Coup de coeur : – “Quand le Brexit confirme les propos de Jaurès sur l’immigration” par Laurent Herblay (son site), lundi 27 août 2018.

 

https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/quand-le-brexit-confirme-les-207142

 

 

Quand le Brexit confirme les propos de Jaurès sur l’immigration

par Laurent Herblay (son site)

lundi 27 août 2018

[ Parfois, l’actualité est extraordinairement révélatrice, particulièrement quand les défenseurs d’une idéologie rapportent une information qui la contredit complètement. Quelle heureuse surprise de voir donc BFMTV rappeler ce qui pourrait être une évidence, à savoir que la baisse de l’immigration suite au Brexit contraint des entreprises à augmenter les salaires pour attirer les travailleurs.

L’immigration est bien l’armée de réserve du capitalisme

Le Guardian cite une étude qui montre que depuis le Brexit, le solde net migratoire en provenance de l’UE a été divisé par deux, passant de près de 200 000 personnes par an à 100 000 et souligne que cela est un choc pour les entreprises puisque le rapport de force s’est brutalement rééquilibré en faveur des salariés, qui peuvent demander des salaires plus élevés et des avantages. En clair, la baisse forte et rapide du flux migratoire renforce la position de force des travailleurs qui peuvent enfin demander une part du gâteau aux entreprises, du fait d’un taux de chômage au plus bas outre-Manche. Pas étonnant que la patronne des patrons ait exprimé ses inquiétudes sur le type de Brexit…

Bien sûr, ce ne sera pas une découverte pour beaucoup : une augmentation de l’offre de travail renforce la position de ceux qui en demandent. Les flux migratoires sont une aubaine pour le patronat, comme l’exprimait Pierre Gattaz il y a près de trois ans, qu’on devine davantage préoccupé par ses intérêts financiers que par humanité… Il y a plus d’un siècle, Marx en faisait « l’armée de réserve du capitalisme », et Jaures affirmait que « ce que nous ne voulons pas, c’est que le capitalisme international aille chercher la main d’œuvre sur les marchés où elle est la plus avilie, humiliée, dépréciée (…) pour amener partout dans le monde les salaires au niveau des pays où ils sont les plus bas ».

Une étude, certes débattue, sur l’allfux massif de migrants Cubains aux Etats-Unis en 1980, a montré que le salaire des travailleurs peu qualifiés avait alors fortement décroché de celui du reste des Etats-Unis, soulignant donc que l’immigration pèse logiquement particulièrement sur les classes populaires… L’impact économique de l’immigration est donc doublement négatif, pesant sur les salaires à la baisse, outre le fait de représenter un coût pour la société (estimé à 0,5% du PIB par l’OCDE en France). Certes, ces chiffres sont bien moins élevés que les fariboles du FN-RN, mais ils montrent que dans un pays comme le nôtre, l’immigration a un impact économique clairement négatif.

Ces questions économiques justifient largement à elle seule la limitation la plus stricte possible des flux migratoires, comme le soutient désormais une partie de la vraie gauche allemande. Mais bien évidement, les questions de société, et notamment la protection du statut des femmes, le justifient également dans notre société où une complaisance existe pour des pratiques inacceptables. ]

—————————————————————-

Commentaires signalés :

JL 27 août 10:54

[ Ce n’est en effet pas une découverte : l’immigration organisée par Soros et compagnie n’a pas d’autres buts que de faire baisser les salaires.

En même temps l’exonération des charges sociales sur les HS à la mode Sarkozy et que Hollande avait refusée est remise à l’ordre du jour par Macron. C’est une hérésie. ]

—————————————————————–

Attilax 27 août 11:03

@JL

[ « L’immigration sera le bélier de notre mondialisme »

Tout est dit dans cette petite phrase de Soros… ]

——————————————————————-

Montdragon 27 août 11:31

@JL

[ Et de mettre au pas l’armée blanche laborieuse et moutonnière. ]

————————————————————————

leypanou 27 août 11:55

@JL

[ l’immigration organisée par Soros et compagnie n’a pas d’autres buts que de faire baisser les salaires : pas seulement.

Pendant que des neuneus s’échinent à défendre les migrants -activité à plein temps pour quelques-uns- ou que pour d’autres la priorité des priorité est la lutte contre l’immigration clandestine, l’oligarchie est tranquille et peut passer tranquillement toutes ses lois de régression sociale et d’appauvrissement de masse.

C’est pour çà que tous ceux qui font du « sentimentalisme » pour les « pauvres migrants » sont in fine complices de l’oligarchie. ]

——————————————————————–

Tom France 27 août 11:06

[ Le gauchisme, qui n’est pas la gauche sociale authentique mais bien cette idéologie bourgeoise droit de l’hommiste, a toujours été un des nombreux masque du grand capital financier et industrielle apatride ! Voilà d’ailleurs pourquoi des milliardaires new yorkais financent massivement cette débilité ambiante, parce qu’elle sert ses intérêts vitaux.]

——————————————————————–

Ar zen 27 août 14:19

@Tom France

[ Pour rejoindre ce que vous écrivez je voudrais rappeler ce qu’écrivait Jean Duret, l’économiste de la CGT en 1956-1957 juste avant la signature du traité de Rome.

La réalisation du Marché commun se ferait à la fois sous l’égide de l’intensification de la concurrence et sous le signe du renforcement et de la prolifération des cartels internationaux. […] « Il faut que notre production soit concurrentielle. » Ce slogan servira à freiner le mouvement revendicatif dans les pays à rémunération plus basse et à exercer une pression sur les salaires globaux réels des pays ou des régions plus favorisés. Le monde du travail sera soumis à une triple pression : celle de la concurrence entre prix de revient, celle de l’armée de réserve du travail (la masse des chômeurs de l’ensemble de la Communauté pouvant plus facilement être dirigée vers les points stratégiques), enfin celle des capitaux migrateurs qui déserteront les régions où le prolétariat est combatif et les conquêtes sociales appréciables pour s’investir dans les régions où l’exploitation des travailleurs sera plus facile et les surprofits assurés.

L’armée de réserve du capital est donc quelque chose de connue depuis plus de 60 ans ! Malgré cela il y a des gens dit « de gauche » qui ne voit pas l’éléphant dans la vitrine.

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-jean-duret-responsable-du-secteur-economique-de-la-cgt-en-1956-1957-denon-ait-deja-la-constructio-121624186.html ]

———————————————————————-

Raymond75 27 août 11:41

[ sur, et la fameuse ’liberté de circulation’, un des dogmes de l’Union Européenne, n’a d’autres buts que de faire baisser les salaires et détruire les droits sociaux.

Dans la région parisienne, il n’y a plus aucun artisan ou professionnel du bâtiment qui parle français. Et le ’statut’ de travailleur indépendant nous fait régresser au temps des journaliers. ]

———————————————————————-

V_Parlier 27 août 14:53

@CN46400

[ Celui qui est remplacé par un salarié détaché n’a d’autre choix que l’ubérisation (le statut « d’auto-entrepreneur »). L’ensemble est un tout. ]

———————————————————————–

Raymond75 27 août 15:16

@V_Parlier

[ En effet c’est un tout, je dirai même un triptyque : travailleur ’indépendant’ payé à la tâche (le plus souvent emploi dissimulé), immigration européenne ’libre’ et immigration clandestine (qui trouve du travail) : le cocktail parfait de destruction sociale. Ajoutez y une pincée (grosse quand même) d’optimisation fiscale, et tout baigne … Ha ces salauds de retraités !!! ce qu’ils nous causent comme malheurs !

Si nous avions RÉELLEMENT besoin d’une immigration de travail, elle serait gérée comme au Canada, pays démocratique et État de droit. ]

———————————————————————–

DanielD2 27 août 15:30

[ Bon et alors la question : Pourquoi les « socialistes » actuels, genre PS, FI, écolo, etc, sans parler des médias soi-disant de gauche, continuent d’encourager l’immigration ? C’est les derniers à le faire aussi franchement avec … le MEDEF. ]

———————————————————————–

Albert123 28 août 10:55

@DanielD2

[ car ils sont de gauche et non socialistes,

la même gauche qui souhaitait des semaines de 10 jours, la même qui voulait faire travailler les gosses, la même qui à ordonné de tirer sur les communards, la même qui appela Bonaparte et Pétain à la rescousse pour compenser sa médiocrité intrinsèque en matière de gouvernance et de stratégie.

La même qui aujourd’hui fait monter les parties populistes car la gauche est une idéologie haineuse qui n’écoute que son propre délire tout en pleurnichant dès que le réel lui claque le cul. ]

——————————————————————

Odin 27 août 15:46

[ Comme d’habitude on redécouvre les paroles de Jaurès ou celles de Gorges Marchais sur l’émigration alors que la situation actuelle n’est rien d’autre que ce putain de mouvement « Paneuropéen » des Rose Croix (VGE) écrit noir sur blanc en 1922 par Kalergi.

Fonction des réactions actuelles et à venir, on ne peut que constater que ce plan machiavélique a fonctionné à merveille puisque peu de gens en connaissent l’existence et on les taxe facilement de complotistes.

Aujourd’hui, parler de Kalergi ou des Ur-loges c’est comme pisser dans un violon, IL EST TROP TARD le peuple est devenu aveugle et consentant pour un changement qui va à l’encontre de ses intérêts et c’est irréversible au pays des droits de l’homme !

http://trinite.1.free.fr/vos_infos2/eur_genocide.pdf ]

————————————————————————–

ZenZoe 27 août 16:46

[ Bien sûr que l’objectif est de faire baisser les salaires.

En ce moment, les hôteliers-restaurateurs demandent à Macron d’assouplir les règles pour les sans-papiers pour leur permettre de travailler… et les payer au lance-pierre !

En Sicile, les patrons raffolent des migrants… à qui ils donnent royalement 300 euros par mois pour un plein temps.

Etc. Etc. ]

———————————————————————-

wpjo 2 septembre 19:25

note de mon journal politique du 9 août

[ <<Parce que toute baisse de chômage implique directement une augmentation des salaires et donc, moins de super-profits. Pour la même raison vaut-il mieux payer 5% de cotisation chômage que 50% de salaire en plus Pour la même raison vaut-il mieux avoir une immigration sans emploi, sans papiers, sans existence légale et invisible dans les statistiques et qui maintient le chômage à un niveau élevé.>>

Votre article ne vient que rappeler une évidence vieille comme le capitalisme. Mais là ;, où ça devient vicieux, c’est quand ces mouvements pro-immigration se drape d’une vertu « humaniste ».

Elles me font penser à une connaissance qui était pour l’immigration mais a bougé ciel et terre pour que son enfant ne se retrouve pas dans la même école que les leurs … ]

______________________________________________________________

Mon commentaire à moi, “perso”, et qui n’engage que moi :

  • Vous avez le droit d’être né-e “con” !
  • Mais vous avez aussi le droit de vous LIBERER des mensonges de ce siècle d’esclavagistes
  • et de la “fausse” DETTE publique héritée des banques que vos Etats ont sauvées
  • en vous coulant, vous, les citoyens français… et pas seulement dans la Méditerranée  !

__________________________________________________________________

Advertisements

Le jour où le Front National a perdu Florian PHILIPPOT, il s’est perdu ! Aujourd’hui, même les Allemands trouvent plus raisonnable d’abandonner l’Euro. Le “FREXIT”, c’est la SOLUTION.

 

Résultat d’images pour marine le pen emmanuel macron débat présidentiel

 

Ce n’est pas Marine LE PEN qui aurait dû se trouver face à Emmanuel MACRON pour défendre une position assumée par l’ex-FN qui était le FREXIT,

  • mais Florian PHILIPPOT !

Marine LE PEN n’a pas l’intelligence d’un “Florian PHILIPPOT” et ses accointances maçonniques ont fini de la noyer dans un brouillard londonien au moment même où l’Angleterre choisissait la SOLUTION, le “BREXIT”,

-ce qu’elle refusait à son propre parti, patinant et moulinant dans ses multiples contradictions et visibles incompréhensions.

  • On ne peut expliquer clairement que ce qu’on a compris clairement !

Manifestement Marine LE PEN n’avait pas compris ce qui lui avait été expliqué par Florian PHILIPPOT, son “mentor”.

Elle pensait pouvoir accéder au “pouvoir”, en compensant par sa “grande gueule”, qualité héréditaire chez les “LE PEN”, son insuffisance de travail, défaut de la fille “LE PEN”.

Sa paresse intellectuelle et, par contre, sa “suffisance” réelle, vanité des vanités, lui a ont été fatales devant un “Emmanuel MACRON” imperturbable et stable lors de l’énonciation d’arguments économiques rendus soudainement imparables par une Marine LE PEN devenue risible, et non plus redoutable.

Afficher l’image source

____________________________________________________

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/direct-presidentielle-le-debat-emmanuel-macron-marine-le-pen-du-2eme-tour-a-suivre-en-live-sur-france-2-et-tf1_2173168.html

REPLAY. Présidentielle : revivez le grand débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur France 2 et TF1

A quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés sur le plateau de France 2 et TF1, mercredi soir. Un débat à revoir sur notre site et notre application.

_________________________________________________________
CE QU’IL FAUT SAVOIR

L’heure du grand débat est arrivée. A quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, mercredi 3 mai, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont retrouvés sur France 2 et TF1, pour un face-à-face décisif de 2h30. Chômage, terrorisme, sécurité, santé, pouvoir d’achat… Au total, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont été interrogés sur une douzaine de thèmes pendant ce débat, que vous pouvez revivre sur le site et l’application franceinfo.

 De nombreuses attaques ad hominem. Dès le début du face-à-face, les deux candidats se sont invectivés directement à de multiples reprises. “Monsieur Macron est le candidat de la guerre de tous contre tous”, a ainsi attaqué Marine Le Pen. “Vous êtes pas la candidate de la finesse”, a d’emblée répliqué Emmanuel Macron.

 Macron jugé plus convaincant. Ce débat a-t-il fait bouger les lignes à quatre jours du second tour ? Un sondage Elabe, publiépar BFMTV immédiatement après la fin de l’émission, permet d’en douter. Selon cette enquête, 63% des Français ayant regardé le face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur France 2 et TF1 ont jugé l’ancien ministre de l’Economie plus convaincant.

 Un duo paritaire pour animer le débat. A l’origine, France 2 et TF1 songeaient à David Pujadas et Gilles Bouleau, les présentateurs vedettes des JT de 20 heures. Mais le CSA a exigé un duo homme-femme. Le choix s’est finalement porté sur les responsables des services politiques des deux chaînes : Nathalie Saint-Cricq, pour France 2, et Christophe Jakubyszyn, pour TF1.

 Pas de public derrière les candidats. Le placement a été défini par tirage au sort : Marine Le Pen se trouvait à gauche de l’écran, Emmanuel Macron à droite. Ils étaient assis face à face, de part et d’autre d’une table de 2,50 m de large. Le décor de fond était une image floutée de l’Elysée, comme en 2012 et en 2007. Par ailleurs, il n’y avait pas de public sur le plateau.

 Un moment phare de la campagne. Les débats d’entre-deux-tours, suivis ces quarante dernières années par 17 à 30 millions de téléspectateurs, constituent toujours des moments forts de la campagne où, au-delà des projets, les personnalités apparaissent au grand jour. Ils donnent généralement lieu à des répliques devenues mythiques, du “monopole du cœur” de Giscard d’Estaing contre Mitterrand, au “moi président” de Hollande face à Sarkozy.

 Macron toujours favori. A quatre jours du second tour, Emmanuel Macron apparaît toujours comme le grand favori du scrutin. Dans les derniers sondages, le candidat d’En marche ! recueille en effet entre 59% et 60% des intentions de vote. Mais selon un sondage Elabe publié mardi, 18% des personnes certaines ou quasi certaines d’aller voter dimanche n’expriment aucun choix à ce stade. Un chiffre élevé, qui rajoute encore un peu plus d’enjeu à ce débat d’entre-deux-tours.

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

22h14 : Philippe Poutou répond sur Twitter à un universitaire qui souhaitait le voir intervenir lors du débat.

_____________________________________________________________________

Le “discours” du “prétendant au trône”, Emmanuel MACRON, a été reçu par les Français  cinq sur cinq et perçu comme étant “incontestable” de par l’incapacité intellectuelle de Marine LE PEN à pouvoir contredire son adversaire politique.

La seule stratégie visible de la Présidente de l’ex-FN a été de vouloir humilier Emmanuel MACRON par des attaques personnelles qui ont fait du seul débat entre les deux candidats au mandat suprême une dispute de marché du dimanche où la poissonnière tenait haut son crachoir, postillonnant contre le coq de basse cour, qui, lui, répondait, en poussant de temps en temps un “cocorico” triomphal,

-chaque fois qu’il démontrait, en démontant ses “engueulades”, qu’elle n’était qu’une marchande de denrées avariées.

  • Il y eut alors une immense bousculade… vers la porte de sortie pour l’ex-FN !

 

Afficher l’image source

 

Incapable de défendre un point de vue non pas différent réellement du sien, mais trop complexe à expliquer face à des économistes tels qu’Emmanuel MACRON, perdue dans ses fiches, car s’étant fichée éperdument d’apprendre et de comprendre les théories économiques et monétaires qui s’affrontaient dans un duel où Thomas PIKETTY, auteur du livre “Le Capital au XXIème siècle“, aurait pu “clouer le bec” au jeune prétendant Emmanuel MACRON,

-Marine LE PEN a coulé sa “marine”

  • par opportunisme politique et par favoritisme relationnel.

En effet, par le passé, les actes manqués se sont succédé aux actes manqués qui finissent par laisser entrevoir l’ex-Front National

–  comme une sorte d'”entonnoir” destiné à “liquider” les voix des opposants politiques au “mondialisme immigrationniste”

  • et à “servir la soupe” au peuple de France désireux de changer de menu.

 

Afficher l’image source

  • Echec et mat !

 

Il s’agit davantage du  faire-valoir d’un personnage public qui ne veut pas devenir Chef d’Etat et dirige un parti politique uniquement pour se maintenir dans le paysage médiatique.

Au final, en France, la position opportuniste “d’opposition” d’un parti paraît toujours préférable à l’occupation “artistique” du fauteuil de Président de la République (représentation théâtrale)  par le chef de ce même parti.

  • Car faire partie de l’opposition institutionnelle enrichit son homme
  • et c’est un placement financier pérenne .

Une mandature présidentielle ne dure que cinq ans, alors qu’une opposition bien menée peut durer toute une vie de profit,

  • surtout si le parti d’opposition s’arrange pour être condamné à chaque fois à ne pas pouvoir accéder au pouvoir pour des “raisons totalement indépendantes de sa volonté”.

Afficher l’image source

 

Les Socialistes étaient très doués à ce jeu-là, démagogiques tant qu’ils étaient dans l’opposition, une “fausse opposition”,

– et cyniques lorsqu’ils étaient au pouvoir au nom du “sacro-saint principe de réalité”,

  • le “pragmatisme universel” dérivé du “mondialisme”.

Tout ce petit monde politique se servait sur le dos des Français et profitait sans scrupules de leur candeur, grâce à un programme de promesses, genre “cahier des doléances” soigneusement entretenu, apportant la preuve qu’il était à l’écoute du peuple de France, ce qui était révolutionnaire et devait tout “changer”.

Puis, dès qu’ils accédaient au pouvoir, les Socialistes jouaient alors leur rôle de “Guignols” tapant sur le “Gendarme” dans une farce politique qui se jouait à deux partis,

  • “l’alternance gouvernementale”.

 

 

Afficher l’image source

 

Et les Français payaient pour rire de ce spectacle qui faisait de la France, leur pays, la risée du monde.

L’ex-Front National a voulu jouer à ce jeu prometteur et lucratif, le jeu de l’opposition avec ses dénonciations tous azimuts.

Le problème, c’est qu’à l’arrivée, au bout de la course au pouvoir, la soupe servie s’avère fade et sans intérêt.

A force de vouloir se “dédiaboliser” pour ne plus être “marginalisé”, l’ex-Front National, qui était devenu de fait le premier parti de France, s’est dissous dans cette “soupe” indigeste du “politiquement correct”

– où les légumes sont moins dans la soupe que dans le cerveau de ceux qui la boivent.

  • “La coupe est pleine” pour les Français !

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coupe est pleine humour"

 

Alors est arrivé “Zorro”, Emmanuel MACRON,

  • cadre banquier chez ROTHSCHILD

  • ayant servi l’Etat, mais pas la France, dans l’ancien gouvernement de François HOLLANDE,

-et qui a réussi l’exploit considérable de se faire élire par des Français obtus,

  • en prétendant tout changer parce qu’il renversait l’ordre des “anciens partis”,

  • le système frelaté de “l’alternance politique”.

En face de ce représentant très classique du système libéraliste mondial de “l’ancien N.O.M.” qui a pour nom “Emmanuel MACRON”,

– les bafouillages d’une Marine LE PEN dont le quotient intellectuel ne lui avait pas permis d’intégrer et d’ingérer les pages économiques sur les avantages réels du “FREXIT”

  • cafouillages habituelles dues à sa navigation à vue

  • entre “cabotage” pour ne pas couler et cabotinage pour ne pas trop se fouler,

– bref, sa collection de tristes bafouillages et cafouillages lepénistes ont fini par convaincre les Français de voter pour l’homme MACRON

-plutôt que pour la femme LE PEN,

  • eux qui prétendaient vouloir le changement !,

  • mais pas vouloir une énième “arnaque”.

 

 

Résultat d’images pour la coupe est pleine politique

 

Florian PHILIPPOT, dont le Général De GAULLE n’a pas ignoré les visites sur sa tombe et les recherches de récupération intellectuelle d’un gaullisme de toutes façons en perdition,

– Florian PHILIPPOT était le seul à pouvoir dédiaboliser l’ex-“F-Haine”, en maintenant un cap ambitieux et ferme sur une orientation “nationaliste”,

  • libérée du “mondialisme” et de ses utopies trompeuses

  • le “FREXIT”.

 

 

Afficher l’image source

La “France heureuse” a donné son nom  autrefois à un programme proposé par un vieux routard cynique de la politique peureuse,

  • la France d’Alain JUPPE,
  • lequel se voit remettre le couvert pour les élections européennes de 2019.

La France se serait soumise à l’occupant islamiste, en proclamant :

  • J’ai osé le changement : – Votez ERDOGAN  !

 

 

Afficher l’image source

 

Elle aurait pu prendre figure avec une autre gueule, la “France Heureuse”,

  • si elle avait été la “France résistante”.

Mais il aurait fallu que Marine LE PEN cédât sa place à plus “intelligent-e” qu’elle :

– soit à Florian PHILIPPOT,

– soit à Marion MARECHAL qui ne veut plus se faire appeler “LE PEN”.

Afficher l’image source

  • “Ce n’est qu’un au-revoir,  Marion !

La petite fille du patriarche LE PEN préfère se faire appeler : – “Maréchal, nous voilà !”, une liaison autrefois et autrement dangereuse.

La “France Insoumise”, mais soumise à l’Islam, a raflé la donne catastrophique.

Et le parti de Jean-Luc MELENCHON emporte la mise actuelle sur le plan politique, à la place des menteurs et des joueurs de poker.

Le Front National a changé de visage, il paraît, et il se fait appeler le “Rassemblement National”.

  • Mais son visage est toujours le même, c’est celui de Marine LE PEN.

Cette chirurgie esthétique n’a pas suffi pas à dissimuler les calculs politiques et la bascule idéologique vers le “politiquement correct”

-en vue d’une alliance prochaine avec les Républicains dont le programme ressemble de plus en plus à s’y méprendre à celui de l’ex-Front National.

Résultat d’images pour laurent wauquiez marion le pen

____________________________________________________

Le Général De GAULLE vous conseille la lecture du prochain livre de Florian PHILIPPOT :

– “FREXIT“.

Si le Général aime à taquiner Florian PHILIPPOT, et ce, malgré sa condescendance à peine cachée envers les hommes de ce siècle qui se présentent tous comme des résistants,

-pour ensuite s’aplatir devant leurs “occupants”,

  • le Général salue le travail de Florian PHILIPPOT

– et aime à regarder le jeune homme donner la réplique à des journalistes qui ne lui arrivent pas intellectuellement à la cheville.

C’est l’un des rares intellectuels français de ce siècle qui sauvent au moins le niveau des débats

  • à défaut de pouvoir sauver la France !

– “Du moins, pas encore ! s’amuse à ajouter le Général De GAULLE. Il ne faut pas décourager les hommes de bonne volonté !”

Résultat d’images pour frexit florian philippot

_________________________________________________________________

Je tiens à préciser que j’ignorais que Florian PHILIPPOT allait sortir un livre sur le “FREXIT”.

C’est le Général De GAULLE qui est venu “m’en parler”… ce matin.

Donc j’ai fait quelques recherches pour tenter de vérifier ce fait.

Et je suis tombée sur ce lien que je mets en ligne :

http://www.lepoint.fr/politique/avec-frexit-florian-philippot-vise-les-elections-europeennes-04-05-2018-2215680_20.php

Résultat d’images pour frexit florian philippot

_____________________________________________

– Et “Les Républicains”, me direz-vous ?

Le Général De GAULLE considère que c’est devenu un parti américain,

– un “Parti Démocrate” plutôt que réellement “Républicain”.

Le choix de son futur “Maître de l’Europe” par Laurent WAUQUIEZ prouve une orientation que le Général De GAULLE réfute pour sa part.

– “Il n’y a plus rien à espérer de l’Europe, sinon périr avec elle dans une future guerre économique qui deviendra très rapidement et prochainement une vraie “Troisième Guerre Mondiale”.

Car les oligarques de votre siècle ne savent pas gérer autrement la misère humaine qu’en faisant disparaître l’espèce humaine,

  • leurs propres peuples !”

Mais le Général De GAULLE a récemment expliqué que Laurent WAUQUIEZ suivrait sa voie à lui, celle de Laurent WAUQUIEZ,

  • pas la sienne, celle du Général De GAULLE !

L’avenir nous dira qui aura eu raison.

 

 

Résultat d’images pour résistance général de gaulle

 

Exercice de médiumnité en direct et correction : L’avertissement du Général De GAULLE écrit le 04 mars 2017 est devenu compréhensible le 07 mars 2017 car effectif : “La dette de François FILLON est le problème à venir… !” L’avertissement du 04 mars 2017 était en rapport avec l’article du Canard Enchaîné à paraître demain, le 08 mars 2017, article relatif à un prêt personnel du candidat François FILLON en 2013.

 

Résultat de recherche d'images pour "surréalisme peinture"

L’article du 04 mars 2017 publié sur mon blog avait été écrit “intuitae” sans que j’en aie compris alors toute la portée et donc tout le “sens”.

Je pensais que l’avertissement du Général De GAULLE se rapportait au PenelopeGate.

[https://deuvosguard.org/2017/03/04/colere-du-general-de-gaulle-qui-se-presente-a-moi-en-visite-eclair-un-eclair-dans-un-ciel-orageux-laffaire-francois-fillon-une-affaire-qui-tombe-a-point-nomme-pour-imposer-un-candidat-uniforme/]

Mais non !

Le 04 mars 2017, le Général De GAULLE avertissait sur l’avenir, une histoire de remboursement de dette concernant François FILLON.

Pas sur le passé !

Et moi j’ai essayé de “faire coller” cet avertissement à une réalité que je connaissais, de l’adapter aux données objectives, plutôt que d’accepter d’écrire tout simplement ce que m’inspirait le grand homme.

J’en ai donc conclu à tort que le Général De GAULLE demandait à François FILLON de rembourser la dette du “PenelopeGate”, les salaires des emplois fictifs.

Lorsque je lis des livres sur la médiumnité ou que je regarde la série “Médium”, je suis en admiration devant ces voyants qui comprennent tout, immédiatement, obtiennent tous les renseignements qu’ils veulent, parfois jusqu’à un numéro de plaque d’immatriculation ou une série de chiffres correspondant au numéro d’une carte bancaire.

Pour moi, j’avoue que ce n’est pas toujours simple.

J’essaie du mieux que je peux de transcrire, c’est à dire traduire ce que je reçois.

Et comme ce ne sont pas des mots, mais plus souvent des “concepts”, de la pensée pure, j’ânnone, je bute et je trébuche.

Donc je n’irais pas tricher, rectifier ce que j’ai écrit le 04 mars 2017.

Je laisserais l’article en l’état.

Car c’est un témoignage vrai de la “visite” d’un grand homme et de la preuve d’un malentendu entre une voyante et un homme d’Etat, malentendu qui repose sur l’interprétation d’un avertissement en lien avec une réalité future devenue INDENIABLE.

Général De GAULLE : – “Je vous ai compris”

Le 04 mars 2017, j’ai reçu un Général De GAULLE en colère, trépignant et bouillonnant de colère pour une histoire de dette à rembourser.

Cette affaire concernait François FILLON.

C’était une autre affaire, en plus du “PenelopeGate”, ce que je n’ai pas compris de suite.

D’où la colère “légitime” de l’ex-Chef du Parti Gaulliste, le soi-même, le seul, l’unique Général De GAULLE.

En plus, j’ai une excuse pour n’avoir pas compris de suite.

Charles, quand il est en colère, est encore moins accessible qu’en temps ordinaire.

Déjà que…

Et c’est peu dire  !

A un certain moment, il m’a fait écrire “automatiquement” que je ne comprenais pas ce qu’il voulait me dire.

J’ai effacé cette auto-critique, estimant que les lecteurs ne comprendraient pas ce que je ne comprenais pas moi-même.

Donc ?

Comment faire ?

Mettez-vous à ma place !

Votre patron vous appelle dans son bureau et vous somme d’envoyer un courrier de mise en demeure à un créancier.

Il y a un brouhaha pas possible tout autour de vous à cause de travaux en cours sur des lignes extérieures, des câbles et des antennes.

En plus, votre patron, entre deux mots dictés, vitupère et s’énerve, ce qui coupe la communication.

Et quand vous proposez une relecture commune du courrier, il est déjà parti pour un autre RDV urgent qui ne peut pas attendre.

– “De toute façon, vous saurez bien trouver les mots qu’il faut !”

Pas toujours.

Je n’étais pas loin.

Une dette, l’obligation de rembourser, une dénonciation catégorique d’un “coup monté”, d’un assassinat politique,

[Ouf !, le Général est d’accord sur les termes]

Et puis quoi ?

L’affaire du PenelopeGate n’était-elle pas terminée, Mon Général ?

Bah non.

Ce n’était que le début du début du déversoir d’ordures et de déchets.

Résultat de recherche d'images pour "poubelle"

Il y en a qui aiment faire les poubelles de la République, ce qui interroge et devrait interroger nos élus, vos élus politiques, sur la surveillance qu’ils ont laissée s’instaurer au nom de l’Etat d’urgence.

Ce n’est pas faute de l’avoir écrit  et de vous avoir prévenus !

Toute cette surveillance a moins pour objet les jihadistes qui se contentent de tuer le peuple, ce dont se foutent éperdument vos/nos politiciens, que de surveiller les opposants au régime en place, un régime national-socialiste.

– Combien de fois faudra-t-il vous le répéter ?

Me fait écrire encore le Général De GAULLE.

Il serait temps que vous abolissiez ce qui va causer votre propre mort politique.

Le droit de surveiller sans aucun droit ceux qui s’opposent au gouvernement socialiste.

Ce sont les lois que vous avez fait voter qui leur permettent aujourd’hui de vous tuer politiquement.

– L’avez-vous compris ou êtes-vous devenus totalement idiots, des idiots inutiles ou trop utiles, votant à la demande pour ce régime, qui est un régime de République bananière pourrie, des lois destinées à vous neutraliser, bande d’imbéciles ?

[ – Mon Général, moins fort !

J’ai mal aux oreilles.

Les oreilles internes. ]

– Des oreilles d’âne ! Me rétorque le Général, fâché que je n’ai pas suffisamment développé l’affaire à venir de la dette et de son remboursement, la croyant une affaire passée, celle du PenelopeGate.

– Le peuple sera dans la rue, prévient à nouveau le Général De GAULLE, et vous serez tous tout nus pendus à la plus haute branche, vous tous, parce que vous n’aurez rien vu venir de ce qui vous attend. La fin de la Vème République ! La fin de votre Régime. Et pas pour avoir une VIème République. Non ! Les Français en ont trop marre de vos magouilles de fripouilles. Vous êtes des andouilles !

Vous serez remplacés par des soldats.

Et je ne suis pas sûr, affirme le Général De GAULLE, que ces soldats seront des soldats français. Mais ce dont je suis sûr, poursuit le Général, c’est que les soldats français les accueilleront mieux qu’ils n’accueillent vos lois imbéciles, bande de débiles.

Résultat de recherche d'images pour "militaires dans nos rues"

La dictature des lois iniques tue la Vème République.

Et qui votent ces lois iniques ?

Vous, les Parlementaires !

Et maintenant qu’allez-vous faire pour contrer cette surveillance qui porte atteinte à tous vos faits et gestes ?

Même quand vous allez pisser, “ils” le savent.

Vous n’avez pas d’autre choix que d’être parfaits ou de vous soumettre.

Pour François FILLON, sachez-le, ces “ânes-arnaques”, “ils” espèrent qu’il n’aura pas d’autre choix, étant imparfait, que de se démettre.

La surveillance, c’est une atteinte aux libertés individuelles.

Mais vous étiez trop bêtes, convaincus de votre excellence et de vos protections parlementaires pour comprendre que, plus jamais, vous ne serez libres… vous aussi !

Comme ces gens du peuple que vous méprisez si fort dans votre for intérieur.

Telle est votre vérité aujourd’hui.

Seul un pantin, une marionnette peuvent être élus.

Ou réélus.

C’est à dire une femme, un homme, candidats présidentiables dont d’autres, dissimulés dans l’ombre du pouvoir, tirent les ficelles pour les actionner et les façonner comme ils veulent qu’ils soient et qu’ils paraissent à vos yeux.

Ou les démissionner quand ils n’en veulent plus.

Tout est affaire d’apparences dans ces affaires.

Soit vous votez pour un homme imparfait, en toute connaissance de cause, mais pas de toutes ses fautes aussi innombrables que les vôtres.

(Au moins vous le savez coupable tout comme vous, pas différent de vous, humain, en bref.)

Soit vous votez pour un-e

[idéal/illusion ? Les deux mots se télescopent sans que j’arrive à choisir]

humain-e

qui n’existe pas.

Une femme, un homme parfaits.

Et vous aurez le programme que vous ne voulez pas car le programme pour lequel vous votez n’existe pas.

C’est un hologramme, l’homme du futur.

Pas plus que n’existe l’homme qui prétend faussement l’incarner !

– “Et pour François FILLON, Mon Général ?”

Résultat de recherche d'images pour "françois fillon fils"

– Le pauvre

[(?) il me semble que c’est ce que j’ai reçu, comme qualificatif empreint de compassion],

– ce n’est que le début, peut-être le début de la fin.

Non pas de sa fin !

Pas de sa fin à lui.

[ La redondance est volontaire, répétition du mot “fin”]

La fin de cette République agonisante qui ne représente plus que les intérêts de quelques sots qui se croient riches parce qu’ils ont des comptes bancaires pleins d’argent fictif.

Les imbéciles !

[Je ne pourrais pas traduire par écrit le profond mépris du Général De GAULLE pour ces “oligarques” ignares qui confondent biens rares avec biens utiles.]

– “Ils sont rares, ces très riches, mais ô combien inutiles ! Aussi futiles qu’inutiles.” ajoute le Général.

Ils ne servent à rien qu’à dépouiller les pauvres gens du peu de biens qu’ils ont pour s’en emparer et ne savoir qu’en faire ensuite.

Car ils ont tout, plus que tout.

Ils ont au-delà de tout, de toute nécessité et de toute raison.

Ils sont dans la folie, déconnectés de toute réalité humaine.

Ce sont eux les plus dangereux, les vrais délinquants.

– François FILLON, “renonce/dénonce” !

[(?) L’injonction est forte, pleine d’émotion et de “grandeur” bienveillante]

Soit tu te rends complice de ces gens-là qui “te tuent”,

Soit tu les dénonces.

Que choisis-tu ?

Tu ne pourras pas te taire plus longtemps, François.

Et sache que renoncer ne te mettra pas à l’abri de leurs poursuites.

Ils sont comme des chiens lâchés sur un os qu’un fou a lancé devant eux sur une route qui ne mène nulle part.

C’est la fin de la Vème République.

Ce qui ne veut pas dire qu’il y a aura une VIème République.

impasse – Recherche Google

Fin de l’entretien avec le Général De GAULLE venu préciser le sens à donner à son avertissement paru dans l’article du 04 mars 2017 sur mon blog :

– “Dèu vos guard”

avertissement qui était adressé à François FILLON.

– Dèu vos guard !,

me renvoie presqu’aimable, enfin !, le Général De GAULLE rasséréné d’avoir pu être compris.

Alors je vous salue aussi d’un :

– Dèu vos guard !

A vous toutes et vous tous qui lirez cet article très important, SIGNIFICATIF, pour le Général De GAULLE.

Nos élus politiques nous ont trahis.

Ils ont voté des lois contre nos libertés individuelles et ils sont en train de comprendre qu’ils se sont vendus à la “Bête”.

Une dette de sang !

 

Résultat de recherche d'images pour "troisième guerre mondiale"