras chargés de victuailles et son cabas de grand-mère plein à craquer.

Elle jette le tout à l’arrière du véhicule et se précipite dans la voiture, pour échapper à la pluie qui mouille tout et pénètre les corps, après avoir empesé les vêtements et pesé du poids de ses millions de gouttes d’eau sur les godasses devenues informes de ses victimes humaines.

Je note que ses cheveux, à la mamie, à la coiffure d’avant si élégante, pendouillent comme une perruque en train de sécher sur un fil de linge, sans retenue ni tenue.

Elle démarre rapidement :

– “Partons vite avant que nous ne puissions plus circuler !”

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Canet et ses inondations

Là je me dis que c’est “mort” pour pouvoir retourner ce soir dans mon village.

Je risque fort d’avoir à passer la nuit chez ma bonne Samaritaine, si elle m’accepte.

Il va falloir que je prévienne ma famille de mon retard devenu certain, sinon de mon impossibilité à les rejoindre dans l’immédiat.

Car il est plus sage d’attendre que le ciel se calme, à l’abri, sous un toit de maison ou d’immeuble.

Nous quittons la petite place et réussissons à sortir du parking qui ressemble de plus en plus à un vrai bassin de piscine.

La voiture de Madeleine*

[Appelons-là ainsi]

– la voiture de Madeleine est petite mais stable.

Elle est assez haute sur roues,

  • ce qui évite de s’enliser ou de glisser vers les fossés sur les routes d’eau qui détrempent le sol et gondolent les chaussées alluvionnaires
  • mais ça ne m’empêche pas de “baliser”.

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Colère à Canet : – “D’habitude, on est toujours averti à temps !”

Une automobile n’est pas un canot de sauvetage, sauf si elle est amphibie,

  • ce qui n’est pas le cas de la voiture conduite par ma gentille secouriste.

Un petit village dans le village de Canet a été construit, les pieds dans l’eau, pour les touristes de l’été,

  • des touristes aisés qui doivent pouvoir se baigner à leur aise, sans avoir trop de kilomètres à parcourir à pied.

L’écologie, aujourd’hui, c’est d’amener la mer au plus près des habitations !,

  • pour éviter que les gens ne se déplacent trop avec leurs voitures polluantes.

Du moins je suppose !

Sauf qu’à être trop près des plages, c’est la mer qui transporte les habitations loin de chez elle.

Des habitations qui la rongent comme un cancer, le cancer du littoral méditerranéen.

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Canet : L’Hôtel des Flamants Roses inondé, 35 personnes au chômage technique…

Il n’y a pas que le soleil qui tue, à vouloir trop bronzer sur le sable chaud.

Il y a aussi la pluie !, une pluie qui transforme ce sable en marais mouvants, inquiétants car déconcertants.

Des serpents d’eau se glissent jusqu’à la route qui est de plus en plus inondée.

Moi et la “mamie”, malgré la pluie battante et la froideur pénétrante de la nuit qui commence à tomber, nous sortons de la voiture.

Madeleine ne pouvait plus avancer.

Il y avait trop d’eau qui monte, qui monte, qui monte, tout en bas, vers Canet-Plage.

Elle a choisi de se garer en bord de route pour laisser passer les puissants 4×4 qui font rugir leur moteur de bonheur,

  • du bonheur de servir enfin à quelque chose !,

  • en nous doublant et en nous éclaboussant.

Nous regardons toutes les deux, dégoulinantes d’eau, la cuvette se remplir jusqu’à peut-être déborder.

Mais quand, quand va-t-elle déborder la cuvette de Canet ?

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Canet et ses inondations

Nous commençons à avoir peur, très peur.

Moi, j’ai peur de ne plus jamais pouvoir rentrer chez moi.

Et Madeleine aussi, elle a peur de ne pas pouvoir rentrer chez elle, en-bas, là-bas, là où elle est attendue.

Son chat l’attend.

Pourra-t-il aller se cacher ?

Non !

Pourra-t-il sortir du trou où il est piégé et échapper à cette marée montante et galopante qui noie petit à petit, peu à peu, Canet-Plage ?

Lui, le chat, les voisins de Madeleine et les familles venues passer quelques jours dans le Sud de la France,

  • là où il fait toujours plus beau qu’ailleurs ?

 

Résultat de recherche d'images pour "canet en roussillon inondé"

Tempête à Canet, 5 mars 2013.

Alors, comme s’il ne suffisait pas de voir l’eau monter d’en-bas, par le bas,

  • d’un pas pesant et lourd, mais d’un pas lent et sûr,

– et l’eau d’en-haut se mettre à tomber plus vite encore,

  • avec de la pluie serrée chutant de là-haut sans arrêt, à coups de seaux d’eau violents
  • le ciel se noircit sous nos yeux effrayés, plus noir que la nuit, sombre et menaçant.

Nous voyons la Mer Méditerranée se transformer en une estampe japonaise aux formes  cruelles  et tourmentées,

  • avec ces ébauches de vagues gravées sur bois comme des mains géantes qui sortent de l’eau pour saisir tout ce qui se présente à elles

  • et se saisir de la vie sur terre !

C’est comme si je voyais la Mort à l’oeuvre.

Résultat de recherche d'images pour "tableau japonais vague"

C’est à la fois terrifiant et glorifiant, à la gloire d’une force naturelle que rien, ni personne, ne peuvent jamais arrêter !

La Mer Méditerranée, cette eau si calme avec ses vagues si apaisées, s’enrage.

La “belle” perd sa façade lisse et, la bave aux lèvres, elle déborde de l’horizon,

  • “mer-ère” couvrant toute vie et recouvrant tout espoir de survie par son linceul blanc flottant dans les airs,

  • écume de mer presqu’animée de vie avec ses vagues-mains sorties de leurs manches liquides pour venir agripper les corps des vivants

Par Hokusai — Metropolitan Museum of Art, base de données en ligne : entrée 45434, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2798407

Ses vagues ne sont plus des barrières linéaires

  • mais deviennent des geysers furieux qui jaillissent du plan d’eau autrefois étal sous des cieux devenus orageux  alors que, si peu de temps avant, ils étaient bleus, si bleus.

Soudain, comble de l’horreur et de la peur, les cieux s’ouvrent, ils se trouent.

Ils se perforent de trous et de sillages de lumière qui viennent frapper la mer.

On entend la foudre

[si c’est la foudre ?]

  • crépiter comme une mitrailleuse

  • et tracer sur l’eau qui continue de monter jusqu’à nous des traits perpendiculaires, réguliers et arbitraires, comme peuvent l’être des tirs militaires, lorsque la “poudre de feu” a parlé.

J’entends encore le crépitement de ces impacts de “foudre”

[S’agit-il de “foudre” ?]

  • et j’entends surtout résonner le silence des morts,

– le silence de tous ceux qui se sont retrouvés ensevelis, sans pouvoir fuir leurs habitations, sous une mer devenue furieuse et périlleuse, jalouse comme une ventouse, aspirant tout l’air de la terre et attirant comme un aimant toute la terre sur la planète des hommes.

Nous rentrons instinctivement la tête dans nos épaules devant ces frappes aériennes terrifiantes et mortifiantes.

Résultat de recherche d'images pour "tsunami éruption volcanique"

Des nuages noirs, si noirs, plus noirs que la nuit, avec des trouées de lumière, genre de “foudres”, mortelles. 

Leur force est si grande que nous nous résignons à mourir debout, non pas assises dans la petite voiture,

  • par peur stupide de périr emportée par les eaux dans ce véhicule qui n’est plus qu’un fétu de paille.

L’eau arrive vers nous comme un cheval au galop dont la crinière d’écume éclabousse d’étoiles de feu la nuit qui vient enfin de tomber.

L’eau ?

Des murs d’eau.

Des mains géantes et mutilantes, des mains qui arrachent tout sur leur passage,

  • toute vie et toute envie de vivre.

Parce que les autres sont déjà morts et qu’il n’y a plus d’échappatoire possible.

Résultat de recherche d'images pour "tsunami éruption volcanique"

C’est le matin.

Je suis couchée dans mon lit.

Je me dis que je vais revoir le soleil et je me sens l’âme d’une Indienne qui a envie de faire la danse du Soleil pour saluer le lever de l’astre du jour !

Résultat de recherche d'images pour "sioux danse du soleil"
Animisme et Christianisme ont pour source commune le “Grand Esprit” avec des symboles COMMUNS
Les Indiens sont des frères de foi.

Il pourra se passer, un mois, trois mois, cinq ans ou dix ans avant que ce rêve ne se réalise.

Je l’espère le plus tard possible !

Et J’espère : – “Jamais !”

C’est ce que je me dis quand je décide qu’il est trop tôt pour se lever et que je referme mes yeux.

Je ne veux plus rien voir, plus rien savoir.

Malgré le soleil et la lumière du jour !

Peut-être grâce au soleil et à sa chaleur bienveillante…

– Dors encore !

  • Dors pour oublier qu’un dieu en colère est plus fort que les hommes…, tous les hommes.

Résultat de recherche d'images pour "sioux danse du soleil"

Le Maître de la Terre veut supprimer des vies et il appelle à en sacrifier d’autres pour laver l’affront des hommes qui veulent se prendre pour des dieux !

Depuis la nuit des temps, les hommes savent qu’ils doivent respecter ce pacte avec le Maître de la Terre.

Mais, au XXIème siècle, les hommes sont devenus si intelligents qu’ils pensent pouvoir arrêter une “Mer-ère” en colère avec leurs petits bras musclés et leurs tracteurs robotisés !

Je ne les ai pas vus mourir.

Au moins, tout a été si rapide qu’ils n’ont pas dû souffrir.

Je l’espère très fort !

Je ne veux pas savoir.

Je ne veux plus savoir.

Plus rien savoir.

Je finis par retrouver le sommeil, un sommeil d’où je chasse l’angoisse et la mort.

Dormir, c’est déjà mourir un peu.

Accepter de s’abandonner sans défense, sans lutter, pour partir très loin, et parfois si loin qu’on ne se réveille plus.

Pour moi, c’est ça, la mort.

Un sommeil qui laisse derrière lui un corps lourd et pesant pour nous faire voyager vers d’autres pays et d’autres émotions.

Et quand on se réveille, la vraie question est de savoir

  • qui est dans la réalité ?

  • Où est cette réalité ?

– Est-ce ce monde où l’on croit vivre ou est-ce ce songe où l’on croit dormir ?

Résultat de recherche d'images pour "mort sommeil"

Tout ce que je demande, c’est de ne jamais avoir à assister, impuissante, à la mort des autres,

  • des autres qui sont autant de moi-mêmes,

  • et que je ressens comme moi-même,

– avec leurs peurs et leurs espoirs.

__________________________________________________________

PERPIGNAN, VILLE IDEALE ?

Résultat de recherche d'images pour "sondages humour"

Majorité des avis, moins un, sur la ville de Perpignan, le “Centre du Monde”, “El Centre del Mon” :

https://www.ville-ideale.fr/perpignan_66136

Avis posté le 11-02-2018 à 08:49
Par WillyWilliam

1.94

Environnement

Transports

Sécurité

Santé

Sports
et loisirs

Culture

Enseignement

Commerces

Qualité
de vie

1

3

1

2

1

2

3

2

2

Les points positifs : Soleil.
Visa, seul moment de culture dans l’année.

Les points négatifs : Perpignan est un village endormi, abandonné.
Assez tistounet, mieux vaut ne pas être dépressif. Les ruelles du centre de sont gaies que par la couleur du bàti. Rien le dimanche.
Beaucoup de commerces mettent la clé sous la porte.
Insécurité grandissante, racailles partout. Jeunesse désoeuvrée.
Ville sale. Mauvaises odeurs dans les ruelles.

10d’accord 3pas d’accord

——————————————————————

Avis posté le 25-01-2018 à 13:13
Par loute
Actualisé X 4

1.94

Environnement

Transports

Sécurité

Santé

Sports
et loisirs

Culture

Enseignement

Commerces

Qualité
de vie

1

2

1

2

3

3

2

1

2

Les points positifs : Les monuments, le soleil. La mer, la montagne à proximité. Les alentours de Perpignan. Résider dans les communes à l’extérieur de Perpignan est préférable pour profiter pleinement du positif de la région.

Les points négatifs : Ville très sale et insécurité permanente. Des poubelles et containers qui traînent partout à longueur de journée. Tags partout. Ressenti “quartiers abandonnés” particulièrement quartier jouxtant la gare et st-martin (avenue Ribère, quais de Genève, Hannover, rue Cerdagne). Les trottoirs de l’avenue Ribère JAMAIS LAVÉS contrairement à d’autres quartiers et pourtant…
Cependant l’Agglo écoute vos doléances et répond autant qu’il leur est possible à vos attentes.
Pourquoi les tags ne sont jamais enlevés malgré les demandes sur des lieux publics alors qu’en centre ville aussitôt retirés.

11d’accord 2pas d’accord

—————————————————————–

Avis posté le 19-01-2018 à 14:49
Par Marie

1.06

Environnement

Transports

Sécurité

Santé

Sports
et loisirs

Culture

Enseignement

Commerces

Qualité
de vie

0

4

0

1

5

5

1

1

0

Les points positifs : Le seul point positif : le soleil et des températures agréables une bonne partie de l’année.

Les points négatifs : Ville extrêmement sale et surtout une insécurité permanente !!! Des quartiers qui font froid dans le dos, des sans abris qui font la manche à chaque feu de circulation, des groupes de racaille qui vous agresse verbalement et physiquement. Des embouteillages en permanence, des gens en pyjama au bord de la route en pleine journée… et j’en passe.
Bref depuis mon arrivée je pense qu’à une chose : mon départ.

15d’accord 3pas d’accord

Avis posté le 02-01-2018 à 22:00
Par Tintintin

2.88

Environnement

Transports

Sécurité

Santé

Sports
et loisirs

Culture

Enseignement

Commerces

Qualité
de vie

2

2

2

4

3

2

4

3

3

Les points positifs : L’air marin.

Les points négatifs : Ville sale, des catalans vantards, aucune culture à part Dali et la boisson. Ville morte en semaine, discussions insipides, insécurité croissante. Gitans en pyjama à 15h de l’après-midi qui zonent dans les rues. Fort taux de chômage, pas de boulot.

16d’accord 4pas d’accord

Avis posté le 31-12-2017 à 13:10
Par JuneHop

2.50

Environnement

Transports

Sécurité

Santé

Sports
et loisirs

Culture

Enseignement

Commerces

Qualité
de vie

3

3

1

2

1

1

3

2

3

Les points positifs : Dans la ville? Rien.
Sinon la mer et la montagne à proximité.. Mais bouchons pour la mer en été, et chaleur infernale.
La côte pour de belles balades hors saison.

Les points négatifs : Centre du monde? Vaste blague. Je ne vois pas ce que les catalans trouvent à cette ville : sale, triste, des gens bizarres qui zonent, attention aux vols et car jacking. Des gitans en pyjama à 15h qui profitent des aides et ne font rien à part se poser sur le trottoir et regarder les gens comme s’ils n’avaient jamais vu personne. Fort taux de chômage, les gens errent et ne font rien à part regarder le temps passer.
Aucune activité culturelle, discussions avec les gens insipides, ça vole pas très haut, normal car à part boire et se saoûler pas grand chose à faire. Les gens se soulagent dans les ruelles et ça se sent…
En hiver c’est mort et désert. Tristesse absolue. J’ai réussi à tenir quelques temps mais l’ailleurs m’appelle ouf !
Un conseil : ne venez pas, ou fuyez si vous pouvez !

20d’accord 6pas d’accord

———————————————————————–

Juste pour information, le seul avis positif donné sous « false flag » par un « institutionnel » est contesté par les lecteurs du site « ville-ideale.fr » – « Perpignan – 66000 » :

4d’accord 11pas d’accord

3+1 dont l’auteur du « false flag »

———————————————————————–

Evaluation générale de la ville de Perpignan

par le site “ville-idéale.fr” – “Perpignan – 66000”

5,15 / 10

Note moyenne obtenue par critère

Environnement

5,06

Transports

4,79

Sécurité

3,07

Santé

5,86

Sports et loisirs

5,98

Culture

5,59

Enseignement

5,64

Commerces

5,41

Qualité de vie

5,12

Notes obtenues sur 133 évaluations

Résultat de recherche d'images pour "trappes islam humour"

Le Seigneur annonce : – “Vous avez tué deux fois le CHRIST, une première fois physiquement en la personne de Jésus, une seconde fois spirituellement en Le reniant !, que vous soyez chrétien ou d’une autre religion assimilée prétendant L’aimer. En tuant le Christianisme, vous ressuscitez la HAINE et la MORT, c’est à dire la BARBARIE de la race blanche et de la race noire.”

 

Résultat de recherche d'images pour "christianophobie"

“L’Europe redeviendra une terre sauvage envahie par des sauvages qui retrouveront la sauvagerie barbare qu’ils dénoncent, celle de leurs anciens “occupants”.

Nul ne peut occuper inopinément un nid de vipères et venir se plaindre ensuite d’avoir été mordu !

Vous êtes venus d’Asie, d’Afrique et d’Orient pour fuir une misère et des guerres dues à votre incapacité à “vivre ensemble”.

Et vous espérez trouver la paix sur un continent autrefois dévasté par les guerres, continent qui n’a trouvé la paix qu’en trouvant le CHRIST, c’est à dire la “Pax Christi”, un partage de valeurs PACIFIQUES fondées sur le partage fraternel du pain chrétien et la fin des sacrifices humains et animaux.

Adolf HITLER n’était pas chrétien, il ne l’était plus !

Il avait adopté d’autres moeurs et d’autres dieux, une autre religion païenne si ancienne mais si actuelle, fasciné par la plus cruelle et la plus antisémite de toutes les religions monothéistes, l’Islam.

Résultat de recherche d'images pour "hitler culte païen"

– Est-ce la VERITE, oui ou non ?, demande le Seigneur.

Ce qu’est devenu HITLER, le continent européen le redeviendra !

A cause de vous et de votre aveuglement.

Ce sera la revanche des plus forts contre le droit des plus faibles !

Les digues morales sauteront comme elles sautent actuellement contre le droit des pauvres à rester visibles et à VIVRE dignement, dans une dignité qui leur est de plus en plus refusée.

Les autorités de votre monde préfèrent poursuivre les faibles au nom du droit des plus forts à pouvoir disposer des plus faibles, plutôt que de s’attaquer aux plus forts pour protéger les plus faibles qui n’ont pas les moyens de vivre décemment.

Partout en Europe, les pauvres sont pourchassés et traqués et le peu qu’ils reçoivent d’aides publiques devient des raisons supplémentaires de les pousser à mourir, toujours un peu plus vite, toujours un peu plus loin, loin du regard des riches qui ne supportent pas de voir la pauvreté qu’ils ont provoquée autour d’eux VOLONTAIREMENT,

en confisquant aux classes moyennes et au prolétariat :

[sic (?) – Jésus communiste ?

– Oui, puisque Saül, le Juif, dit Saint-Paul, a été le fondateur des premières communautés de partage pour tous les biens spirituels mais aussi pour tous les biens matériels des fidèles, partage qui fut la marque du Christianisme à son origine]

  • leur habitat citadin et mitoyen,

  • leurs salaires fixes devenus des salaires partiels et variables, pluriels et résiduels, pitoyablement et injustifiablement bas par rapport aux richesses du haut patronat,

  • leurs aides sociales qualifiées injustement d’assistanat populaire, donc revendication d’aide dite populiste,

  • accusation injuste motivant l’assassinat des gueux français trop miséreux pour survivre, donc jetés à la rue, cette voie sans issue !,

  • leur cimetière, un cimetière FRANCAIS, le cimetière des Chrétiens français, des baptisés qui ont oublié qu’ils étaient autrefois des Chrétiens.

Résultat de recherche d'images pour "pauvreté abbé pierre"

Ce sont, eux, ces riches, qui trichent et dépensent sans compter pour juste parader dans un cirque avec des clowns blancs, sous les applaudissements d’un Monsieur LOYAL qui se prend pour le “Maître” de ce monde, votre monde.

Cette société du spectacle est dite par vous formidable avec ces vedettes qui se gargarisent de leurs bonnes actions et de leurs concerts de charité dans un entresoi de paillettes et de pique-assiettes abominables dont vous êtes les minables voyeurs et pourvoyeurs.

Ces gens des faux-semblants ne produisent rien, rien que du rêve et leur argent est votre argent, de l’argent confisqué aux pauvres gens, prélevé sur vos impôts et sur vos contributions plus ou moins volontaires.

C’est vous qui entretenez la grande Babylone, la prostituée deux fois millénaire.

Ces marchands de rêves vous vendent de l’air, un air qui est de plus en plus pollué et que avez de plus en plus de mal à respirer.

Qui peut justifier le salaire d’un millier au moins de footballeurs millionnaires et d’acteurs vacataires de luxe dans un univers imaginaire qui est cause de votre cécité et de votre cupidité ?

Résultat de recherche d'images pour "salaires de footballeur millionnaire"

Vous vivez votre vie par procuration et vos rêves vous font croire que vous êtes riches alors que vos “élus” ratés ne cessent de vous endormir pour mieux vous appauvrir et vous faire mourir “heureux”, faussement heureux, dépouillés de tout.

Tous, vous voulez aujourd’hui devenir chanteurs ou acteurs et enchanter un monde où le devenir des paysans est un mouroir, votre mouroir !

Ces paysans qui vous nourrissent sont les agriculteurs que vous méprisez et leur suicide est le miroir de votre société.

Mais, sans paysans, vous n’aurez plus de quoi manger et savoir chanter ne vous servira à rien.

Il n’y aura plus d’espoir.

Seul votre ventre chantera quand il grognera sa faim et votre gorge s’asséchera, car vous aurez soif. Vous aurez épuisé toutes les sources naturelles de vos montagnes, là où elles naissent. Et là où elles naissent, vos sources d’eaux vives, vous mourrez !, empoisonnés par votre mode de vie.

Vous mourrez stupidement devant vos écrans, comme ces vaches qui regardent passer les trains, sans savoir que le prochain convoi est pour elles, un convoi long de wagons scellés et plombés pour les conduire à l’abattoir, pour vous conduire à l’abattoir.

Résultat de recherche d'images pour "vaches conduites à l'abattoir "

Il n’est pas exclu que vos nouveaux Maîtres vous convoitent, comme vous-mêmes convoitez la viande de vos vaches à lait, abattues lorsqu’elles ne sont plus bonnes à produire, lorsqu’elles ne produisent plus assez de lait dans des univers de plus en plus concentrationnaires.

Vous serez traités comme vous laissez être traités vos animaux domestiques, vos animaux d’élevage, dans la même indifférence et avec la même absence de considération !

Sadiques, au nom du slogan “politique”,

  • – le “Vivre Ensemble” -,

vous fermez volontairement les yeux sur l’égorgement d’animaux conscients, d’agneaux innocents, vous qui vous prétendez sages et pratiquez une torture sadique et mortelle sur des agneaux innocents dans des abattoirs sanglants préfigurant le sol de votre pays dans un avenir proche.

Votre tolérance est intéressée, elle qui a engraissé votre “Adversaire” grâce à une taxe imposée sur ce mode d’abattage religieux et cruel, l’abattage “halal”, dans une République qui se dit laïque et démocratique mais verse une contribution nationale pour engrosser la religion de vos ennemis.

Hypocrites !

Résultat de recherche d'images pour "sacrifices animaux islam"

C’est l’argent impur des sacrifices des animaux qui nourrit le sang des victimes humaines, sang versé par cette religion qui prêche la HAINE contre les Chrétiens et les Juifs.

Le Seigneur s’adresse à vous, vous qui me lisez, vous qui Le lisez :

– “Qu’attendez-vous d’un gouvernement de millionnaires qui ont triché et truqué leurs comptes, trompé leurs salariés et leurs associés pour devenir riches, encore plus riches, toujours plus riches ?

Vous n’avez rien à attendre d’eux, pas plus qu’eux n’attendent de vous quelque chose.

Vous êtes juste là pour leur servir d’alibi, l’alibi de l’appauvrissement contre lequel ils prétendent lutter, pour imposer :

  • votre asservissement, de fait, puisque c’est à eux que vous remettez le pouvoir de décider de votre vie, chaque jour qui passe,

  • tous ces jours où tant de “Sans Domicile Fixe” trépassent dans la rue, sans que leurs pauvres vies soient comptées, eux qui ne comptent pour rien dans votre vie et dans la vie de vos riches gouvernants.

– Est-ce bien raisonnable ?

Vous dites ne pas croire en Moi mais vous croyez en des femmes et des hommes qui ne croient en rien, même pas en l’Homme !, encore moins en vous.

L’Humanité n’existe pas pour ces gens-là.

Il y a eux, ceux qui sont comme eux et vivent comme eux,

  • à la rigueur, tant qu’ils s’en servent, leurs serviteurs volontaires, prisonniers de leurs lâches certitudes, leur  servitude volontaire !,

  • et puis, les autres, tous les autres dont vous êtes, et qu’ils appellent le “bétail humain”.

C’est à dire vous, un détail dans cette Humanité qui ne leur ressemble pas, une tache sur le tableau de leurs vies de riches, une tache qu’il leur faut effacer.

Résultat de recherche d'images pour "riches et serviteurs"

Car vous n’êtes rien pour eux.

Il est temps de vous organiser comme si vous n’aviez plus de gouvernement.

Ni de gouvernants.

De toute façon, ce temps arrivera rapidement.

Ils seront tous dépassés par les événements à venir, ceux qui prétendent vous gérer et n’arrivent même pas à gérer un budget national, avec un pays aussi riche que la France.

Ces gens très riches, trop riches, savent que le temps leur est compté.

La France vend des lagons et des îles à des multi-millionnaires et des milliardaires, dépeçant ainsi son immense espace maritime qui en fait encore une puissance mondiale, dans le seul but de faire construire d’énormes cités insulaires où seront abrités les plus riches gens, à l’écart du bétail humain, protégés des révoltes populaires et des migrants hagards, – tous migrants !, mais non pas tous réfugiés chez ces très riches prédateurs, les voleurs de vies humaines.

Les riches gavés d’argent immatériel et gâtés par leur Maître deviennent le premier Adversaire des peuples, à l’image de leur Maître, adversaires des peuples d’ailleurs et d’ici, privant les autres hommes de la jouissance partagée de la terre, à seule fin de pouvoir goûter indéfiniment les plaisirs éphémères d’une vie dépravée dans laquelle ils s’ennuient de plus en plus.

Ce sont ces très riches rentiers, les Banquiers de la Dette Publique et des dettes privées qui dessinent un sentier solitaire sur la mappemonde de l’argent et destinent les peuples européens à la servitude, cet esclavage totalitaire des nouveaux “Soumis”.

Résultat de recherche d'images pour "mappemonde des riches"

Pourtant cette oligarchie planétaire au pouvoir abusif doit tout aux travailleurs précaires grâce à un système punitif qui sanctionne toujours davantage les pauvres d’être pauvres et les fait devenir encore plus pauvres jusqu’à vouloir les faire disparaître de sa vue et dire voir abréger leurs jours de souffrance par une euthanasie collective inévitable, le “Grand Remplacement”.

Car ils s’enrichissent, vos esclavagistes, ces créanciers de la misère étatique, ces usuriers politiques qui vivent sur le dos des jeunes aux boulots précaires, les obligeant à domicilier leurs salaires, ces quelques sous misérables, sur des comptes bancaires qui sont comme des trous sans fond et représentent la Dette publique d’une France reprenant le système des dettes privées.

Combien de banques et d’agents travaillant dans ces banques criminelles ont sur leurs mains le sang des pauvres gens aux rêves sans lendemain, pères de famille et mères de famille se suicidant, emportant avec eux, crime contre nature, leurs enfants, après les avoir tués, pour éviter qu’ils ne deviennent eux-mêmes la proie d’un système glacial et antisocial ?

Il n’y a pire torture pour Moi que d’endurer tous les jours ces cris qui montent vers Moi et Me demandent Justice !

Car il n’y a plus de Justice.

Nulle part.

Sauf pour les riches et vos très riches employeurs, exploiteurs de pauvres gens.

La caste sociale oligarchique s’est refermée dans la défense de ses seuls intérêts et s’est renfermée sur ses secrets bancaires, promettant aux parvenus politiques et aux clowns du monde du spectacle de partager avec elle ses paradis fiscaux et maritimes, ces futures cités insulaires où seuls les riches et leurs esclaves pourront vivre, sans jamais mourir !

Car leur rêve, à eux, à tous ces gens-là, c’est de devenir immortels !

Comme des dieux.

Résultat de recherche d'images pour "immortalité devenir comme des dieux"

Il n’y a plus d’économie réelle.

Les pauvres sont même spoliés du rare pouvoir d’achat qui pourrait leur rester en travaillant dur.

Aujourd’hui, les riches font exploser les prix des produits nécessaires à leur vie, à la vie de tous les jours et de chaque être humain, à cause de leur fortune indécente.

C’est à qui achètera très cher ce qui, autrefois, était vendu dix fois, vingt fois, cinquante fois moins cher sur cette terre dans une compétition du “hors prix” qui rend irréel le coût de chaque chose.

Dans cette compétition de faussaires, où la valeur des biens marchands n’a plus de rapport avec leur valeur réelle,

  • valeur réelle qui était le prix de vente autrefois calculé à partir du vrai coût de fabrication auxquels s’ajoutaient les heures de main-d’oeuvre et le montant des taxes autorisées en France,

les pauvres sont les premiers perdants.

Car les riches raflent tout !, comme des voleurs, des voleurs de vies.

Les riches raflent :

les maisons, les appartements, expulsant et rejetant les pauvres, leurs serviteurs, dans les périphéries des villes de plus en plus lointaines

  • et fortifiées CONTRE les pauvres pour se protéger de leur colère éventuelle.

 

Résultat de recherche d'images pour "riches voleurs"

 

Ils raflent :

les vêtements les mieux confectionnés en France, laissant aux pauvres le “Made in China”,

  • cette fabrication délocalisée qui les prive de travail
  • et les inonde de produits qui ne durent pas.

 

Les riches raflent :

les aubaines et les promotions en tous genres, lorsqu’il s’agit d’acheter en périodes de soldes,

  • puisque l’accès à ces soldes n’est pas réservé aux seuls pauvres, aux revenus les plus modestes, eux qui devraient pouvoir en bénéficier EN PRIORITE,
  • étant pauvres, ces précaires qui travaillent dur et ont moins d’argent que les riches qui les exploitent, 
  • ce qui accentue encore les écarts de fortune.

Ils raflent :

l’argent des pauvres,

grâce aux banques qui s’enrichissent, en punissant les pauvres de ne pas pouvoir payer ce qu’ils pouvaient auparavant payer,

  • quand ils n’étaient pas au chômage,

  • quand ils avaient un travail mieux rémunéré,

  • quand ils étaient protégés par un système de Sécurité Sociale plus avantageux,

  • quand ils pouvaient profiter de retraites bien méritées

  •  et vivre en sécurité, malgré leur “dépendance”physique, dans leurs vieux jours,

  • malgré cette défaillance financière, la dépendance physique, leur vieillesse devenue une déchéance grégaire qui leur fait craindre d’avoir à vendre la maison familiale, celle qu’ils croyaient pouvoir donner à leurs enfants,

  • bien souvent le seul bien qu’ils pouvaient autrefois donner en héritage à leur progéniture.

Résultat de recherche d'images pour "retraites misérables"

Le projet de cette oligarchie régnante ?

  • Dépouiller les pauvres de la terre,

  • les déposséder de leurs biens immobiliers

  • et en faire tous des “migrants”,

  • d’où le refus politique, donc volontaire, de “distinguer”, parmi les migrants, ceux qui sont les demandeurs d’asile de ceux qui sont des émigrés économiques

Si les banques prêtent de moins en moins à des pauvres pour pouvoir leur permettre de construire leur maison ou de se reconstruire une vie,

  • ces mêmes banques volent honteusement, durablement et durement les pauvres, sans jamais avoir pitié des enfants qui subissent cette pauvreté.

Mais ces mêmes banques dont les dettes ont été épongées par les peuples européens se refusent à jouer un rôle économique social.

Ces usuriers spolient les pauvres gens au nom d’une morale qui est :

– moins un débiteur a d’argent, plus il doit rembourser !, ce qui est absurde, irréaliste et dangereux.

Les banques prêtent aux riches à des taux d’intérêts faramineusement bas et défiant toute concurrence, alors que ces riches ont pourtant les moyens de rembourser facilement leurs dettes et pourraient payer aisément des intérêts à des taux au moins classiques,

  • car ces privilégiés, EN VERITE, ne savent plus quoi faire de leur argent ni dans quel domaine financier l’investir “discrètement”.

Cette discrimination intelligente permettrait aux pauvres de rembourser leurs dettes, les intérêts étant calculés sur leurs capacités financières et non plus sur un taux de risque évalué UNILATERALEMENT par des usuriers sans scrupules, leurs banquiers-pirates

  • ces usuriers qui sont prêts à saisir les pauvres biens de pauvres gens exploités qui restent des travailleurs précaires ou des chômeurs qui n’ont plus d’argent,

  • eux dont l’épargne de toute une vie est symbolisée par l’achat d’une maison familiale.

 

Résultat de recherche d'images pour "pauvres volés par les banques"

Quel crime ont commis ces pauvres gens ?

Le crime d’être pauvres dans une société très riche, de plus en riche, gouvernée par des riches pour les riches.

Selon ces riches crapules, il n’y aurait pire crime que le NON REMBOURSEMENT DE LA DETTE.

En son nom, le REMBOURSEMENT DE LA DETTE, que de crimes abominables ont été commis contre les peuples de ce monde, contre votre peuple ?

Alors, qu’au contraire, il faudrait instaurer un système de redistribution de l’argent :

  • fixer autoritairement et UNILATERALEMENT des taux d’intérêts plus élevés quand ils sont payés par des riches qui ne savent pas quoi faire de leur argent,

  • et s’en servir pour alimenter un fonds solidaire au profit des travailleurs précaires et des chômeurs qui n’ont pas choisi de perdre leur travail de plus en plus temporaire.

Mais, au lieu d’intervenir,

  • interventionnisme étatique et économique nécessaire tant l’injustice est criante sur votre terre !

  • et en France principalement,

l’Etat laisse faire et les pauvres se voient obligés, le couteau sur la gorge, de payer d’abord des intérêts à des taux usuriers,

  • avec des PENALITES iniques prélevées UNILATERALEMENT sur leurs maigres salaires ou sur leurs allocations dès que les sous sont virés sur leurs comptes bancaires,

  • par des banquiers usuriers et meurtriers, impitoyables et effroyables d’inhumanité et de cruauté,

  • lesquels n’hésitent pas à prélever INDUMENT et PRIORITAIREMENT des frais de gestion qui n’en sont pas.

Résultat de recherche d'images pour "pauvres volés par les banques"

Car qui gère et organise la misère,

cette misère sociale et économique,

  • sinon les banques ?

Qui donne si peu d’argent aux pauvres, sinon leurs riches employeurs et leurs pendants, leurs interfaces, les très riches banquiers qui les soutiennent et les entretiennent, ces très riches proxénètes de la Dette Publique et de leurs dettes privées ?

Qu’importe si les jeunes aux boulots précaires se retrouvent à faire dodo dans des voitures qui seront saisies et mises à la fourrière, avec des frais exorbitants à payer pour pouvoir les récupérer,

  • des voitures qui sont pourtant et tout à la fois leurs outils de travail et leurs maisons !

Qu’importe si les pères de famille et/ou les mères de famille célibataires n’ont plus rien sur leurs comptes bancaires et ne peuvent plus payer la cantine de leurs enfants, leurs loyers et ses arriérés, en fin de mois ou dès le dixième jour du mois courant,

  • risquant l’expulsion de leur logement

  • et de ne plus avoir l’assurance d’un toit,

  • donc l’assurance de rester en famille,

  • cette stabilité que la France refuse aux parents pauvres, préférant leur prendre leurs enfants pour payer à des familles d’accueil des prestations trois à cinq fois plus plus chères que le loyer qu’ils ne pouvaient plus payer.

Ne serait-ce pas plus intelligent et économiquement raisonnable de maintenir les familles dans leur logement

  • et de payer leur loyer grâce à un fonds solidaire qui coûterait moins cher aux contribuables français
  • que de faire élever les enfants des parents pauvres, honteusement expulsés de leurs logements,  par des familles d’accueil qui n’ont pas le droit d’aimer ces pauvres enfants parce qu’ils ont leurs propres parents dont ils sont injustement privés ?
Résultat de recherche d'images pour "prendre les enfants aux familles pauvres france abbé pierre"

 

PUNIR DES ENFANTS PAUVRES D’ETRE PAUVRES PARCE QUE LEURS PARENTS SONT PAUVRES,

  • PRENDRE DES ENFANTS A LEURS PARENTS, PARCE QU’ILS SONT PAUVRES

  • C’EST VRAIMENT UNE GRANDE SPECIALITE FRANCAISE.

Le banquier-usurier prend tout, RAFLE TOUT, qu’importe si le “Sans Domicile Fixe”, le “Sans Droits” en France n’a plus que vingt euros sur son RSA à peine viré,

  • un RSA ardemment discuté et disputé avec un Conseil Général de plus en plus aux abois qui doit faire des économies,

  • Conseil Général qui trouve, lui aussi, plus facile de faire des économies, les économies de la misère sur le dos des plus pauvres, plutôt que d’enquiquiner les plus riches !,

  • à l’identique de ce gouvernement des riches, de riches ministres millionnaires qui trouvent plus facile de priver les chômeurs de plus en plus nombreux de leurs allocations,

  • système punitif,

  • plutôt que d’obliger les employeurs à ne pas débaucher si leur entreprise est bénéficiaire.

Non, vous n’avez rien à attendre d’eux, de ces gens-là.

Ils ne sont pas HUMAINS.

Ce ne sont pas eux qui se fâcheront avec les Banquiers et qui chercheront à obtenir d’eux qu’il ne soit plus OBLIGATOIRE de domicilier ses revenus sur un compte bancaire lorsque ces revenus sont inférieurs à deux mille euros par mois.

Or, pour ces riches qui vivent dans l’opulence, une indécence à notre époque, c’est quoi deux mille euros ?

Résultat de recherche d'images pour "prendre les enfants aux familles pauvres france abbé pierre"

Si votre Président actuel, Emmanuel MACRON, veut vous appeler “son peuple”, il le peut, s’il vous aime.

Mais vous aime-t-il ?

Il n’est pas interdit d’aimer son peuple si le possessif est un possessif d’affection, non de possession.

Mais, dans ce cas, il faudra prouver, lui qui a été banquier de profession, il lui faudra prouver qu’il peut affronter les banques et commencer par libérer son peuple du poids de ses dettes privées, en le libérant du poids de l’USURE bancaire.

Il est INIQUE de faire payer aux pauvres leur pauvreté.

Si Emmanuel MACRON veut LIBERER la France de sa Dette Publique,

  • le peut-il et le veut-il ?

il doit commencer par libérer le peuple de ses dettes privées, en le LIBERANT de l’USURE bancaire.

Ainsi l’homme sera-t-il jugé sur ses actes !

Votre Président pourra alors vous redonner du pouvoir d’achat, et, en premier lieu, le pouvoir de gérer votre argent comme bon vous semble,

  • non pas pour vous faire voler votre argent par des banques délinquantes aux taux d’intérêts incendiaires,

mais pour donner du pouvoir d’achat au peuple de France en lui permettant de choisir comment utiliser son argent

  • plutôt que de voir s’évanouir son maigre argent, avant même d’avoir pu l’utiliser, dans des frais bancaires arbitraires et exorbitants.

Résultat de recherche d'images pour "prendre les enfants aux familles pauvres france abbé pierre"

Dans vos sociétés anciennes, l’homme gagnait de l’argent pour vivre.

C’était le prix du travail, de la dignité humaine, un salaire pour vivre décemment !

Aujourd’hui l’homme vit pour gagner insuffisamment d’argent, de l’argent, si peu d’argent, qui lui est injustement pris, VOLE par les banques, à peine cet argent a-t-il été viré sur un compte bancaire dont la domiciliation reste OBLIGATOIRE.

A quoi sert-il de travailler si vous ne pouvez pas vivre avec le salaire de votre travail ?

L’homme ne vit pas que pour gagner de l’argent, surtout s’il ne peut pas vivre avec si peu d’argent.

L’homme vit pour vivre DIGNEMENT c’est à dire LIBREMENT.

Pas pour subir l’INJUSTICE et la MISERE qui découle de l’EXPLOITATION des PAUVRES, comme coule le sang des pauvres dans le monde entier.

Résultat de recherche d'images pour "prendre les enfants aux familles pauvres france abbé pierre"

“IMMIGRATION ETROITEMENT FILTREE

EXPULSION IMMEDIATE DES IMMIGRES INDESIRABLES” – De l’Abbé Pierre

Malheur à vous, les riches !

Car la grande crise arrive.

Et vous n’aurez pas le temps de regagner vos abris que vous serez déjà pris.

Ne me dites pas que vous serez surpris !

Je vous aurais prévenus.

Et toi, Pape François, à qui il t’est injustement reproché de t’attaquer à la pauvreté dans ce monde, rappelle-toi la prière d’origine chrétienne !

REMETS-NOUS NOS DETTES

  • COMME NOUS LES REMETTONS

  • A CEUX QUI NOUS SONT DEBITEURS !”

  • et non pas :

– “Pardonne-nous nos offenses comme nous les pardonnons à ceux qui nous ont offensés !”

Combien il vous est plus facile de pardonner des fautes théoriques, des “offenses”, à vous qui êtes avares et si peu généreux, même avec les vôtres, surtout avec les vôtres !

  • Et combien difficile est-ce pour vous, les Catholiques et les Protestants, de remettre des DETTES, vos DETTES ?

De donner MATERIELLEMENT et PHYSIQUEMENT de votre ARGENT !

Image associée

Je veux que les banquiers qui se disent CHRETIENS récitent le “Notre Père”,

  • cette prière que Je vous ai laissée,

  • l’unique prière que je vous ai confiée comme témoignage de Ma et de votre filiation divine,

telle qu’elle a été apprise et reprise par les premiers Chrétiens dans cette version latine que vous avez supprimée.

Parce que vous saviez qu’en prononçant ces paroles, issues de Ma Parole, vous vous condamniez vous-mêmes !

  • REMETS-NOUS NOS DETTES
  • COMME NOUS LES REMETTONS  A CEUX QUI NOUS SONT DEBITEURS !

Nul ne peut se dire chrétien s’il ne remet pas ses dettes à son prochain.

Inutile qu’il me prie, celui qui veut Me demander d’être libéré de sa dette de sang, son péché !

Votre péché, dans ce monde, c’est le péché d’argent.

Vos fortunes atteignent des montants absurdes et, parce que vous ne savez pas quoi faire de votre argent, c’est à qui paiera très cher des produits de consommation et des biens immobiliers qui n’auraient jamais dû être vendus à des prix si élevés.

Vous, les riches, êtes responsables de cette économie “hors-sol”, du décrochage des prix basés non pas sur leur coût de production réel, mais sur vos capacités financières devenues démentielles.

Malheur à vous, les riches, qui achevez de rendre pauvres ceux qui ne peuvent plus  acheter de quoi vivre et ne peuvent pas s’aligner sur cette compétition morbide,

  • eux, les plus pauvres, qui n’ont plus les moyens de se loger et de se nourrir décemment, A CAUSE DE VOUS !

Ne Me priez plus, Moi, le CHRIST, tant que vous n’aurez pas récité correctement le “Notre Père” dans Ma formule d’origine !

Non, ce n’est pas une formule magique.

Mais ne tentez pas Votre Seigneur !

– Car Je suis Vivant, dit le Seigneur, et Je détruirais vos fortunes qui ne sont que des châteaux de cartes.

Vous vous souviendrez de l’année 2018 et de Ma colère !

Résultat de recherche d'images pour "prendre les enfants aux familles pauvres france abbé pierre"

_________________________________________________________________

Prière de l’Eglise Catholique Romaine à l’origine :

Le « Notre Père » en latin

Pater noster, qui es in coelis,
Sanctificetur no­men tuum,
Adveniat regnum tuum,
Fiat vo­luntas tua, sicut in cae­lo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie.
Et dimit­te nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentatio­nem.
Sed libera nos a malo.

Amen

_________________________________________________________________________

http://chantaldupille.over-blog.com/page/23

Le SEUL AVENIR POSSIBLE :

  • EFFACER LA DETTE ET LES DETTES DU PEUPLE DE FRANCE !

Résultat de recherche d'images pour "jésus chassant les banquiers"