Rêve prémonitoire décrit à la demande du Seigneur : – “Comment s’organisent les Français ? Rodéos en scooters et zéro force de l’ordre à l’horizon ! Donc règne de la terreur partout et “philosophie” de la “soumission” = (égal) résistance nulle part.”

Rêvez pas, les mecs, je ne ressemble pas à la jeune fille du tableau ! 

J’ai fait ce rêve, tôt ce matin.

[Oups ! Hier matin, car j’ai dû faire passer en urgence un “redressement” fiscal pour de vrai,

  • un vrai “faux” en écriture publique,
  • un faux intellectuel ou une vraie débilité, au choix.]

 

Résultat de recherche d'images pour "inspecteur des finances humour"

Il a donc été interrompu, mon rêve, parce qu’il fallait se lever.

J’ai failli l’oublier mais c’était sans compter sur Son insistance.

  • Son insistance à Lui, Lui que certains disent être mort ou n’avoir jamais existé.

– Eh bien, heureusement qu’Il est mort, le Vivant !

  • Sinon qu’est-ce que ça serait s’Il était encore plus Vivant qu’Il n’est ?

– Oui, pour être Vivant, Il est Vivant !, “l’absent”.

Car la mort, c’est juste une absence sur une distance qui est soit celle du coeur, – le désamour -, ou celle du temps, – l’oubli -.

  • Quand on aime, il n’y pas de séparation possible, ni physique, ni géographique.

 

Résultat de recherche d'images pour "la mort absence"

Pour en revenir à ce rêve, sincèrement, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire, tant il traduit un quotidien déjà vécu dans certaines cités par trop de Françaises et de Français dont le ressenti est nié avec tant de force par d’autres Français privilégiés qui vivent, eux, dans de “beaux quartiers”.

Dans ce rêve, j’ai vu comment ils allaient s’organiser, ces Français d’une autre France, livrés à eux-mêmes, abandonnés, et jamais délivrés de la peur,

– de ce sentiment animal de l’homme qui se sait en danger

– un “ressenti” qui ne serait que “psychologique”,

  • selon les riches oligarques qui nous dirigent droit dans le mur,

  • le mur de l’apartheid social entre milliardaires et SDF.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire "

 

 

L’absence de forces de l’ordre occupées ailleurs à faire semblant et à faire du “faux chiffre” oblige les citoyennes et les citoyens français à supporter de plus en plus cette occupation haineuse et hargneuse de lieux de vie autrefois pacifiques et bucoliques par des hordes de pauvres hères eux-mêmes prédateurs et victimes de prédation, la prédation mondiale des ploutocrates.

Je vais donc vous rapporter ce rêve entre banalités de notre quotidien et futilités de vos gardiens, ces gens, qui, pour la plupart, sont des vauriens parce qu’ils n’en ont à rien à faire de vos problèmes.

Mon rêve se déroulait dans une école primaire, pour ce que j’en ai vu.

Je suis présente physiquement dans une salle, comme d’habitude en éternelle formation, une “étudiante” quoi.

Au fond, la vie, ce n’est jamais qu’un long apprentissage.

– Est-ce moi ou une autre ?

  • Quelle importance ?

Rien ne laisse augurer de ce qui va se passer dans quelques instants.

Des professeurs sont réunis pour discuter des problèmes de la rentrée scolaire.

L’ambiance est détendue entre collègues et “camarades”.

Une femme semble diriger les débats et impose le tempo.

Le stage de formation doit durer une semaine.

– Pas un jour de plus !

Elle pose la question qui fâche :

– “Qui a un mandat syndical avec des jours de détachement supérieurs à14  jours ?”

Ajoutant immédiatement :

– “Ce qui posera un problème de disponibilité professionnelle parce qu’il ne faut pas compter sur les petits copains pour prendre leurs classes !”

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Quelques uns osent lever la main et affronter sans vergogne l’ire de la formatrice, avec un regard goguenard et suffisant.

La femme, d’une quarantaine d’années, au ton méprisant, relève les noms des syndicalistes en formations dont le nombre de jours de détachement rendra la présence dans leurs futures classes plus qu’aléatoire.

Puis, elle se tourne vers moi.

Même si nous ne nous connaissons pas, elle semble déjà savoir que je suis aussi une “syndicaliste”.

Je la rassure :

– “Mon syndicat est minoritaire et, si je dispose de jours de détachement, ils ne devraient pas excéder une huitaine de jours.”

– “Quel est ton syndicat ?”

– “Je ne sais pas encore… d’habitude je suis “Solidaire”, peut-être “SUD Educ”.”

  • Sans doute des réminiscences d’une vie antérieure.

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Puis, un homme rentre dans la salle de formation.

Il propose de faire une pause.

Comme des gamins, nous sautons sur l’occasion de sortir du cours pour aller en cour de récréation,

  • trop contents d’échapper aux contrôles de présence

  • et aux questions de “l’Inquisition Académique”.

Certains en profitent pour “cloper” en l’absence d’élèves dans la cour de récréation.

Observatrice de mon propre rêve, je suppose qu’il s’agit d’une pré-rentrée scolaire car les classes sont vides.

Je m’éloigne, c’est à dire que je prends de l’altitude et que je regarde la scène d’en haut.

L’homme qui doit être le directeur de l’école primaire nous surveille.

  • C’est presque rigolo !

Une déformation professionnelle qui l’amène à nous traiter comme des élèves.

– Ce n’est pas de l’espionnite, c’est entre la “bonne franquette” et le “bon père de famille”.

Alors que, redescendue sur terre, je papote avec deux autres collègues, le “directeur” vient vers nous et nous fait signe de revenir en classe, “fissa”.

Il tape dans ses mains et tente de nous regrouper, petit troupeau qui s’était éparpillé, qui, sous le préau pour téléphoner, qui, sous les arbres pour fumer tranquilles, ou qui, près de la machine à café pour partager l’odeur et la chaleur d’un moment de convivialité.

Je sais que cette école n’est pas en “zone sensible”.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Donc c’est peu que de dire que nous ne sommes pas pressés de rentrer en classe, la pause ayant à peine duré cinq minutes.

Mais le bruit de motos et la pétarade de scooters nous obligent à nous rabattre vers la salle de formation, en toute hâte.

Une crainte sans fondement, plutôt un réflexe de “mouton de Panurge” :

– “Ils fuient, donc je fuis.”

Nous comprenons alors pourquoi le “directeur” était venu nous chercher dehors. Il ne souhaitait pas que ses stagiaires reviennent éclopés de leur formation à l’enseignement “en toutes conditions”.

Moi, curieuse, je reste encore un peu en arrière pour voir ce qui se passe.

Des jeunes, adolescents pour la plupart, sont rentrés dans la cour de l’école.

Pour vous décrire les lieux plus précisément, c’est une école primaire organisée comme une “hacienda”, avec des bâtiments scolaires construits autour de la cour et un immeuble administratif donnant directement sur ce “patio” où nous nous trouvions.

Les jeunes tiennent des coktails molotov et autres projectiles qu’ils s’amusent à jeter un peu partout.

– Oui, c’est un jeu,

  • un jeu dangereux donc “excitant”.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "rodéos de scooters"

Le “directeur” gueule, hurle qu’il a prévenu la police et tente de se faire entendre dans le brouhaha des moteurs et des explosions de pétards artisanaux, tout en se tenant prudemment en retrait derrière un muret, prêt à rentrer dans le hall de l’immeuble administratif si les jeunes venaient à l’agresser.

Les jeunes reculent, certains faisant carrément marche arrière, sans même vérifier s’il y avait derrière eux une personne ou pas.

D’autres cabrent leurs motos par provocation mais finissent par suivre leurs petits copains.

Le “directeur” appuie alors sur un bouton de commande électrique et des portiques sortent des murs pour fermer l’entrée de l’enceinte scolaire.

Ce sont des portiques de contrôle qui permettent seulement à des piétons de passer comme dans les métros ou dans les gares, lorsque ces portiques existent.

Ils ont deux fonctions :

– interdire aux véhicules de pouvoir pénétrer dans l’école pour éviter les attentats avec des véhicules-béliers

– et filtrer les élèves pour savoir s’ils sont armés d’un couteau ou d’une arme de poing ou, pire, d’une bombe, puisque ces portiques peuvent détecter des objets métalliques suspects.

En fait, ce type de portiques “mobiles” et encastrables dans un mur semblent ne pas exister encore. C’est l’image la plus approchante que j’ai pu trouver.

Si l’élève est armé, le portique de contrôle ne le laisse pas rentrer.

L’élève ou le visiteur est bloqué par un bras métallique qui l’enserre et lui barre le passage, l’empêchant de prendre la fuite et le forçant à reculer vers la sortie car le but n’est pas de les capturer, mais de les dissuader de pénétrer dans un établissement scolaire.

Ces portiques sont pratiques car mobiles.

Ils s’intègrent parfaitement dans les murs de l’enceinte, à l’entrée de l’école, et peuvent laisser passer des voitures ou même des camionnettes de livraison, si le véhicule est identifié et accepté.

La sécurité est donc gérée par l’établissement lui-même depuis que les portiques de contrôle sont devenus obligatoires.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Ces mesures sont nécessaires parce qu’il y a eu trois attentats dans des écoles primaires catholiques privées ayant provoqué la mort d’une centaine d’enfants et deux attentats dans des écoles publiques de quartiers pourtant pauvres qui se sont terminés par des prises d’otages spectaculaires, genre “Human Bomb”, mais sans l’intervention de Nicolas SARKOZY.

Alors il a fallu faire un choix budgétaire entre installer des portiques de sécurité ou recruter des vigiles pour l’année en cours, à cause de ces bandes de jeunes incontrôlables

  • puisque ce ne sont plus des élèves sous le contrôle de l’Etat, même s’ils sont tous mineurs.

Les prisons sont pleines à craquer et craquent régulièrement, comme lorsque vous faites craquer des allumettes, à coups de lance-rockets et de bombes fumigènes, tandis que des drones filment des évasions de plus en plus spectaculaires qui remportent un franc succès auprès des publics francophiles.

  • Ou serait-ce plutôt auprès des publics “francophobes” ?

Dans ce rêve, la France est devenue un immense jeu de “battlefront” à qui courra le plus vite pour sauver sa peau. La peau des fonctionnaires est très recherchée comme un trophée par les nouveaux Barbares qu’il nous faut pourtant chérir.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Et si l’agent de surveillance veut répliquer en utilisant la force, il est alors considéré comme un tortionnaire.

– “Il faut rééduquer, pas tuer !” expliquent ceux qui sont cachés dans leur bunker, à l’abri de ces violences faites aux personnes,

  • rubrique statistique tenue par les policiers et les gendarmes qu’ils doivent réduire au maximum,

  • quitte à tricher sur les chiffres, comme d’habitude,

  • le temps que la population française ne soit plus française de souche

  • remplacée par des ethnies habituées à vivre dans des pays du tiers-monde où la sécurité est un luxe et la liberté un mythe.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

Les forces de l’ordre n’ont plus le monopole de la violence.

Et il n’y a plus d’ordre en France.

Ce sont les racailles des cités qui ont le monopole de la violence,

  • une violence légale

– légitimée par la déconsidération nationale et la condamnation collective de l’emploi de la force par les fonctionnaires de l’Etat français.

A chaque procès engagé contre les policiers ou les gendarmes, les délinquants des rues gagnent.

Il est expliqué aux victimes institutionnelles consentantes que c’est la seule solution pour maintenir le calme dans les cités françaises.

  • Il faut faire tomber quelques têtes de flics ou de pandores

  • et le bon peuple de France est content !

– En attendant de pouvoir faire tomber la tête du Monarque.

  • Mais le sait-il, ce Monarque, à l’abri dans son château élyséen ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les salaires des fonctionnaires ont été sensiblement augmentés mais l’Etat avait calculé son “coût/ coup”:

  • un “coup/coût” gagnant.

C’était :

– ou augmenter les salaires et accepter des contrats précaires renouvelés selon le bon vouloir de chefs de service incompétents

  • ou continuer à être employés à vie mais de plus en plus mal payés !

Les syndicats ont choisi le court terme qui enrichit mal et violemment,

– à la douceur d’une longue vie qui vous permet de mourir dignement, mais pas de vivre dignement.

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

Les représentants du personnel devaient choisir entre deux options sans concession :

  • maintenir les agents de l’Etat dans une succession de galères à l’infini, les fins de mois difficiles, l’emploi à vie, une vie de misère jusqu’à leur pauvre mort,

  • ou leur offrir un emploi à court terme bien payé pour vivre pleinement les rares instants de bonheur dont les contractuels publics pourront profiter s‘ils acceptent de perdre “leur sécurité de l’emploi” et leur âme de citoyens volontaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Oui, les contrats temporaires d’embauche publique seront très bien rémunérés.

Et, victoire pour l’Etat français et les contribuables, il n’y aura plus à prévoir d’avancement à l’ancienneté, ni d’indexation de l’indice “trucnuche” sur la hausse du coût de la vie.

  • Que d’économies en perspective pour la République française !

Pendant ce temps, tout se casse la gueule en France.

Seuls s’en sortent les voyous de la République,

  • qu’ils soient ripoux à cols blancs ou chelous en burnous rayés.

Le directeur de l’école primaire m’explique que ce n’est même plus la peine de faire appel à la police. Ils ne se déplacent jamais. Les gens ont appris à faire “sans” et s’organisent, en s’attendant au pire et en sachant que rien ne leur sera épargné si jamais ils commettent une erreur ou pire une “bavure”,

– c’est à dire s’ils venaient à blesser ces “chances” pour la France,

  • ces jeunes en errance mentale et en complète déshérence nationale.

Ce sont eux, les personnels administratifs et techniques, non habilités à pouvoir assurer leur propre défense, qui iront en prison,

  • pas les voyous qui les terrorisent.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "syndicalistes enseignants humour"

 

 

 

Les équipes pédagogiques doivent faire avec

– et se défendre a minima pour ne pas être accusés d’être des racistes

  • ou pire des fascistes.

Quitte à être blessés !, dans leur amour-propre d’abord, ou dans leur propre corps, toujours à leur tort.

  • Mais c’est mieux que d’aller en prison et de perdre son travail pour des voyous ayant prétendument perdu la raison,

  • voyous qui n’iront jamais au trou, eux.

Les politiques ont trop peur de les provoquer, ces jeunes qui ne savent pas quoi faire de leur vie.

La France des banlieues pourrait s’embraser à nouveau,

  • et menacer de monter sur Paris pour tout faire brûler

  • sans raison et en toutes saisons.

Paris se protège !

Mais Paris n’est plus la France.

  • Et la France, elle, elle se meurt.

Elle se meurt de peur.

  • Elle se meurt tout court, chaque jour un peu plus.

 

Résultat de recherche d'images pour "profs humour"

Les portillons se sont refermés et je comprends mieux comment fonctionne cette France qui a perdu ses services publics pour assurer sa sécurité.

S’il n’y a plus de frontières, les murs de chaque maison, de chaque établissement, de chaque immeuble deviennent des frontières à l’intérieur desquelles se bâtissent les sottes solitudes et les mauvaises habitudes des bottes qui frappent le sol au pas de l’oie.

Pour que la paix règne en France, c’est sur la voie publique qu’il faut faire régner l’ordre.

– Pas demander aux citoyennes et aux citoyens de France de devoir supporter la violence de la rue à cause de l’incapacité de l’Etat à savoir faire régner l’ordre en France !

– “Un chef d’Etat qui ne sait pas protéger sa population doit démissionner”, dit le Seigneur.

Quand je me suis réveillée, je savais que, dans l’avenir, la Sécurité Publique n’existerait plus.

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Ce serait juste une part de marché, une prestation de service supplémentaire servant à enrichir les plus riches,

  • les encore et toujours plus riches.

Car c’est la nouvelle loi du marché, celle qui fait du malheur des hommes un simple besoin à satisfaire

– sachant que ce malheur a été provoqué par l’incompétence de chefs d’Etat se moquant comme de l’an quarante ou de l’an un du Christianisme du bonheur des Français.

  • Car le malheur des Françaises et des Français fait le bonheur et fera le bonheur des marchands d’armes en Europe !

Ainsi les plus riches auront leurs propres gardes du corps dans des demeures somptueuses, les administrations profiteront d’un budget complémentaire réservé spécifiquement à leur sécurité (vigiles et systèmes de protection) tandis que les pauvres gens se feront agresser, voler et tuer chez eux et à l’extérieur de leurs domiciles par des “sauvageons” qu’il faudrait appeler de fait des criminels et des délinquants.

Quand les rues ne sont plus gardées ni les existences sauvegardées, il ne reste plus au peuple que le droit de mourir pour ne pas se faire tuer.

Résultat de recherche d'images pour "violences ressenti populaire"
  • Blancs et Noirs, Noirs et Blancs, seront traités comme des esclaves par leurs nouveaux Maîtres ! 

Mais, en France, même ce droit, le droit de se défendre, est refusé au peuple de France.

  • Pour préserver la paix civile !”, affirment les imbéciles qui vous dirigent.

Quand les “criminels” auront exterminé le peuple de France, alors ils iront s’occuper de ceux qui n’ont pas su s’occuper des affaires de la France.

Et le Seigneur ajoute :

– “Je n’entendrais pas plus vos supplications que vous n’avez entendu les supplications de votre peuple.”

Résultat de recherche d'images pour "maintien de l'ordre en France humour"

Pourquoi, pour ces enfants-là,  faut-il mettre des policiers à l’école et les enseignants à la rue ?

  • Pour leur apprendre  à vivre dehors, LIBRES, la vraie VIE,
  • tous LIBRES, enseignants et élèves.

Mais, pour être LIBRES de faire tout ce qu’on veut, à condition de ne blesser personne, il faut d’abord vivre soi-même en SECURITE.

Car la première des LIBERTES publiques en France, c’est de pouvoir y vivre en SECURITE.

Advertisements

De COLUCHE : – “Quand t’es “lampiste” pour la Police Nationale, c’est “plus-se” une profession à risques que quand t’es policier pour de vrai ! Surtout pour un Maghrébin, un Arabe. Enfin, presqu’un Arabe, un Marocain quoi, et qu’aurait pu viser un “maroquin”, la honte pour la France ! Faut être “philosophe” au “Paradis des Frangins” quand est l’Arabe de service, comme Alexandre BENALLA, et que les “Frères la Lumière” ont peur de perdre leurs privilèges.”

Résultat de recherche d'images pour "sketch coluche philosophe arabe"

La Loge de l’Emir Abd el-Kader du GODF a dû oublier d’être fraternelle !

{Ajout du 26 juillet 2018 : Même si Alexandre BENALLA aurait préféré le GLNF et son atelier “les Chevaliers de l’Espérance”, selon l’Obs, la Police Nationale et ses syndicats étant principalement gérés par le “GOD of France” (le GODF), les Frères se seraient honorés en évitant de lyncher un des leurs et de le livrer aux foules déchaînées qui veulent la tête du Monarque. Si je comprends bien, vous êtes “frères” tant que votre “frère” n’a pas de problème ? Quelle famille !

Le Seigneur me demande de préciser “tant que votre “frère” n’est “pas vu, pas pris” ! Car, les problèmes des uns et des autres de vos “frères”, tant qu’ils ne sont pas connus du commun des Françaises et des Français, vous savez les régler à votre manière,

  • de manière mafieuse et “silencieuse”
  • intrusive et collusive.

Mais cette recommandation du Seigneur, l’application de votre principe de Fraternité, vaut aussi pour le “frère” Jérôme CAHUZAC dont le chemin de croix est sans fin… à moins que la volonté des Frères ne soit de le “crucifier” in fine jusqu’à ce que mort s’ensuive pour qu’il soit ensuite canonisé par l’Eglise Catholique ?

Ce que n’exclut pas le Seigneur puisque les grands Saints ont souvent été de grands pécheurs. Or est-il celui qui avait le plus péché parmi vous, les “pas francs”-maçons ? Le Seigneur vous laisse répondre à cette question en votre âme et conscience,

  • en toute “Lumière”.

Et je maintiens ce qui est écrit immédiatement ci-dessous, appréciation voulue par COLUCHE qui “a adopté” et veut “parrainer” son pote, le “philosophe” arabe.}

Alexandre BENALLA est courageux et fidèle, fougueux et impétueux, dévoué à son pays, la France, et à son Président, Emmanuel MACRON.  

 

Résultat de recherche d'images pour "alexandre benalla"

Dans quel merdier suis-je allé me fourrer, moi qui ai été réquisitionné par SMS pour aider les Forces de l’Ordre le 1er Mai ?

– “Y’en a qu’aiment pas qu’un autre qu’eux, pas d’leur race, leur fassent de l’ombre.

Moi, j’vois pas qui, mais j’sens les coups, les coups bas”, dit COLUCHE, “l’Emmerdeur pas Mort”.

“Et d’ordinaire, j’ai un bon flair pour ce genre de coups… bas.

Pass’qu’y a pas qu’Alexandre qui frappe…

  • Y sont tous “frappés” au “Paradis des Frangins” !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "paradis des frangins police nationale"
  • Alain BAUER, ex-Grand-Maître du GODF, lucide, presqu’… “extra-lucide” !

– “C’est quoi, être un “lampiste” ?, vous demande COLUCHE.

C’est l’mec qu’est payé à rien faire, sauf quand y a beaucoup à faire et beaucoup d’affaires à sortir,

  • ou plutôt à enterrer.

______________________________________________________

Définition académique :

[P. anal. Employé subalterne sur lequel retombe la responsabilité des fautes imputables à ses supérieurs. [Les] instituteurs, ces malheureux lampistes de l’intellectualité (L’Œuvre,7 févr. 1941).Fam. C’est toujours le lampiste qui trinque.]

Résultat de recherche d'images pour "lampiste humour"

___________________________________________________________

Tu comprends, le “lampiste”, c’est le gars qu’est prêt à mourir pour son chef, du moment qu’son chef lui fait un bel enterrement, avec une fin de carrière lucrative, comme qui dirait… “fictive”.

– J’vous rappelle le surnom de Jacques CHIRAC, qu’est aujourd’hui votre ex-Président de la République préféré, y paraît ?

  • – “Super-Menteur “!

 

Résultat de recherche d'images pour "chirac super menteur"

– Comme quoi, faut jurer de rien, surtout avec les hommes politiques.

– Nan, pass’que vous z’allez pas vouloir m’faire croire, à moi, COLUCHE, que, dans la Police Nationale, des “bavures”, y’en avait jamais eu avant “Alexandre” BENALLA ?

D’ailleurs, sur le lien vidéo qu’Véro met en ligne à ma demande, on peut voir comment qu’y s’éclatent les potes de BENALLA, les CRS, sur les “victimes” d’Alexandre BENALLA, surtout sur le garçon, le “vilain petit canard” qui fait “coin, coin” chaque fois qu’y reçoit un coup… bas.

Le gars, y l’est couché par terre, copieusement tabassé et gazé, pendant qu’sa gazelle, sa copine, elle crie, – pour rien !,

  • piss’que personne fait rien pour empêcher le passage à tabac de ces deux jeunes gens qui manifestaient,

  • mais que tout le monde filme, hein ?

_____________________________________________________________

 

http://www.fdesouche.com/1046803-affaire-benalla-linterpellation-de-la-victime-du-1er-mai-nouvelle-video

Ce n’est que le début !

Le début d’un passage à tabac par des CRS contre un homme à terre…

  • Vu par tout le monde et… personne !

__________________________________________________________

– “Non-assistance à personne en danger“, ça existe, non ?

La donzelle crie, pour rien, sauf qu’ça fait rien qu’les z’énerver, les CRS.

– Toutes des hystériques, ces gonzesses !

Heureusement qu’on peut leur mater les fesses, gratis et gratos, pendant les manifs, sinon y’a longtemps qu’on les z’aurait sorties de notr’vie de mecs bien balourds et sourds à leurs cris de p’tites souris :

– “Laissez-le, bande de brutes !”, qu’elle semble dire la gonzesse.

– “ARRÊTEZ !”, qu’on l’entend dire, toujours pour rien, sur la vidéo.

Et les z’autres, y comprennent toute autre chose :

– “Laissez-le par terre qu’on s’amuse !”

Et y fêtent ça en les arrosant de gaz lacrymogènes, les vraies fausses victimes d’Alexandre BENALLA.

– “Qu’est-ce qu’on s’marre !”

___________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

Non, il n’y a pas Benalla-le-méchant et les CRS-les-gentils

C’est une chose étrange en 2018 que d’avoir à citer en exemple (voir plus bas) la lettre envoyée aux policiers par un préfet en mai 1968. Etrange, car elle met en évidence qu’en un demi-siècle la démocratie a reculé. Etrange, car le ministre de l’Intérieur était alors un homme de droite, tandis…

______________________________________________________________

Oui, pass’que, dans la vidéo, tu noteras que c’est surtout les meufs qui veulent se mêler de ce qui ne les regarde pas,

– l’ordre public !,

  • qu’est pourtant qu’une affaire de mecs.

– Tu m’étonnes qu’après, on ait envie de leur taper dessus, aux “meufs” !

Mais les CRS, eux, y sont pour l’égalité des sexes, pour sûr !

Ce sont de vrais Républicains, pas des faux Chevaliers du Moyen-Âge.

  • Y tapent sur les mecs comme sur les meufs

  • et sur les meufs comme sur les mecs !

  • C’est ça, l’égalité hommes/femmes.

– C’est beau, la République française, non ?

Résultat de recherche d'images pour "égalité hommes femmes CRS humour"
Et surtout visez bien les yeux et la tête de nos enfants avec vos bombes lacrymogènes !

Même si c’est totalement interdit.

  • Non utilisation de l’article 40 du C.P.P. par la hiérarchie policière pour signaler cet acte délictueux au Procureur de la “Ripoux-blique” maçonnique.
  • Procureur, qui, de toutes façons, classera sans suite toute plainte déposée contre la Police Nationale
  • et poursuivra, sur le chef de dénonciation calomnieuse, les témoins ou victimes de ces agissements répréhensibles qui auraient osé dénoncer ces violences policières.

Donc  personne n’a rien vu, “normal” !

  • Pas légal mais “normal”… car “banal”.

La preuve que les violences policières sont devenues un droit coutumier en France outrepassant le droit écrit LEGAL.

__________________________________________________

  • Question pour un champion :

– Qui c’est qu’a le “plus-se” tapé sur le djeun’con et sa conasse de gonzesse ?

  • “Alexandre”, le Grand et le Joufflu, coiffé et casqué comme un “Blanc” de la PN qu’y l’est pas,

  • ou les CRS tous groupés autour du couple de manifestants comme des mouches à merde sur de la bouse de vache ?

Car ce sont les vaches qui produisent la bouse sur laquelle se posent et butinent les gentilles mouches à merde.

C’est pour ça qu’moi, j’dis :

– “Mort aux vaches !”

Bref, si tu comprends pas,

– ce sont les flics qui, parfois, causent les désordres

  • pour des causes dont ils chérissent les effets,

  • leur sport favori, le “passage à tabac” !

– Faut pas leur demander une clope, aux CRS.

Sinon tu sais déjà qu’y vont t’faire chanter et qu’tu risques fort de déchanter,

  • pendant ton passage à tabac :

– “J’ai du bon tabac, tralala…

Et t’en auras pas !”

_____________________________________________________________

https://static.canalblog.com/storagev1/salvatdaniel.canalblog.com/images/clopeur2.jpg

La défense des CRS :

– “C’est le tabac qui l’a “cassé”, le “djeun”.

Y fumait trop !”

Car, c’est connu :

Résultat de recherche d'images pour "le tabac tue dessin"

____________________________________________________________

Moi, pour répondre à la question que j’te posais, à savoir qui cognait le “plus-se” sur les deux “djeunes” manifestants “pacifiques”, j’pencherais pour les C.R.S..

Pass’qu’y faut s’voiler la face vraiment et s’aveugler volontairement pour pas voir sur la vidéo c’qu’y lui foutent dans la gueule, au jeune con, les C.R.S.,

  • que même c’est interdit et qu’on s’en fout !

Tout le monde s’en fiche d’ailleurs :

– Vous, moi et eux !

  • La preuve, c’est “l’Arabe de service” qu’on poursuit !

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

 

 

Modification du 25 juillet 2018 à 08H15 mise entre parenthèses

{Fake new ou pas ?

 

Ce serait Alexandre BENALLA  qui a protesté

  • parce qu’il trouvait que le bus remontant les Champs-Elysées allait trop vite et qu’il fallait ralentir pour respecter la trop longue attente des supporters des “Bleus”
  • ou parce que le bus allait trop lentement et qu’il fallait accélérer pour raccourcir l’attente du Président du République ?

Cochez l’option au choix parce que, ce matin du 25 juillet 2018, à l’heure où j’apporte cette seule modification sur l’article du 24 juillet, tout et son contraire sont dits et rapportés.

Seule certitude, la tête d’Alexandre BENALLA était demandée par les syndicats de policiers qui ne supportaient plus le “personnage”.

On comprend mieux pourquoi la vidéo des violences policières du 1er Mai 2018 laisse de côté les. .. violences policières des “vrais” policiers.

____________________________________________________________

-“En clair, quand t’es policier en France, dit COLUCHE, t’as le droit de frapper les manifestants récalcitrants ou pas.

Pass’qu’il n’y a pas d’innocents jusqu’à preuve du contraire.”

  • “Donc c’est bien ce que je disais, affirme “l’Emmerdeur pas Mort”, les violences policières commises par de “vrais” policiers titulaires, assermentés et formés à la protection des biens et des personnes, c’est “normal”.
  • C’est devenu un droit coutumier en France !
  • Et un pouvoir régalien, les “bavures”, que les policiers officiels revendiquent,
  • à condition “d’en être”, de la bonne Loge, et d’appartenir à la bonne race.

La Fraternité a ses limites, hein ?”}

Fin de la partie modifiée le 25 juillet 2018.

_____________________________________________________

Faut dire que ce s’rait plus difficile d’identifier lesquels desquels des CRS l’on parle,

  • vu que, dans la vidéo, les numéros-matricules n’apparaissent pas !

  • Ils n’en arborent pas, les CRS, casques à pointe,

  • car ils abhorrent le port du matricule ostensible.

– Ils sont pour la laïcité pure et dure !

  • Pourtant c’était une obligation, y’a longtemps…

  • le port ostensible du matricule.

Un coup de pub à Manuel VALLS pour faire croire qu’il était avec et pour les “djeunes” de banlieue.

  • Un “coup de pute” pour les policiers qui veulent pas être identifiés,

  • sinon y pourraient pas s’amuser comme y veulent avec les “Muzzs”.

 

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

Car les policiers, y sont comme les “djeunes” :

– Y z’aiment s’amuser, eux aussi

  • et y z’ont les mêmes jeux à la con que les “djeunes” des cités.

J’regarde “ça” de là-haut et j’me marre !

  • Les violences policières,

  • une culture française de la dissimulation et du mensonge qui date pas d’hier !

Et y l’aura fallu qu’un Arabe, qu’a voulu “se franciser” en portant un prénom réservé aux policiers “blancs”, tape moins fort que les z’autr’s pourritures, sur un manifestant et sa copine, pour qu’on découvre que les violences policières sont couvertes par l’Etat français.

  • C’teuh blague !

L’Etat français se tut pendant qu’on tuait et continue de se taire pendant qu’on tue du manifestant.

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"
Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

_______________________________________________________________________

Fake News :

“Le Monde”, l’immonde, au service de Georges SOROS et de ses gros bras, pas content de la coopération politique et maçonnique du devenu “Président de la République” française, Emmanuel MACRON, “le parvenu”, nous sort à point nommé, en pleine période de vacances, le feuilleton estival du nouveau scandale national, “Poubelle-l’Envie” et la jalousie :

– un Arabe qui serait traité comme un Emir à l’Elysée,

  • pass’qu’y protège la vie de son Chèque/Cheik

  • comme y protégerait la prunelle de ses yeux

  • et son compte en banque, par la même occasion.

Quand c’est vos élus qui se votent des indemnités de logement à plus de mille euros par mois et s’attribuent pour certains des logements de fonction, en “loussdé”,

on les entend moins hurler, hein ?,

  • la meute de chiens et ses “souchiens”,

  • avec leurs retraites à faire pâlir d’envie un vampiresuce-moi le gland”.

– T‘as déjà compris, j’espère, que, comme les vampires, y s’nourrissent de ton fric.

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais te fais pas de mauvais sang pour leurs victimes.

Ni pour toi, qu’est une victime, ça te rendrait imbuvable.

– Victime de ta propre connerie, Ducon !

S‘y fallait compter combien d’élus aux décisions arbitraires ont su profiter d’avantages homériques à l’ombre des protections parlementaires et des collusions maçonniques

et combien d’argent ont coûté les goûts de luxe de nos châtelains aux Français de plus en plus réduits à une vie précaire, eux,

  • à bien comparer, j’suis pas sûr que ce soit l’Elysée qui coûte le plus cher aux contribuables français.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais voilà, bavure !

Bavure présidentielle.

– Nan, pas l’affaire Alexandre BENALLA !

  • Pire !!!!!!!!!!!!!!!

Le Président de la République envisage de réduire le nombre des parasites en France, c’est à dire le nombre de nos chers, très chers parlementaires !

– La belle affaire… que cette affaire d’Arabe qui tabasse un jeune couple sympathique et qui tombe à pic,

  • sous les ors d’une République qui s’endort sur ses lauriers d’une Coupe du Monde usurpée !

Une affaire en or qui tombe à point nommé, en plein été.

Car y fallait pas, y faut pas qu’Emmanuel MACRON puisse profiter de l’effet “victoire mondiale”.

– “Alors, tu m’diras, c’est quoi, la “Fake New” de l’infect journal “Le Monde” qui prend ses lecteurs pour des abrutis ?”

  • Tu sais lire ou j’dois t’faire aussi ta revue de presse ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"

FAKE NEW de l’infect “im-Monde” :

Pour une fois, “Libération” qui porte pas toujours bien son nom, s’honore en livrant des éléments d’information concrets et brevetés, à l’épreuve de la vérité, sous les balles et différents projectiles des manifestants qui sont venus travailler le 1er Mai exceptionnellement, à vouloir casser, non pas des cailloux, mais du CRS :

  • Véro, donne-leur le lien à tous ces cons qu’y croient tout c’qu’on leur raconte !

______________________________________________________

Libération et France 3 :

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/affaire-benalla-une-nouvelle-video-decryptee_2863679.html

 [  

VIDEO. De nouvelles images montrent ce qu’il s’est passé avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla le 1er mai

 

France 3 s’est procuré une nouvelle vidéo qui montre les minutes qui ont précédé les interventions violentes d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, lors de la manifestation du 1er mai place de la Contrescarpe. Quelle a été l’attitude de ces manifestants ? Décryptage.

La scène vue d’un autre angle et quelques minutes avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla. Nous sommes le 1er mai 2018, place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. Dans un document que France 3 s’est procuré, on voit les CRS charger des manifestants puis se replier. Ils subissent alors plusieurs jets de bouteilles.

Un document crucial pour la défense

À droite, on aperçoit Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ils se trouvent à quelques mètres derrière les CRS. Ils observent. C’est alors que les victimes présumées de leurs violences entrent en action. Elles prennent sur une table des objets en verre, les jettent sur les forces de l’ordre puis invectivent les policiers. “Ils avaient une attitude extrêmement pacifique, expliquait dimanche un photographe témoin de la scène, sur franceinfo.

Après ces gestes, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont repéré les deux jeunes gens, les pointant du doigt et se glissant parmi les CRS, avant d’intervenir. Juste derrière, se tient Philippe Mizerski, le policier référent qui les accompagne.  

Cette vidéo est très importante pour la défense d’Alexandre Benalla, car elle compte s’appuyer sur l’article 73 du code de procédure pénale : Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant […], toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.”]

_____________________________________________________________

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"
  • Si tu commençais par “le Monde”, Emmanuel ? 

Le gentil couple, ainsi décrit par “le Monde”, jeunes gens innocents comme l’agneau qui vient de naître, avait manifesté à leur manière le 1er mai contre… les C.R.S..

Lesquels venaient d’arriver et d’investir la place pour éviter d’la “casse” en plein quartier latin.

– C’est vrai, quoi, les cafetiers et les commerçants, y z’en avaient un peu marre des festivités du 1er mai et autres dates festives, fatales pour leurs chiffres d’affaires.

Donc, voilà les CRS qui débarquent et tu pourras voir, si tu veux bien regarder autre chose que “l’Arabe de service”, deux zigotos qui jettent des projectiles sur les CRS “innocents” de toute action à leur égard et à l’égard d’autres manifestants, piss’qu’y viennent juste d’arriver.

  • Pas pass’qu’y sont gentils, hein, les CRS ?

C’est juste pass’qu’y viennent d’arriver qu’y sont gentils, piss’qu’après, y s’rattrapent,

  • y s’rattrapent justement grâce à “l’Arabe de service” qui va les attraper,

  • les deux manifestants lanceurs d’insultes et de projectiles avec bras d’honneur en plus-se

  • contre les “pacifiques” CRS.

  • C’est donc le “brave” Alexandre BENALLA qu’a su et pu exfiltrer les deux lanceurs, sans s’tromper, lui, sur qui étaient les lanceurs de projectiles !

  • PARCE QUE Philippe “MES ZIGUES” les lui avait désignés du doigt, un doigt vengeur.

– Tu comprends mieux maintenant, Ducon, pourquoi qu’y z’avaient pas déposé plainte, les deux “djeunes pacifiques”,

  • qu’y l’avait dit “l’im-Monde”

  • en parlant d’eux, des “jeunes sans histoire” ?

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news le monde"
“Savez-vous lire ?” leur demande COLUCHE.

Franchement, sur ce coup-là, “chapeau” !

  • Alexandre, y les a pas ratés, lui, les deux “djeunes” excités du 1er Mai.

Repérés, exfiltrés, l’affaire est dans le “SAC” pour une Police Nationale “aux anges” et qui se venge.

Oui, elle se venge, la Police Nationale, contre…

Contre Alexandre BENALLA,

– çui qui va devenir leur “tête de turc”,

  • le brave gars qui leur livre l’objet et le sujet du délit,

  • quasiment pieds et mains liés,

  • avec l’aide et sous l’instigation d’un organisateur, surveillant, référent qu’on sait pas qui c’est

  • et qu’a donné ses instructions verbales à “l’Arabe de service”, tout ce temps-là,

  • instructeur dont y faut pas parler et dont personne ne parle.

 

Résultat de recherche d'images pour "le 3ème homme"

 

  • Pourquoi ?

Tu veux savoir qui c’est ?

Pass’que, moi, j’voulais savoir.

J’suis curieux de nature.

J’suis curieux pass’que j’suis spécial et j’suis curieux pass’que j’aime bien savoir, moi, et pas passer pour un con, fût-ce le “Roi des cons”.

Ce 3ème homme, ils l’appellent Philippe MIZERSKI.

Mais, chut, lui, y faut pas en parler.

  • Pourquoi qu’y faut pas parler de lui,

  • alors qu’c’est lui qui désigne à l’attention très zélée d’Alexandre le Bienheureux,

  • les deux malheureux qui vont s’faire passer à tabac par des CRS

  • CRS sans numéro de matricule arboré et dont plus personne ne parle, non plus.

Pourquoi , hein ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

A la gauche d’Alexandre BENALLA, le “Commissaire” [Non ! “Major”] Philippe MIZERSKI.

[Mise à jour du 7 août 2018 – ERRARE HUMANUM EST :

  • Un commissaire sur la voie publique ?

-Suis-je bête ?

Dans les films, oui, mais jamais dans la vie réelle !

Philippe MIZERSKI est “major”, c’est à dire “brigadier-major” dans la Police Nationale, grade créé par nos pontifes pour éviter que tous les policiers de la base ne deviennent officiers de police à la fin de leur difficile carrière, genre : – “La patrie reconnaissante…”

____________________________________________________

Intervention de COLUCHE : – “Qui se sent morveux, qu’il se mouche !

  • “Et “major en rut”, c’est le grade le plus élevé dans l’enculage des “mouches” de la Police Nationale !”, dit COLUCHE qui est, “hélas”, avec moi aujourd’hui.

COLUCHE, tais-toi…, s’te plait !

  • Réponse de COLUCHE : – “J’vous explique, les cons, ce qu’est le grade le plus élevé des derniers des cons dans la Police Nationale, c’est le grade “en rut”.

-Tu t’rends pas compte de c’que c’est que d’être un “Major en rut”, un “Major RULP” !

Et l’enculage des mouches fait référence au sport favori de la p’tite hiérarchie, qui est d’faire son “rapport”,

-tout rapporter au chef de tous les chefs,

  • toutes les cochonneries et conneries qu’les z’autr’s mouches qui sont que “majors”, elles, mais majeures et vaccinées, elles z’ont racontées.
  • Plus t’es mouchard, plus t’es major… en rut !

Mais faudra qu’un jour j’vous z’explique les grades dans la Police Nationale pour comprendre pourquoi la Police tue plus-se de policiers qu’les criminels et les délinquants.

  • A cause de sa “hiérarchie de m.rd..”, faite pour les mouches à m..rd.. !

Quand y’aura  plus d’mouchards dans la Police Nationale, y’aura plus d’suicides.

  • Mais à l’époque de “Big Brother”, c’est pas près d’arriver, hein ?”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "grades dans la police humour"

 

 

________________________________________________________

Car Alexdre BENALLA n’agissait pas seul et d’initiative dite “personnelle”.

Ouais, pourquoi que vous vous focalisez toutes et tous sur “l’Arabe de service

” qui a été le seul à faire bien son boulot, avec un léger excès de zèle,

  • MAIS, LUI, L’ARABE DE SERVICE, Y L’A TUE PERSONNE !

  • Et on peut pas en dire autant, dans certaines “BAVURES”, des agents de la Police Nationale.

– Suivez mon regard sur les dernières affaires Adama TRAORE et Aboubakar FOFANA.

____________________________________________________________

Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), ce samedi.
Une marche en hommage à Adama Traoré
La colère des famille, 2 ans d’instruction
et les gendarmes n’ont toujours pas été auditionnés
LP / Olivier Lejeune

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/mort-d-adama-traore-s-il-faut-crier-plus-fort-nous-le-ferons-22-07-2018-7829760.php

Mort d’Adama Traoré : «S’il faut crier plus fort, nous le ferons»

>Île-de-France & Oise>Val-d’Oise|Maïram Guissé| 22 juillet 2018, 18h43 | MAJ : 22 juillet 2018, 21h00

 

 

Deux ans après la mort d’Adama Traoré, ce jeune homme décédé après son interpellation par des gendarmes, ses proches dénoncent «un déni de justice». Et comptent mobiliser davantage.

 

__________________________________________________________

  • Aussi c’est bizarre hein ?

… que, pour une fois, les gens bien-pensants, y soient tous sur le “pied de guerre”,

– à demander la tête de “l’Arabe de service”,

  • çui qu’personne veut plus défendre.

Pire, j’voudrais qu’on m’explique pourquoi c’est lui qui trinque, lui qui boit pas,

  • – s’il est muzz -,

– alors que c’est pas d’initiative qu’Alexandre BENALLA a choisi d’interpeller ces deux manifestants qui lançaient des projectiles sur un cordon de CRS.

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

Alexandre BENALLA amène les deux fauteurs de troubles au pied du Major MIZERSKI. 

Dans une vidéo, on voit le troisième homme retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre repart chercher le compagnon de la jeune fille, lui aussi auteur de violences contre les forces de l’ordre. 

  • Oui, les deux victimes lui ont été désignées par un autre, ce troisième homme !

– Je le répète, bande de cons dégénérés !

Les deux fauteurs de troubles lui ont été montrés du doigt par Philippe MIZERSKI, le troisième homme, le super-viseur et peut-être super-menteur, en tous cas, par “omission”,

-ainsi que par son collègue,  le réserviste Vincent CRASE, comme il est encore possible de le voir sur les vidéos,

  • à condition d’avoir “envie” de le voir  et de les voir,
  • ces trois hommes, ce trio,
  • pour savoir la VERITE.

 

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

C’est Philippe MIZERSKI qui va retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre BENALLA va repartir “en chasse”.

– “Car il n’y a pire aveugle que celui qui veut pas voir”, dit mon pote Jésus.

Seulement, comme c’est le seul à “en avoir”, des couilles, “l’Arabe de service”,

  • et même que c’est le moins fripouille de tous ces lâches qui magouillent et le lynchent aujourd’hui pour se faire Emmanuel MACRON

  • y fonce comme un taureau dans l’arène prêt à combattre jusqu’à la mort, s’il le faut.

Car il l’avait compris, Alexandre BENALLA, hier.

Et il l’a bien compris, aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla video"

C’est bien le seul qui continue à protéger son “patron”,

  • çui qu’il a toujours su si bien protéger jusquà aujourd’hui,

  • le Président de la République,

  • Emmanuel MACRON.

Devant les médias, il dit que c’est d'”initiative personnelle” qu’il est intervenu et qu’il a interpellé les deux jeunes cons.

  • Mais REGARDE les vidéos, bordel !

________________________________________________________________

 

http://www.liberation.fr/checknews/2018/07/23/affaire-benalla-que-s-est-il-passe-avant-l-interpellation-des-deux-jeunes_1668225

 

Affaire Benalla : que s’est-il passé avant l’interpellation des deux jeunes ?

Par Pauline Moullot

[Affaire Benalla : sait-on ce que les deux jeunes agressés avaient fait pour attirer la colère de Benalla ?
L’absence de video et d’information sur ce qu’il s’est passé avant donne l impression qu’il y a encore là quelque chose à cacher

Question posée par le 23/07/2018

Bonjour,

Une nouvelle vidéo révélée par Libération dimanche soir nous éclaire un peu plus sur les faits qui ont précédé l’interpellation violente de deux personnes par Alexandre Benalla et Vincent Crase le 1er mai.

Place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla et Vincent Crase sont derrière les CRS. Quelques manifestants jettent des projectiles sur les forces de l’ordre, et l’on voit alors les deux compères montrer du doigt aux CRS le petit groupe de manifestants, avant de procéder à leur interpellation. Dans ce groupe, les deux personnes qui seront plus tard interpellées violemment. Voici la description de notre enquêteur Ismaël Halissat:

Presque au contact de la ligne de CRS, on reconnaît sans difficulté les deux manifestants qui seront quelques instants plus tard interpellés par Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ce couple, qui parle en grec et en français dans les vidéos et qui n’est pas réapparu depuis, jette alors violemment trois objets sur la ligne de CRS, qui est à quelques mètres d’eux. Juste avant que la jeune femme leur fasse un bras d’honneur. À ce moment-là, Vincent Crase se dirige vers eux avec Alexandre Benalla. Les deux hommes semblent alors libres et autonomes de leurs actions.]

________________________________________________________

Tu veux qu’j’te dise ?

  • Le seul vrai et véritable ami d’Emmanuel MACRON, c’est bien Alexandre BENALLA.

Et ça, il le savait, le “patron”.

  • Or l’amitié, la fidélité et la loyauté, ça n’a pas de prix.

 

 

Alexandre Benalla (à droite), accompagne le président français Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture, le 24 février 2018

Tu vois, moi j’trouve qu’il était pas assez payé, Alexandre BENALLA.

– Mets-toi à sa place !

Son p’tit protégé, à Alexandre le Bienheureux, y dort que 4 heures par nuit !

  • Mais tu t’rends compte ?

Il était au service de Sa Majesté 20 heures sur 24.

Fais le calcul et tu verras que 10 000 euros, c’est pas cher payé pour quelqu’un qui travaille vingt heures sur vingt quatre et qui n’a pas de week-ends ni de vacances.

– Jamais !

  • En salaire horaire, ça nous fait du combien ?

Et puis, les jaloux, faites-les taire, merde !

– Comment les faire taire ?

Tout le monde sait que les flics sont mal payés.

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

Alors, plutôt que de vouloir rabaisser Alexandre BENALLA et abaisser son salaire,

  • augmentez le salaire des policiers !

  • Et attribuez-leur, à eux aussi, un logement de fonction, surtout en région parisienne

  • ou une indemnité de logement de 1500, mille cinq cents, euros

  • comme l’indemnité que se sont attribués indûment vos députés parlementaires, en se la votant,

  • après avoir diminué l’APL des étudiants.

Dix mille euros par mois

  • pour risquer sa vie sur la voie publique

  • et pour sauver vos vies de cons,

  • c’est pas cher payé !

Alors, arrêtez d’faire vos jalouses, les “barbouzes” amateurs, et demandez l’égalité de traitement avec le garde du corps d’Emmanuel MACRON.

– Qu’y sont cons, tous !

Si vous le “descendez”, Alexandre BENALLA, bah, vous resterez payés avec des clous et ça vous apprendra, bande de cons, à monter des coups l’été, pour vous débarrasser d’un Arabe qui vous fait de l’ombre.

Si Emmanuel, y l’accepte de payer les policiers et de les loger comme y loge ses “bodyguards”,

– moi j’dis qu’y aura plus de suicides dans la Police Nationale.

  • Plan zéro suicide dans la Police Nationale ?

– Tous logés à la même enseigne qu’Alexandre BENALLA !

  • Ou tous en taule, les gars.

Pass’que je vois pas pourquoi vous convoqueriez les Français à regarder des députés parlementaires se vautrer dans le ridicule cet été,

  • pour une affaire où personne n’a été tuée,

– alors que vous n’avez jamais rien fait chaque fois qu’un “flic” a bavé” sur un “djeune” de banlieue !

Pourtant les “bavures” sont mortelles, elles, même si elles ne donnent lieu à aucune commission d’enquête parlementaire

  • ni, parfois même,sinon souvent, à aucune instruction judiciaire digne de ce nom.

 

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

 

Moi, j’serais à la place de MACRON, je sortirais le karcher !

– Ah vous voulez savoir la VERITE sur les violences policières ?

  • Eh bien, vous allez savoir !

A chaque “bavure” policière, mortelle ou pas, j’imposerais une enquête parlementaire et judiciaire.

Je serais “impitoyable” en souvenir d’Alexandre BENALLA.

  • Et je (re-)deviendrais l’ami du peuple de France !

Y’en a marre des manipulations politiques “à la con”.

L’affaire Alexandre BENALLA, c’est aussi l’affaire de “Jules”, le policier stagiaire noir.

_________________________________________________________

http://www.liberation.fr/france/2018/07/12/violences-policieres-au-tgi-de-paris-le-fonctionnaire-mis-en-cause-place-en-garde-a-vue-et-suspendu_1666189

Résultat de recherche d'images pour "jules policier stagiaire noir"

La prochaine fois, Jules, y l’ouvrira la porte du Palais de Justice à “l’oiseau” qui s’envolera !

Et y sera “remercié” pour de faux par son administration, au sens figuré du terme,

  • et pour de vrai, par le migrant et vrai délinquant qu’aura pris son envol et qu’y pourra reprendre ses “vols”. 

Jules, policier stagiaire “noir”, a été laissé seul, volontairement, avec un prisonnier récalcitrant, ce qui l’a poussé à la faute professionnelle.

  • La faute à qui ? 

 

_______________________________________________________________________

Mais là, c’est Véro qui doit écrire un article sur le racisme dans la Police Nationale à la demande d’un certain Jésus.

  • En souhaitant qu’elle en ait encore le temps !

Tant les chiens sont lâchés contre elle ces temps-ci.

  • Tu vois, Emmanuel MACRON, c’est pas ma tasse de thé.

Mais franchement, les “pas francs-maçons”, aimer ses amis et les récompenser, c’est mieux que de les lâcher et de les lyncher.

  • Y faudrait juste qu’y soit aussi juste, Emmanuel,

  • avec le peuple de France qu’avec Alexandre BENALLA

  • et qu’y donne autant aux policiers honnêtes

  • que c’qu’il a donné à Alexandre BENALLA.

Et surtout, y faudrait qu’y prenne le karcher et qu’y nettoie, l’Emmanuel avec nous”, la Police Nationale à grandes eaux

  • sinon c’est lui qui va pas faire longtemps de vieux os à la tête de l’Etat français.

 

Résultat de recherche d'images pour "malaise dans la police"

 

 

 

-Pass’qu’y a des taches qui font tache !

Tu sais, ces taches qu’y partent pas au lavage,

– à tel point que tu finis par te demander si tu vas pas jeter le bébé avec l’eau du bain !

  • Meuh non, pas le bébé,

  • mais certains flics, sans aucun doute.

Voilà.

Moi, mon message, il est très simple.

-Je veux, j’exige et j’ordonne qu’il y ait autant de remue-ménage et de remue-méninges à chaque fois qu’un policier se rend coupable de violences policières que pour l’affaire Alexandre BENALLA.

Parce que, là, c’est bizarre,

– mais le “FN”,

  • devenu le “RN” qui me rend “vénère”,

– bah, je l’ai pas entendu, le parti d’opposition, réclamer des commissions d’enquête pour des jeunes de banlieues tués par des policiers,

  • des VRAIS policiers, eux

  • qui tuent sans usurpation de fonctions.

 

 

Au fond, le seul qui défend Emmanuel MACRON, c’est son ami, Alexandre BENALLA,

– au point d’endosser toute la responsabilité de cette interpellation “musclée” de deux manifestants qui avaient insulté et agressé des CRS,

  • CRS présents “pacifiquement”, pour une fois !

Nan, j’me marre !

  • Démarre vite, y sont derrière…
  • Accélère !
  • Trop tard, j’suis mort !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

 

Emmanuel MACRON sait maintenant sur qui il peut compter

et surtout sur qui il ne peut pas compter, les amnésiques et les bordéliques !

  • Comptez sur lui pour qu’il s’en souvienne !

Moi, j’attends juste de voir avec impatience comment le Président de la République va réformer ce Ministère de l’Intérieur

– où personne ne sait rien

  • mais où tout le monde crache au bassinet de la haine raciste.

C’est facile de taper sur “l’Arabe de service” pour avoir le peuple de France avec soi !

  • Mais si, justement, le peuple de France n’était pas aussi con que ces parlementaires le croient ?

-T‘imagine si les Français étaient pas racistes ?

Y veulent juste la Justice et la VERITE, rien d’autre.

  • Pas qu’on leur apporte une “tête de nègre” ou une “tête de turc” au dessert de l’été 2018

– pour faire croire que,

  • ça y est !,

  • la Police Nationale va enfin faire son travail et les protéger.

– Même s’y sont cons, les Français,

  • y sont pas cons à c’point-là quand même !

– Non ?

  • Quand même, merde !”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

___________________________________________________

 

– Soyons fous, soyons “royalistes” ! Mais pas fascistes, surtout pas fascistes, hein ? Le Seigneur me commande d’écrire qu’Emmanuel MACRON n’est jamais un aussi bon président de France qu’en se comportant comme un Roi qui octroie le droit d’être français à qui de droit, son droit à lui, le choix du Roi… de France ! Ainsi devient français le Malien Mamoudou GAMASSA.

 

Résultat de recherche d'images pour "roi de france louis xiv"

[…] En avril 1712 le duc d’Orléans dissout les Etats Généraux et convoque de nouvelles élections qui offrent une écrasante majorité aux libéraux, lui permettant de gouverner tranquillement, soutenu par la faveur populaire. Il en profite pour abolir une série de privilèges de la noblesse, notamment les gouvernements de provinces qui sont alors confiées à des préfets nommé par Paris. Les compétences des Etats Généraux sont étendues, notamment en matière fiscale et en matière de recommandation dans le choix des officiers et du chancelier, ils ne pourront plus être mis à l’écart comme l’avait fait Louis XVI. Le régime parlementaire français est désormais solidement implanté. Louis XVIII est installé dans un palais du Louvre rénové et étendu tandis que le gouvernement siège au palais royal. Les idées de Vauban triomphent et Orléans est devenu le roi sans couronne de la France.[…]]

 

___________________________________________________________________________________

“Et le bon peuple de France d’applaudir car il aime que son Roi retrouve cette LIBERTE de gouverner

  • comme bon lui semble

  • car tel est son bon plaisir, à votre Roi et à vous, peuple de France !

– Sinon, à quoi ça sert d’être Roi si vous ne pouvez pas choisir qui vous voulez élire comme le “Français de l’année” ?” demande le Seigneur.

Résultat de recherche d'images pour "mamoudou gassama"

_______________________________________________________________

[Le Seigneur est taquin ce matin.

Je voulais écrire sur “mon héros”, Mamoudou GASSAMA, et me voilà en train d’écrire sur le “bon” Roi de France et le “bon” choix de ce Roi !?

Des fois, je voudrais bien écrire juste pour moi, quoi, ce qui me passerait par la tête, c’est tout.

Bah non !

– Soyons fous, nous, les Français !

  • Soyons “ROYALISTES” !]

_________________________________________________________________

– “Le Président de la République française a conservé un droit de grâce qui lui permet de “grâcier” [répétition volontaire] tout prisonnier injustement ou “trop” durement condamné, sans avoir à motiver sa décision, en le libérant de sa prison et de sa peine.

  • PARCE QUE TEL EST SON “BON PLAISIR”,

  • un plaisir de ROI !

Comme un Roi de France, à l’exemple des Rois de France de qui le Président de la République tient ce pouvoir exceptionnel reconnu par le peuple de France.

Lesquels Rois de France tenaient ce pouvoir de grâcier de…

  • Dieu Lui-même, “le Dieu autrefois très Chrestien”.

– Pourquoi ne pourrait-il pas, de même, notre Roi de France, actuel Président de la République,

  • CHOISIR de grâcier des obstacles administratifs de la naturalisation française

  • un “héros” des temps modernes venu sauver un-e Français-e en France,

– mieux !, venu sauver “le plus faible d’entre tous les Français”,

  • un enfant, un petit enfant, un si petit enfant

  • au péril de sa vie ?

Résultat de recherche d'images pour "car tel est mon bon plaisir"

“Nous” de majesté

– Dans le temps, dit le Seigneur, les Rois anoblissaient les valeureux guerriers qui avaient risqué leur vie sur le champ de bataille pour sauver la vie de leurs soldats et protéger la vie des populations françaises, la valetaille et la piétaille aujourd’hui tant méprisées par vos Bourgeois”.

Le Seigneur demande que ce droit ressurgisse,

  • que soit LIBERE le droit de faire le BIEN

  • de désigner ce qu’est le BIEN aux yeux des hommes
  •  et qui sont les HOMMES DE BIEN.

En France, de vos jours, il est mille fois plus compliqué de faire le BIEN que de faire du MAL aux hommes.

Il faut libérer les BONNES énergies.

“Soyez frappé-e-s de folie,

  • de cette FOLIE qui est SAGESSE divine,

– la FOLIE des hommes qui est de ne pas se conformer à leurs propres textes de loi,

  • vos textes de loi que vous contournez sans cesse d’ailleurs, dit le Seigneur, pour faire le MAL.

Alors, pour une fois, dit le Seigneur, contournez vos lois d’hommes idiotes et cyniques pour faire le BIEN !

Résultat de recherche d'images pour "folie sagesse divine"
  • Si vous ne donnez pas le droit d’être français à un “héros” qui prouve par ses actes avoir MERITE d’être français,

  • à qui accorderez-vous la NATIONALITE française ?

On juge l’homme à ses actes comme on juge l’arbre à ses fruits.

Il vaut mieux étudier la vie d’un homme et ses actes que de vous perdre dans un labyrinthe d’actes administratifs inutiles et imbéciles.

Vous le savez, vous qui passez votre temps à embellir votre histoire d’homme par des histoires fausses, tout ce qui est écrit n’est pas VRAI, surtout aujourd’hui en terre de France.

  • Mais tout ce qui est VECU est VRAI !

Si vous cherchez la BONNE définition du “Vivre ensemble”,

  • c’est le geste de cet homme qui risque sa vie pour sauver la vie d’un-e enfant en France !

C’est “la geste”, la “Chanson d’un Roland”, “chanson de GESTE” qui nous ré-apprend le sens de l’Histoire de France,

– de l’histoire de l’Homme et de son salut.

  • Car est HOMME celui qui SAUVE

  • comme l’Homme, le fils de l’Homme, qui sauve !

Résultat de recherche d'images pour "homme qui sauve"

Sur une terre chrétienne, une terre d’asile, il n’y a pas plus CHRETIEN que celle ou celui qui sauve la VIE d’un-e autre,

– au péril de sa propre vie.

Le RECONNAITRE,

– c’est faire NAITRE un sentiment d’UNITE nationale,

  • un élan d’UNION nationale autour d’une figure HEROIQUE.”

C’est pourquoi le Seigneur propose à Emmanuel MACRON, – “si le Roi le veult” [sic] -, de faire voter un amendement “MACRON” permettant de NATURALISER par décret présidentiel tout “réfugié” “HEROS-IQUE“.

Car il y a tant d’HEROS que nous ignorons parmi ces hommes venus de loin, comme ces migrants qui ont pourchassé un violeur, un des leurs, pour le PUNIR d’avoir violé une jeune femme dans un foyer de migrants.

Ils ne sont pas restés passifs, ces migrants, sans réagir, devant le MAL.

Ils ont défendu une femme victime de violences, victime d’un VIOL,

  • et en défendant cette femme, ils ont défendu leur pays d’adoption qui n’était pas la France pour ce fait divers tragique.

Le Seigneur donne un exemple d'”HEROS-ISME”, peu importe le lieu d’accueil.

Résultat de recherche d'images pour "homme qui sauve"
Qui est-ce ?
Vous ne le savez pas et c’est là où réside le noeud du problème de votre époque sans HEROS, ne  pas savoir qui sont vos héros.

Défendre une femme contre la violence d’hommes incapables de maîtriser leurs désirs bestiaux, c’est MERITER d’être Français.

Il pourrait même être envisagé dans les ambassades françaises de pouvoir NATURALISER des étrangers qui auraient sauvé ou ont déjà sauvé des Français-e-s à l’étranger dans des contrées lointaines où les risques sont multiples pour nos compatriotes et pour les autochtones qui les aident et les ont aidé-e-s au péril d leur vie.

Ainsi aurait-il pu en être, aurait-il dû en être pour Chérifa la Yéménite qui n’avait pas voulu abandonner l’otage française Isabelle PRIME à ses ravisseurs et l’avait accompagnée sur le chemin de son calvaire au Yémen. Chérifa préfigurait le martyr du Yémen et l’indifférence du monde envers ce peuple martyrisé. Aujourd’hui la France a abandonné ses amis yéménites comme elle a abandonné ses amis kurdes et comme elle avait abandonné les Harkis qui avaient choisi d’être des Français, au prix de l’impôt du sang, de leur sang versé pour la France.

Résultat de recherche d'images pour "isabelle prime"
Isabelle PRIME, ex-otage depuis libérée,  enlevée avec Chérifa, son interprète yéménite.
Le Seigneur considérait que Chérifa la Yéménite était plus chrétienne que beaucoup de Chrétiennes occidentales par son refus d’abandonner Isabelle la Chrétienne.
Et Il avait annoncé à l’avance l’heureux dénouement de la prise d’otages par le paiement d’une rançon.
“Une histoire qui se terminera bien – Isabelle “PRIME” comme “rançon””, m’avait-Il demandé d’écrire dans un article publié sur ce blog “Dèu vos guard”.
Résultat de recherche d'images pour "isabelle prime"

Plutôt que de cultiver le mensonge sur des vies fabriquées de toutes pièces pour pouvoir obtenir le “sésame”, un titre de séjour, et se faire naturaliser en France, il serait temps de faire raccourcir les délais de traitement des demandes de naturalisation pour les étrangers qui risquent et ont risqué leur vie pour protéger des Français-e-s partout dans le monde.

  • Mieux vaut un-e “Français-e de coeur” qu’un-e “Français-e de papier” !

Si Emmanuel MACRON faisait voter cet amendement, le Seigneur affirme que le décret de NATURALISATION qui sera surnommé le décret “HEROIQUE” restera dans l’Histoire de France et du monde comme un geste “ROYAL”, la “geste”, chanson de geste d’un “grand Roi”.

Résultat de recherche d'images pour "chanson de geste def"

Quand la mort du HEROS chrétien consacre la naissance de l’unité NATIONALE   !

Résultat de recherche d'images pour "chanson de geste de roland"

_______________________________________________________________________

Mais il existe toujours une contrepartie à “l’HEROS-ISME” de “l’Homme inconnu”.

La contrepartie du BIEN s’appelle le MAL.

C’est savoir reconnaître le MAL

  • que de faire le BIEN.

Et pour pouvoir faire le BIEN,

  • il faut dire et écrire ce qu’est le MAL.

Identifier le MAL, c’est préserver son IDENTITE du mal.

Nul ne peut se protéger du MAL et protéger son pays du MAL s’il refuse de NOMMER le MAL, ce “MÂL-e” qu’il combat.

Savoir ce qui est BIEN, voir le HEROS dans “l’homme du quotidien”,

  • c’est pouvoir SE LIBERER du MAL.

– “Et le MAL, dit le Seigneur, c’est la passivité des hommes devant le MAL.”

Résultat de recherche d'images pour "la femme adultère jésus"
Jésus a sauvé la femme adultère car Il n’a pas laissé faire le MAL
  • la lapidation d’une femme adultère,
  • la “geste” d’une “justice” humaine qui ajoutait du “MAL-heur” au MAL.

Il y a des frontières qui sont plus dangereuses à franchir que les limites d’un pays.

Ce sont les frontières du MAL.

  • “Quand vous acceptez que des hommes se comportent MAL devant vous,

– vous êtes co-responsables du MAL qu’ils vous causent et causent aux autres Français-e-s !

Plutôt que de vouloir légiférer sur des terres étrangères qui ne vous appartiennent pas,

– apprenez d’abord à respecter vos propres lois

  • et à INTERVENIR quand vous assistez à une scène tragique,

  • au lieu de la filmer comme s’il s’agissait d’un vulgaire spot publicitaire.

Pour que cette reconnaissance du BIEN soit admise, moralement et juridiquement, vos juges politiques doivent “arrêter” de vous faire “arrêter”, vous, les Français-e-s,

– pour avoir osé DEFENDRE votre territoire et avoir osé PROTEGER vos concitoyen-ne-s.

Résultat de recherche d'images pour "légionnaires condamnés"

Si seul-e-s des migrant-e-s sont autorisé-e-s à faire le BIEN dans votre pays,

  • sans se faire condamner comme les natifs français

  • sous le prétexte vaseux d’une USURPATION de fonction qui n’est qu’un habillage de l’habile babillage de juges en péril

  • car incapables de faire appliquer la loi française,

il n’est plus alors besoin de forces de l’ordre.

Car, à leurs corps défendants, dans tout votre pays règne un savant désordre organisé

  • désordre VOULU par les autorités de ce monde,

  • les autorités financières et boursières.

Si un natif français, sans escalader la façade d’un immeuble, INTERVIENT dans une bagarre pour PROTEGER une jeune fille ou une vieille femme agressée par des voleurs, potentiellement des violeurs, et que, par malheur, ce Français blesse l’un des agresseurs de cette femme,

  • comment va réagir “l’in-Justice” française de votre pays qui n’est plus la France,

– “in-Justice” défendant des valeurs contraires à la notion de solidarité nationale ?

http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/Kim_Sengupta/Afhanistan_petition_Kambaksh_310108.htm

  • La France, nouvel Afghanistan par le déni du droit de s’informer et d’informer ?

L’arbitraire judiciaire PUNIT les hommes de BIEN sur ordre de “mafieux” qui appauvrissent la France, votre pays.

Les cieux s’assombrissent pour les pauvres gens innocents.

Le but de ces juges jugeant contre les HEROS est de dissuader le peuple de se mêler de ce qui le regarde :

– la vie d’un enfant en danger,

– les cris d’une femme sous les coups de son conjoint,

– les râles d’un petit commerçant agonisant qui perd sa vie en prison

  • pour ne pas perdre ce qui lui permet de gagner durement sa vie !,

  • sa boutique, son magasin et le contenu de sa caisse

  • le fruit d’une vie de travail “honnête”.

Résultat de recherche d'images pour "légitime défense commerçant"

Si les Français-e-s se défendent contre des “intrus”, contre des agresseurs, voyous, voleurs et violeurs de femmes et d’enfants, les Français-e-s doivent rendre des comptes à une Justice devenue la Justice des voyous,

– une “in-Justice” française plus occupée à PROTEGER les coupables

  • parfois même à les innocenter,

– à les blanchir

  • qu’à trouver les VRAIS fautifs de tous ces crimes et délits qui pourrissent le “grand corps malade” de la France.

Aussi,

  • balance des pouvoirs oblige entre le BIEN et le MAL,

  • balance de la Justice divine,

– autant il est permis à un “bon” Roi de France d’anoblir ces valeureux guerriers,

  • autant il doit lui être permis, à ce Roi de France, de jeter au cachot, par simple lettre de cachet, les sulfureux magistrats qui trahissent – et le bon Roi de France – et ses sujets.

Il faut NORMALISER, c’est à dire LEGALISER,

  • l’accès à la Citoyenneté française des HEROS de ce siècle

– et non pas rester au milieu du gué,

  • dans l’entre-deux d’un “En-même-temps” qui trahit la faiblesse de l’homme,

  • qui traduit l’absence de foi d’un homme qui n’est ni Roi, ni tout à fait encore Président de la France,

  • juste un élu politique qui surfe sur la vague événementielle d’un acte “HEROS-IQUE”

  • ce qui pourrait finir par être vu par le bon peuple de France comme un acte de scélératesse,

  • du fait de la caresse du “Maître” aux chiens-serfs de la France devant le MAL qui les envahit.

_______________________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "lettre de cachet"
Exemple de lettre de cachet qui met fin à la condition d’homme LIBRE d’un sujet du Roi de France 
  • Motivation zéro 
  • Mépris total envers la victime,
  • les VICTIMES françaises de cette Justice des Bourgeois !

Des Bourgeois qui ne sont pas des “Gentilhommes” ?

C’est ce qu’avait déjà déjà démontré MOLIERE à son époque, l’époque de la Monarchie Absolue, où il était permis de  ridiculiser la prétention des bourgeois à vouloir remplacer la noblesse guerrière de France.

Le “Bourgeois Gentihomme” reste une pièce d’actualité, un “morceau de choix”, le choix du Roi Louis XIV de laisser démontrer par l’auteur comique, MOLIERE,  les vices de ces roturiers de l’argent qui ne seront jamais des “Aristocrates”,

  • c’est à dire les “meilleurs” représentants de la société française.

C’est pourquoi, encore aujourd’hui, cette comédie de moeurs nous fait tant rire !

Les Français-e-s reconnaissent dans le “Bourgeois Gentihomme”, faisant de la prose sans le savoir, parodie burlesque intemporelle, leurs “cochons de bourgeois”  actuels.

_______________________________________________________________________

https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN1IT0A8-OFRTP

À LA UNE 28 MAI 2018 / 06:57 / IL Y A 2 HEURES

Le héros malien “Spiderman” régularisé par Macron

Rédaction Reuters

4 MINUTES DE LECTURE

PARIS (Reuters) – Mamoudou Gassama, un Malien sans-papiers surnommé par la presse “Spiderman” pour avoir escaladé la façade d’un immeuble de Paris afin de sauver un enfant suspendu dans le vide, a été régularisé lundi par Emmanuel Macron, qui s’est défendu de toute “démagogie” et réaffirmé sa ligne en matière d’immigration.

Comme c’est un acte exceptionnel, on va dès aujourd’hui régulariser tous vos papiers et, si vous le souhaitez, on va engager une procédure de naturalisation pour que vous puissiez devenir Français, si vous en avez le projet”, a dit le chef de l’Etat lors de son entretien à l’Elysée avec le jeune homme de 22 ans.

Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c’est donc normal que la nation soit reconnaissante”, a-t-il ajouté, précisant qu’il pourrait également s’il le souhaite intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

Sur une vidéo prise samedi soir par un passant et diffusée dimanche sur les réseaux sociaux, on voit Mamoudou Gassama escalader à mains nues en quelques secondes la façade d’un immeuble du 18e arrondissement de Paris pour secourir à temps l’enfant, agrippé au bord d’un balcon et suspendu dans le vide.

On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j’ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l’ai sauvé”, a dit Mamoudou Gassama, au début de son entretien avec Emmanuel Macron. “Je n’ai pas réfléchi”. Il s’est vu remettre une médaille d’or et un “acte de courage et de dévouement” du préfet de police.

Le père de l’enfant suspendu dans le vide a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête confiée à la brigade de protection des mineurs.

UN ACTE EXCEPTIONNEL NE FAIT PAS UNE POLITIQUE”

Depuis dimanche, les appels à régulariser Mamoudou Gassama s’étaient multipliés, à l’instar de l’association SOS Racisme qui avait demandé au ministre de l’Intérieur de “régulariser la situation de M. Gassama, qui a su faire preuve d’un courage aussi rare qu’admirable”.

Plusieurs pétitions en ce sens avaient été également mises en ligne sur la plate-forme Change.org.

Je ne veux pas faire de démagogie (…) Ce qu’il a fait est exceptionnel, une acte d’héroïsme, ça justifie une décision exceptionnelle”, a souligné Emmanuel Macron à l’issue de son entretien. “Mais il y a la cohérence d’une politique. Si je commence à dire, on accepte tout le monde sans règle, pour le pays ce n’est pas soutenable”.

Un acte exceptionnel ne fait pas une politique, nous avons une politique exigeante, respectueuse de nos principes, sur le plan de l’asile, garantie par la constitution, et rigoureuse en matière migratoire”, a-t-il ajouté aux côtés du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

La politique migratoire menée par Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat fait l’objet de critiques des associations, de la gauche et d’une partie de la majorité qui voient dans la future loi asile-immigration un texte portant atteinte au droit d’asile.

Ce texte, adopté en première lecture à l’Assemblée nationale fin avril, a été jugé début mai “inadapté”, “inutile” et “dangereux” par la commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH).]

Julie Carriat et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Résultat de recherche d'images pour "culte du héros"

_______________________________________________________________________

– “Il n’y a pas d’autre équilibre que le courage de ses actes en politique !, dit le Seigneur.

Il ne s’agit pas de tenir une voie, la voie du milieu qui est celle du Bouddhisme et, dans ce cas, la voie du renoncement au pouvoir.

Il faut aussi avoir le courage du jeune Malien et savoir foncer quand le coeur dicte l’acte politique comme il dicte l’acte individuel de secours envers cet enfant suspendu dans le vide.

La France est suspendue actuellement dans le vide,

  • un vide politique “fatal” !

La France se donnera et sera donnée à celui qui saura lui reconnaître une identité chrétienne,

  • SON IDENTITE CHRETIENNE !

 

Résultat de recherche d'images pour "martin luther king"
Martin LUTHER KING Jr, Christian Pastor.

De COLUCHE : “Petite leçon de géographie pour les nuls ! Mayotte est une ville pour Claire O’PETIT, députée LREM ; la Guyane est une “île” pour Emmanuel MACRON, l’ex-Secrétaire National du même parti LREM. Et quand il s’envole pour l’île de Saint-Martin, votre actuel Président de la République, il s’expatrie. Peut-il gouverner un pays, la France, sans en connaître les contours et les desseins ?”

 

Avec bien des détours et des tours à vous jouer, les enjoués !

Vous, les nains joyeux de France, vous z’êtes les z’héros d’un dessin animé à la Walt DISNEY avec le géant vert MACRON, mais sans le “good end” à l’américaine, car sans lendemains chantants.

Juste le goût de la haine… contre vous qui les faites chier, ces élus LREM.

Il se la joue, film “à l’Emmanuelle”, Emmanuel MACRON !

Assis contemplatif et contemplé sur son fauteuil présidentiel, il décrète sans manière ce pays, votre pays, la France, être sans frontière, un pays devenu INEXISTANT.

Puisque sans frontière.

– “A mort, le nationalisme des “Nazes !, qu’y dit votr’Président, vive le mondialisme des LREM !””

Dans ce cas, quelle différence y aurait-il, après tout, entre une ville et une île ?

Prenons, par exemple, une ville comme Perpignan et une île comme Mayotte.

[COLUCHE a revêtu pour l’occasion le costume très professeural de l’enseignante en bas résille]

Pour Mme Claire O’PETIT, députée LREM, ex-Grande Gueule sur RMC, Mayotte est une ville, pas une île.

Pour Emmanuel MACRON, ex-Secrétaire National du parti LREM devenu Président de la République :

  • la Guyane est par contre une île

  • et l’île de Saint-Martin est une terre étrangère, pas française,

  • puisqu’il faut s’y expatrier.

C’est à dire sortir de la patrie française, des départements et des territoires d’outre-mer,

  • pour pouvoir s’y rendre en avion.

Ben ouais, quoi, l’erreur est humaine !

Même celle d’un Président de la République très, TrèS , TRES cultivé,

  • avec parfois des côtés très friches et friqués, du genre “j’m’en fiche”.

C’est qu’y faut quitter la France en avion quand on veut se rendre à l’île de Saint-Martin !

C’est pas permis à tous, surtout pas aux pauvres.

Donc on n’est plus en France, à l’île de Saint-Martin, surtout quand votre coffre-fort est à l’autre bout du monde, dans la partie non française de l’île de Saint-Martin.

Et bah oui !, quand t’es en France, t’es partout dans le monde !,

  • sauf dans la partie non française de l’île de Saint-Martin,

  • là où est pas enterré Johnny HALLYDAY, l’exilé fiscal,

  • encore un “expatrié” célèbre comme Emmanuel MACRON.

C’est beau, la France, non ?

Tu peux même aller en Nouvelle-Calédonie ou en Polynésie, la FRANCAISE, hein ?!

– Enfin, dépêche-toi pour la Nouvelle-Calédonie !

Car l’Emmanuel, y l’a déjà vendue à ses copains,

  • les multinationales du CACa40 !

T’imagine le backchich ?

Big “France is back !”, black micmac et Françafric !

Ni vu, ni connu.

Le backchich, c’est pas pour toi, pauvr’pom’,

  • mais pour eux !, les gens de la haute finance, pour leur profit personnel… et familial aussi.

Tout s’partage en famille !

– T’es de la famille et t’as d’la famille, toi, là-bas ?

Non ? Alors ferme ta gueule.

  • T’es hors jeu,

  • sauf si t’en vends !, du shit et des matières premières

  • et qu’tu prends du backchich en retour !

Sinon pourquoi rendre indépendante la Nouvelle-Calédonie et pas la Corse, hein ?

Bon, la différence entre la “ville” de Mayotte et “l’île” de Guyane, y’en a pas !

C’est vrai.

C’est le même bordel partout qui règne,

  • puisque personne ne gouverne, ni la Guyane, ni Mayotte, ni la Corse.

C’est donc le même bordel partout en France, même en France, piss’qu’on est encore en France, en Guyane et à Mayotte, et même en Corse !

  • si je m’abuse…, Docteur MABUSE !

Le même bordel qui règne partout dans la France, n’importe où qu’tu sois, sauf si t’es dans un quartier résidentiel V.I.P..

  • Bien vouloir prononcer à l’anglo-saxonne “Vie aïe pi”, comme “pipi”, à la fin,

  • du genre : – “Et je leur pisse dessus, na !”

Pass’que ça klaxonne mieux,”Vie aïe pi”,

  • comme un avertissement, dans les mémoires des “Français-e-s” “soumis-e-s” qui savent plus le parler, le français,

  • et qui baragouinent le “franglais” pour faire plus-se “classe”.

D’ailleurs y suffit qu’tu dises quand on t’demande :

– “T’as pipi ?”

– “Yes, “Vie aïe pi” !”

Stop, t’as tout dit.

Car, riche ou pauvre, le trou duc, y l’est toujours au même endroit.

J’suis trop fort en english.

Ce que j’m’amuse !

– J’ai l’droit, non ?

Oui, je sais, c’est ma pause “pipi, caca” qu’en horripilent certains,

– surtout à votr’époque de pudeur mal placée.

Faut pas dire “pipi, caca” mais t’as le droit de laisser crever un SDF sur un trottoir.

Y’a plus d’pissotières, y’a plus de “bains-douches” municipaux pass’que les pauvres, ça coûte trop cher aux riches.

– C’est beau, l’humanité !

Les riches, y devraient faire attention à la fureur des pauvres, un jour.

Un jour, c’est pas “Mon Prince” qui va venir !

Ce s’ra la “Führer” de pas vivre,

  • de pas pouvoir vivre de son travail par exemple.

Pourquoi ne pas vivre de son travail sur “l’île” de Perpignan, hein ?

Piss’que Perpignan, c’est très loin de Paris,

  • tellement loin d’ailleurs que c’est au moins aussi pire à gouverner que la Corse,

  • sinon même carrément pire.

Un patron à Véro, y disait même qu’y préférait les Corses aux Catalans pass’que les Corses, ça parle pas !

Tandis que les Catalans, eux, y causent.

Et y causent beaucoup de tort à ceux qu’ont raison…

Les plus forts à Perpignan, y z’ont toujours raison… d’avoir tort !

Tiens, un dernier exemple de l’ordre qui règne à Perpignan

  • sous la loi del “burro català”, du “bourreau” catalan (traduction phonétique, hein) :

– quand la société SAUR de Perpignan, celle qu’a jamais tort, coupe l’eau pendant 12 ans à Danièle et à son fils pour un impayé de 200 euros.

La société SAUR,

– qui sait qu’elle aura jamais tort à Perpignan,

  • le prouve

  • en ayant fait condamner la mère de famille par le “Palais de l’in-Justice” de Perpignan

  • pour un vol d’eau !

Parce que cette mère de famille, pour survivre avec son gosse, s’était bricolée un branchement sur un compteur général pour “filoter” de l’eau plate, pas de l’eau gazeuse.

Même si entre la société SAUR et Danièle, y’a d’l’eau dans le gaz avec el “burro/bourreau” “català-n” !

L’amour des bêtes peut conduire parfois à devenir “bête” !

Sinon il fallait faire six bornes à Danièle en voiture pour remplir des jerricans d’eau aux fontaines des villages alentour,

  • piss’qu’à Perpignan, ville honnie, le Maire a supprimé pratiquement tous les points d’eau gratuits pour faire fuir les SDF, les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre.

Elle a survécu à la mode gitane, très locale à Perpignan, quoi,

  • tu vois le genre ?

Les gitans, pour ça, on les laisse tranquilles à Perpignan. Ils peuvent filoter gratis.

  • Mais faut être gitans, hein !?

C’est comme pour le métier de dealer !

La Police Nationale française qui n’arrive plus à recruter des policiers te fout une paix royale, marocaine de préférence, si tu deales des produits stupéfiants,

  • à une condition et une seule !, faut qu’tu sois au moins maghrébin ou qu’t’en aies l’air et la chanson.

Sinon tu pars à la “case prison”.

C’est ça, la discrimination positive.

C’est un commerce, le trafic de stupéfiants, qu’est réservé principalement aux Marocains, surtout çui de la vente du shit dit “illégale”, pour de faux en France,

  • avec des royalties à reverser au Commandeur des Croyants, le Monarque du Maroc, l’arrière-arrière-arrière-etc., petit fils de la fille du Prophète Mahomet, Fatima,

  • piss’qu’il a jamais réussi, le Prophète, à avoir un descendant mâle qui lui survive.

ALLAH, y l’a pas exaucé, dis donc !

“Y LL’A-H” pas eu de fils survivant, Yallah !, le faiseur de miracles, lui qui voulait tant en avoir !

Sans doute pass’qu’y s’comportait trop mal avec les filles, hein, comme Tariq RAMADAN ?

ALLAH,” Y LLAH” pas aimé et l’a puni.

Comme quoi, c’est un bon Musulman, mine de rien !, le “RAMADAN”

  • piss’qu’il imite le Prophète MAHOMET qu’avait été puni lui aussi.

Comment pouvez-vous lui reprocher d’imiter son Prophète à Tariq RAMADAN ?

On nous demande bien à nous d’imiter Jésus !

Dans un cas, quand t’imites Mahomet, t’es hors la loi dans un pays chrétien.

Et dans l’autre cas, quand t’imites Jésus, t’es aussi hors la loi dans un pays musulman.

Mais, dans le premier cas, si tu es hors la loi dans un pays chrétien, tu feras peut-être des travaux d’intérêt général,  – si l’Etat a de l’argent pour recruter le personnel, – si le nouveau personnel est d’accord pour travailler dans des conditions indignes et  – si les syndicats ne déclenchent pas de grève tournante.

  • Nan, c’est pas du Q, une grève tournante.

C’est du sérieux !

Sinon tu resteras chez toi à rien foutre,

  • avec un bracelet électronique que tout le monde oubliera, toi et ceux qui doivent te surveiller,

  • en cherchant sur Internet comment t’faire sauter pour faire exploser de plaisir autour de toi un maximum de “crétins”, avec ou sans bracelet électronique.

Par contre, si t’es chrétien dans un pays musulman, le suspens sera vite abrégé comme la durée de ta vie.

Car, dans le second cas, être chrétien au pays des Muzzs, c’est s’faire couper la tête à la mode musulmane pour avoir osé annoncer une “Bonne Nouvelle” !

– C’est dangereux, le bonheur, faut pas croire !

Et tu pardonneras aux imitateurs du Prophète Mahomet comme Jésus a pardonné aux Juifs,

  • pass’qu’ils ne savent pas c’qu’y font, tous ces cons !

Danièle, elle, elle a pas le droit, de pas respecter la loi à Perpignan.

Elle fait partie des pauvres qui n’ont aucun droit dans un Royaume chrétien,

  • enfin ! [soupir] autrefois chrétien.

Comme toi.

D’ailleurs le Tribunal Correctionnel de Perpignan la Catalane “l’a corrigée”, Danièle, pour de vrai !

Il a fait appliquer la LOI, la seule encore pratiquée dans ce pays athée, celle des RICHES.

Le TRIBUNAL CORRECTIONNEL de PERPIGNAN A CONDAMNE la mère de famille pour VOL d’EAU

  • VOL d’une EAU QUI AURAIT DU LUI ETRE REGLEMENTAIREMENT ET A BON DROIT VERSEE !

Trop fort, non ?

Evidemment les juges du Tribunal Correctionnel de Perpignan ont “oublié” de relever le non-respect des textes de loi par la société SAUR,

  • loi pourtant connue et applicable depuis 2013

  • société SAUR qui était dans l’obligation de laisser l’eau couler.

Si !

Mais quand “on” est riche et puissant à Perpignan, le respect de la loi, c’est pour les autres !

C’est ça, la vraie vie, la vraie vie des pauvres gens.

C’est du réel.

A Perpignan !

Les victimes, non seulement, ne sont pas défendues par les magistrats contre les coupables,

  • mais elles deviennent des coupables au Palais de “l’in-Justice” de Perpignan,

  • ce ventre de Perpignan qui transforme les vrais coupables en fausses victimes

  • et autorise même ces coupables, fausses victimes, à déposer plainte ensuite contre leurs vraies victimes, des pauvres gens sans défense,

  • pour “dénonciation calomnieuse”, le “nec plus ultra” de la vengeance des riches gens

  • protégés quelques fois par de “puissants” potentats tels qu’Ali JUPPE, surnommée la “Voix de l’ONU” dans ce département du bout du monde ou au centre du monde, “el centre del mon”,

  • “Voix de l’ONU” aujourd’hui écoutée par votre “MONARC”, Emmanuel MACRON

  • et pressentie pour être tête de liste LREM aux élections européennes.

Pass’qu’Ali JUPPE, y l’est trop fort !

Les Français le sortent par la porte et y rentre par la fenêtre LREM, “Ali JUPPE”.

Les Français disent : – “Nous, on veut plus de lui !”

Le Président de la République, lui, y dit qu’y veut que lui, Ali JUPPE,

  • et ne jure que par lui, avec Edouard PHILIPPE.

C’est le trio Bildeberg,

  • Ali JUPPE, Emmanuel MACRON et Edouard PHILIPPE, trois noms,

  • “trois points” c’est tout,

  • à retrouver dans la liste des invités triés sur le volet, le volet d’la fenêtre par où y l’est re-rentré, “Ali JUPPE”,

  • le carton d’invitation à la Conférence des Bildeberg, réunion ultra-secrète dans un lieu tenu caché le plus longtemps possible et dont le maintien de l’ordre est payé par les deniers des contribuables z’européens, ces cons de cochons payants.

La justice de France, c’est devenu en trois points “l’in-Justice” des pauvres,

  • une fraternité de riches,

  • des cochons de bourgeois qui se protègent jalousement et mutuellement,

  • pour ne pas finir la tête coupée par la “Veuve” révolutionnaire de 1789, Dame Guillotine inventée par l’un des Frères, un médecin !, pour faire mourir plus vite et au plus vite les ennemis d’une Révolution française devenue maçonnique.

Histoire,

  • s’y leur venait l’idée de se défendre elles-mêmes, aux victimes, aux “vraies victimes”,

  • de leur faire peur

  • et de leur ôter tous moyens de résistance et de subsistance.

– “Coupable vous z’êtes, d’avoir dénoncé calomnieusement un (faux) INNOCENT,

  • qui l’est devenu “in-justement” innocent,

  • pass’que les juges n’ont pas fait et n’ont pas voulu faire leur travail d’INSTRUCTION.”

Les sabotages judiciaires se succèdent à un rythme effréné !

C’est qu’y faut dissuader les pauvres de déposer plainte contre les riches !

C’est ça, l’exemplarité judiciaire à la française.

C’est la justice brutale del “burro català”,

  • l’inversion maçonnique des normes sociétales et morales qu’ils appliquent,

  • les FM, sans coup férir et sans faiblir,

  • au nom du devoir fraternel de secours mutuel.

Les juges italiens incorruptibles meurent tués sous les coups et les tirs de la P2 et de sa mafia italienne,

  • ayant décrété l’exercice de leur profession incompatible avec le secret de l’appartenance maçonnique
  • et incompatible avec l’appartenance maçonnique aussi,

tandis que les juges français mourront tués à cause de la prévarication et de la corruption qui sévissent en France,

  • sous les coups des pauvres et les tirs des Révolutionnaires
  • pour avoir secrété le venin de l’in-Justice par refus de rendre justice au peuple français,
  • ayant prêté le serment maçonnique de “devoir de solidarité fraternelle”, ce devoir de secourir toute soeur et tout frère “franc-maçon-ne”
  • et ayant prêté l’autre serment maçonnique du “pacte de non agression fraternelle” qui interdit à un policier ou à un juge maçon de dénoncer et d'”attaquer” en justice un autre franc-maçon, au mépris de l’article 40 du Code de Procédure Pénale.

Sauf quand vous vous appelez Jérôme CAHUZAC !

Les frères maçons, y voudraient son suicide physique !,

  • après avoir obtenu déjà son suicide politique,
  • qu’y s’y prendraient pas autrement.

_____________________________________________________________________

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-perpignanaise-vit-12-ans-sans-eau-courante-la-saur-condamnee-1520444293

[Suite à un impayé en 2005 et à une coupure par le distributeur, une habitante de Perpignan a vécu 12 ans sans abonnement. Par décision de justice [du tribunal de Nanterre], le groupe SAUR est aujourd’hui obligé de rétablir la connexion.

L’histoire paraît à peine croyable, et c’est pourtant ce qu’a vécu cette famille catalane. Une habitante de Perpignan et son fils ont passé douze ans sans eau courante à domicile. Tout commence à cause de factures impayées en 2005 : Danielle (prénom d’emprunt) doit 200 euros à la SAUR, la compagnie qui distribue l’eau au robinet sur une partie de l’agglomération de Perpignan. Faute d’accord sur le règlement de la facture, le groupe coupe purement et simplement l’accès à l’eau pour le logement. La loi l’autorisait à l’époque, mais depuis 2013, elle interdit les coupures.

Des jerricans aux fontaines des villages

Pour se laver, pour les toilettes, pour la cuisine, Danielle a donc dû faire autrement pendant douze ans, entre détresse et débrouillardise. Elle raconte qu’elle prend parfois sa voiture et va chercher de l’eau avec des jerricans de 8 litres aux fontaines des villages voisins. Une transhumance pour l’eau que Danielle dit vivre avec une “certaine honte”, sous le regard des passants. La jeune femme installe aussi une connexion illégale sur le réseau pour avoir un minimum d’eau chez elle.

Après un long combat judiciaire, le tribunal de grande instance de Nanterre a ordonné le 15 janvier dernier à la SAUR de rétablir l’accès à l’eau.

La SAUR se défend, et accuse la jeune femme de “vol d’eau”

Le groupe de distribution d’eau rappelle par la voix de son directeur de la clientèle Christophe Piednoël qu’il “ne pratique ni coupure ni limitation du débit d’eau depuis un an et demi”. La SAUR insiste aussi sur le fait que cette habitante de Perpignan a toujours eu de l’eau à domicile, car elle s’est branchée illégalement sur le réseau pendant des années.

La compagnie parle de “vol d’eau”, constaté par un agent en mars 2013, puis par huissier en octobre 2016. Près de l’habitation, un branchement sauvage sur le réseau d’eau a été effectué.

Le groupe indique aussi que cette ancienne abonnée a été condamnée pour cette pratique à trois mois de prison avec sursis le 11 janvier dernier par le tribunal correctionnel de Perpignan.

Même si le cas de cette Catalane est exceptionnel par sa durée, il n’est pas rare. La fondation France Libertés aurait aidé quelques 1.500 familles à retrouver l’eau sur les quatre dernières années.]

“France Libertés”, pour vous défendre !

_______________________________________________________________________

Sauf que le Tribunal de Nanterre, y l’est pas situé à Perpignan dans le Sud de la France,

  • là où règnent les Frères de la Côte,

  • la région où sévit la P2 italiano-maçonnico-catalano-perpignanaise pimentée à la sauce niçoise, avec un goût de bouillabaise marseillaise bien corsée,

  • avec des relents de “french connection” à la Charles PASQUA, (Allo, Charlie ?), le “SAC” de noeuds des vipères ministérielles “à l’intérieur” de l’Etat français.

La route du crime, tu la dessines comme une tautologie de la répétition entre :

– Perpignan, le Tribunal de Grande Instance,

– Montpellier, sa Cour d’Appel

– et/ou Marseille, sa Cour d’Appel aussi,

– jusqu’à Paris, au Tribunal Correctionnel, à la XVIIème Chambre spécialisée en droit de la presse,

  • là où se couchent les magistrats qui font carrière dans un droit qui oppresse les opposants politiques et les lanceurs d’alerte !

Piss’que l’actuel Procureur de la République de Paris est un Roussillonnais d’origine, c’est à dire un Catalan.

La boucle est bouclée de Perpignan à Paris.

De temps en temps, comme Don Quichotte, François MOLINS, y vient et revient s’attaquer aux moulins à vent du pays catalan qui brassent de l’air, à défaut de traiter sérieusement leurs affaires de délits et de crimes,

  • car les délits et les crimes sont jamais prescrits pour les vrais innocents déjà condamnés,

  • faux coupables qui doivent le rester, coupables, à Perpignan

  • sinon on saurait qui sont les “VRAIS coupables”.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Et ce serait un scandale qui pourrait renverser des gouvernements si on savait tout ce qu’on doit pas savoir.

Si vous saviez !!!!!!!,

  • tout ce que vous ne devez pas savoir !

Y faudrait en arrêter du monde, sur la côte SUD de la France, si on savait !

  • Il faudrait p’êt’tre que la police s’arrête elle-même, d’abord !, si on savait.

  • Et pis les juges, aussi, si on savait !

  • Et pis vos élus, surtout, si on savait.

Là, y’a pas de différences entre la ville de Mayotte et l’île de Perpignan ou de Guyane.

C’est simple : – la loi française n’est pas respectée !

C’est le bordel partout.

Pourtant dans 1 cas sur 3,

  • le cas de l’île de Perpignan avec son insularité politique qui ressemble à son insalubrité endémique,

  • y’a bien une différence !

C’est l’indifférence française constatée sur le sol de France

  • quant à la délinquance stupéfiante qui s’y développe avec sa racaille qui salope tout.

Si l’indolence est de couleur noire pour les blancs,

  • moi j’dis que l’indifférence, “c’est blanc bonnet et bonnet blanc” pour ce gouvernement LREM

  • face à l’injustice et au désordre qui règnent maintenant partout en France.

Car c’est bien les seuls à régner en France,

  • l’injustice et le désordre, aujourd’hui !

Les z’autr’s, au gouvern’ment, y sont aux abonnés absents.

Y’a qu’les dealers aujourd’hui qui osent encore faire des contrôles d’identité dans les “ZND”, les “Zones de Non Droit” !

Eux, y z’ont peur de rien,

  • encore moins-se de la Police Nationale.

– Ils lui pissent dessus, à la “Raie Publique” !

Y s’garent là où y veulent, les caïds de banlieue, et les z’autr’s là où y peuvent,

  • même que toi, tu veuilles pas, pass’que tu passes plus !,

  • même que ce soit interdit, pass’que c’est interdit.

La LOI, c’est eux qui la font,

  • les caïds de la cité, les “grands frères.”

Un peu comme la SAUR, quoi.

Y’a les voyous d’en haut et les voyous d’en-bas,

  • tous “frères”

  • et tous LOGES à la même enseigne, celle du fric.

Et toi, pauvr’con, tu subis.

Au fond t’as l’sort que tu mérites, non ?

  • Et t’avise pas d’aller en justice, surtout pas, malheureux !

Sauf si t’es dealer et qu’t’as des potes policiers

  • ou qu’t’es une “personne morale”, au sens juridique et commercial du terme, pas au “sens strict”,

  • c’est à dire une banque qu’a pignon sur rue avec le pognon des Français détenu en otage dans les coffres-forts de la “personne morale”

  • sans morale qu’est une banque en France.

Car y faut pas mélanger l’argent et la morale !, ça s’fait pas.

C’est comme en politique.

“Frère CAZENAZE”, le bien-aimé et regretté frère par ses z’autr’s Frères, “l’ex-sinistre de l’intérieur”, y le disait : – “On ne mélange pas la politique et la morale !”

C’est sûr, sinon les prisons seraient remplies d’hommes politiques et moins de terroristes islamiques.

Aujourd’hui, tu peux rien demander à la Justice.

Sauf de faire taire ton voisin, çui qu’y pense pas comme toi

– et pass’qu’y pense pas comme toi !

Et que toi, tu penses comme y faut penser, hein ?!

Vérifie avant de dénoncer quelqu’un.

Sinon, “laisse béton”.

Tu s’ras dénoncé à ton tour et ainsi de suite…

Enfoncé jusqu’au cou dans les faux procès d’un droit d’la presse qui est devenu l’instrument du pouvoir politique en place !

Mais attention…

Trois petits tours et puis s’en vont, les marionnettes du pouvoir !,

  • pour être remplacées par des fascistes qu’aiment pas se déguiser en “Guignol”, eux.

Le règime de la DELATION mène à toutes les dictatures et légitime toutes les saloperies.

C’est vrai “qu’on”,

  • pass’que “on” est toujours un con, hein Véro !,

– c’est vrai “qu’on/cons” est très forts en France,

  • dans l’exercice imposée de la délation zélée,

  • à la “Kommandatur du coin”, la police nazislamiste” et la presse “SOROS-ienne”.

Faut penser comme Georges SOROS en France et dépenser son argent comme Paris HILTON, pour être “considéré-e-s” en France !

Faut qu’tu passes à l’es-SOR-reuse de la “Pensée Unique”,

– toi qui ruisselles d’idées nouvelles, à défaut de ruisseler de fric.

  • Et ça douille, crois-moi !, pour tes fouilles toutes percées.

L’argent te sort des poches plus vite que tu le gagnes, dis-donc !,

  • si t’as le tort d’écrire que t’es pas content.

En amendes recouvrables, sans pitié, ni amitié qui tienne, tu devras payer ta DETTE.

Sauf si t’es membre de la Grande Fraternité des “Nique la France” !

Et que tu loges-LOGES à la bonne adresse,

  • celle qu’en a pas !, d’adresse.

– Piss’qu’on arrête pas de te le dire,

  • que la franc-maçonnerie, ça n’existe pas, m…rde !

Méchant COMPLOTISTE !

Remarque, si la Justice est débordée en France pour les délits et les crimes graves,

– elle a beaucoup de temps à perdre… à faire “la police de la pensée”

  • et à donner la fessée à toutes celles et à tous ceux qu’ont pas les idées lisses,

  • surtout dans la “peau lisse”.

Pas une ride sur le front !

Faut sourire et dire que : – “Tout va bien”.

Sinon t’es radié-e si t’irradies pas d’la bonne humeur.

Tu sais !, comme dans un épisode du “Docteur WHO”,

– la série de l'”Anonymous” voyageur temporel.

J’te raconte :

  • – Les Humains ont laissé se coloniser une “zone” extra-terrestre par des robots et des nanodrones, une zone qui devait devenir leur futur paradis planétaire

  • à cause d’un exode “populaire” du à une guerre nucléaire terrestre, elle,

ce qui s’prépare aussi pour vous, les Alter-Mondialistes.

  • Aussi arrête de dire que : – “C’est nul comme intrigue”.

 

Les robots analysent que :

  • les Humains,

  • y supportent pas la tristesse et le chagrin.

Or ils veulent leur bonheur piss’qu’y sont programmés pour rendre heureux les Humains.

Donc ils décident de supprimer toutes les causes de tristesse et de chagrin dans leur colonie paradisiaque,

  • EN SUPPRIMANT LES HUMAINS

  • qui sont tristes ou qui ont du chagrin ou les deux.

Faut pas être dépressifs, crois-moi, dans cet univers concentrationnaire créé par l’imagination malade d’actionnaires qui s’rêvent en boîte à sardines, sans sexe et sans complexes.

Tu vois, sous la Présidence d’Emmanuel MACRON, c’est PAREIL, TOUT PAREIL.

Ils veulent faire ton bonheur malgré toi !

Piss’qu’ils ne peuvent pas combattre l’immigration incontrôlée,

  • incontrôlée car VOULUE,

–  ne pouvant pas lutter contre la délinquance,

  • en particulier les trafics de stupéfiants qui gangrènent les cités,

  • trafics illégaux devenus LEGAUX de par la passivité de vos pouvoirs publics.

La SOLUTION est donc toute trouvée :

  • FERME TA GUEULE, DUCON !

T’auras bientôt plus que le droit de dire que :

– “T’es content”

ou que :

– “Tout va très bien, Madame la Marquise !”

Sinon, gare à toi !

– Et tare ta gueule à la récré,

  • la grande récré du Conseil des Ministres du mercredi matin,

  • çui qui s’tient le mercredi matin, jour des z’enfants, pour décider comment te la faire fermer…,

  • ta grande gueule !

Le “blanc” ne lutte pas, y s’efface !,

  • quand y s’agit de lutter contre la délinquance stupéfiante et l’immigration clandestine.

Il a bien trop peur de s’faire buter par les z’envahisseurs.

Le “blanc”, y tient trop à sa peau délavée qu’a pas d’couleurs.

Y l’a trop eu de lavages et pas assez de lessivage.

C’est pas comme avec l’argent sale.

Y manque le blanchissage.

Les taches restent.

Et les taches, elles z’ont pas d’couleur.

Elles sont sales !

C’est juste de la saleté.

C’est pour ça qu’on dit de quelqu’un :

  • – “Oh, la tache !”

  • ou – “Oh, quelle tache !”

Mais faut pas le dire de votre Président, ça le fâche.

Tu comprends, l’argent n’a pas d’odeur ni d’couleur.

Et c’est pour ça aussi que le “blanc”,

  • y l’aime autant l’argent sale !

Vous, vous dites tous :

– “Oh l’Afrique et ses Républiques bananières !”

D’abord, pour être une République bananière, faut avoir des bananes.

Et les manières qui vont avec.

C’est pas donné à tout le monde d’avoir la banane et du Banania au p’tit déj..

– Non, madame !

– Nan, môssieur !

La France n’est pas une République bananière.

– NAN !

Elle vend pas de bananes d’abord, piss’qu’elle en importe.

Sauf les bananes des Antilles, mais pas celles de la “ville de Mayotte”.

Pourtant, “on” mange aussi des bananes locales à Mayotte.

Mais bon, depuis qu’y sont français, l’alcool a remplacé beaucoup de leurs besoins alimentaires aux Mahorais précaires.

  • Car la France sait exporter le meillleur de sa culture, l’alcoolisme !

Après tu t’étonnes que les blancs, en France, y soient un peu dégénérés et engendrés par hasard, au hasard d’une cuite, entre deux vomis d’après-cuite.

Les enfants, y les z’aiment !

– Mais à condition que ce soit les enfants des autres !, hein, Johnny ?!

C’est plus facile.

On ne voit pas sa réalité en face.

Même quand elle est jolie comme la mélancolie, sa réalité, et qu’elle s’appelle Laura !

Ou même quand il est talentueux et aventureux comme son père et qu’il s’appelle David,

  • l’idéalité de Johnny, le beau-fils de “la Joie”, le fils idéal !

Après, là aussi, tout dépend du degré d’imprégnation de l’éponge paternelle quand y l’a signé c’qu’y dit ne pas avoir signé,

  • son énième testament pour échapper au fisc,

  • qu’y croyait.

– “Aie confiance !”, qu’elle lui a dit.

En anglais, ça se dit “Trust me”,

  • ou tout comme, comme “Trust”.

Faudrait et y l’aurait fallu avoir un éthylotest pour le savoir,

  • un test qui tue ou qui empêche de tuer quelqu’un,

  • particulièrement tes enfants ou ceux des z’autres sur la route quand tu prends ta voiture.

Pass’que c’est plus-se un abus de poivrot qu’un abus de faiblesse pour Johnny !

Tu veux que j’te dise ?

Eh ben, y faudrait inventer l’éthylotest antisignature, quand t’es bourré

– plutôt que l’éthylotest antidémarrage !

Un accident en voiture, c’est moins grave qu’un reniement de progéniture.

Bon, de toute façon, Jojo, y veut s’expliquer, maintenant et tout de suite,

  • lui qui peut plus forniquer avec Laeticia, “sa joie”,

  • c’qui lui permet de mieux comprendre tout à coup qu’y s’est fait niquer.

Car, même avec des caresses, une femme, elle peut s’faire damner un saint homme.

Il suffit qu’elle ait deux mains !

Pas besoin d’être en état de faiblesse.

Et toi, tu t’retrouves condamné à perpét,

  • de l’autr’côté, non plus de l’Océan, mais du néant,

  • pass’qu’tu croyais que c’était le vide, la mort,

  • que c’était pas d’ la matière d’abord

  • et donc qu’y avait pas matière à écrire dessus, pas même une épitaphe.

Johnny, en plus-se, c’était pas un saint,

  • c’était un homme.

Et y suffit simplement d’être un homme pour s’faire avoir par une femme !, CQFD.

Plus t’es mûr, plus le fruit tombe rapidement de l’arbre.

Même ses deux plus petites filles ne sont pas sûres d’avoir l’héritage !

Ce sera dur.

Tout dépendra d’la veuve :

– si elle a le veuvage joyeux et dépensier, avec les breuvages à la française qu’excusent tout, toutes les erreurs de comportement et d’aveuglement,

– ou si elle a le veuvage sourcilleux et industrieux pour conserver l’héritage du “père adoptif”,

  • ce qui serait plus sage, la vie n’étant qu’un bref passage sur cette terre,

  • avec “Jojo” qui l’attend de l’autr’côté pour lui souhaiter la bienvenue.

J’dis “père” parce que, même pour elle, Jojo, c’était plus-se devenu un second père à soigner qu’un homme à aimer.

Quel dévouement admirable !

Et que de dévoiements dans cette histoire et d’aboiements pour rien !, selon moi.

A cause du “fisc Rapetout”, le fisc français.

[ Véro, elle savait pas qu’j’allais donner mon avis sur cette affaire aussi, hein ?

“On” verra à deux, Johnny et moi, si elle conserve cet aparté ou pas dans cet article.

Pour l’instant, y doit être occupé à cuver sa colère contre lui-même, Jojo, quèque part par là, à côté de Véro qui passe pas tout son temps avec lui, c’qui fait qu’il râle.]

Donc revenons à notre leçon de choses, c’est à dire à notre leçon de géographie française.

Elle me plaît bien, à moi, Madame Claire O’PETIT avec son franc-parler qui dénote dans une classe politique qu’ose même plus s’exprimer.

Mais qui pourrait expirer, à force de vouloir nous faire croire que :

– “Tout va très bien, Madame la Marquise !”,

  • chanson de 1935, juste avant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour LREM, le seul continent qui compte, c’est l’Allemagne !

Mais là, j’avoue qu’y faut qu’elle révise sa géographie !

Et qu’elle se tienne un peu au courant de l’actualité du monde, Madame O’PETIT, c’est à dire de la place de la France dans le monde, sauf si elle a pour excuse d’avoir la courante, ce qui l’empêch’rait de pouvoir écouter et voir les nouvelles dans sa vie courante.

– Quoiqu’aux chiottes, rien ne t’interdit de lire les journaux, de te torcher le cul avec et de tirer la chasse d’eau ensuite sur toutes les conneries écrites dessus.

  • Si t’en as marre d’être pris pour un con !

  • Au moins, là, tu tiens ta vengeance !

La folie de ce monde, votre monde !

D’un côté, la fille LE PEN qu’est accusée de diffuser des images violentes

– et de l’autre,

  • des médias qui vous bombardent tous les jours de vidéos choquantes sur ce qui s’passe en Syrie,

  • mais pas ailleurs dans le monde, hein ?!

Au Yémen, y s’passe rien !

Circulez, y’a rien à voir.

Les Emirs admirables et inénarrables ont déjà payé LE PRIX pour avoir la PAIX,

  • et bien payé vos édiles locaux et votre élite nationale

  • eux qui font la guerre partout dans le monde.

– “Foutez-leur la paix, aux Emirs arabes !, qu’y vous disent. C’est une espèce protégée.”

Car en voie de disparition ?

  • Y aurait-il une menace d’extinction sur l’espèce musulmane salafiste ?

  • Et on le saurait pas ?

Pourtant, à voir les chiffres du taux de reproduction, c’est encore une “FAKE NEW”.

ALERTE ROUGE !!!!!

Non, rassurez-vous !, y s’ront de plus en plus nombreux, les Salaud’s d’fils” de putes, grâce au contrôle du ventre des femmes et à la polygamie musulmane.

Et le gag, c’est que c’est signé par “PLACIDE”  !

Donc revenons à nos moutons chrétiens,

  • ces “crétins” qui aiment bien se faire insulter, cracher à la gueule, humilier, estropier et égorger

  • juste pass’que ça fait plaisir à leurs envahisseurs.

Question diffusion d’images violentes incitant à la haine, le moins qu’on puisse dire,

  • c’est que les Coptes égyptiens, y passent pas souvent à la télévision, eux !

Et pourtant ça fait des années qu’y sont menacés réellement d’extinction.

Y risquent pas de vous traumatiser, les Coptes égyptiens, à la télévision !

Même si, eux, ça fait longtemps qu’y z’ont dépassé le simple stade de l’image violente.

Y sont plus que menacés aujourd’hui, les Coptes égyptiens,

  • y sont REELLEMENT et IMPITOYABLEMENT TUES, par ceux qui sont arrivés après eux et qui ont colonisé toute l’Egypte.

Pour les z’autr’s Chrétiens du Moyen-Orient,

  • le génocide n’est toujours pas reconnu par l’ONU

  • pissqu’il est pas connu de l’ONU, la faute aux médias !

Faut les comprendre aussi !

Si les médias occidentaux n’en parlent pas, c’est donc qu’y a pas de génocide de Chrétiens au Moyen-Orient.

C’est encore une “FAKE NEW”.

Ou c’est encore plus “IN-FECT” que ça :

  • Les médias diffuseraient une propagande pro-islamiste ?

  • Nan, tu crois ?

  • Et pourquoi ?

A ton avis, Ducon ?!

Les Chrétiens persécutés et tués, c’est moins vendeur à la télévision que des Musulmans tueurs, victimes d’autres Musulmans tueurs,

  • tous modérés“, les Musulmans tueurs, si t’en crois les journaux !

Mais t’es pas obligé, Ducon, de croire toujours c’qu’on t’raconte.

Le Pape François 1er,, lui, y danse avec les loups.

– “Et tout va bien, tout va très bien, Madame la Marquise !”, comme à Perpignan.

Le “logeur de Daech”,

  • innocenté par des juges courageux (sic)

  • ou pétochards pass’qu’y z’auraient reçu des menaces (simple hypothèse de travail),

– s’est délogé dans une ville des Pyrénées-Orientales, – cherchez laquelle ? –

  • pas Perpignan, la ville principale du département où y’a le plus-se de loges maçonniques au kilomètre carré et de dealers au mètre carré

  • mais où la vie est moins agréable que dans les villages balnéaires environnants.

Or c’est justement son” métier officiel”, çui de dealer, pratiqué LEGALEMENT à Perpignan et dans le 9-3

  • là où le métier de loueur de squats est un métier jugé respecté et respectable

  • puisqu’il vient d’être reconnu par la Justice française comme étant une activité professionnelle honorable,

  • activité connue des Juges, non condamnée par eux, donc “reconnue honnête” !

____________________________________________________________________________________

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/07/2755104-attentats-paris-jawad-logeur-daech-est-refugie-occitanie.html?utm_referrer=https%3A%2F%2Fzen.yandex.com

Publié le 07/03/2018 à 22:59, Mis à jour le 08/03/2018 à 07:00

Attentats de Paris : Jawad, le logeur de Daech, s’est-il réfugié en Occitanie ?

[Jawad Bendaoud, surnommé le logeur de Daech pour avoir logé à Saint-Denis deux membres des commandos du 13 novembre, est sorti pour la première fois du silence depuis la tenue de son procès en février et sa relaxe surprise.[…]]

___________________________________________________________________________

— BFMTV (@BFMTV) 7 mars 2018

Une plage des Pyrénées-Orientales ?

Cette plage pourrait bien se situer en région Occitanie en particulier dans les Pyrénées-Orientales. Au cours de l’interview, Jawad Bendaoud explique vouloir rester discret. “Je ne veux pas qu’on sache où je suis. (…) Je ne veux pas être à Saint-Denis, je veux vraiment être en retrait, j’ai décidé de m’installer au calme”, dit-il. Il ajoute : “Je suis responsable un peu de ce qui s’est passé pour les habitants de Saint-Denis. Il y a des personnes qui ont été traumatisées, j’ai entendu des témoignages qui m’ont touché. Aller là-bas, leur montrer que je suis libre alors qu’eux-mêmes ne sont pas soignés de leur traumatisme, je ne pourrais pas”, explique-t-il.

_____________________________________________________________________

Confirmation de la localisation de l’interview par un article de l’INDEPENDANT, le journal catalan :

http://www.lindependant.fr/2018/03/08/jawad-bendaoud-logeur-de-daech-filme-sur-une-plage-du-barcares,3905027.php

Mis à jour le 08/03/2018 12:17

PERPIGNAN

Jawad Bendaoud, “logeur de Daech”, filmé sur une plage du Barcarès

Mis en examen puis relaxé pour avoir hébergé des terroristes du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud a trouvé refuge depuis sa libération sur la commune du Barcarès.

[..]]

——————————————————————————————————-

Commentaire “éclairant”

Magalirita Il y a 3 jours

[Il se rapproche de Barcelone pour retrouver des collègues … cf. le réseau qui a sévi(t) sur Las Ramblas.]

________________________________________________________________________

On comprend mieux pourquoi y s’est exilé dans les Pyrénées-Orientales, le dealer honnête !

Piss’que dealer, c’est honnête et que louer des squats, c’est honnête aussi,

  • y peut bien s’faire photographier dans le département le plus honnête de France !, le logeur de Daech.

Et continuer à ne pas payer d’impôts pour ces deux honnêtes activités professionnelles dans l’un des départements les plus pauvres de France

  • où circulent ostensiblement et publiquement de plus-se en plus-se de berlines de luxe,

  • celles des dealers, le seul métier “honnête” qui paie bien dans les Pyrénées-Orientales,

  • avec sa “défiscalisation” institutionnelle qui garantit une optimisation fiscale maximale !

J’me demande pourquoi la Justice française, elle a condamné Jérôme CAHUZAC ?!

  • Pass’qu’il est blanc de peau et que, lui, y devait payer ses impots ?

A la ville de Mayotte, y l’aurait pas pu !, le logeur de Daech se loger.

Les Muzzs noirs, des “Soumis”, y paraît,

  • y l’auraient foutu dans l’avion pour un retour direct en France.

  • “Return to sender” !, retour à l’expéditeur.

A l’île de Guyane, les autochtones indiens et les métis animistes l’auraient laissé dans la jungle amazonienne dealer avec les piranhas.

Quant à repartir au bled, les Muzzs blancs du Maghreb, y z’auraient dit aux “Céfrancs” qu’ont pas de couilles :

– “Vous pouvez vous les garder, vos racailles ! Si vous savez pas comment vous faire respecter, c’est pas notr’problèm’, c’est le vôtre, les couilles molles !”

Et j’leur donne pas tort.

C’est pour ça que Mohammed MERAH, y l’est enterré en France et pas en Algérie.

Même mort, les Algériens l’ont pas reconnu pour un des leurs.

– Tuer une fillette juive sans défense dans une cour d’école et tuer deux soldats maghrébins de l’armée française, la “Loyale”, à la déloyale, par surprise et désarmés,

  • c’est quoi l’exploit ?

Y’a qu’en France que Mohammed MERAH est un héros pour les racailles.

En Algérie, y sont moins cons.

La racaille, y l’enterrent même pas dans leurs cimetières musulmans, ni nulle part ailleurs chez eux en Algérie.

ILS LA REFUSENT !

Du coup, ils savent où l’envoyer pour s’en débarrasser, la racaille algérienne :

– en France,

  • plutôt que de la garder chez eux.

Les Algériens, y z’ont trouvé la chasse d’eau pour l’évacuation de leur racaille :

– la France

  • et la cuvette des chiottes, c’est la Méditerranée.

De toutes façons, quand, en France, des Algériens viennent pour défendre VOS LIBERTES qui sont aussi leurs libertés contre le terrorisme islamique,

– c’est vous, Français de m…rde, qui leur demandez de se soumettre aux “salauds d’fils” de putes afin de respecter leur “Islam”, votre Islam des “Soumis”,

  • alors que ces Algériens francophones et FRANCOPHILES ne cessent de vous ALERTER sur le danger de l’Islamisme,

  • eux qui ont déjà connu en Algérie les années noires du terrorisme islamique,

  • un terrorisme crapuleux qui a frappé dans toute son horreur leur pays de naissance et failli provoquer une guerre civile.

Ces résistants algériens, apostats, athées ou “laïques” dans leur pratique religieuse ont choisi LIBREMENT de renaître en France, leur pays de coeur et d’y faire naître leurs enfants.

Mais, en France, ils subissent, comme les Harkis, la haine des deux camps :

– la sotte haine raciste de certains Français de souche qui ne risquent rien, eux,

  • car ils sont les premiers à “se soumettre” au diktat religieux insupportable du “Vivre ensemble” pour plaire aux “Bisounours” institutionnels,

  • tout en se vengeant sur tout ce qui est “bronzé”,

– et la haine des Musulmans fascistes qui sont à la botte des Nazislamistes,

  • lesquels considèrent les résistants maghrébins francophiles comme des traîtres à leur propre cause,

  • la cause du “Jihad” à la mode salafiste.

L’affaire Mohammed MERAH, idolé adoré par des jeunes désoeuvrés et sépulture honorée en France par des tarés, est un bel exemple de cet aveuglement français qui cautionne les déviances totalitaristes

  • mais ne supporte pas qu’on appelle “un chat”, “un chat” ; “un islamiste”, “un islamiste”.

Les puristes de la langue française qui sont prêts à l’épuration ethnique, en chassant le “blanc de peau”, ne valent guère mieux.

Ils obéissent à coups de pétrodollars et dénoncent tout raisonnement contraire au leur sur l’air de :

– “Il a osé critiquer l’Islam !

Tant il est vrai qu’effacer des mots sur un écran d’ordinateur est tellement plus facile que d’efffacer des maux dans une société CORROMPUE par les pétrodollars islamistes et les trafics de stupéfiants !

Le terrorisme non combattu REELLEMENT est le cache de tous les trafics

  • lesquels inondent d’un cash abondant tous les canaux de la criminalité mondiale,

  • argent sale des salauds qui n’ont qu’une seule religion, l’exploitation humaine.

Pour complèter votre leçon de ce jour, vous allez me lire l’article très bien documenté de WIKIPEDIA sur l’islamiste Mohammed MERAH, jeune con des banlieues, éduqué sous des cieux français trop cléments.

Tout citoyen sensé et sensible à la souffrance humaine ne peut que s’interroger sur ce cumul,

  • non pas de circonstances, mais d’incompétences

  • entre les distractions policières

  • et les soustractions judiciaires.

Pour preuve, je vous invite à vous “mettre à table” aussi, en lisant, – j’insiste lourdement ! -, cet article édifiant qui ne peut qu’ALERTER sur ce qui se passe aujourd’hui en France.

Oui, je me “ré-pète” !, prout, prout…

Et c’est là “qu’on” se dit,

  • si “on” y réfléchit,

– que l’encyclopédie LIBRE appelée WIKIPEDIA permet de porter à la connaissance des “Tartuffe de la touffe” tout ce que d’aucuns voudraient faire oublier trop souvent,

  • les loupés “incroyables” de l’affaire Mohammed MERAH, un gosse des banlieues de France intelligent mais réfractaire au travail, un chiard plutôt débrouillard avec des dispositions artistiques,

  • qu’a MAL tourné sa vie, avec ou sans caméra,

  • pass’qu’en France, aujourd’hui, il est interdit de dire ce qui est bien et ce qui est mal,

  • sous peine d’être qualifié de RACISTE ou d’ISLAMOPHOBE.

Par contre, que beaucoup de Musulmans soient homophobes,

  • ça dérange personne, hein, les “LG-héBéTés” !

 

 

_______________________________________________________________________

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Merah

_________________________________________________________________________

Dans cette guerre fratricide et mortelle, Mohammed MERAH a tué deux frères de religion, de sa propre religion, deux militaires maghrébins :

  • le premier s’appelait aussi “Mohamed”, Farah CHAMSE-DINE LEGOUADN du 17e Régiment du génie parachutiste, tué parce qu’il tournait le dos à un lâche pendant qu’il composait son code bancaire

  • et le second, un sous-officier du 1er Régiment du train parachutiste, Imad IBN ZIATENN,

en lui disant fièrement et stupidement :

« C‘est ça l’islam mon frère : tu tues mes frères, moi je te tue. Il a rejoint l’ange de la mort, je n’ai pas peur de la mort. »

Si l’Islam, c’est tuer ses propres frères de religion,

  • alors il n’y a aucun espoir pour l’Islam

  • de devenir cette religion de la paix et de l’amour tant vantée qui serait capable de pacifier le monde,

  • même s’il ne devait rester au monde que des Musulmans.

Les Musulmans s’entretueraient aussi stupidement que s’entretuent aujourd’hui les Sunnites et les Chiites,

– au nom d’ALLAH et du Prophète MAHOMET,

  • le Coran dans une main

  • et le sabre dans l’autre.

Mais, en France, ce qui est certain pour l’instant, c’est que la jeunesse française,

  • NOTRE jeunesse française,

  • celle qui devient majoritaire dans les banlieues

  • et qui réussit si bien à gagner sa vie dans les trafics de stupéfiants et d’êtres humains,

  • pour la perdre bêtement, la vie, dans des règlements de comptes crapuleux,

– cette jeunesse FRANCAISE ne respecte qu’une seule règle, la “règle MACRONIENNE” :

_______________________________________________________________________

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/03/10/01002-20180310ARTFIG00117-emmanuel-macron-a-la-jeunesse-indienne-just-do-it-et-ne-respectez-jamais-les-regles.php

[…]

En conclusion de son intervention, et alors que ses services lui faisait savoir à grand renforts de gestes qu’il était désormais plus que temps de quitter la scène pour passer à l’étape suivante de son voyage, Emmanuel Macron s’est quand même attardé pour répondre à des dernières questions. «You see? One last advice: never respect the rules.» «Vous voyez? Un dernier conseil: ne respectez jamais les règles.»

N’est-ce pas l’Arabie Saoudite qui donne le meilleur exemple du non-respect des règles humanitaires,

  • sous les félicitations béates d’une Europe critiquée pour son “racisme” 
  • par des Etats musulmans intolérants qui zigouillent les mécréants ?

_________________________________________________________________________

Je me suis souvent demandée pourquoi la mère de Fiona, Cécile BOURGEON, la tueuse présumée de sa propre fille, avait trouvé refuge à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales,

  • après son infanticide à Clermont-Ferrand en Auvergne.

 

 

_______________________________________________________________

http://www.lindependant.fr/2016/12/28/affaire-fiona-la-mere-liberable-souhaiterait-s-installer-a-perpignan,2283631.php

Septembre 2013, Cécile Bourgeon quitte le domicile perpignanais de sa mère entourée de policier-s

Mis à jour le 28/12/2016 16:54 26 commentaires Partager Actu

JUSTICE

«Affaire Fiona», la mère “libérable” souhaite s’installer à Perpignan

La demande de libération de Cécile Bourgeon sera finalement examinée le 10 janvier. La mère de la petite Fiona a émis le souhait de vivre à Perpignan.

[…]

Le souhait de vivre à Perpignan

Après avoir purgé 39 mois de détention provisoire, la mère de la petite Fiona, morte sous les coups il y a trois ans et demi et dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, est « libérable ». Elle a donc émis le souhait de s’installer à Perpignan où réside sa mère et où elle-même et son ex-compagnon sont venus se « réfugier » après ce qui n’était encore que la « disparition » de la fillette. C’est aussi à Perpignan que le couple a été placé en garde à vue et que Cécile Bourgeon a finalement avoué « que sa fille était morte accidentellement sous les coups et que son corps était enterré dans la région de Clermont-Ferrand » (L’Indépendant des 25 et 26 septembre 2013). Perpignan où Cécile Bourgeon entend donc toujours s’installer si sa demande de libération est acceptée le mois prochain.

[…]]

La libération de Cécile BOURGEON, c’était “a joke”. 

__________________________________________________________________

Pas toi ?

  • Non, vous ne vous z’êtes vraiment pas posé la question, vous tous qui me lisez ?, demande COLUCHE.

– Pas une seule fois ?

  • Pourquoi ?

  • Pass’qu’elle est originaire de Perpignan, sa maman vivant dans cette ville “charmante” ?

(guillemets d’ironie)

Non ?!

– “Ah, pass’que c’est Perpignan !”, dites-vous.

Là, pour une fois, on est tous d’accord.

Mais pas seulement.

Cécile BOURGEON et son ex-compagnon, Berkane MAKHLOUF, trempaient dans le milieu de la drogue.

___________________________________________________________

http://www.lindependant.fr/2016/11/25/mort-de-fiona-la-mere-condamnee-a-5-ans-d-emprisonnement-et-son-ex-compagnon-a-20-ans-de-reclusion-criminelle,2278604.php

Mort de Fiona: la mère condamnée à 5 ans d’emprisonnement et son ex-compagnon à 20 ans de réclusion criminelle

[Les ex-concubins avaient fait croire à un enlèvement pendant des mois, avant d’avouer la mort de Fiona dont le corps n’a jamais été retrouvé. Faute d’autopsie, la cause de la mort de Fiona n’a pas été éclaircie – coups, absorption de médicaments, voire de drogues, le couple étant toxicomane. La défense n’a eu de cesse de plaider l’accident domestique, exhortant la cour à ne pas céder à “l’émotion” et à la “colère” dans leur condamnation. La cour s’était retirée vers 15h30 pour délibérer.]

http://www.lindependant.fr/2016/11/14/mort-de-fiona-la-drogue-etait-partout-avant-le-drame,2276588.php

Mort de Fiona: “la drogue était partout” avant le drame

“Si on n’avait pas consommé tout ça, on n’en serait pas là.” L’ex-compagnon de la mère de Fiona, arrêtés tous deux à Perpignan et accusés d’avoir tué la petite fille, a décrit un quotidien sous l’emprise de la drogue au premier jour de leur procès, lundi, devant les assises du Puy-de-Dôme.

[…]

La drogue était partout

Puis cet homme de 35 ans raconte sa vie, marquée par la violence, l’absence du père, la drogue, l’échec scolaire et le traumatisme de la rue. Vers 20 ans, il se lance “dans le business” en vendant “du shit”. “Pour sortir de cette vie-là, j’ai pas fait grand-chose, j’étais toxicomane.” Avec Cécile, ils ont tout essayé: héroïne, champignons hallucinogènes, cocaïne, crack. Mais “on sniffait” juste, jamais d’injection, souligne-t-il.

Les photos de Fiona et d’Éva devant des plants de cannabis? “Je sais, c’était imbécile (…) Peut-être, si on n’avait pas consommé tout ça, on n’en serait pas là”, lâche-t-il, une nouvelle fois sans émotion. A la maison, “la drogue était partout, sur la table de la cuisine, dans la chambre. Les enfants voyaient faire. On était négligents”, reconnaît Berkane Makhlouf, vêtu d’une chemise sous un pull gris. En début d’audience, lui et Cécile Bourgeon avaient écouté sans sourciller le président de la cour exposer le déroulé macabre des faits – tel que l’enquête a pu l’éclairer en tout cas.

[…]]

________________________________________________________________________

A Perpignan, et peut-être même partout en France, on se lance dans le business en vendant du shit ?

Et personne ne reprend cette “évidence”.

  • C’est juste de l’import/export, hein ?

Pendant ce temps, d’honnêtes et respectables commerçants mettent la clef sous la porte, accablés de dettes et ébranlés par les poursuites persécutoires du fisc perpignanais,

  • si “t’en es pas” du business local

  • et si “t’en es pas” des “bien-LOGES” à Perpignan !

Combien de temps les Français vont-ils accepter “ce deux poids deux mesures” d’une Justice française à la ramasse qui passe son temps à défendre les privilèges d’une même caste sociale ?

Une seule erreur de procédure suffit à détruire tout le travail d’enquêteurs spécialisés dans le trafic de stupéfiants,

  • car la Justice pointilleuse sur les formes, et moins sur le fond, permet fréquemment aux “caïds” locaux de bénéficier de relaxes,

  • lesquels ensuite font un bras d’honneur aux policiers honnêtes, en sortant du Tribunal Correctionnel.

Policiers honnêtes ?

Il se dit à Perpignan que l’erreur de procédure se monnaye et qu’elle peut se payer jusqu’à dix mille euros !,

  • si un policier accepte de “se tromper”.

Par contre, toi, le citoyen honnête qui est injustement poursuivi pour avoir dénoncé des “indélicatesses”,

  • et pour avoir soupçonné de la prévarication au sein d’un trafic d’influences notoirement connu de tous

  • et aussi pour avoir lancé des ALERTES en santé et sécurité au travail,

  • mais c’est toute ta procédure arbitraire qui est une ERRRREUR !

  • Et une HORREUR judiciaire.

Et là, tu vois les juges, avec ou sans robe de chambre, redoubler de roublardise dans l’instruction, en jonglant :

  • sur les erreurs de procédure qui ne sont plus que des “erreurs de plume”,

  • sur les faux documents qui ne sont pas écartés de l’instruction malgré des tromperies avérées pour cause d’impertinence envers le ou la juge d’instruction qui s’prend pour votr'”chef de sévices” ou votr’patron marron,

  • sur tous les possibles motifs de classement sans suite à inventer et bien d’autres raisons toutes aussi loufoques, invoquées comme on invoque le nom du diable pour tuer son meilleur ennemi !,

  • sur les conflits d’intérêts non reconnus, mais connus de tous ces magistrats qui autorisent des mis en cause à instruire contre les victimes, comme par exemple des juges de tutelle contre leurs anciens “majeurs protégés” lorsqu’ils ne le sont plus, justement, des “protégés” ! Juges d’instruction, ex-juges de tutelle  REVELANT ensuite l’entièreté du dossier de tutelle à la partie adverse, sans reconnaissance de l’abus de faiblesse qui pourrait en découler pour les “victimes” de ces abus judiciaires, lesquelles étaient majeures protégées à la date des faits qui leur sont reprochés par d é p i t, des faits tellement lointains qu’ils ne peuvaient s’en souvenir, étant médicamentés pour dépression ou autre maladie mentale à l’époque des faits.

  • sur les rejets par les juges d’instruction de demandes d’actes des victimes, sans jamais que les mis en cause qui  ont harcelé et persécuté les victimes ne soient inquiétés dans ces instructions menées à pas de charge contre des victimes sans défense, instructions où tout est communiqué aux parties adverses, parfois sans même passer par des avocats, puisque certaines parties adverses ne figurent pas “officiellement” dans l’instruction, parties adverses très protégées par ces juges d’instruction, au contraire des victimes qui ont pour seul tort d’avoir OSE demander JUSTICE,

  • et enfin sur le système maçonnique de blanchiment des crapules et de noircissement des victimes, à l’aide de stratagèmes spécieux prouvés par l’ajout de documents dont l’origine reste toujours opportunément anonyme au moment de leur découverte dans les dossiers d’instruction.

Comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez ajouter les complicités extérieures avec des organismes d’Etat autres, ententes illégales permettant la non-notification d’ordonnances ou de jugements expédiés sous des numéros postaux “incorrects” ou inexistants,

  • ce qui rend tout simplement INTROUVABLES les courriers recommandés
  • et ne permet pas aux victimes de pouvoir faire appel contre leurs prédateurs.
  • Car, en France, même si tu n’as pas reçu notification de l’ordonnance d’un juge d’instruction ou la notification du jugement d’un tribunal, il suffit aux magistrats et à leurs greffes de “dire” et d’avoir écrit dans les courriers non reçus que ces documents ont été “expédiés” pour que la procédure soit réputée avoir été respectée et toi, réputé les avoir reçus.

Question :

– Qui peut à ce point ORGANISER un tel désordre judiciaire en France ?

  • Ou plutôt, qui peut ORGANISER contre le peuple de France un tel DENI de JUSTICE ?

 

Conclusion :

Arrêtez d’être honnête et de payer vos impôts !

  • Paysans de France, cultivez du cannabis marocain et des pavots afghans :

– Vous pourrez ainsi bénéficier de toute l’indulgence des juges français et le fisc fermera les yeux sur votre “business”.

N’oubliez cependant pas de prendre la double nationalité marocaine ou afghane,

  • sans laquelle vous serez interdits de pouvoir exercer ce business “traditionnel”.

Car cette exception culturelle et cultuelle, le “business” stupéfiant avec ses squats uniques au monde, ne peut pas bénéficier aux Français de souche, sauf s’ils sont policiers comme Jonathan GUYOT…

– Qui résidait où ?

Rappelez-moi !

A Perpignan,  sa ville d’origine.

__________________________________________________________________________

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/cocaine-disparue-a-la-pj/vol-de-cocaine-au-36-quai-des-orfevres-dix-ans-de-prison-pour-l-ex-policier_2103399.html

Vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres : dix ans de prison pour l’ex-policier

Jonathan Guyot a été condamné à dix ans de prison, la peine maximale, pour le vol de 50 kg de cocaïne au siège de la brigade des stupéfiants à Paris.

__________________________________________________________________________

Les Français de souche sont interdits d’exercice de vente de shit et autres drogues librement monnayables dans nos villes et campagnes françaises.

Mais ils peuvent se convertir, hein ?!, les Français de souche !

  • pour plus avoir à payer d’impôts
  • et gagner par jour entre 10 000 et 30 000 euros, chiffres d’affaires de certains de ces commerces de rues  dits “illicites”,
  • sans avoir à payer non plus de bail commercial.

Et si c’est le Commandeur des Croyants qui vous demande de vous convertir à l’Islam, rappelez-vous qu’un certain Henri IV disait déjà :

– “Paris vaut bien une messe !”

  • La France vaut bien une “conversion”, non ?

Il vous suffira ensuite aussi de convertir l’Euro en dinar ou en dirham marocain, comme vous voulez !

Enfin, mes chers frères de religion, vous pourrez MENTIR comme vous respirez, en pratiquant la taqiya islamique “à l’envers” pour pouvoir continuer à manger du porc et à boire du vin.

C’est ce qu’on appelle vulgairement :

– “La leur faire à l’envers !”

Accessoirement, vous pourrez aller à votre église, si désertée que vous aurez pris soin de la transformer en “mosquée”, pour faire croire que… – “vous z’en êtes”, vous aussi !

  • Après tout, c’est de bonne guerre, non ?

Quand les Français seront tous des dealers et des voleurs,

  • peut-être que l’Etat français se posera enfin la bonne question,

– PEUT-ETRE !?

  • QUI VA PAYER LES RETRAITES DES ELUS LREM ?

  • Et les retraites des juges et des policiers ripoux ?

Vous répondrez alors à l’Etat français :

– “Pas moi, le MONARC !”

De COLUCHE : – “Alain JUPPE qu’est au centre, et s’prend pour le centre du monde, se pacse avec le Royaliste, Emmanuel MACRON, plutôt que le Républicain, Laurent WAUQUIEZ. Lui, au moins, il a tout compris ! Collusions en tous genres et du plus mauvais genre sous la “jupette” d’un “vieux beau” !, qui trahit son propre parti “Les Républicains”, comme François HOLLANDE a trahi les Socialistes.”

Résultat de recherche d'images pour "alain juppé vivre ensemble"

 

François HOLLANDE, lui aussi, le “Gouda mou de Hollande”, il était au Centre, “centre gauche”, y paraît.

Tellement gauche, que, pour maintenir son centre de gravité, y préférait ne rien décider du tout et ne fâcher personne.

C’est le Président qu’était capable de tout, de s’unir aux meilleurs comme aux pires !

Et de préférer les pires aux meilleurs…

Pour rester au Centre !

 

Résultat de recherche d'images pour "alain juppé le centre"

Comme quoi, la définition d’être au Centre, c’est bien d’être çui qui bouge pas, pass’que, dès, qu’tu bouges, tu modifies le centre de gravité terrestre, un peu français, aussi quoi, c’qu’y risque de tout faire basculer à droite ou à gauche !

Surtout pas !

Aussi,  Alain JUPPE y fait  “PAREIL” et il est d’accord avec tout le monde, sans être d’accord avec personne…

Trop fort !

C’est le “Vivre ensemble” en s’réjouissant d’être UNIS avec les victimes des attentats qu’ont pas d’auteurs, piss’qu’on est tous d’accord et tous “PAREILS”.

Il est trop content de voir et de revoir son pote, son compagnon, son compère, François HOLLANDE à la “fête des Djihadistes”, où y faut pleurer solidairement, en étant “UNIS”, et mourir solitairement, en ayant beaucoup d’ennuis.

Pass’que les jeunes qui sont morts au Bataclan, y sont pas seulement morts tués d’une balle dans la tête. Non ! Y z’ont souffert, un peu, beaucoup, à la folie !, à cause de la religion qu’y rend fous. Sinon, ça aurait pas été rigolo !

Donc, sortez vos mouchoirs et vos bougeoirs, mais surtout ne bougez pas ! Ne faites rien pour que ça change, comme ça, on pourra plus-se s’amuser dans l’avenir et revoir souvent François HOLLANDE, avec son nouvel imitateur, Emmanuel MACRON, venir chasser les peurs en pleurant les morts, TOUS ENSEMBLE, en attendant que “d’autr’s cons”, vous, les cons !, se fassent dégommer !

Alain JUPPE, y l’est tellement pour le “Vivre ensemble” qu’y finit par soutenir un Royaliste plutôt qu’un Républicain !

Trop fort…

Résultat de recherche d'images pour "alain juppé vivre ensemble"

 

Tant qu’à vivre à la colle, et sur le dos des contribuables, en bon “Bobo” de Bordeaux, soyons du côté du plus fort !

Du côté du Roi !

Après moi, l’déluge, et pour eux, le peuple de France, les désillusions.

Les “cons”, y’ z’ont c’qu’y mérite…, qu’y pensent les “Bobos”.

  • – “”On a gagné !”, nous, les Bobos de France, c’est nous qu’on est les plus beaux !”

Des fois, y’en a qui m’donnent envie de ressusciter la “Veuve” !

Nan, pas celle des “pas francs”-macs qui m’ont tué…

Mais celle du Docteur GUILLOTIN, qu’en est un justement, un qu’en était pas, si qu’on lui avait d’mandé s’il en était…

  • T’en es ?
  • Non !
  • Ah bon, j’préfère ! Pass’que, moi non plus, dis-donc ! C’est même pour ça que j’suis mort !
Résultat de recherche d'images pour "docteur guillotin franc maçon la guillotine"

Si Alain JUPPE en est ?

A ton avis ?

T’as vu son sens de la “fraternité” républicaine avec ses propres frères de parti ?

Alors, t’as la réponse.

C’en est un.

Maître et traître, ça a toujours rimé !

Quand tu les vois frimer, ces Grands-Maîtres, tu sais déjà qu’leur vanité est au moins aussi égale que leur incapacité à gouverner.

T’as vu la gueule de la France aujourd’hui ?

Alors tu sais c’qu’elle te dit, ma gueule ?

Ta gueule !

Je vivrais ENSEMBLE, c’est à dire avec toi, quand t’arrêt’ra d’me prendre pour un “con”.

Et c’est pas demain, la veille !, je sais…

Pose-toi quand même la question, Ducon, de savoir quel est le plus con des deux, toi ou moi ?

Résultat de recherche d'images pour "alain juppé le centre"
Oui, Ducon, pass’que, quand t’as ni droite, ni gauche, c’est difficile de trouver le centre, hein, Ducon ?
C’est à toi qui m’lis, que j’parle, Ducon !
Pas à lui.
Lui, y l’est au centre, c’est à dire au centre de nulle part, piss’qu’y a plus ni droite, ni gauche.
Y’a plus qu’un seul parti, le parti du “Moi” !
Le Parti du Roi.
Enfin, bref, c’est un peu PAREIL, non ?
Toi, c’est moi, et moi c’est toi, et si t’es le Roi, c’est encore mieux !, dis-donc.
D’être le “Roi des cons”, mais ça, vous l’saviez déjà, bande de cons.

Voyance – Affaire “Maëlys” – Mon rêve du 02 août 2017, AVANT L’ENLEVEMENT DE LA JEUNE FILLE : – des tables de banquets, une réunion avec les parents de la jeune fille dans une salle communale, des parents en souffrance à la sortie de cette réunion, une jeune fille enlevée à sa vie de famille, la soeur de la jeune fille dans sa chambre avec une amie, une petite maison au bord d’une étendue d’eau, et surtout, les chiens, indice étonnant. D’où la question posée sur l’intérêt porté “au-x” “chien-s” par la jeune fille enlevée. Vérifiable sur le lien de l’article https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Hier soir, j’étais malade comme “un chien”.

C’est le cas de le dire.

A en vomir !

Dans un mal-être absolu…

Non pas à cause d’un énième procès “à la c.n”,

– excusez-moi de l’écrire comme je le pense -,

organisé pour satisfaire la vindicte de “petits chefs” à qui il n’a pas suffi, pour leur nuire, de “casser” la carrière et la vie d’agents placés sous leur autorité particulière et dévoyée, à seule fin de  servir leurs intérêts particuliers,

et non pas  placés sous leur autorité impartiale et bienveillante de représentants d’Etat pour servir l’intérêt général de ce même Etat, l’Etat français.

C’est impossible pour des agents dévoués de servir l’Etat français aujourd’hui, sans heurter l’ego démesuré de ce type de chefaillons méprisables.

Les pauvres gens, les précaires dont je fais partie aujourd’hui, pour la grâce de Dieu et témoigner de Son existence, les pauvres gens s’habituent à tout, même et surtout à l’injustice, une injustice sociale due à un pouvoir judiciaire de plus en plus arbitraire, décati et en décadence légale, complètement décrépit moralement.

Non, ce n’était pas la tenue d’un procès au civil qui me rendait malade, procès prévu cette semaine pour me faire payer,

– avant même que l’affaire ne soit jugée au fond, en appel -,

des dommages et intérêts qui auraitent été accordés à une prétendue victime, laquelle profite de tous les soutiens collusifs et fraternels d’une “pas-franc”-maçonnerie stupide et corrompue, par exemple le bénéfice de la protection fonctionnelle avec la prise en charge de tous ses frais d’avocats !,

  • “pas-franc”-maçonnerie majoritaire au paradis des frangins, un paradis devenu l’enfer des profanes, un enfer dans lequel les petits “MAL-ins” sont co-gestionnaires des carrières des policiers, de tous les policiers.
Résultat de recherche d'images pour "franc maçonnerie police"

Ces petits “MALins” reproduisent l’affaire des fiches de la IIIème République “radicale” maçonnique qui fut la honte des deux siècles précédents et discriminent à l’envi tous ceux qui s’opposent à leurs plans de carrières et à leurs secrets d’affaires, secrets qui peuvent être judiciaires, discriminant particulièrement les Chrétiens et éliminant singulièrement les bons Catholiques, ces “laïcs” qui se laissent faire et LES LAISSENT FAIRE.

Il faudrait DERADICALISER la République française, oui !

Avant que de DERADICALISER les bons Musulmans.

Il y a pire que les Jihadistes.

Il y a ceux qui tuent en silence le peuple de France et sans autre idéal que leur argent de poche.

  • Non !

C’était autre chose.

Autre chose qui me rendait malade.

Comme avant que quelqu’un ne soit poussé à se suicider, un suicide qui n’en est pas un, dont le Seigneur connaît seul l’auteur, un commanditaire qui pousse à vouloir se tuer un être fragile, un travailleur devenu précaire, laissé sans défense sous la seule autorité d’un patron harceleur, blessé à mort, jusqu’à mourir de n’avoir pour seul tort que celui de vouloir exister, même dans le monde du travail, jusqu’à sa dernière heure.

C’était la mort.

La mort qui me rendait malade.

Malade à en mourir.

Alors j’ai prié ou médité…

Mais, moi, j’écris “prier”, comme – “dialoguer avec Dieu” -, ce qui est “prier” pour moi.

Et là, pliée en deux par la souffrance, une souffrance physique, réelle, repliée sur moi-même comme un enfant abandonné de tous et qui vient d’être battu par ses parents ou par la personne chargée de le protéger, dans le silence terrible de cet abandon si lourdement ressenti, il m’a été rappelé l’article que j’avais écrit sur une jeune fille dont le prénom commençait par “Ma” et que j’avais surnommée “Manon” par commodité, parce qu’il fallait lui donner un nom, … selon moi.

https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Jeudi à Pont-de-Beauvoisin, près des lieux de la disparition. - Jeudi à Pont-de-Beauvoisin, près des lieux de la disparition. - (AFP)

Il m’a été expliqué que j’avais pressenti “Ma-ëlys”.

Je devais “donner”, redonner ce qui m’avait été donné à tous, aux yeux de tous, ce qui, malheureusement, prenait sens aujourd’hui dans une réalité cruelle et démentielle, la réalité d’un “fait divers”, la disparition d’une enfant, une jeune fille appelée “Ma-ëlys”.

Moi, je croyais avoir rêvé du passé.

En fait, il s’agissait de l’avenir.

Il m’avait été demandé de l’écrire, de décrire mon rêve car il servirait de témoignage pour savoir et “RECONNAITRE”, à défaut de pouvoir prévenir, ce que j’ignorais advenir sur l’instant, quand j’avais publié l’article, quoique…

– Ne m’avait-il pas été demandé de décrire précisément la typologie des lieux de la disparition de cette jeune fille dont les parents attendaient désespérèment le retour ?

La chambre vide, sa chambre, mais d’abord la chambre de sa soeur, l’unique soeur de cette jeune fille et les CHIENS, le lien avec un chien, puis d’autres chiens, DES CHIENS ?

  • Pourquoi ?

La maison au bord d’une étendue d’eau, que je croyais être la mer ou l’océan, peut-être.

Le lien avec la nature, l’attrait pour une vie de “sauvage”, quasiment d’Apache.

Je ne savais pas et j’écrivais que je ne le savais pas.

Tout ce que je savais, c’est que là où se trouvaient les chiens, se trouvait une jeune fille qui m’appelait et qu’il me fallait l’écrire.

Je me suis trompée sur l’âge, “voyant” une jeune fille de 17 ans.

Ou alors, il s’agissait d’une autre victime qui venait me prévenir, une autre jeune fille âgée, elle, de 17 ans, et qui voulait éviter à une autre ce qui lui était DEJA arrivé.

D’où la présence aussi d’Allison BENITEZ, présence attestée dans l’article sur “Ma-non”, Allison qui ne supporte plus les échecs de la justice, Allison révoltée, car victime d’un père militaire, “honorablement connu” qui a su si bien faire disparaître toutes traces des corps de ces victimes. Car Allison ne veut plus que ce qui lui est arrivé se reproduise.

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Maëlys

Résultat de recherche d'images pour "allison bénitez"

Allison

Aujourd’hui force est de constater des éléments troublants en lien avec l’affaire “Maëlys” :

  • les tables qui ressemblaient à des tables de banquets, ce que j’avais noté dans mon article sur la disparition de “Ma-non”,
  • tables disposées ainsi pour une réunion de personnes originaires d’un même village, donc qui se connaissaient toutes, réunion que j’ai cru être une réunion “associative”, réunion organisée dans une salle communale, – car c’est ainsi que je l’avais interprété -, en fait, tout bonnement une “salle des fêtes”,
  • les parents cheminant normalement à la sortie de la réunion, puis “m’entraînant” avec eux dans leur maison pour communiquer avec leur fille disparue,
  • la vision de la chambre où se trouvait son unique soeur avec une “copine” venue dormir avec elle,
  • la vision des chiens que j’ai tentée d’expliquer symboliquement, n’en comprenant pas le sens, – puisqu’il n’y avait pas de sens à chercher !, n’étant qu’une “réalité”, dans un futur très improbable pour moi alors,

tous ces éléments appartiennent à une réalité probante, l’affaire Maëlys De ARAUJO, jolie jeune fille brune, tout comme l’était Allison BENITEZ.

https://deuvosguard.org/2017/08/02/voyance-recherche-manon-desesperement/

Résultat de recherche d'images pour "allison bénitez"

Je ne suis pas capable de dire, et de vous dire, si quelqu’un est mort ou vivant.

Ne me posez jamais la question !

Je communique avec des êtres VIVANTS.

Même si vous les croyez morts.

S’il faut sauver Maëlys, donc la retrouver, tout ce que je sais, c’est que là où se trouvent les chiens, se trouve peut-être Maëlys et plus sûrement la jeune fille qui m’appelait et qui était gardée par des chiens, dans cet étrange cimetière abandonné près d’une chapelle ou dans cet étrange cimetière de chiens attenant à la maison qui surplombait une étendue d’eau suffisamment grande pour me faire penser à une mer ou à des étangs près de la mer ou de l’océan.

J’oserais écrire que là où se trouve enterré un chien, se trouve Maélys, pas forcément morte au sens où vous l’entendez, vous.

Peut-être enfermée ?

Gardée par les chiens, des chiens qui sont là pour sauver, pas pour tuer et qui “désapprouvent” son enfermement physique et/ou spirituel, se montrant et montrant le lieu qu’ils gardent.

Il faudrait chercher là où se trouvent les chiens, morts ou vivants, qui gardent Maëlys.

Et/ou qui gardent l’autre victime, la jeune fille de 17 ans.

Résultat de recherche d'images pour "suspect avec chien maëlys"

La prochaine fois, promis !

Je n’essaierais plus de trouver un prénom correct à une personne qui m’est montrée  avec pour seul prénom, seulement deux lettres qui le commencent :

– “Ma-“.

[ – “Make it easy !” Comme me le conseillait si gentiment Mickaël JACKSON dans l’article écrit pour l’annonce non faite de la mort de Gonzague SAINT-BRIS, faute d’avoir compris son message, pourtant si clair, une fois la nouvelle de la mort de Gonzague SAINT-BRIS diffusée par les médias.]

Mais c’est plus fort que moi, il faut que je “rationalise”, que j’analyse, que je concrétise, en cherchant à donner à des messages une réalité pourtant non perceptible, ni directement compréhensible IMMEDIATEMENT tant que l’événement n’est pas encore advenu, pour des lecteurs non avertis et “normalement” sceptiques.

A la date de la publication de mon article sur Manon, le 02 août 2017, j’ai même recherché partout sur Internet s’il était arrivé quelque chose récemment à une jeune fille dont le prénom commencerait par “Ma-“.

Puis, de guerre lasse, je l’ai appelée “Manon” et j’ai décidé que ce ne pouvait être que symbolique, cet avertissement onirique.

Je n’ai écrit cet article sur “Ma-non” que parce que le Seigneur l’a exigé et qu’Allison était présente aussi.

Je l’ai fait pour Allison, la “VIVANTE”.

La question que je me pose aujourd’hui est la suivante :

– l’individu qui a enlevé Maëlys est-il un récidiviste ?

La jeune fille de 17 ans, déjà enterrée semble-t-il, n’est pas “Ma-ëlys“, la fillette de 9 ans et ne peut pas l’être.

La jeune fille qui m’appelait et me parlait m’annonçait “Ma-ëlys” et savait ce qui allait se passer.

Résultat de recherche d'images pour "maelys"

Ce qui signifierait qu’il y aurait eu “repérage” de la part d’un prédateur non identifié, non encore mis en examen.

Un prédateur qui aurait déjà “enfermé” ou “accidenté” une autre jeune fille.

Au moins une autre.

L’enlèvement aurait alors été prémédité ce qui pourrait expliquer que l’actuel mis en cause, innocent jusqu’à preuve du contraire, ait REELLEMENT contacté un acheteur potentiel pour la vente FUTURE de sa voiture, vente et contact avec un acheteur qui justifient le lavage très soigné du véhicule personnel, juste après l’enlèvement de Maëlys.

J’espère me tromper.

Soit il s’agit d’une coïncidence malheureuse pour cet homme mis en cause, soit il s’agit au contraire d’un acte prémédité d’enlèvement, faisant suite à un “repérage” en tant que prédateur isolé ou en tant que chasseur, traqueur rapportant ses proies à ses maîtres, les vrais prédateurs.

__________________________________________________________________

http://www.liberation.fr/france/2017/05/25/enfants-disparus-pres-de-12-000-enquetes-en-cours-et-des-familles-demunies_1572204

Mineurs

Enfants disparus : près de 12 000 enquêtes en cours et des familles démunies

Par Rozenn Morgat — 25 mai 2017 à 12:13

« Un chiffre qui donne le vertige : en France, cinq mineurs sont portés disparus toutes les heures. »

[ En France, 49 347 mineurs ont été enregistrés dans le fichier des personnes disparues en 2016. A l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus, le CFPE veut sensibiliser les parents, qui se retrouvent souvent sans réponses et dans une grande détresse.[…] ]

__________________________________________________________________________

N’oubliez pas, JAMAIS, les enfants migrants et les enfants de familles migrantes, eux-mêmes victimes de ces prédateurs. Ces enfants de migrants, eux, N’EXISTENT PAS officiellement. Ils ne sont donc pas comptés dans les 50 000 mineurs enregistrés en 2016, mineurs ayant été signalés disparus. Malheur à eux qui ne sont pas protégés, bien que se trouvant et EXISTANT sur le territoire français !

Résultat de recherche d'images pour "migrants mineurs"

________________________________________________________________________

Très honnêtement, j’ignore dans la réalité de ce monde si l’auteur des faits est “LE” prédateur, dit “prédateur isolé” ou “UN” traqueur, un seul, qui agirait pour le compte de notables et haut fonctionnaires en mal d’émotions fortes et de plaisirs interdits.

Mais il est certain que Maëlys ne pouvait pas me prévenir AVANT son enlèvement de ce qui allait lui arriver.

La victime qui m’a prévenue est une autre jeune fille, elle aussi disparue.

Et qui n’est pas Maëlys.

Peut-être une victime antérieure du même prédateur qui est, ou pas, l’homme interpellé.

C’est une supposition, juste une supposition, une simple hypothèse.

Il pourrait y avoir un “chasseur”, du nom donné à ceux qui rapportent le gibier à leurs maîtres, les “vrais” prédateurs.

Les chasseurs de victimes humaines, chasseurs de “petits animaux”, comme ils appellent les enfants victimes d’enlèvements, sont des hommes dont il ne faut pas prononcer le nom, jamais.

Certains policiers le murmurent, pas à voix haute, surtout pas.

Ils disent attraper les chasseurs, mais jamais les prédateurs.

Et les chasseurs passent pour être des prédateurs “isolés“.

Attention, ce que j’explique sur les réseaux de la pédophilie en France ne concerne peut-être pas Maëlys.

Je rappelle qu’environ 50 000 enfants ont été enregistrés disparus en 2016 et que la France ne brille pas par sa capacité à les retrouver.

Il est utile aussi de se rappeler que la région de Grenoble s’est déjà tristement illustrée dans d’autres cas d’enfants disparus et avec des “loupés” judiciaires “remarquables”.

____________________________________________________________________________

Disparus de l’Isère

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
[ L’affaire des Disparus de l’Isère est le nom sous lequel ont été regroupées neuf[1] ou douze[2] affaires de disparition, de meurtre ou d’agression d’enfants survenues, de 1983 à 1996, en Isère. Trois seulement de ces affaires – qui sont elles-mêmes en réalité deux affaires distinctes – ont pu être résolues […] ]
__________________________________________________________________________

INTERACTIF. Disparus de l’Isère : de nombreux cas restent à résoudre

>Le Parisien>Actualité|G.L. avec J.-M.D.|09 mars 2016, 8h15 | MAJ : 09 mars 2016, 9h07
[…]
Trois dossiers ont été refermés, ceux d’Anissa Ouadi, de Nathalie Boyer et de Léo Balley. Quant aux ossements découverts en 1985 au-dessus du Sassenage, dans le Parc régional du Vercors, ils n’ont jamais été identifiés. Ils ont été détruits en 1996 sur ordre du parquet de Grenoble pour faire de la place dans le laboratoire de toxicologie médico-légale du palais de Justice. ]
_______________________________________________________________________
Des ossements d’enfants détruits, pas même restitués aux familles ?
Normal ?
Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

La présence d’Allison BENITEZ a été déterminante pour moi dans la rédaction de l’article sur “Manon”.

Allison a été doublement victime d’un meurtre, tuée par un “militaire”, me force-t-elle à écrire, un militaire qui était son père, qui est son père !,

– et “re-tuée” par une justice lui refusant justice, à elle et à sa mère.

Car Allison veut qu’on sache, que vous sachiez

[- A qui s’adresse-t-elle ?]

qu’elle ne laissera plus faire.

Elle ne vous laissera plus faire ce que vous voulez.

– “Interrogez-vous sur la disparition de vos enfants !”, dit encore Allison.

Et interrogez-vous sur la lenteur des procédures judiciaires et les erreurs commises par leurs “complices”.

– “Car ne pas résoudre un crime, dit Allison, un crime dont l’auteur était si facilement identifiable, c’est être complice des criminels.”

“Faute d’Etat dans l’Etat, les criminels ont pris le pouvoir.”, ajoute-t-elle.

– “”Faute d’Etat“, explique Allison, parce que ne pas rendre justice est une faute de l’Etat.”

[ – “Faute d’Etat”, dans le sens absence de l’Etat. Allison me remercie de préciser sa pensée]

– “faute d’Etat dans l’Etat”, car il n’y a plus de représentants de l’Etat au sein de l’Etat français pour rechercher la vérité, mais des associations de “MAL-faisants”, ceux qui font MAL leur travail, et des associations de “MAL-faiteurs”, ceux à qui profitent les crimes qu’ils couvrent !”

– “Retrouvez Maëlys !

Vous qui n’avez jamais retrouvé Allison.

Ni les autres victimes de son père.

FAITES VOTRE TRAVAIL.

Résultat de recherche d'images pour "maëlys"

Retrouvez les enfants, nos enfants, et même les enfants du monde qui n’ont pas demandé à venir en France et à être abandonnés par les braves gens que nous prétendons être.

Qui sont les voleurs d’enfants en France ?

Et que vaut la vie d’un enfant en France quand les autorités françaises vous expliquent qu’il est impossible de donner des chiffres exacts sur les disparitions d’enfants ?

Mais il est possible de donner à l’heure près le nombre de grosses berlines de luxe volées et “assurées” par de riches patrons.

Si la vie de nos enfants était assurée comme le sont les berlines de luxe, croyez-moi, vous qui ne croyez pas en Dieu, pas un seul enfant ne disparaîtrait sans être retrouvé sur le territoire français.

Parce que ça coûterait trop cher aux assureurs français et à l’Etat français s’il fallait verser aux familles le prix d’une vie, d’une vie d’enfant qui aurait pu devenir adulte, et pourquoi pas, millionnaire ?

Ce qui signifie de devoir indemniser la famille à la hauteur du préjudice subi.

Vous vous rendez compte si Angela MERKEL avait enlevé Emmanuel MACRON ? Mais que ferions-nous aujourd’hui sans ce président que le monde entier nous envie ?

Chaque fois qu’un enfant disparaît, c’est MOZART ou MACRON qu’on assassine.

Résultat de recherche d'images pour "c'est mozart qu'on assassine"