De l’exceptionnel CHARB au sujet de la ravissante Marlène SCHIAPPA : – “Une fois n’a pas suffi [CharlieHebdo] ! Ils veulent faire un exemple, un autre exemple. Egérie de la laïcité, Marlène SCHIAPPA est devenue une cible pour les “fous de dieu”. Comme la mafia, ils ont mis un contrat sur sa jolie tête. Dans leur langage, ils appellent ce contrat d’exécution à mort, une Fatwa.”

Résultat de recherche d'images pour "charb"

 

CHARB est “exceptionnel” pour moi parce qu’il ne passe pas souvent et ne parle pas souvent, sauf exception.

[C’est pourquoi COLUCHE me demande de lui réserver un droit d’accès “prioritaire”, CHARB ne se présentant qu’une fois, pas deux fois]

Et pour vous, CHARB est exceptionnel parce que c’est le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, un dessinateur satirique à l’humour voltairien,

  • ce qui signifie dans un pays, la France, pays qu’il habite encore,

  • qu’il est en droit de CRITIQUER TOUTES LES RELIGIONS dont l’Islam.

[C’est CHARB qui veut que ce soit marqué en gras. Il en a marre de votre hypocrisie !]

– “Capito, les extrémistes religieux ?!”

Et il ne s’en privera pas, CHARB, de critiquer TOUTES LES RELIGIONS dont l’Islam.

Je ne peux pas parler de CHARB au passé,

  • passé simple

  • ou au temps de l’imparfait, si imparfait, ce temps, qu’il ne comprend pas la dimension éternelle, désinscrite d’une dimension temporelle qui se finit à l’arrêt du train, la mort, pour une autre destination.

Ou pas.

Car tout le monde est LIBRE d’accepter ou pas la Vie éternelle.

Mais CHARB n’aime pas ces considérations religieuses.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

Il estime qu’on s’arrête à “Vie éternelle” et tant pis pour les cons qui ont choisi de tuer les autres, de les torturer, de les violer et de leur voler le bonheur de vivre.

Ils n’ont pas besoin de savoir où ils iront, parce que, de toute façon, ils ne croient pas.

Comme lui, avant !

Sauf que lui, il se battait pour défendre la LIBERTE de pouvoir être heureux, sans nuire à autrui.

Se faire du bien ne signifie pas faire du mal à autrui !

C’était et c’est toujours sa morale “laïque”.

Même si aujourd’hui CHARB a dû admettre que la Vie était une continuité sans fin, pas une fin.

CHARB est mort à cause d’une “faute de l’Etat” français.

C’est sa conviction.

L’absence de prise en compte des menaces islamistes et l’allégement tragique des mesures de protection ont permis le 07 janvier 2015 l’attentat contre les journalistes de Charlie Hebdo.

Ce qui aurait dû n’être qu’une farce macabre jouée par deux pieds-nickelés, les “frères” Chérif et Saïd KOUACHI, est devenue la première victoire “symbolique” et criminelle du triomphe sanglant de l’islamisme en France contre la liberté de la presse en France.

CHARB accuse.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

Il accuse les pouvoirs publics et la police d’être “infiltrés” et de s’être laissés ‘”infiltrer”,

  • c’est à dire que des policiers islamophiles filtrent les renseignements reçus de manière à transmettre ou non des informations, et si, oui transmettre des infos déformées,

  • sorte de “fake news” perçues comme la “vérité” par des autorités qui gouvernent cette police qui la trompe,

  • autorités qui vivent “au-dessus” des moyens du peuple

  • d’un peuple moyen qui n’a plus les moyens de vivre correctement et décemment parce qu’il est envahi par ses propres problèmes

  • et envahi aujourd’hui par les problèmes des autres…, autres peuples, autres mondes, autre culture.

Au sommet de l’Etat, le gouvernement ne voit pas la réalité et ne sait plus la vérité.

Et parfois l’Etat ne veut plus la voir, cette réalité, pour prétendre ne pas savoir, ne pas avoir su puisqu’il n’a pas pu empêcher le pire.

C’est pour cette raison que les gouvernements successifs n’ont pas pris la mesure de ce qui les attend.

Sauf Nicolas SARKOZY.

Et pourtant CHARB n’était pas un “pro-Sarkozyste”.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

– “Ni Sarkozyste, ni pro-SARKOZY”, ajoute-t-il fermement.

Mais force est de reconnaître la stupidité suicidaire de ceux qui lui ont succédé, permettant l’occupation illicite de parties entières du territoire français par des gangs prétendument religieux dont l’idéologie se nourrit de l’islamisme.

– “L’Islam, la seule religion qui promet le Paradis à ceux qui tuent des innocents ! Drôle de religion quand même, non ?”, interroge CHARB.

– “Etonnez-vous ensuite que ce soit la religion qui triomphe dans les prisons !

  • Volez, violez, pillez et tuez…, vous irez au Paradis !

  • Si vous dites l’avoir fait au nom d’ALLAH qui vous dicte de le faire contre les “mécréants”.

  • Mais c’est quoi une religion qui autorise, pire, qui COMMANDE de tuer ceux qui ne vous ont pas fait de mal, et même mieux !, vous ont accueillis chez eux !?, s’exclame CHARB. Sinon la pire des conneries !,

  • une “tartufferie” sanglante et sanguinaire qui couvre de fait des organisations mafieuses, des gangs criminels, des trafiquants de toutes sortes et en tous genres.

L’Islam offre aux criminels le Paradis, non pas après qu’ils se soient repentis, mais en RECOMPENSE de leurs crimes.

Même pas besoin de repentance !,

  • ce “crime de repentance” reproché à une France devenue lâche et complaisante envers les pires criminels de la planète.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

– Parce que vous avez PEUR, vous, les hommes politiques de ces “fous de dieu” ?” interpelle CHARB.

  • – “De quel dieu ?”

Pas celui qui a accueilli CHARB, ça, c’est sûr.

– “Pas celui qui a été le chercher et qui lui a demandé de Le suivre quand, perdu, il “errait” dans ce qu’il pensait être ses rêves et ses cauchemars, persuadé qu’il s’agissait des  illusions d’un cerveau malade car agonisant, précise-t-il.

  • C’est quoi, la Mort, quand il n’y a plus rien après ?

– Pas celui qui lui a laissé le LIBRE choix, à CHARB, de Le suivre ou pas, sans jamais le forcer ni le contraindre.

– Ce Dieu fait homme qui L’a appelé dans le labyrinthe de ses “illusions” pour le guider et le sauver, n’est pas  un dieu qui demande des sacrifices animaux et humains. Il n’est pas ce dieu assoiffé de sang qui veut encore et toujours plus de sang. Ce dieu-là, qui prétend être l’unique dieu, ce dieu sanguinaire, il a un nom !, un autre nom que l’Etre de Lumière.

– Sur terre, pas dans les cieux, affirme avec force CHARB, il est dieu, ce dieu sanguinaire.”

“La police est infiltrée à cause de votre politique suicidaire du “Vivre Ensemble”, vivre avec des gens qui vous détestent et veulent votre mort.

– Bravo ! C’est réaliste et intelligent, comme politique !”, se moque CHARB.

“L’armée française est déjà paralysée car “parasitée” par cet état islamique dans l’Etat français qui lui interdit de commander aux Musulmans comme elle commanderait aux mécréants, les autres Français discriminés et qui doivent, eux, se taire et subir.

Oui, elle est là, la discrimination !

Contre les mécréants.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

Les informations sont triées, ventilées et administrées de telle manière que la “taqiya” devient la langue officielle des autorités françaises.”

– “Respect ! Respect ! Respect…?!

Ils n’ont que ce mot-là à la bouche ceux qui ne respectent rien !, encore moins la Loi française et l’autorité des mécréants français, fussent-ils sergent-chef, colonel ou général !”, fustige CHARB.

Les soldats français d’une autre culture devenue minoritaire au sein de l’armée française doivent se taire et subir.

Comme dans la police nationale.

– Arborer une croix ou défendre le Christianisme, se reconnaître juif ou athée, revient à coup sûr à se faire révoquer professionnellement pour les Chrétiens… ou à se faire tabasser pour les Juifs… ou pire pour les trois catégories de mécréants, Chrétiens, Juifs ou athées !

C’est une fatwa perpétuelle contre les trois “religions” de la France “judéo-maçonnico-chrétienne”,

  • fatwa prouvée par l’obligation faite aux Musulmans de prier six fois par jour en maudissant les Juifs et les Chrétiens.
  • Qu’ils prient en français et non en arabe et vous saurez !, qu’ils vous haïssent.
  • Que les Imams fassent leur prêche en français et non en arabe et vous saurez !, qu’ils vous haïssent !

– Et après, vous avez cette bande de cons…,

  • – Oui, vous qui me lisez,

  • – Oui, toi qui me lis !,

– qui serinent et récitent : “Islam, religion de paix et d’amour.”, tout en se demandant :

– “Mais que se passe-t-il en France aujourd’hui ?

Résultat de recherche d'images pour "charb"
_ Tous au Paradis des Cons, dit CHARB, où vous nous rejoindrez bientôt, sacrifiés sur l’autel de votre propre connerie, la “religion universelle”. 
  • Plus assez de prisons !

  • Plus assez de policiers, plus assez de gendarmes, plus assez de militaires.

  • Des pompiers, des ambulanciers, des vacanciers blessés sinon tués !, sur le sol français.

Que les Imams condamnent les dealers, les trafiquants d’armes et les trafiquants d’êtres humains,

  • qu’ils lancent une “fatwa” contre toutes celles et tous ceux qui ne respectent pas la loi française,

  • vendent des produits interdits à la vente,

  • ou vendent des produits volés et/ou recelés,

  • pire, violent et tuent en France,

et je croirais que ces “gens-là” sont de “bonne foi”.

Pour l’heure, là où je suis et de ce que j’en vois et voyais avant, ces gens-là sont plutôt de la “mauvaise foi”, mentent et vous mentent.

Mais il n’y a pas qu’eux qui vous mentent !

___________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_contre_Charlie_Hebdo

[ Le 7 janvier 2015, au matin de la fusillade, le numéro 1 177 de Charlie Hebdo est publié avec, en une, une caricature signée Luz15 de Michel Houellebecq, dont le dernier roman Soumission, sorti le même jour, décrit la fiction d’une France musulmane16. À l’intérieur, l’un des derniers dessins publiés de Charb, titré « Toujours pas d’attentats en France », montre un islamiste armé déclarant « Attendez ! On a jusqu’à la fin janvier pour présenter ses vœux17 » Quelques minutes avant l’attaque, les comptes Twitter et Facebook de l’hebdomadaire publient, en guise de vœux du nouvel an de la rédaction, un dessin d’Honoré « l’une des futures victimes » qui représente Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique, souhaitant la bonne année en déclarant « Et surtout la santéé18 ! ».]

Résultat de recherche d'images pour "charb"

___________________________________________________________________

Vos élus politiques vous mentent.

– Eux qui s’apprêtent à faire évacuer la ZAD de Notre Dame des Landes pour faire une démonstration de force, “se racheter” sur de futures accusations de “lâcheté”, en donnant une preuve de fermeté !

Lorsqu’il s’agit de faire évacuer des trafiquants de drogue, criminels dangereux qui se sont appropriés des quartiers entiers dans des villes de plus en plus nombreuses de la France, et des stations de métro comme à Paris, Marseille, Toulouse, etc., plus tous autres lieux PUBLICS non connus du public français, il n’y a plus personne.

– “Allo, allo, Monsieur le ministre de l’Intérieur ?, ça deale en-dessous de chez moi. Je ne peux plus accéder librement à mon appartement et je passe des nuits à ne plus pouvoir dormir chez moi. Et moi, je travaille chaque jour, pour à peine dix euros de l’heure ! Vous faites quoi pour me permettre de vivre LIBRE chez moi, moi qui travaille HONNETEMENT ? Et surtout pour éviter que je ne me retrouve au chômage, pris en otage, moi et ma famille, par ces dealers ? Des dealers qui se gagnent 150 à 200 euros de l’heure et ne paient pas d’impôts, eux ?”

C’est plus que le tarif de l’heure travaillée la nuit, tarif payé aux flics qui ne disent rien.

Ils se suicident, les policiers et les gendarmes !

Et il y a des cons, des intellos et des technocrates qui se demandent pourquoi !

Voilà votre monde vu d’en haut.

Tout ça pour vous dire,

  • que vos informations “officielles” sont fausses

  • comme vos statistiques qui ne reflètent que ce que les patrons des flics veulent bien laisser filtrer pour ne pas perdre leur “prime d’objectifs”, – terme donné par Véro, je le cherchais… –

  • et que les menaces qui pèsent sur certains membres du gouvernement Edouard PHILIPPE sont purement ignorées.

Menaces considérées comme de l’alarmisme et des fadaises.

Résultat de recherche d'images pour "charb"

Sauf que si Marlène SCHIAPPA tombe d’une falaise,

  • pas en Corse où elle serait mieux protégée !

Il faudra pas venir lui organiser des funérailles nationales, en dressant un autel à la mémoire du “Vivre Ensemble” définitivement enterré, lorsqu’elle sera tombée pour la France LIBRE.

Aujourd’hui en France, dire qu’une femme est l’égale d’un homme, c’est “blasphématoire”.

Et il faut savoir “relativiser” sinon on peut en mourir.

Question culturelle “mortelle” pour les femmes et la France !

  • “Décritiniser”  jamais ?

Il n’y a pire falaise que la vanité des hommes, celle qui tient debout un flic au milieu d’un flot de voitures,

– policier qui règle la circulation

  • et ne peut régler la circulation que parce que tous le respectent et respectent les mêmes règles de circulation.

Faites un test !

Moi, je mets au défi un flic d’aller régler la circulation dans certaines banlieues qui se trouvent dans des villes de plus en plus  nombreuses !!!

Françaises, les villes, pas Beyrouth au Liban.

Entre les rodéos nocturnes de scooters et de motos plus ou moins volés, recelés ou empruntés,

_ les courses-poursuites entre bandes rivales avec ou sans armes,

  • envoyer un flic régler la circulation dans ces quartiers,

  • c’est comme envoyer un pigeon d’argile dans des parties de tirs aux pigeons, pour servir de pigeon dans des chasses privées, gardées et organisées par des “viandards” affamés.

 

Résultat de recherche d'images pour "charb"

– Capito ?!! demande CHARB.

Plaignez les “hirondelles” du printemps !”

Ou allez vous faire foutre !

N’oublie pas de saluer pour moi, mon pote RISS !

Et arrête de tout mettre en majuscules, Véro.”

[Je sais, COLUCHE me l’a déjà demandé. Mais c’est ma marque de fabrique comme une signature.]

Pour rappel,

  • un rappel nécessaire, selon CHARB qui trouve que vous avez la mémoire courte :

______________________________________________________________

http://www.lavoixdunord.fr/137904/article/2017-03-25/quand-les-mots-de-charb-le-redacteur-en-chef-de-charlie-hebdo-tue-en-2015

http://www.lepoint.fr/societe/charlie-hebdo-la-charge-de-charb-contre-l-islamophobie-derange-encore-26-03-2017-2114867_23.php

“Charlie Hebdo” : la charge de Charb contre l’islamophobie dérange encore

Une lecture-spectacle du livre posthume du directeur de “Charlie” a été déprogrammée, selon “La Voix du Nord”. “Une censure sécuritaire”, pour ses créateurs.

Par 6Medias

Publié le 26/03/2017 à 16:23 | Le Point.fr

« Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » a été publié trois mois après la mort du dessinateur sous les balles des terroristes.

© AFP/ BULENT KILIC

[…]]

Résultat de recherche d'images pour "charb"

_______________________________________________________________________________

– « Ne laissez pas Marlène SCHIAPPA devenir votre alibi anti-Islam !, après une mort « martyr »absurde.

Vous savez.

Vous n’avez plus qu’à…

Sinon c’est vous, l’Etat, qui serez responsable !

Et qui dit :

– «L’Etat, c’est moi »  ?»  interroge, impertinent ou trop pertinent, un rien insolent, CHARB.

 

Résultat de recherche d'images pour "charb"

 

Advertisements

Du Général De GAULLE à Bruno LE MAIRE : – “Il ne peut pas y avoir deux soleils dans le ciel de France. La République s’y brûlerait les ailes et ne pourrait prendre de la hauteur. Il n’y a qu’un seul choix possible : soit la retour de la Monarchie et la fin de la République, soit la Renaissance de la République et la fin du règne des médiocres.”

Résultat de recherche d'images pour "charles de  gaulle serrant la  main"

Au moins deux jours, deux jours que le Général De GAULLE “marche” de long en large devant moi, plutôt passe autour de moi, attendant que je veuille bien écrire pour lui.

Il faut dire qu’hier, c’était la commémoration de la mort du Général De GAULLE, une cérémonie qu’il abhorre.

Et le Général De GAULLE avait bien l’intention de vous rappeler qu’il est vivant, lui aussi, et non point enterré dans un cimetière, fût-ce celui de Colombey-les-Deux-Eglises.

Sauf que j’avais oublié !

Difficile de penser à la commémoration d’un mort aussi présent que lui.

Donc je n’ai pas “pigé” que sa demande pouvait être liée à un événement “national”.

Quoique j’aurais dû m’en douter… je suis impardonnable.

Avec le Général, il n’y a pas de hasard sauf pour les sots.

Par conséquent, j’ai eu droit, ce jour, à une “remontée de bretelles” mémorable pour avoir raté cet événement impayable, voir réunis autour de sa tombe tous ceux qui se réclament de lui, jusqu’à Anne HIDALGO, la MAIRE de Paris !

C’est vous dire, difficile de faire pire.

Il paraît que les “Scorpions” sont rancuniers, il paraît.

Heureusement, leur rancune dépend de votre bonne ou mauvaise foi.

Ne vous risquez jamais à tromper un “Scorpion”, ça pique et leur venin est mortel.

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle cimetière colombey les deux églises commémoration"

Défilé de politiques à Colombey

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/09/25001-20171109ARTFIG00109-hommage-au-general-de-gaulle-embouteillage-politique-a-colombey-les-deux-eglises.php

[Hommage au Général de Gaulle : embouteillage politique à Colombey-les-Deux-Eglises

  1. Par Pierre Lepelletier

  2. Mis à jour le 09/11/2017 à 11:58

  3. Publié le 09/11/2017 à 10:42

PHOTO cimetière de Colombey Les Deux Eglises

Tous les ans, de nombreuses personnalités politiques viennent se recueillir devant la tombe du Général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises.

FRANCOIS NASCIMBENI/AFP

Comme chaque 9 novembre, les quelque 700 habitants de Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne) s’apprêtent à vivre une journée spéciale. Chaque année à la même date, la petite ville voit déferler de la capitale de nombreuses personnalités politiques. Tous viennent se recueillir devant la tombe du Général de Gaulle pour commémorer l’anniversaire de sa mort. […]]

______________________________________________________________________

J’ai donc eu une “petite” explication avec le Général De GAULLE qui est mort et “repose” , selon vous, dans un “petit” cimetière tranquille à Colombey-Les-Deux-Eglises.

– “Mais, Mon Général, j’ai une vie, moi aussi !

Une vie pleine de péripéties, en particulier une instruction non instruite, et un procès, peut-être ou pas, sans convocation officielle, peut-être la semaine prochaine, à cause d’une demande d’informations restée sans informations.”

Réponse du Général fort irrité :

– “Jeune demoiselle,

[c’est faux, je ne suis pas jeune !, le Général est taquin]

sachez que, quand l’avenir de la France est en jeu, les jeux de pouvoir entre médiocres sont à mépriser. Il ne faut point attiser leur soif de revanche, en leur donnant une importance qu’ils n’ont pas, malgré l’avalanche de procédures dont ils vous accablent. L’Histoire retiendra que vous avez été persécutée par un Picrochole et ses “lucioles” qui se font appeler des “lumières” par défaut d’en avoir, des “cloches” qui sonnent faux et répandent de faux bruits pour couvrir leur incompétence. Quel intérêt d’aller à la “Bataille” contre ces gens-là ? Laissez-les s’enfoncer tout seuls. Moins vous vous occupez d’eux, plus ils commettent d’erreurs pour attirer l’attention sur eux et vous empêcher d’écrire. Occupez-vous plutôt de moi, c’est votre avenir !, l’avenir de la France, et laissez-nous

[“nous”, c’est à dire, mes visiteurs]

– nous occuper d’eux !

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

Ils connaîtront la gloire d’être reconnus pour ce qu’ils sont, de tragiques et néfastes cheifallons agitant des chiffons pour détourner l’attention de leurs supérieurs sur leur incapacité à gérer un service, s’ils ont déjà géré un service. Ce qui n’est même pas le cas dans la “Bataille” engagée à Paris quand “un-e” syndicaliste vient donner des leçons au monde entier, après avoir profité du “système” pour obtenir toutes ses promotions sur place en occupant les mêmes fonctions dans le même service depuis sa première promotion.

Que l’actuel ministre de l’intérieur, avant de vous jeter la pierre et de participer à votre lapidation publique, s’interroge d’abord sur le taux de suicides trois fois plus élevé dans la police nationale que dans n’importe quelle autre administration du secteur public, avant d’accorder du crédit à ces querelles de personnes d’une rare sottise ! Les magistrats n’ont donc rien d’autre à faire aujourd’hui que de couvrir les bêtises de fonctionnaires incompétents, eux qui se plaignent d’être débordés ?

Me suis-je déjà trompé, jeune demoiselle ? Non !

Donc, croyez-moi sur parole !

Plus ces gens-là vous attaquent, plus ils creusent leur tombe. Ils connaîtront leur heure de gloire, comme  d’autres néfastes personnages de la “petite” histoire de France l’ont connue.

[Le Général vient de m’accorder une grande faveur, se préoccuper de mes « petites », toutes « petites » affaires privées tant cette situation l’importune.]

“NEFASTE”, l’étymologie du mot leur donne leur destin à ces “insatiables” du pouvoir, un festin pour les observateurs de ce siècle.

[Cette fois-ci, le Général de GAULLE m’autorise à vous aider à comprendre ce qu’il me commande de vous écrire, en vous livrant la clef étymologique du mot “néfaste”, adjectif répété deux fois par lui, lui qui a horreur de se répéter, et donc horreur des répétitions dans un même texte. Donc, quand il “commet” des répétitions, c’est volontaire et signifiant.]

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

_____________________________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/n%C3%A9faste

NÉFASTE, adj.

ANTIQ. ROMAINE. Jour néfaste. Jour pendant lequel il était interdit par la religion de vaquer aux affaires publiques; en partic., jour de deuil et de tristesse où l’on commémorait un événement funeste. Anton. jour faste*:

1. Le peuple ne se réunissait en assemblée qu’aux jours où la religion le lui permettait. On se souvenait que la cité avait éprouvé un désastre un certain jour ; c’était, sans nul doute, que ce jour-là les dieux avaient été ou absents ou irrités; sans doute encore ils devaient l’être chaque année à pareille époque (…). Donc ce jour était à tout jamais néfaste: on ne s’assemblait pas, on ne jugeait pas, la vie publique était suspendue. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.205.

[…]

Empr. au lat. nefastus (dies) (de ne négation et fas «ordre, permission des dieux; droit divin», v. faste

[Exemple extrait du même site, comme “exempli gratia”, retenu par le Général De GAULLE pour ceux qui ne comprennent toujours pas ou ne veulent pas comprendre :]

Emploi subst. Il organisa pour moi le dîner des ministres malhonnêtes, des ministres sots, et celui des néfastes, dont chaque assistant avait, avec la meilleure volonté, perdu une administration (Giraudoux, Simon, 1926, p.53). ]

Résultat de recherche d'images pour "picrochole"

____________________________________________________________________

Cela étant dit, jeune demoiselle, pouvons-nous clore le débat, inutile, sur ces médiocres et la perte de temps occasionnée par eux à ne parler que d’eux ?

Parlons plutôt du Roi-Soleil, et d’un autre soleil, Bruno LE MAIRE, le bien-nommé.

Pourquoi vérifier l’emploi du verbe « clore », plutôt que « clôturer », dans l’expression « clore le débat » ? Si j’emploie ce verbe « clore », Mademoiselle, sachez que ce verbe, le verbe « clore », est préférable à l’autre verbe, le verbe « clôturer ».

Le débat est donc définitivement « clos ».

[J’ai eu un doute sémantique, tout à coup, et, avec le Général, le doute n’est pas permis.]

Oui, quand deux soleils brillent au firmament des mêmes cieux, sur terre, il n’est pas possible de lever les yeux ou de regarder vers l’horizon, sans risquer de se cramer les yeux.

C’est pourquoi il n’y a qu’un seul soleil qui brille pour la planète-terre.

Et aussi, en politique, principe de précaution à appliquer pour éviter une confrontation inutile, de laquelle  pourrait naître une conflagration fatale pour la République française, qu’importe la différence de  feu entre ces deux soleils et leur rayon d’action.

La France a deux destins, un destin  politique « néfaste » et un destin démocratique « faste ».

En effet le Roi-Soleil, Emmanuel MACRON, votre Président actuel que je ne peux dire être le Président de la République, est un monarchiste.

D’où mon refus d’ajouter le mot « République » à son mandat de « Président ».

Emmanuel MACRON est d’abord le Président de la France, c’est à dire un « Roi » mandaté par le peuple, un peuple imbécile qui n’a rien compris, et mandaté par « dieu », ce qu’il a à peu près compris, lui, à condition de parler du même « dieu », ce qui est loin d’être certain.

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron roi"

Bruno LE MAIRE est un Républicain, dont le destin n’est pas d’être le futur Roi de France.

Il est et sera la représentation d’une République absente, cruellement absente, celle des honnêtes hommes, lesquels sont régulièrement chassés du pouvoir par les « copains de la bande de coquins ».

Il le sait.

Résultat de recherche d'images pour "bruno le maire"

Il a déjà compris qu’il ne gagnerait pas cette « Bataille » contre les imbéciles corrompus qui dirigent actuellement la France, une France prise tragiquement en otage par des soi-disant « sages » dont le message est toujours le même :

– « Ne changeons rien pour tout changer ! »

Ou, comme le disait un imbécile heureux défait par le peuple de France :

– « Ne pas agir, c’est déjà agir ! »

Lequel va assister à son propre enterrement, la commémoration des attentats ensanglantés du 13 novembre, et combien d’autres encore ?, attentats qui ont marqué à vie sa présidence inexistante dans le grand « siècle des incapables ».

C’est sûr, François HOLLANDE a raté sa vocation !

Il aurait dû être croque-morts.

La tranquillité des cimetières lui sied à merveille, lui qui a enterré son parti, le Parti Socialiste qui avait fait de la France, par ses fausses promesses, le pays d’«Alice aux Merveilles» et qui, une fois au pouvoir, le délaisse, bis repetita du vote d’un peuple abusé par ses prétendants.

C’était d’ailleurs sa feuille de route, préparer la déroute de la France pour pouvoir faire passer l’ennemi en terres de France.

Il a gagné, en faisant perdre son parti.

Qui voudrait s’associer à pareil traître ?

Résultat de recherche d'images pour "fossoyeur parti socialiste"

C’est pourtant ce que va faire dangereusement votre jeune Roi, inexpérimenté lorsqu’il s’agit de réfléchir aux conséquences de la « pensée associative », une pensée magique, celle des urnes !

Est-il sage d’associer son image à celle d’un ancien Président dont la gouvernance ne laissera que deux images de lui, l’arabisation rampante de la France, un pays sans espérance autre que l’Islam, et la cannibalisation de son propre parti par des Eléphants devenus fous ?

Quand les Eléphants écrasent le peuple, leur propre peuple puisqu’ils se disent de gauche, c’est que leurs cornacs sont des corniauds.

Personnellement je préfère le « MONARC », Emmanuel MACRON.

Mais laissons le sujet à l’indigne “ma-demoiselle” qui n’a jamais le temps de publier son article sur le « MONARC » alors que les quatrains annonçant son règne lui ont été donnés par la « Voix des Siècles »…

Pas la “Voix de l’ONU” !

Je suis taquin.

Uniquement parce que les héritiers des traditions égyptiennes ont décidé de tenter de « l’interdire d’écrire », “ma-demoiselle”,  comme le hurlait, en mauvais français, l’avocate du « Picrochole de la PAF » dans la salle d’audience d’une Cour d’Appel de la région du grand Sud.

Procès perdu par Picrochole.

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

Ce que j’ai à dire est d’une importance extrême.

Car le parti, « Les Républicains », va devenir le parti de la République contre celui des Royalistes.

Il est donc temps pour Bruno LE MAIRE de regagner son camp.

Les Royalistes ne veulent pas de lui.

Ils ont raison.

C’est un mal pour un bien.

Qu’il l’accepte !

Les grands hommes acceptent toujours les revers de leur destin.

Car, de ces revers temporaires, naisse leur destin !

Ne lisez pas votre Histoire à l’envers, Françaises, Français !

La Révolution a bien eu lieu.

Mais elle a été « caviardée » [sic] par les Bourgeois les plus avides et les plus cupides qui soient, vendus aux intérêts « amerloques » !

La Révolution a été une mère « salope » [sic] tuant ses propres enfants au profit de ravisseurs que sont les proxénètes de sa Dette publique.

La République, son enfant unique, se prostitue pour vivre et s’apprête à tuer ses enfants pour survivre.

Résultat de recherche d'images pour "mère infanticide dessin"

Les Français ont donc deux choix :

– soit revenir à la Monarchie, une monarchie qui ne sera pas que constitutionnelle, car sinon ce serait redonner les clefs du pouvoir à la bande de coquins qui prétend diriger ce pays !

[Le Général ouvre une parenthèse :

  • Ce que sera cette monarchie ?

Son MONARC est tout trouvé et le sang des Bourbons, il ira chercher dans une mésalliance qui donnera à la France un héritier du trône.

Mésalliance pour les Bourbons, pas pour lui.

Mésalliance pour l’amour du pouvoir ou pour l’amour de la France, selon sa conception du moment.

Mais si la jeune demoiselle veut bien

[Mon Général, dites plutôt : – si je trouve le temps !… trois petits points]

si la jeune demoiselle veut bien écrire à ce sujet, vous le lirez dans la « prophétie des siècles », puisque c’est une « voix/voie » prophétique qui s’exprime qui n’est pas la sienne.

Ni la mienne.

Une voix plus ancienne qui lui dicte le choix de ses quatrains.

Moi, je suis  la voix des Républicains, la voix du peuple de France s’il veut retenter cette aventure.

Car elle est là, l’opposition future !, par ce choix entre la Monarchie restaurée, retrouvée, et la République refondée, restructurée.

Le Général ferme la parenthèse.]

– Soit, le deuxième choix, celui de rétablir la République française, la « vraie » République, celle qui représente le peuple de France, et pas les intérêts particuliers de quelques « péquenots », ceux qui vivent de la rente de la Dette, les créanciers de la misère qui louent aux paysans de France leurs terres par un système d’usure inique et cynique.

__________________________________________________________

http://www.cnrtl.fr/definition/p%C3%A9quenot

PÉQUENOT, subst. Masc

[…]

P. ext. Homme grossier, inculte, niais et peu dégourdi, dont on fait peu de cas. Repérage scientifique du péquenot moyen, cellules photo-électriques, transmission, et classement des empreintes digitales par télévision du fond de n’importe quel hôtel meublé, détection des ondes humaines et lecture de la pensée, etc. (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 385).Quand quelqu’un qui n’y connaît rien passe devant un éléphant et que son cornac, en douce, lui souffle le mot: «lift», il attrape le péquenot avec sa trompe et se le colle sur le garrot (Vialar, Zingari, 1959, p. 88).

[…] ]

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

C’est “radical” !

_____________________________________________________________________

Les financiers ne veulent plus d’un peuple de « propriétaires ».

L’avez-vous compris ?

C’est pourquoi les riches Français seront taxés sur l’impôt foncier et que les pauvres peuvent faire une croix sur leur rêve de devenir un jour propriétaires à leur tour.

C’est la seule croix qui leur restera sur les terres autrefois françaises.

Il est dommage qu’Emmanuel MACRON, le financier, n’arrive pas à se détacher de sa culture de la « Dette », une déformation plus que professionnelle, une déformation « obsessionnelle ».

Ce sera le devoir de la future République française, de libérer le peuple français de sa Dette publique et de ses dettes privées.

En faisant une « croix » dessus et en traduisant les banquiers devant les tribunaux populaires !

Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron roi"

Le peuple de France est accablé par les dettes, ses dettes privées et sa Dette publique.

Cette affaire ne peut pas durer éternellement !

Sans conduire à une Révolution qui vous conduira à la pire des solutions, l’extermination de coupables tout trouvés qui ne sont que les « idiots utiles » d’une religion sanguinaire servant les intérêts d’une autre caste, la caste des « Rentiers » de la Dette, lesquels se cachent et sont “invisibles” à vos yeux.

Il faut en finir avec la corruption qui détruit la terre et l’humanité.

Saluons le courage de ceux qui s’attaquent à cette corruption !

Je terminerais cet avertissement par un autre avertissement :

– Si le régime d’Emmanuel MACRON devait se durcir contre le peuple de France, donc se raccourcir, comme « on » raccourcit le cou d’un criminel, du temps où les Français décapitaient leur « Roi », ce « Moi » supérieur, il n’y aurait plus de temps non plus pour l’avènement d’une République condamnée à périr, à force de trahir son peuple.

La fin du MONARC serait le début d’une ère de fascisme telle que vous n’en avez encore jamais connu sur terre.

Résultat de recherche d'images pour "guillotine la veuve humour"

En effet, vos lois mises en place, avec un Etat d’urgence permanent, les moyens techniques et informatiques sophistiqués de vos agents de surveillance, permettent aujourd’hui à vos gouvernants de tout contrôler, ce qui permettrait à des « fous de pouvoir » de prendre le pouvoir et de le garder, quel qu’en soit le prix à payer pour un peuple perdu, accablé par le poids de ses dettes, sans espérance et au prix d’une souffrance quotidienne leur faisant dire plus tard qu’ils ont une « chienne de vie », la vie des chiens errants sans collier.

La fourrière ramasse les SDF et les euthanasie si leur Maître ne les réclame pas.

Or les Français n’ont plus de Maître qui les aime.

Mais des traîtres qui les abandonnent.

Gardez-vous d’attiser cette haine, la haine des pauvres !

Résultat de recherche d'images pour "péquenot humour"

Et combattez plutôt ceux qui enchaînent votre peuple et font payer aux plus pauvres le prix de leur richesse !

J’ai nommé les banques et leur système de pénalité, j’ai nommé les grands patrons et leur aposthème, cette charité due aux « migrants » qui ne leur coûte rien à eux, charité qui fait venir du monde entier des travailleurs sans qualification, sans avenir, pour exploiter leur propre peuple et les asservir, tous, étrangers ou Français, comme des esclaves.

C‘est un système de compression fatale à la circulation du sang français et qui va provoquer l’arrêt cardiaque d’un « grand corps malade », celui de la France.

Vos ouvriers vont finir par être moins payés que les esclaves qui, eux, sont logés et nourris par leurs maîtres.

Car aujourd’hui, se loger et se nourrir sont des dépenses « incompressibles » devenues la galère des Français moyens dans un « Etat » français qui leur explique qu’il n’est plus « l’Etat-providence ».

Donc ils n’ont plus rien à attendre de lui.

Que pensez-vous qu’ils vont faire, ces Français maltraités dans un Etat qui n’en a plus rien à faire d’eux ?

A votre avis ?

Se taire et souffrir en silence ?

Résultat de recherche d'images pour "français maltraités"

Les Français vont avoir une envie irrépressible de vengeance car, tous les jours de leur vie, il leur est demandé de se priver davantage pour rembourser la Dette de cet Etat, un Etat qui n’en a rien à faire d’eux.

Les grands patrons ne donnent même pas assez d’argent pour vivre à leurs travailleurs français et étrangers, vos gens, ceux qui vivent sur vos terres à vous, les “politichiens” français, vous empêchant de vivre correctement, décemment, et croyant qu’ainsi, ils pourront mieux vous dominer dans un rapport de force cruel et démentiel.

Appauvrir le peuple n’est pas un programme politique.

Appauvrir le peuple, c’est un crime d’Etat.

___________________________________________________________________

Bruno LE MAIRE, être Maire, c’est être proche de ses administrés.

Votre nom est porteur d’espoir.

N’oubliez jamais que « LE MAIRE » est la personnalité politique la plus populaire auprès du peuple de France.

Ne sciez pas la branche sur laquelle vous êtes assis.

LE MAIRE, c‘est la dernière autorité républicaine, le plus petit échelon du pouvoir, ce pouvoir de proximité, le pouvoir municipal que vous avez supprimé d’ores et déjà, en voulant supprimer la taxe d’habitation, sauf erreur de ma part.

Si vous vouliez supprimer la taxe d’habitation sous prétexte d’un meilleur contrôle des dépenses, en re-centralisant tous les pouvoirs à la tête de l’Etat, il ne fallait pas oublier que le poisson pourrit par la tête. Or la tête de l’Etat français est « pourrie », pourrie par une gangrène, celle de la corruption et des prévarications pécuniaires trop souvent coutumières en France, une France devenue une République bananière.

Résultat de recherche d'images pour "bruno le maire"

C’est une erreur, une grave erreur.

Vouloir éloigner les centres représentatifs d’un pouvoir politique aux abois ne respectant pas ses propres lois, pour échapper à la colère des peuples, c’est une erreur, une grave erreur.

Bruno LE MAIRE, supprimer les Maires, c’est une erreur.

Sans responsabilité directe, la corruption s’amplifie puisque les hommes de pouvoir n’ont plus rien à craindre du peuple de France.

Au lieu de se responsabiliser, ils ne font que se criminaliser plus vite.

Les présidents de communautés d’agglomérations passent outre les décisions municipales, les décisions votées par les conseils municipaux des villes et des villages pour détruire les paysages de France et s’approprier les biens du peuple qui, lui, n’a plus les moyens de fuir les déserts ruraux.

Il suffit de voir comment les terres agricoles se réduisent comme peau de chagrin sur les terres vivrière de France, une France qui s’amenuise et devient un immense hangar à stocker des vivres et des marchandises produit(e)s ailleurs.

Comment ferez-vous, Françaises, Français, quand toutes vos terres, les riches terres agricoles de France, ne verront plus pousser sur elles que des bâtis de taules et de hangars ?

Résultat de recherche d'images pour "foncier spéculation spoliation france"

Vous deviendrez les « Clubs Méd » de la Méditerranée et de l’Atlantique, la risée du monde, et vous travaillerez à vider les pots de chambre de très riches milliardaires et de riches millionnaires. Citoyens français autrefois si fiers, vous serez transformés contre votre gré en tâcherons et en laiderons. Que ne feriez-vous PAS pour fuir la pauvreté et éviter cette ladrerie ?

Car elle est laide, cette pauvreté qui vous fait si peur, à vous, les Français.

Il ne vous servira à rien de cirer les pompes des Rentiers de votre Dette publique, ce que font déjà vos gouvernants successifs, en vain.

Leurs immenses chantiers, ces constructions hagardes et disparates, cachent une réalité pourtant bien visible chaque jour davantage.

Ne voyez-vous pas que la France est devenue elle-même un chantier à ciel ouvert, ce chantier qui vous énerve et vous agace tant quand il s’agit de la chambre de vos adolescents ?

Oui, la France est devenue un gigantesque bordel où seuls les trafiquants de stupéfiants et de migrants s’enrichissent quand les Français honnêtes, sans travail, s’appauvrissent.

Vos centres commerciaux sont la preuve VISIBLE de la corruption ambiante qui semble INVINCIBLE, laveries automatiques d’un blanchiment d’argent servant la gente politique autant que la canaille diplomatique.

Que de valises de billets, transportées par de la racaille agnostique, sous couvert de loges jamais inquiétées, transitent ainsi de la France vers le Maghreb ou l’Amérique du Sud et vice-versa, inondant la France de leurs stupéfiants et enrichissant des trafiquants fanatiques, ravisseurs d’otages et preneurs de vies ?

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent humour"

Plus il y a de communauté d’agglomérations, plus il y a de zones artisanales « démentielles ».

Leur expansion est exponentielle !

Proportionnelle au taux de corruption ambiant.

Les présidents des communautés d’agglomérations ont ouvert les robinets de l’enrichissement personnel sans limites.

Savez-vous que, chaque jour, vingt-neuf (29) personnes se suicident en France et cinq cent cinquante (550) Français font une tentative de suicide ?

C’est pire que les chiffres de la sécurité routière.

Et que fait le gouvernement de ce pays pour lutter contre la misère sociale ?

Rien.

Il est temps de faire payer aux banquiers leur incurie et de mettre fin à un système de pénalités qui tue les pauvres gens de ce pays.

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent humour"

Mais un Banquier, devenu MONARC, en aura-t-il le courage ?

Si le Roi-Soleil veut gagner le peuple à sa cause, pour prouver qu’il est leur « bon » Roi, il n’aura pas d’autre choix que de mettre fin à cette spirale des dettes privées et de leurs pénalités exorbitantes.

Car, bientôt, le peuple de France, quitte à se suicider, trouvera plus raisonnable de « suicider » ceux qui veulent le trucider.

Comprenne qui pourra !

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent banques"

__________________________________________________________________

Blanchisserie, boulangerie, magasins de vêtements, tous petits commerces sans “prétentions”… ni clientèle, servant de vitrines au blanchiment d’argent. 

Vous me croyez « mort » ?

Mais, moi, je crois que c’est le Parti des Républicains, pourtant la seule vraie force d’opposition politique encore actuelle, qui est mort, si les Gaullistes, ceux qui se réclament de mon nom, ne sortent pas de cette économie mortifère car néguentropique.

___________________________________________________________

Pour les médiocres qui ne comprennent pas ce terme “savant”, le Général me permet de vous expliquer la notion de néguentropie économique, par une citation d’Edgar MORIN, auteur du livre « La Méthode – I – La Nature de la nature », publié aux Editions Du Seuil en 1977 pour le Tome I.

« […] Il ne suffit pas de dire que l’organisation néguentropique répond à la dégradation qu’occasionne tout travail, en renouvelant son énergie et en se restaurant en permanence. Il faut comprendre que la relation nég/entropique a, elle aussi, un caractère récursif : le procès même qui combat la désorganisation en renouvelle les causes. Comme la réorganisation permanente est elle-même du travail et de la transformation, elle travaille ainsi également à sa propre désorganisation, laquelle à son tour travaille pour cette réorganisation, et ainsi de suite, dans un cycle infernal qui est en même temps la boucle productrice-de-soi : l’organisation néguentropique suscite ce qu’elle combat ; elle renouvelle le mal qu’elle refoule ; elle ne peut s’arrêter sous peine de mort.

Et, effectivement à la longue, sous l’effet soit cumulatif, soit brutal d’aléas et de perturbations externes, la régénération dégénère, la réorganisation se désorganise ; ainsi, on vieillit à lutter contre le vieillissement. […]

Le travail à court terme, c’est la liberté ; le travail à long terme, c’est la mort. Il y a tragédie dialectique chez tout être néguentropique. […]]

____________________________________________________________________

La néguentropie, ce sont vos cycles économiques actuels, des cycles mortifères, ajoute le Général De GAULLE.

[qui m’a aidée dans ma recherche d’explications pour son expression « économie néguentropique ». Moi pas tout savoir!]

En combattant la Dette, vous créez de la Dette ad vitam aeternam !, ce que savent vos financiers qui s’enrichissent sur le dos des peuples.

Résultat de recherche d'images pour "misère humaine"

Vous appelez ce remède, la « cure d’austérité ».

En fait, c’est une cure de criminalité en bandes organisées, entropiques, elles.

Si vous, les Républicains, êtes mes « héritiers spirituels », il vous faudra libérer la France de ce système de pensée nocif et agressif.

La Dette Publique est une INVENTION fabriquée de toutes pièces par vos occupants économiques, lesquels ne sont ni Français, ni étrangers, juste des « apatrides », sans foi ni loi, les Rentiers de la Dette.

Et eux ne travaillent pas.

Résultat de recherche d'images pour "misère humaine"

Alors, la “valeur du travail” est un reproche insensé dans la bouche de ces financiers sans scrupules.

Maintenant, Françaises, Français, choisissez votre destin !

Voyance – Affaire Maëlys : – “A Halloween, les masques tombent, dit le Seigneur. Alerte enlèvement pour un autre enfant ! “Cela” ne doit pas arriver.”

 

Résultat de recherche d'images pour "voyant"

 

Je ne sais pas pourquoi il faut que “cela” tombe sur moi, moi qui doute, moi qui ai besoin d’un temps de recul, de confirmation des “non-faits”, qu’ils deviennent des faits, des faits exacts, probants, pour écrire ensuite :

– “Ah donc, c’était vrai !”

Pourquoi ne pas avoir choisi un(e) voyant(e),

  • si tant est que je sois réellement voyante !,

crédule“, le genre qui écrit de suite tout ce qui lui est dit, sans même chercher à savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, sans même vouloir mesurer les conséquences de ses paroles sur les personnes qui le ou la liraient ?

Non, Seigneur, tu n’aurais pas dû me choisir moi !

Tu t’es trompé de personne.

Aujourd’hui je suis en colère, en colère contre moi-même et en colère contre ce “don” qui m’empoisonne la vie.

Car “dire”, c’est prédire ce qui n’est pas encore arrivé, donc c’est mentir pour la justice.

Puisqu’il n’y a aucune preuve à pouvoir donner, surtout si ces preuves ne sont pas cherchées dans la bonne direction.

Pire, aujourd’hui, avec un droit de la presse qui oppresse les lanceurs d’alerte et les “diseurs de bonne aventure”, même dire la vérité, si cette vérité dérange, surtout si cette vérité dérange, c’est injurier, injurier ceux qui font du mal aux innocents, qui font le mal et ne veulent pas que “cela” se sache.

Car traiter de voleur un voleur, aujourd’hui, c’est injurier, l’injurier.

Allez traiter de voleur votre banquier qui vous prend de l’argent parce que vous n’en avez plus !

Système de pénalités ne s’appliquant qu’aux pauvres gens.

Mais vous allez en justice, ma bonne dame !

Résultat de recherche d'images pour "voleur banquier"

Ou allez traiter de “voleur” un élu qui a commis quelques “indélicatesses” non condamnées par la justice, une justice française à l’égal de sa république “bananière”, infiltrée par la crapulerie maçonnique qui n’est fraternelle que pour les copains de la bande de coquins !, mais vous serez condamnée, ma bonne dame, si vous n’y prenez point garde, trois petits points obligent !

S’il n’y a pas eu de condamnation,

– pour des raisons que tous les Français connaissent aujourd’hui et ont déjà expérimentées, le trafic d’influences et la prévarication ambiante,

aucun administré, aucun citoyen (masculin qui est l’ancien neutre latin, je le précise pour les adeptes de l’orthographe inclusive) ne peut “alerter” sur la corruption de sa ville, de son département bientôt disparu ou de sa région en cours de disparition, encore moins de sa nation en dissolution, aucun Français ne peut alerter ses compatriotes sans endurer l’inique condamnation des pilleurs de biens nationaux.

– “Je vais vous traîner en justice et je vous prendrais tous vos biens, vous qui êtes déjà misérable ! Je vous rendrais moins que rien, vous qui n’êtes déjà plus rien !”

Menaces proférées à mon encontre si souventes fois, trois petits points.

Aujourd’hui il faut juste écrire “il fait beau” ou “il pleut”, et encore !, après avoir pris bien soin de vérifier que les commerçants du coin ne vont pas vous attaquer en justice pour oser avoir écrit qu’il pleuvait, ce qui aurait fait baisser la fréquentation saisonnière touristique du coin, parce que vous l’aviez annoncé dans le “Bon Coin”.

Non, en France, aujourd’hui, il n’est plus permis de rien dire, sinon “Tout va bien !”.

Je me demande comment vont faire les historiens plus tard pour écrire l’Histoire de France”.

Il y aura sans doute un organisme officiel chargé de rédiger et de publier l’histoire “officielle”, après avoir pris soin d’effacer toutes les données susceptibles de venir contredire et contrarier fâcheusement une histoire qui veut nous faire accroire que l’Histoire de France n’existe pas, n’a jamais existé et donc ne doit pas exister.

Résultat de recherche d'images pour "histoire de france"

Nous n’existons plus, Françaises, Français !

Sachez-le.

Il nous faudra apprendre l’histoire du monde, un monde sans cesse en perpétuel mouvement, en “migration”, sans repères, où le troupeau de bêtes que nous sommes tous en train de devenir cherchera un ou des repaires pour pouvoir au moins y dormir tranquille une nuit, rien qu’une nuit, la longue nuit de la marche de l’humanité vers l’obscurantisme religieux.

Qu’il ne faut pas nommer, non, non et non !

Donc voilà pourquoi je suis en colère.

Parce que ce n’était pas dicible mais que j’aurais dû le dire, quand même.

Dire que le Seigneur m’avait dit, il y a environ deux semaines, juste “ça”, cette petite phrase de rien du tout :

– “Ecris : – “Il va y avoir un élément probant dans l’affaire Maëlys“”

– “C’te bonne blague”, comme dirait mon pote COLUCHE, un de mes visiteurs qui n’en est plus un depuis longtemps, puisqu’il est devenu un très proche ami de la famille.

– “C’est ça, Seigneur, je vais écrire, moi, qui ne suis rien du tout, un truc sans importance, cette phrase qui ne contient aucun élément concret et qui n’aide donc pas à la recherche de Maëlys, genre : – “Il va y avoir un élément probant”.

Non, bah non. Je n’écrirais pas “ça”, non.”

Et je ne l’ai pas écrit.

J’imaginais sans peine la personne me lisant :

– “Il va y avoir un élément probant qui va être connu du grand public”.

Cette personne pensant, tout, comme moi, je l’aurais pensé :

– “Oui, et alors ? Autant écrire : “Le soleil se levera le septième jour”.”

Non ?

Résultat de recherche d'images pour "voyance humour"

Seigneur, donne-moi plutôt l’adresse du kidnappeur, non pas celui qui a enlevé l’enfant, mais celui qui la cache.

Là, je pourrais “peut-être” Te “croire” et l’écrire.

Quoique…

Je ne pourrais pas m’empêcher de chercher à vérifier l’information.

Et ensuite j’écrirais, une fois que la police aura trouvé par elle-même le kidnappeur, que je le savais.

Ce qui n’aide pas, je l’admets.

Je l’ai déjà expliqué mille fois :

– “Je n’ai pas la foi, la foi du charbonnier. Je suis pire que Saint-Thomas. Même T’ayant vu, si c’était bien Toi et non pas le fruit d’une imagination malade, je doute toujours. Même ayant vécu avec Toi, si c’était bien Toi et non pas le fruit du “dieu-hasard”, le dieu des francs-maçons, je doute encore. J’irais sans doute en Enfer. Je n’ai guère de doute sur le sujet. A cause de mon manque de foi.”

C’est d’ailleurs ma seule prière au quotidien :

– “Pardonne-moi mon manque de foi ! Et donne-moi un signe.”

Image associée

Encore et encore, encore et toujours.

Pas vous ?

Je doute d’autant plus que, vous écrire, si vous me lisez, c’est vous entraîner à ma suite dans une histoire d’amour dingue pour un type mort sur une croix qui se faisait passer pour un Dieu !

En plus, le type, s’il était en France maintenant, il se ferait contrôler par la police tous les quarts d’heure au moins.

Il est en France, d’ailleurs !

Ce que je peux être conne, parfois.

Puisqu’Il est vivant et bien vivant.

Un peu trop à mon goût et des fois, pas assez.

– “Donne-moi un signe !

Donne-moi un signe PROBANT sur l’affaire Maëlys, par exemple.

Non, ce n’est pas du chantage, pas du tout.

Hein, que vous ne Le faites jamais “chanter” ?

De toute façon, vous Le chantez de moins en moins en France.

Il est devenu un “migrant” dans Son propre pays autrefois chrétien.

Et la chasse aux migrants est ouverte.

Je suis sûre que Tu as passé la frontière, Seigneur, sans papiers, comme d’hab.

Pas bien !

Pas bien du tout.

La frontière de la vie et de la mort, bien sûr.

Et vice-versa.

Image associée

Moi, je voudrais juste savoir où est Maëlys, s’te plaît !

Allez quoi, dis-le moi !

Vous ne voulez pas le Lui demander avec moi ?

– “Jésus, dis-nous où est Maëlys ? Dis-nous qui a enlevé la petite fille et qui la détient prisonnière ?”

Le Seigneur, mon beau brun sémite aux yeux marron ambré, me répond :

– “Pourquoi Me demandes-tu ce que tu sais ? Tu sais qui a enlevé Maëlys. Vous le savez. Maintenant à toi d’écrire les éléments reçus, sans pouvoir les vérifier pour l’heure, soit. Mais écris ! Le feras-tu ?”

Non.

Gloups…

Je bois la tasse.

Je ravale ma fierté.

J’évalue le risque.

Pas seulement le risque pour moi, un risque juridique, dans une France où même écrire qu’il pleut n’est plus possible.

Un risque de blessure, de blessure psychologique et morale pour des parents en grande souffrance.

Le Seigneur me répond : – “Un risque aussi de ne pas donner des éléments non exploitables pour l’heure, puisque cachés, un risque qui entraîne une stagnation de l’enquête.”

Résultat de recherche d'images pour "risque"

Et surtout JE NE DOIS PAS OUBLIER CE QU’IL M’A DEMANDE DE VOUS DIRE, et là je prends le risque “fou” de vous le dire :

– “Il va y avoir un autre enlèvement d’enfant pour le mois prochain. Il ne faut pas que ce soit un enlèvement. Il faut que ce soit une “tentative d’enlèvement“. Sinon l’enfant ne sera JAMAIS retrouvé. Car les prédateurs ont tiré les leçons de l’affaire Maëlys.

Si l’enfant passe la frontière, lui, il passera la frontière de vie à trépas, très rapidement. Est-ce ce que vous souhaitez ?”, vous demande le Seigneur.

– “Pourquoi le mois prochain, Seigneur ?”

– “Halloween” fut la réponse du Seigneur.

“Vous avez affaire à des gens malades, des pervers qui ont ritualisé des pratiques déviantes. Il se raccrochent à une religion qui les déculpabilise et,  pour eux, donne un sens à leur vulgaire commerce. Car il ne s’agit que d’un commerce, d’un trafic d’enfants, de “petits animaux”.”

– “Si vous voulez savoir qui sont les trafiquants d’enfants, cherchez l’argent ! Le rabatteur a déjà été payé.

Une somme d’argent énorme qui explique son silence et celui, ajoute le Seigneur, de certains membres de sa famille.

Une vidéo circule actuellement sur les réseaux pédophiles, une vidéo mise en vente. LA CHERCHEZ-VOUS ?, accuse le Seigneur, ou vous contentez-vous de poursuivre une enquête comme s’il ne s’agissait que d’un vol matériel ?”

Cette vidéo a d’autant plus de valeur que l’enfant qui “joue” dans la vidéo un rôle contraint et forcé est “connu”. Plus le danger est grand que l’enfant soit reconnu, plus le prix est apprécié en fonction du risque par les réalisateurs de ces jeux de rôles et plus le prix de ces vidéos est élevé. Le prix est aussi en fonction de la beauté de l’enfant, comme pour le marché aux esclaves de Daech.

Image associée

– “Vous avez dénoncé le marché aux esclaves des Jihadistes mais vous avez “oublié” que vous êtes vous-même une civilisation de pourvoyeurs d’esclaves, accuse le Seigneur, des esclaves qui sont souvent des enfants pris à leurs parents avec ou sans leur consentement, si tant est que prendre leurs enfants aux pauvres gens qui les vendent, puisse être considéré comme participant d’un consentement libre et éclairé.

Etre un marchand d’enfants, sous prétexte d’adoption et/ou de libération sexuelle, c’est être un esclavagiste, dit le Seigneur. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des pauvres gens. Je n’aurais pas pitié de ceux qui n’ont pas pitié des enfants pris, violés et tués pour assouvir leurs appétits affectifs et sexuels.

– Ecris ce que tu as vu et advienne que pourra, en fonction d’investigations qui devraient être menées sur les circuits de l’argent, moins occultes que leurs pratiques, et les complicités au sein de la police, de la justice et du milieu politique local jusqu’au niveau international !

Vous défendez les femmes, mères de vos enfants et de vos futurs enfants. Quand défendrez-vous réellement les enfants ? Le harcèlement sexuel est devenu un fléau parce qu’il n’y a plus de limites morales dans le comportement humain, pas plus qu’il n’y a de frontières nationales dans votre pays. Les trafiquants franchissent tous les interdits et toutes les frontières.

Vous autorisez toutes les transgressions et vous vous plaignez ensuite de toutes ces agressions contre vos femmes et vos enfants. Mais les agresseurs sont souvent les mêmes hommes. Et l’étranger n’est pas celui qui vient de loin, mais celui qui est étranger à la condition humaine, l’homme pourri par sa richesse dans un corps social corrompu et gangréné par la cupidité et la convoitise.”

Résultat de recherche d'images pour "pédophilie maroc"

Donc je vais devoir écrire ce que j’ai vu, écrire peut-être,

– je le souhaite de tout mon coeur !,

pour qu’il n’y ait pas d’autre enfant enlevé pour le mois de novembre et les fêtes d’Halloween, ces fêtes païennes récupérées par l’Eglise catholique pour en faire la Toussaint, puis réintroduites sous leur forme superstitieuse par les Anglo-saxons.

Le MAL existe.

LUCIFER lui-même, l’Archange rebelle, dit que le MAL est impossible à comprendre.

– “Il est“.

Il est comme le trou noir de notre univers terrestre.

Nous posons-nous la question de savoir pourquoi les trous noirs existent ?

Ils absorbent toute la lumière et toute la matière… visible.

J’ai repris la carte routière.

Et j’ai pisté.

L’A43, je la remonte, très facilement et très rapidement.

Puis je prends ensuite tout droit, toujours tout droit, l’A41.

C’est comme un tapis magique, tout se déroule vite, en souplesse, sans acrocs.

Jusqu’à…

Je lève les yeux pour lire le nom de la ville atteinte :

– Genève !

Surtout “l’aéroport international de Genève”.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je sais qu’un avis de recherche pour Maëlys a été envoyé à la Suisse pour Genève.

Je viens de le vérifier.

Un simple avis de recherche, car les frontières sont ouvertes et la vie d’un enfant a moins d’importance que la circulation des véhicules sur les autoroutes.

Il ne faut pas retarder les “trafics” sur les autoroutes.

Il est quasiment devenu interdit de contrôler des voitures et des bus sur les autoroutes, sauf quelques contrôles aléatoires pour amuser et distraire le bon peuple de France, faire semblant, ou embêter la Catalogne espagnole qui veut son indépendance.

Le savez-vous ?

Les contraintes économiques, le “toujours plus de profit” ne permettent plus aux forces de l’ordre de “s’amuser” à bloquer des files de véhicules pour fouiller les coffres et identifier les passagers des conducteurs qui prennent les autoroutes.

Il faut aller vite, encore plus vite, toujours plus vite, livrer de la drogue, des armes ou des humains !, putes, enfants volés, migrants économiques, peu importe, si le trafic paye !

Toutes sortes de trafics.

L’autoroute ne s’est pas ouverte pour les citoyens européens.

Elle s’est ouverte pour les trafiquants, tous ceux qui “travaillent” pour les “ripoux” que vous avez élus et qui veulent aussi plus d’argent, encore plus d’argent, toujours plus d’argent !

La suppression des contrôles aux frontières a causé une augmentation des trafics criminels dans tous les pays européens.

Les autoroutes sont devenues les boulevards du crime en Europe.

Et ?

Les Etats-Nations, voués à disparaître, dirigés par des exécutants chargés d’exécuter leurs nations, incapables de vous défendre, suppriment les contrôles aux frontières, diminuent les présences policières, douanières et militaires, permettant ainsi à la “Pieuvre” maçonnique de faire exploser l’ordre social, de le faire imploser, pour imposer un autre ordre “asocial”, sans “société” au sens commun du terme, mais avec des micro-sociétés de moins en moins visibles, élitistes et tristes, des sociétés secrètes qui s’enferment dans l’invisibilité et s’enfoncent dans le négationnisme culturel, le parricide suprême, la mort du “Père”.

Genève !

Et son aéroport international.

Résultat de recherche d'images pour "genève"

Je revois cette petite pièce, sans fenêtre, où étaient gardées trois ou quatre gamines.

Parfois un ou deux gamins.

Pour elles, c’est comme une aventure, un film dont elles sont devenues les héroïnes.

C’est super !

Elles apprennent leur rôle, sont appelées “individuellement”, les unes après les autres.

Rarement ensemble, en tous cas, je ne les ai pas vues partir ensemble… et revenir.

Elles doivent se taire, si elles veulent prouver qu’elles savent jouer un rôle, jouer ce rôle qui est le leur, le rôle de l’héröine.

C’est ce qui avait été le plus dur pour Mélissa RUSSO et Julie LEJEUNE.

Les petites filles sont mortes, en en voulant à leurs parents.

Non pas qu’elles se sentaient abandonnées par eux, mais parce qu’elles avaient participé d’une sorte de “film”, de scénario où elles devenaient à leur tour, des femmes, de “vraies” femmes, à la seule condition qu’elles ne regrettent pas leurs parents et qu’elles se taisent…

Manipulées mentalement, “dressées” (“to dress” aussi, habillées ou déshabillées) pour plaire, plaire à des hommes d’affaires, à des gens riches qui ont les moyens de se payer, pour se distraire, de vraies “poupées”, des poupées humaines, les petites en avaient oublié qu’elles étaient des enfants.

De fragiles enfants dont il est si facile de se défaire !

Le monde des adultes n’est pas celui des enfants.

S’il y a bien une dimension de l’interdit dans la pédophilie, c’est la dimension physiologique.

Mais quand “on” baise avec des animaux et comme des animaux, comme des “bêtes”, pire que des bêtes, puisqu’aucune bête ne fait l’amour avec ses “petits”, “on” ne s’arrête pas à ce type de considérations.

“On” tue pour le plaisir !

“On” jouit du plaisir de tuer.

“On” tue l’innocence et l’innocent.

Et “on” baise le cul de SATAN.

Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie : l’autel des élites

S’il est interdit dans la Bible de se montrer nu(e) à ses propres enfants, ou de montrer sa nudité aux autres hommes et femmes, une autre religion qui se prétend du même Livre ose cautionner la pédophilie à cause du déviationnisme sexuel d’un prophète sénile devenu débile après la mort de sa femme, Khadija.

“On”,

– ce “on” humain qui rejoint le “ça” freudien, et qui n’a honte de rien,

“on” aime cette religion qui autorise le pire et prétend être la meilleure !

Parce qu'”on” aime pouvoir faire tout ce qui est interdit par la religion du Livre, telle est la vérité, l’exacte et seule vérité.

C’est ainsi que cette religion mauvaise séduit les plus crapuleux, puisqu’elle autorise toutes les licences et brisent toutes les innocences.

Née dans le soleil et la lumière, elle s’achève dans le meurtre et la luxure, ce qui explique que le prophète ne ressuscite pas, lui.

Dieu ne l’a pas exaucé, ni dans sa nuit, ni pour sa progéniture.

Celui qui a épousé une petite fille n’aura pas de descendant mâle viable.

ALLAH l’a condamné.

Pour un prophète, “on” dit qu’il est “maudit”, quand marié, et à combien de femmes et d’esclaves ?, malgré toutes ces tentatives, il ne parvient pas à avoir un fils qui lui donne une descendance.

Tous les prophètes de la Bible ont eu des fils, même avec des femmes stériles.

Il a suffi d’une seule épouse, comme le veut le Dieu du Livre, pas de deux, pas de trois, ni de dizaines d’épouses, pour qu’Abraham ait un fils de Sarah.

Et quand un prophète a des dizaines d’épouses… pour rien !, parce qu’il est “impuissant” puisque non “créateur”, donc sans descendance mâle, est-il “adorable”, ce prophète ?

Non !

La pédophilie est maudite, comme est maudit le seul prophète à avoir épousé une enfant.

“On” ne marie pas une petite fille avec un homme.

Résultat de recherche d'images pour "pédosatanisme"

“On” ne lui fait pas jouer un rôle de “grande”, en lui faisant croire que cet “interdit” de l’inceste et de la pédophilie n’est qu’un “interdit social” de “vieux cons” et qu’elle, elle a bien de la chance, d’avoir été “choisie” et d’être “l’élue”.

Ce que, d’ailleurs, ses parents ne pourraient pas comprendre.

Donc elle ne doit pas le leur dire et ne le dire à PERSONNE, surtout à personne.

Il faut bien comprendre que l’enfant devient ainsi complice de son enlèvement.

Sinon rien n’est compréhensible.

Donc il se joue une pièce tragique dans une pièce presque trop blanche, sans décor, neutre, une petite pièce sans fenêtre, ou aux volets fermés, à la lumière toujours artificielle.

Peut-être une zone de transit aéroportuaire ?

Lorsque j’ai eu cette vision des enfants dans une pièce blanche, avec des petits lits ou plutôt des matelas disposés à même le sol, je n’avais pas encore de “localisation”, juste cette image de trois ou quatre fillettes enfermées dans une pièce dont la porte s’ouvrait sur un petit couloir.

Vers où ?

Maintenant, après m’être laissée guider, je suis une direction, j’arrive à Genève.

Et je vois un panneau, un sigle peut-être “LHCb“.

Cet acronyme me fascine.

Est-ce à proximité du lieu où se trouvent les petites filles ?

Est-ce  que l’une d’entre elles l’aurait vu ?

Etrange fascination :

– “LHCb” veut dire “Large Hadron Collider beauty experiment ».

J’apprends que le « LHCb » dépend du CERN.

La « porte des étoiles » ne s’est pas ouverte.

Je frappe à cette porte sur laquelle s’imprime le sigle du CERN avec ses trois « 6 » imbriqués les uns dans les autres et formant comme l’oeil du cyclone ou du cyclope, le monstre qui dévorait les humains.

Le dieu SHIVA danse devant moi et, poursuivant ma recherche, je découvre, étonnée, que SHIVA « the destroyer » est honoré devant le « lhc » du CERN.

LUCIFER surgit.

– “”On” ne réveille pas les anciens dieux pour jouer avec, comme des apprentis-sorciers.”

SHIVA avale la matière, c’est le MAL.

Le MAL, c’est le néant, c’est tendre vers le “néant”, “ce qui n’est pas”.

Or étymologiquement, SHIVA signifie “ce qui n’est pas”.

[Il m’a fallu trouver la signification du nom de SHIVA pour comprendre pourquoi LUCIFER faisait le lien entre le “trou noir”, symbole du MAL qui avale tout, et SHIVA, le dieu de la destruction dont le nom signifie “ce qui n’est pas”].

Si vous me demandez quel est le rapport avec Maëlys, je l’ignore.

Enfin, disons plutôt que je me refuse à développer plus avant ce qui pourrait apparaître comme une thèse “complotiste” et donner du grain à moudre aux ennemis de la foi chrétienne.

Il y a une route, une route qui menait en une heure à peine à Genève.

Vers un aéroport international.

Aucun barrage.

Aucun contrôle.

Rien.

Il y a une vie.

Une vie qui attend.

Et un sigle qui clignote, “LHCb”, tandis que tournent les bras de SHIVA, SHIVA le dieu destructeur, comme tournoient les trois “6” du CERN, symbole de la “Bête”, la “Bête à cornes”.

Et, pendant que j’écris, il y a un enfant, un ou une enfant

– ils ne savent pas encore !, ils n’ont pas encore choisi leur proie,

un enfant qui marche sur le bord d’une route, d’une route d’où il sera enlevé aux siens,

simplement parce que c’est Halloween.

Résultat de recherche d'images pour "halloween date satanique"

Non, il ne faut pas !

Et tant pis, si, à cause ou grâce à cet article, vous, parents serez plus vigilants, vous policiers et militaires, gendarmes de l’Arme, serez plus “surveillants”, préférant prévenir un acte criminel que punir un seul criminel sur combien d’autres ?, ce qui vous fera dire que je me suis trompée et qu’il n’y a pas eu d’autre enlèvement d’enfants, pas même une tentative !

Que je serais heureuse de me l’entendre dire :

– “Il ne s’est rien passé ! Vous vous êtes trompée. C’est vous la fautive !”

Parce que, vous toutes et vous tous, vous aurez fait en sorte que PLUS JAMAIS un enfant ne soit enlevé !

Fermez les barrières, fermez les frontières et que Dieu entende nos prières, pour que PLUS JAMAIS nos enfants ne disparaissent !

Ces gens-là sont lâches.

S’ils constatent que nous protégeons nos enfants, que vous protégez vos enfants et même ceux de vos voisins, si nous leur rendons leur tache plus rude, une tache qui est une honte pour une France qui ne défend pas ses propres enfants, ils iront chercher ailleurs qu’en France d’autres victimes.

C’est là où nous devons et devrons davantage, nous aussi, combattre tous les trafics, principalement le trafic d’êtres humains, le nouvel esclavagisme moderne.

Sauf si les esclavagistes sont d’abord le peuple français, un peuple qui accepterait de vendre ses enfants et/ou de les perdre, pour le profit de riches prédateurs en MAL de sensations fortes !

Pour retrouver Maëlys, retrouvez l’argent.

Le rabatteur a été très bien payé.

Pour retrouver Maëlys, débusquez le traître au sein de vos services qui renseigne le réseau criminel de trafiquants d’enfants.

Le ou les traîtres.

A coup sûr, un traître au niveau de la gendarmerie qui a accès aux procédures judiciaires.

Pour la justice, le Seigneur me montre plusieurs “complices” dont certains sont passifs et d’autres actifs. Les passifs profitent du système, les actifs “couvrent” et protègent les pédo-criminels.

Ces “fuites” judiciaires et ces conduites pénalement répréhensibles donnent une réponse aux enquêteurs qui se heurtent à l'”incompréhensible”.

Non, pas un “incompréhensible” paranormal, non.

Des incompréhensions dues à des aberrations de fonctionnement dont ils ne peuvent pas faire état au risque de perdre leur place.

Il faudra bien un jour que tout “cela” cesse !

Même au Moyen-Age eut lieu le procès de Gilles De RAIS, ce seigneur devenu le “saigneur” du lieu, celui-là même qui devait rendre la justice à ses gens et aux paysans dont il enlevait les enfants.

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"

Puissè-je me tromper !

Cet article a été écrit, dussè-je me tromper, pour me tromper !

Car vous devez tout mettre en oeuvre pour que je me trompe.

Il vous faut :

retrouver Maëlys,

– achever l’enquête

– surtout pour éviter à un criminel de récidiver.

Il m’est difficile comme, dans le rêve sur “Manon” et les chiens,

– “Manon”, prénom que j’avais trouvé pour répondre au “vide” du “Ma..” laissé sans suite,

il m’est difficile de distinguer entre ce qui est symbolique et réel.

Ayant tenté d’interpréter mon rêve, pour moi, les chiens étaient un élément symbolique.

En fait, ils étaient un élément de la REALITE.

Donc je m’arrêterais là.

Peut-être que, cette fois-ci, ce sera l’inverse.

Je ne sais pas.

Je le saurais quand vous le saurez.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le procès de gilles de rais"