De COLUCHE : – “La terre entière a constaté des violences policières inadmissibles en France contre les “Gilets Jaunes”, la France, autrefois pays des Droits de l’Homme qui fait la leçon aux autres nations du monde ! Sauf qu’Emmanuel MACRON et les parlementaires “LR-EM”, “LR” et “EM” du tout pareil au même, du même au “Tous PAREILS”, y z’ont rien vu, encore moins Laurent Le Neuneu et son Ministre de l’Intérieur, le bien-nommé “CASTA(G)NE(u)R” !”

  • “Démission, CASTAGNER !
Christophe Castaner doit-il démissionner du ministère de l ...

– Tu viens de déshonorer le nom de la France dans le monde entier.

Plus jamais la France ne pourra faire la leçon à un autre pays qui tire sur son peuple dans la rue sans provoquer l’ire ou l’hilarité générale.

  • C’est une manifestation mondiale de soutien aux “Gilets Jaunes” de l’Europe jusqu’à l’ONU !
  • Bravo, mon grand !

___________________________________________________________________________

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» – Anti-K

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes»

Actualités, État, Police0

L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» – Anti-K French riot police secure the area as rescue workers assist an injured person on a street outside the Jardin des Tuileries as clashes continue with protesters wearing yellow vests, a symbol of a French drivers’ protest against higher diesel taxes, in Paris, France, December 1, 2018. REUTERS/Charles Platiau – RC1BEBEB0400

#MacronGate L’ONU et le Parlement européen dénoncent la répression des «gilets jaunes» #AllonsChercherMacron

https://avantgardepeuplesobs.org

2019/02/14/14 FÉVRIER 2019 PAR JÉRÔME HOURDEAUX

[Trois rapporteurs des Nations unies s’inquiètent de la répression, policière et judiciaire, dont fait l’objet le mouvement des « gilets jaunes ». Ils appellent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre ». Les eurodéputés, de leur côté, ont adopté une résolution condamnant notamment l’usage des LBD.

Alors que les critiques contre la répression du mouvement des « gilets jaunes » par les autorités française se font de plus en plus vives, le Parlement européen et les Nations unies ont, chacun de leur côté, dénoncé les restrictions à la liberté de manifester et l’usage excessif de la force.

« Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force »expliquent les trois experts onusiens, Seong-Phil Hong, rapporteur du groupe de travail sur la détention arbitraire, Michel Forst, rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, et Clément Nyaletsossi Voule, rapporteur spécial pour les droits de réunion et d’association.

« Plus de 1 700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays », poursuivent-ils. Les rapporteurs ont relevé de nombreuses « blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites “non-létales” telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou “flashballs”. »Des secours emportant un manifestant blessé, à Paris le 1er décembre 2018. © Reuters

Ces restrictions aux droits de manifester ont également pris la forme d’un « nombre élevé d’interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants »« Garantir l’ordre public et la sécurité dans le cadre de mesures de gestion de foule ou d’encadrement des manifestations implique la nécessité de respecter et de protéger les manifestants qui se rendent pacifiquement à une manifestation pour s’exprimer », rappelle le communiqué.

Les experts onusiens se disent « conscients du fait que certaines manifestations sont devenues violentes et ont entraîné des débordements ». Mais ils craignent « que la réponse disproportionnée à ces excès puisse dissuader la population de continuer à exercer ses libertés fondamentales. Il est très inquiétant de constater qu’après des semaines de manifestations, les restrictions et tactiques de gestion des rassemblements et du recours à la force ne se sont pas améliorées ».

Enfin, les représentants des Nations unies prennent position contre la loi dite « anti-casseurs » en cours d’adoption par le Parlement. Ce texte vise « prétendument à prévenir les violences lors de manifestations et à sanctionner leurs auteurs », mais « certaines dispositions ne seraient, selon eux, pas conformes avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel la France est partie », pointe le communiqué.

Ainsi, « la proposition d’interdiction administrative de manifester, l’établissement de mesures de contrôle supplémentaires et l’imposition de lourdes sanctions constituent de sévères restrictions à la liberté de manifester. Ces dispositions pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves », s’inquiètent les trois représentants de l’ONU.

En conclusion, ils encouragent « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre et les autorités françaises à ouvrir des voies de dialogue afin d’atténuer le niveau de tension et de reconnaître le rôle important et légitime que les mouvements sociaux jouent dans la gouvernance ».

De son côté, le Parlement européen a adopté jeudi, à une très large majorité de 438 voix pour et 78 contre, une résolution « sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force ». Ce texte ne vise pas de manière explicite la France mais, comme le rapporte Le Monde, c’est bien la répression du mouvement des gilets jaunes qui était au centre des débats préalables au vote.]

____________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"
  • “Mais n’oubliez pas, l’ennemi numéro un du peuple français,
  • c’est le “Gilet Jaune” !” prévient le Comique d’Etat.

– Tu vois, le “comique d’Etat”, je te l’avais prédit :

– Bientôt tu seras autant connu que moi, mais pas pour les mêmes raisons.

Toi, quand tu fais rire, c’est :

  • soit parce que les gens pleurent de rire sous les gaz lacrymogènes,
  • soit parce que tu fais pas exprès de faire rire quand tu sais pas ce que tout le monde sait
  • et que tu le dis !,

[le plus mal renseigné en France, ce serait celui qui serait à la tête du renseignement français, hein, Laurent le Neuneu ?]

  • soit parce que, dès que tu parais, ça fait rire les Français-e-s !
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

Le masque est tombé :

– y’a ceux qui sont du côté des riches, les issus des voix sans issue de l’ex-“RPR”,

  • les “Riches du Parti des Ripoux”

– et les petits derniers, les “En Marche”, ces nouveaux “Riches” d’un système économique qui s’effondre,

  • l'”ancien monde” du “mondialisme globaliste gobeur et voleur”.

Leur devise à ces nouveaux riches :

– “Je gobe tout jusqu’aux godemichets de la baise,

  • la baise mondiale des “J’nique tout”, même ma mère, la terre de France,
  • devenue propriété des “Nique ta mère”
  • rapport au fric donné par les “Frères Musulmans” à la “merde-patrie”.
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

Laurent WAUQUIEZ, le chef du parti des “LR/EM”, y l’a raté la “Marche” dans le mouvement des “Gilets Jaunes”, en posant le pied sur la première “Marche”,

  • la “Marche au pas de l’oie”,
  • celle de l’ordre policier contre le peuple qui proteste.

Les Républicains contestent aux Français le droit de manifester !

Les “LR” ont chanté l’air des gros bourgeois avec les “EM” et choisi de soutenir les riches plutôt que les pauvres.

  • Mauvaise pioche, tête de pioche !

– Vous vous rendez compte, bande de cons, que vos parlementaires, y z’ont rien vu des violences policières en cours ?

  • Le monde entier les a vues, sauf eux ?
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

C’est peu que de dire qu’il serait temps de remanier ce gouvernement et de liquider ces parlementaires qui voient rien et qui parlent pour rien.

Surtout qu’y nous coûtent cher, ces parlementaires qui servent à rien !

– Moi, j’dis “dissolution de l’Assemblée Nationale” et “démission de Christophe (le) “CASTA-g-N-E-u-R” !

  • Hugh, j’ai dit !”

______________________________________________________________________________

COLUCHE fait l’Apache, en référence aux “Apaches” de Ménilmontant, et salue les “Gilets Jaunes”, ces potes.

  • Dommage que vous ne puissiez pas le voir !

_______________________________________________________________

Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur » Archive du blog ...

[Moi, je me renseigne et je tape sur l’ami Google voir si les références “Apaches” et “Ménilmontant” sont viables et valables.

– Meuh non, je ne doute pas, moi !

  • Jamais.

– Si, tout le temps.

Tout le temps, je tente de vérifier de mon mieux, moi, la mortelle, ce que mes visiteurs me confient lors de leurs surgissements dans ma vie bassement terrestre.

  • “Pass’que COLUCHE était un cancre !
  • Y s’marre !”
Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"
  • “Pour une fois qu’j’ai été primé, par un emp’reur, un César !”

C’est lui qui m’a demandé de l’écrire comme ça et c’est lui qui m’a guidée dans ma recherche en choisissant lui-même le texte explicatif qui lui convient le mieux.

– Alors “Apaches de Ménilmontant”, c’est quoi, cette espèce rare ?

  • Réponse :

________________________________________________________________________________

http://www.absintheoriginals.com/apaches.html

L E G A N G D E S A P A C H E S T H E A P A C H E S G A N G

[Daily Mail – Lundi 14 février 2011
Simon Fanshaw

Question : Qui étaient les Apaches de Paris qui ont terrorisés certains quartiers de Londres au début des années 1900 ?

Les facéties et les méthodes des Apaches de Paris ont sans aucun doute inspirés de nombreux gangs de Londres au début du 20ème
siècle, mais c’était surtout et avant tout un phénomène Parisien.

L’industrialisation de Paris et de sa banlieue entre 1850 et 1870 a généré une immense pauvreté, et de là est née une génération de
jeunes endurcis sans emploi et sans éducation.
Dans les années 1880, ils forment des petites bandes organisés de 10 à 20 membres chacune, chaque groupe occupant un territoire
spécifique souvent basé aux alentours des ‘portes’, les anciennes fortifications qui encerclaient la capitale.
Ces portes, les seules entrées dans la ville, étaient gardées, les gangs étaient donc à Belleville, Ménilmontant, et dans d’autres banlieues
de Paris.

Il y a plusieurs histoires sur l’origine du nom « Apache », mais il semblerait qu’il soit né après qu’un journaliste d’une gazette Parisienne
rapporta : « la fureur de la bagarre opposant 2 hommes et une femme nous ramène à la sauvagerie des impitoyables Indiens Apache en
plein combat. »

A leur apogée, on devait compter pas loin de 20 000 jeunes enrôlés dans des gangs et vivant de gains engendrés par le vol, les
agressions, les cambriolages et la prostitution.

L’uniforme des Apaches était le pantalon ‘Lafont’, large en haut et serré en bas, la ceinture en flanelle, la chemise rayée, la veste ou la
salopette d’ouvrier, l’écharpe, la casquette, les bracelets et les chaussures en cuir, avec différentes couleurs d’écharpes, de ceintures, et
de casquettes afin de distinguer les différents gangs.

En plus d’utiliser les armes traditionnelles de gangs – couteaux, rasoirs, épées et cailloux – certains gangs utilisaient une sorte de pistolet
assez unique appelé le ‘révolver Apache’.
Il était constitué d’un pistolet à percussion sans barillet, de poings américains en guise de crosse, et d’un canif attaché sous le fût du
pistolet pour les attaques à bout portant.

Les Apaches avaient développé un ensemble de ‘ruses’ semi-codifiées utilisées lors d’agressions ou de combats au corps à corps, la plus
célèbre étant le ‘coup du père François’, une tactique dans laquelle la victime était suivies par plusieurs Apaches avant d’être étranglée
par derrière.
Un des Apaches était assigné au dépouillage des objets de valeur de la victime, pendant qu’un autre devait faire le guet.

Une autre ruse était surnommée ‘le poudrier’. L’assaillant était caché sous un porche ou dans une ruelle et lorsque le guet, ou ‘chouffe’,
donnait le signal d’attaquer, il projetait de la suie au visage de la victime afin de le dépouiller plus aisément.

Les Apaches avaient même développé leur propre forme d’art martial, un genre de kick-boxing appelé ‘Savate’.

Ils ont disparus dans les années 20, la plupart de leurs membres étant morts durant la première guerre mondiale.

A la même époque, Londres n’était en aucun cas immunisé contre les gangs de rue, les plus célèbres étant les Yiddishes, les Hoxton Mob,
les Watney Streeters, les Aldgate Mob, les Whitechapel Mob et la bande organisée des Italian Mob menée par Charles Sabini.

Chroniques du paris apache (1902 - 1905) | Revolvers ...



Daily Mail – Monday Feb 14 2011
Simon Fanshaw

Apaches’ gang show

Question: Who were the Paris Apaches who terrorised parts of London in the early 1900’s?

The antics and methods of the Paris Apaches no doubt inspired many London gangs of the early 20th century, but they were very much a
Parisian phenomenon.

The industrialisation of Paris and its neighbourhoods between 1850 and 1870 generated great poverty, and a tough generation of
unemployed and uneducated youths grew up.
In the 1880’s, they formed tightly organised gangs of between 10 and 20 members, each group inhabiting a specific territory often based
around the ‘gates’, the old fortifications that ringed the city. These gates, the only entrances to the city were levied. Thus, there were
gangs from Belleville, Menilmontant and other boroughs of Paris.

There are various stories as to how these gangs came to be known as Apaches, but it might have arisen after a Parisian gazette
journalist reported that: “The fury of a riotous incident between two men and a woman rose to the ferocity of savage Apache Indians in
battle.”

At their height, there might have been as many as 20,000 youths in gangs living off the proceeds of pick-pocketing, muggings, burglary
and prostitution.

‘Apaches’ developed a uniform of ‘Lafont’ trousers, broad at the top and narrow at the bottom, flannel belts, striped shirts, workers’
jackets or overalls, scarf, cap, leather bracelets and leather shoes with different coloured scarves, belts, and caps distinguishing different
gangs.

As well as using the familiar gangland weapons – knives, razor blades and stones – some gangs used a unique type of pistol called the
‘Apache revolver’.

This was a pinfire cartridge revolver with no barrel, a set of foldover brass knuckles for a hand-grip, and a folding knife mounted beneath
the revolver drum for use as a stabbing weapon.

The Apaches evolved a semi-codified system of ‘tricks’ used in mugging and hand-to-hand combat, the most famous of which was the
‘coup du père François’, a tactic by which a victim was stalked by several Apaches before being garrotted from behind.

One Apache was assigned the job of searching through the victim’s pockets for valuables, while another served as a lookout.

Another was the ‘powder-box trick’ where the attacker hid under a porch or in an alley and, when the observer or chouffe gave the signal
to strike, he threw a box of soot into the face of the victim enabling them to empty the victim’s pockets.

They even developed their own form of martial art, a type of kick-boxing called Savate or The Slipper. The Apaches died out in the
Twenties, many of their members having been killed in World War I.

In the same period, London was by no means immune to street gangs. Famous mobs included the Yiddishes, Hoxton Mob, Watney
Streeters, Aldgate Mob, Whitechapel Mob and the organised Italian Mob headed by Charles Sabini.]

Chroniques du Paris apache (1902-1905) - Le blog de ...

______________________________________________________________________________

– “Bon, alors, demande COLUCHE, quand est-ce que vous les foutez dehors, vos Parlementaires qui servent à rien et qui vous coûtent très cher ?

  • Virez-les, mer..e !

– Dehors, les fouteurs de merde qu’avez de la merde sur les yeux et qui voyez pas la souffrance de votre peuple !

S’aplatir devant le pouvoir en place, c’est mourir.

– Alors, on peut dire qu’aller voir l’Assemblée Nationale en France, c’est comme visiter le cimetière du Père Lachaise à Paris.

  • Y’a des corps mais l’esprit est ailleurs !
Top 10 Fascinating Graves in Père Lachaise - Listverse
  • “Il a voulu vivre César, il est mort Pompée !” se serait moqué Georges CLEMENCEAU au sujet de la mort heureuse de Félix [“heureux” en latin] FAURE, l’heureux homme, décédé le 16 février 1899, agrippé à la chevelure d’une admiratrice et terrassé à 58 ans par les délices d’une gâterie.

Georges CLEMENCEAU aurait aussi ajouté cette citation assassine qui se prête fort bien aux propos de COLUCHE sur nos élus politiques français :

« Félix Faure est retourné au néant, il a dû se sentir chez lui ».

Puisque c’est COLUCHE qui a choisi l’image de la tombe de Félix FAURE, “mort dans la “béatitude” mais non canonisé !”

Résultat de recherche d'images pour "félix faure fellation"

– “En plus, c’est des corps au repos, les morts-vivants qui votent vos lois.

Quand ils font une apparition à l’Assemblée Nationale, elle est fugace et rapide, l’apparition des “Sages” !

– S’ils enterrent la République française, faut les comprendre aussi.

  • Y siègent à six pieds sous terre, c’est plus pratique pour eux !

Tu m’étonnes qu’y z’aient même prévu que ce soit le cimetière français des Lois votées qui leur paye leur dernière demeure,

  • aux “demeurés” !

– “Ci-gît l’Assemblée Nationale, le Cimetière des cons représentant les autres cons qui font la leçon à la terre entière !”

  • Tous au Père Lachaise pour réveiller les morts !”
Résultat de recherche d'images pour "félix faure fellation"
  • “Heureusement qu’Alexandre BENALLA, le pompier de service, était déjà parti !

Sinon ça s’rait encore d’sa faute !”

Résultat de recherche d'images pour "christophe castaner comique d'Etat"

-conclut l’ami COLUCHE, euh pardon,

  • l’ennemi public numéro un, COLUCHE,
  • votr’Fureur/Fürher !”

-“Nan t’écris pas “votre Honneur”, Véro !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Nan, nan et nan !

Hugh, j’ai dit !”

Résultat de recherche d'images pour "coluche césar"

De COLUCHE : – “Quand t’es “lampiste” pour la Police Nationale, c’est “plus-se” une profession à risques que quand t’es policier pour de vrai ! Surtout pour un Maghrébin, un Arabe. Enfin, presqu’un Arabe, un Marocain quoi, et qu’aurait pu viser un “maroquin”, la honte pour la France ! Faut être “philosophe” au “Paradis des Frangins” quand est l’Arabe de service, comme Alexandre BENALLA, et que les “Frères la Lumière” ont peur de perdre leurs privilèges.”

Résultat de recherche d'images pour "sketch coluche philosophe arabe"

La Loge de l’Emir Abd el-Kader du GODF a dû oublier d’être fraternelle !

{Ajout du 26 juillet 2018 : Même si Alexandre BENALLA aurait préféré le GLNF et son atelier “les Chevaliers de l’Espérance”, selon l’Obs, la Police Nationale et ses syndicats étant principalement gérés par le “GOD of France” (le GODF), les Frères se seraient honorés en évitant de lyncher un des leurs et de le livrer aux foules déchaînées qui veulent la tête du Monarque. Si je comprends bien, vous êtes “frères” tant que votre “frère” n’a pas de problème ? Quelle famille !

Le Seigneur me demande de préciser “tant que votre “frère” n’est “pas vu, pas pris” ! Car, les problèmes des uns et des autres de vos “frères”, tant qu’ils ne sont pas connus du commun des Françaises et des Français, vous savez les régler à votre manière,

  • de manière mafieuse et “silencieuse”
  • intrusive et collusive.

Mais cette recommandation du Seigneur, l’application de votre principe de Fraternité, vaut aussi pour le “frère” Jérôme CAHUZAC dont le chemin de croix est sans fin… à moins que la volonté des Frères ne soit de le “crucifier” in fine jusqu’à ce que mort s’ensuive pour qu’il soit ensuite canonisé par l’Eglise Catholique ?

Ce que n’exclut pas le Seigneur puisque les grands Saints ont souvent été de grands pécheurs. Or est-il celui qui avait le plus péché parmi vous, les “pas francs”-maçons ? Le Seigneur vous laisse répondre à cette question en votre âme et conscience,

  • en toute “Lumière”.

Et je maintiens ce qui est écrit immédiatement ci-dessous, appréciation voulue par COLUCHE qui “a adopté” et veut “parrainer” son pote, le “philosophe” arabe.}

Alexandre BENALLA est courageux et fidèle, fougueux et impétueux, dévoué à son pays, la France, et à son Président, Emmanuel MACRON.  

 

Résultat de recherche d'images pour "alexandre benalla"

Dans quel merdier suis-je allé me fourrer, moi qui ai été réquisitionné par SMS pour aider les Forces de l’Ordre le 1er Mai ?

– “Y’en a qu’aiment pas qu’un autre qu’eux, pas d’leur race, leur fassent de l’ombre.

Moi, j’vois pas qui, mais j’sens les coups, les coups bas”, dit COLUCHE, “l’Emmerdeur pas Mort”.

“Et d’ordinaire, j’ai un bon flair pour ce genre de coups… bas.

Pass’qu’y a pas qu’Alexandre qui frappe…

  • Y sont tous “frappés” au “Paradis des Frangins” !”

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "paradis des frangins police nationale"
  • Alain BAUER, ex-Grand-Maître du GODF, lucide, presqu’… “extra-lucide” !

– “C’est quoi, être un “lampiste” ?, vous demande COLUCHE.

C’est l’mec qu’est payé à rien faire, sauf quand y a beaucoup à faire et beaucoup d’affaires à sortir,

  • ou plutôt à enterrer.

______________________________________________________

Définition académique :

[P. anal. Employé subalterne sur lequel retombe la responsabilité des fautes imputables à ses supérieurs. [Les] instituteurs, ces malheureux lampistes de l’intellectualité (L’Œuvre,7 févr. 1941).Fam. C’est toujours le lampiste qui trinque.]

Résultat de recherche d'images pour "lampiste humour"

___________________________________________________________

Tu comprends, le “lampiste”, c’est le gars qu’est prêt à mourir pour son chef, du moment qu’son chef lui fait un bel enterrement, avec une fin de carrière lucrative, comme qui dirait… “fictive”.

– J’vous rappelle le surnom de Jacques CHIRAC, qu’est aujourd’hui votre ex-Président de la République préféré, y paraît ?

  • – “Super-Menteur “!

 

Résultat de recherche d'images pour "chirac super menteur"

– Comme quoi, faut jurer de rien, surtout avec les hommes politiques.

– Nan, pass’que vous z’allez pas vouloir m’faire croire, à moi, COLUCHE, que, dans la Police Nationale, des “bavures”, y’en avait jamais eu avant “Alexandre” BENALLA ?

D’ailleurs, sur le lien vidéo qu’Véro met en ligne à ma demande, on peut voir comment qu’y s’éclatent les potes de BENALLA, les CRS, sur les “victimes” d’Alexandre BENALLA, surtout sur le garçon, le “vilain petit canard” qui fait “coin, coin” chaque fois qu’y reçoit un coup… bas.

Le gars, y l’est couché par terre, copieusement tabassé et gazé, pendant qu’sa gazelle, sa copine, elle crie, – pour rien !,

  • piss’que personne fait rien pour empêcher le passage à tabac de ces deux jeunes gens qui manifestaient,

  • mais que tout le monde filme, hein ?

_____________________________________________________________

 

http://www.fdesouche.com/1046803-affaire-benalla-linterpellation-de-la-victime-du-1er-mai-nouvelle-video

Ce n’est que le début !

Le début d’un passage à tabac par des CRS contre un homme à terre…

  • Vu par tout le monde et… personne !

__________________________________________________________

– “Non-assistance à personne en danger“, ça existe, non ?

La donzelle crie, pour rien, sauf qu’ça fait rien qu’les z’énerver, les CRS.

– Toutes des hystériques, ces gonzesses !

Heureusement qu’on peut leur mater les fesses, gratis et gratos, pendant les manifs, sinon y’a longtemps qu’on les z’aurait sorties de notr’vie de mecs bien balourds et sourds à leurs cris de p’tites souris :

– “Laissez-le, bande de brutes !”, qu’elle semble dire la gonzesse.

– “ARRÊTEZ !”, qu’on l’entend dire, toujours pour rien, sur la vidéo.

Et les z’autres, y comprennent toute autre chose :

– “Laissez-le par terre qu’on s’amuse !”

Et y fêtent ça en les arrosant de gaz lacrymogènes, les vraies fausses victimes d’Alexandre BENALLA.

– “Qu’est-ce qu’on s’marre !”

___________________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

Non, il n’y a pas Benalla-le-méchant et les CRS-les-gentils

C’est une chose étrange en 2018 que d’avoir à citer en exemple (voir plus bas) la lettre envoyée aux policiers par un préfet en mai 1968. Etrange, car elle met en évidence qu’en un demi-siècle la démocratie a reculé. Etrange, car le ministre de l’Intérieur était alors un homme de droite, tandis…

______________________________________________________________

Oui, pass’que, dans la vidéo, tu noteras que c’est surtout les meufs qui veulent se mêler de ce qui ne les regarde pas,

– l’ordre public !,

  • qu’est pourtant qu’une affaire de mecs.

– Tu m’étonnes qu’après, on ait envie de leur taper dessus, aux “meufs” !

Mais les CRS, eux, y sont pour l’égalité des sexes, pour sûr !

Ce sont de vrais Républicains, pas des faux Chevaliers du Moyen-Âge.

  • Y tapent sur les mecs comme sur les meufs

  • et sur les meufs comme sur les mecs !

  • C’est ça, l’égalité hommes/femmes.

– C’est beau, la République française, non ?

Résultat de recherche d'images pour "égalité hommes femmes CRS humour"
Et surtout visez bien les yeux et la tête de nos enfants avec vos bombes lacrymogènes !

Même si c’est totalement interdit.

  • Non utilisation de l’article 40 du C.P.P. par la hiérarchie policière pour signaler cet acte délictueux au Procureur de la “Ripoux-blique” maçonnique.
  • Procureur, qui, de toutes façons, classera sans suite toute plainte déposée contre la Police Nationale
  • et poursuivra, sur le chef de dénonciation calomnieuse, les témoins ou victimes de ces agissements répréhensibles qui auraient osé dénoncer ces violences policières.

Donc  personne n’a rien vu, “normal” !

  • Pas légal mais “normal”… car “banal”.

La preuve que les violences policières sont devenues un droit coutumier en France outrepassant le droit écrit LEGAL.

__________________________________________________

  • Question pour un champion :

– Qui c’est qu’a le “plus-se” tapé sur le djeun’con et sa conasse de gonzesse ?

  • “Alexandre”, le Grand et le Joufflu, coiffé et casqué comme un “Blanc” de la PN qu’y l’est pas,

  • ou les CRS tous groupés autour du couple de manifestants comme des mouches à merde sur de la bouse de vache ?

Car ce sont les vaches qui produisent la bouse sur laquelle se posent et butinent les gentilles mouches à merde.

C’est pour ça qu’moi, j’dis :

– “Mort aux vaches !”

Bref, si tu comprends pas,

– ce sont les flics qui, parfois, causent les désordres

  • pour des causes dont ils chérissent les effets,

  • leur sport favori, le “passage à tabac” !

– Faut pas leur demander une clope, aux CRS.

Sinon tu sais déjà qu’y vont t’faire chanter et qu’tu risques fort de déchanter,

  • pendant ton passage à tabac :

– “J’ai du bon tabac, tralala…

Et t’en auras pas !”

_____________________________________________________________

https://static.canalblog.com/storagev1/salvatdaniel.canalblog.com/images/clopeur2.jpg

La défense des CRS :

– “C’est le tabac qui l’a “cassé”, le “djeun”.

Y fumait trop !”

Car, c’est connu :

Résultat de recherche d'images pour "le tabac tue dessin"

____________________________________________________________

Moi, pour répondre à la question que j’te posais, à savoir qui cognait le “plus-se” sur les deux “djeunes” manifestants “pacifiques”, j’pencherais pour les C.R.S..

Pass’qu’y faut s’voiler la face vraiment et s’aveugler volontairement pour pas voir sur la vidéo c’qu’y lui foutent dans la gueule, au jeune con, les C.R.S.,

  • que même c’est interdit et qu’on s’en fout !

Tout le monde s’en fiche d’ailleurs :

– Vous, moi et eux !

  • La preuve, c’est “l’Arabe de service” qu’on poursuit !

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla CRS video"

 

 

Modification du 25 juillet 2018 à 08H15 mise entre parenthèses

{Fake new ou pas ?

 

Ce serait Alexandre BENALLA  qui a protesté

  • parce qu’il trouvait que le bus remontant les Champs-Elysées allait trop vite et qu’il fallait ralentir pour respecter la trop longue attente des supporters des “Bleus”
  • ou parce que le bus allait trop lentement et qu’il fallait accélérer pour raccourcir l’attente du Président du République ?

Cochez l’option au choix parce que, ce matin du 25 juillet 2018, à l’heure où j’apporte cette seule modification sur l’article du 24 juillet, tout et son contraire sont dits et rapportés.

Seule certitude, la tête d’Alexandre BENALLA était demandée par les syndicats de policiers qui ne supportaient plus le “personnage”.

On comprend mieux pourquoi la vidéo des violences policières du 1er Mai 2018 laisse de côté les. .. violences policières des “vrais” policiers.

____________________________________________________________

-“En clair, quand t’es policier en France, dit COLUCHE, t’as le droit de frapper les manifestants récalcitrants ou pas.

Pass’qu’il n’y a pas d’innocents jusqu’à preuve du contraire.”

  • “Donc c’est bien ce que je disais, affirme “l’Emmerdeur pas Mort”, les violences policières commises par de “vrais” policiers titulaires, assermentés et formés à la protection des biens et des personnes, c’est “normal”.
  • C’est devenu un droit coutumier en France !
  • Et un pouvoir régalien, les “bavures”, que les policiers officiels revendiquent,
  • à condition “d’en être”, de la bonne Loge, et d’appartenir à la bonne race.

La Fraternité a ses limites, hein ?”}

Fin de la partie modifiée le 25 juillet 2018.

_____________________________________________________

Faut dire que ce s’rait plus difficile d’identifier lesquels desquels des CRS l’on parle,

  • vu que, dans la vidéo, les numéros-matricules n’apparaissent pas !

  • Ils n’en arborent pas, les CRS, casques à pointe,

  • car ils abhorrent le port du matricule ostensible.

– Ils sont pour la laïcité pure et dure !

  • Pourtant c’était une obligation, y’a longtemps…

  • le port ostensible du matricule.

Un coup de pub à Manuel VALLS pour faire croire qu’il était avec et pour les “djeunes” de banlieue.

  • Un “coup de pute” pour les policiers qui veulent pas être identifiés,

  • sinon y pourraient pas s’amuser comme y veulent avec les “Muzzs”.

 

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

Car les policiers, y sont comme les “djeunes” :

– Y z’aiment s’amuser, eux aussi

  • et y z’ont les mêmes jeux à la con que les “djeunes” des cités.

J’regarde “ça” de là-haut et j’me marre !

  • Les violences policières,

  • une culture française de la dissimulation et du mensonge qui date pas d’hier !

Et y l’aura fallu qu’un Arabe, qu’a voulu “se franciser” en portant un prénom réservé aux policiers “blancs”, tape moins fort que les z’autr’s pourritures, sur un manifestant et sa copine, pour qu’on découvre que les violences policières sont couvertes par l’Etat français.

  • C’teuh blague !

L’Etat français se tut pendant qu’on tuait et continue de se taire pendant qu’on tue du manifestant.

Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"
Résultat de recherche d'images pour "port du matricule MANUEL VALLS"

_______________________________________________________________________

Fake News :

“Le Monde”, l’immonde, au service de Georges SOROS et de ses gros bras, pas content de la coopération politique et maçonnique du devenu “Président de la République” française, Emmanuel MACRON, “le parvenu”, nous sort à point nommé, en pleine période de vacances, le feuilleton estival du nouveau scandale national, “Poubelle-l’Envie” et la jalousie :

– un Arabe qui serait traité comme un Emir à l’Elysée,

  • pass’qu’y protège la vie de son Chèque/Cheik

  • comme y protégerait la prunelle de ses yeux

  • et son compte en banque, par la même occasion.

Quand c’est vos élus qui se votent des indemnités de logement à plus de mille euros par mois et s’attribuent pour certains des logements de fonction, en “loussdé”,

on les entend moins hurler, hein ?,

  • la meute de chiens et ses “souchiens”,

  • avec leurs retraites à faire pâlir d’envie un vampiresuce-moi le gland”.

– T‘as déjà compris, j’espère, que, comme les vampires, y s’nourrissent de ton fric.

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais te fais pas de mauvais sang pour leurs victimes.

Ni pour toi, qu’est une victime, ça te rendrait imbuvable.

– Victime de ta propre connerie, Ducon !

S‘y fallait compter combien d’élus aux décisions arbitraires ont su profiter d’avantages homériques à l’ombre des protections parlementaires et des collusions maçonniques

et combien d’argent ont coûté les goûts de luxe de nos châtelains aux Français de plus en plus réduits à une vie précaire, eux,

  • à bien comparer, j’suis pas sûr que ce soit l’Elysée qui coûte le plus cher aux contribuables français.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "port ostensible du matricule CRS"

Mais voilà, bavure !

Bavure présidentielle.

– Nan, pas l’affaire Alexandre BENALLA !

  • Pire !!!!!!!!!!!!!!!

Le Président de la République envisage de réduire le nombre des parasites en France, c’est à dire le nombre de nos chers, très chers parlementaires !

– La belle affaire… que cette affaire d’Arabe qui tabasse un jeune couple sympathique et qui tombe à pic,

  • sous les ors d’une République qui s’endort sur ses lauriers d’une Coupe du Monde usurpée !

Une affaire en or qui tombe à point nommé, en plein été.

Car y fallait pas, y faut pas qu’Emmanuel MACRON puisse profiter de l’effet “victoire mondiale”.

– “Alors, tu m’diras, c’est quoi, la “Fake New” de l’infect journal “Le Monde” qui prend ses lecteurs pour des abrutis ?”

  • Tu sais lire ou j’dois t’faire aussi ta revue de presse ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"

FAKE NEW de l’infect “im-Monde” :

Pour une fois, “Libération” qui porte pas toujours bien son nom, s’honore en livrant des éléments d’information concrets et brevetés, à l’épreuve de la vérité, sous les balles et différents projectiles des manifestants qui sont venus travailler le 1er Mai exceptionnellement, à vouloir casser, non pas des cailloux, mais du CRS :

  • Véro, donne-leur le lien à tous ces cons qu’y croient tout c’qu’on leur raconte !

______________________________________________________

Libération et France 3 :

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/affaire-benalla-une-nouvelle-video-decryptee_2863679.html

 [  

VIDEO. De nouvelles images montrent ce qu’il s’est passé avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla le 1er mai

 

France 3 s’est procuré une nouvelle vidéo qui montre les minutes qui ont précédé les interventions violentes d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, lors de la manifestation du 1er mai place de la Contrescarpe. Quelle a été l’attitude de ces manifestants ? Décryptage.

La scène vue d’un autre angle et quelques minutes avant l’entrée en scène d’Alexandre Benalla. Nous sommes le 1er mai 2018, place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. Dans un document que France 3 s’est procuré, on voit les CRS charger des manifestants puis se replier. Ils subissent alors plusieurs jets de bouteilles.

Un document crucial pour la défense

À droite, on aperçoit Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ils se trouvent à quelques mètres derrière les CRS. Ils observent. C’est alors que les victimes présumées de leurs violences entrent en action. Elles prennent sur une table des objets en verre, les jettent sur les forces de l’ordre puis invectivent les policiers. “Ils avaient une attitude extrêmement pacifique, expliquait dimanche un photographe témoin de la scène, sur franceinfo.

Après ces gestes, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont repéré les deux jeunes gens, les pointant du doigt et se glissant parmi les CRS, avant d’intervenir. Juste derrière, se tient Philippe Mizerski, le policier référent qui les accompagne.  

Cette vidéo est très importante pour la défense d’Alexandre Benalla, car elle compte s’appuyer sur l’article 73 du code de procédure pénale : Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant […], toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.”]

_____________________________________________________________

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news humour"
  • Si tu commençais par “le Monde”, Emmanuel ? 

Le gentil couple, ainsi décrit par “le Monde”, jeunes gens innocents comme l’agneau qui vient de naître, avait manifesté à leur manière le 1er mai contre… les C.R.S..

Lesquels venaient d’arriver et d’investir la place pour éviter d’la “casse” en plein quartier latin.

– C’est vrai, quoi, les cafetiers et les commerçants, y z’en avaient un peu marre des festivités du 1er mai et autres dates festives, fatales pour leurs chiffres d’affaires.

Donc, voilà les CRS qui débarquent et tu pourras voir, si tu veux bien regarder autre chose que “l’Arabe de service”, deux zigotos qui jettent des projectiles sur les CRS “innocents” de toute action à leur égard et à l’égard d’autres manifestants, piss’qu’y viennent juste d’arriver.

  • Pas pass’qu’y sont gentils, hein, les CRS ?

C’est juste pass’qu’y viennent d’arriver qu’y sont gentils, piss’qu’après, y s’rattrapent,

  • y s’rattrapent justement grâce à “l’Arabe de service” qui va les attraper,

  • les deux manifestants lanceurs d’insultes et de projectiles avec bras d’honneur en plus-se

  • contre les “pacifiques” CRS.

  • C’est donc le “brave” Alexandre BENALLA qu’a su et pu exfiltrer les deux lanceurs, sans s’tromper, lui, sur qui étaient les lanceurs de projectiles !

  • PARCE QUE Philippe “MES ZIGUES” les lui avait désignés du doigt, un doigt vengeur.

– Tu comprends mieux maintenant, Ducon, pourquoi qu’y z’avaient pas déposé plainte, les deux “djeunes pacifiques”,

  • qu’y l’avait dit “l’im-Monde”

  • en parlant d’eux, des “jeunes sans histoire” ?

 

Résultat de recherche d'images pour "fake news le monde"
“Savez-vous lire ?” leur demande COLUCHE.

Franchement, sur ce coup-là, “chapeau” !

  • Alexandre, y les a pas ratés, lui, les deux “djeunes” excités du 1er Mai.

Repérés, exfiltrés, l’affaire est dans le “SAC” pour une Police Nationale “aux anges” et qui se venge.

Oui, elle se venge, la Police Nationale, contre…

Contre Alexandre BENALLA,

– çui qui va devenir leur “tête de turc”,

  • le brave gars qui leur livre l’objet et le sujet du délit,

  • quasiment pieds et mains liés,

  • avec l’aide et sous l’instigation d’un organisateur, surveillant, référent qu’on sait pas qui c’est

  • et qu’a donné ses instructions verbales à “l’Arabe de service”, tout ce temps-là,

  • instructeur dont y faut pas parler et dont personne ne parle.

 

Résultat de recherche d'images pour "le 3ème homme"

 

  • Pourquoi ?

Tu veux savoir qui c’est ?

Pass’que, moi, j’voulais savoir.

J’suis curieux de nature.

J’suis curieux pass’que j’suis spécial et j’suis curieux pass’que j’aime bien savoir, moi, et pas passer pour un con, fût-ce le “Roi des cons”.

Ce 3ème homme, ils l’appellent Philippe MIZERSKI.

Mais, chut, lui, y faut pas en parler.

  • Pourquoi qu’y faut pas parler de lui,

  • alors qu’c’est lui qui désigne à l’attention très zélée d’Alexandre le Bienheureux,

  • les deux malheureux qui vont s’faire passer à tabac par des CRS

  • CRS sans numéro de matricule arboré et dont plus personne ne parle, non plus.

Pourquoi , hein ?

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

A la gauche d’Alexandre BENALLA, le “Commissaire” [Non ! “Major”] Philippe MIZERSKI.

[Mise à jour du 7 août 2018 – ERRARE HUMANUM EST :

  • Un commissaire sur la voie publique ?

-Suis-je bête ?

Dans les films, oui, mais jamais dans la vie réelle !

Philippe MIZERSKI est “major”, c’est à dire “brigadier-major” dans la Police Nationale, grade créé par nos pontifes pour éviter que tous les policiers de la base ne deviennent officiers de police à la fin de leur difficile carrière, genre : – “La patrie reconnaissante…”

____________________________________________________

Intervention de COLUCHE : – “Qui se sent morveux, qu’il se mouche !

  • “Et “major en rut”, c’est le grade le plus élevé dans l’enculage des “mouches” de la Police Nationale !”, dit COLUCHE qui est, “hélas”, avec moi aujourd’hui.

COLUCHE, tais-toi…, s’te plait !

  • Réponse de COLUCHE : – “J’vous explique, les cons, ce qu’est le grade le plus élevé des derniers des cons dans la Police Nationale, c’est le grade “en rut”.

-Tu t’rends pas compte de c’que c’est que d’être un “Major en rut”, un “Major RULP” !

Et l’enculage des mouches fait référence au sport favori de la p’tite hiérarchie, qui est d’faire son “rapport”,

-tout rapporter au chef de tous les chefs,

  • toutes les cochonneries et conneries qu’les z’autr’s mouches qui sont que “majors”, elles, mais majeures et vaccinées, elles z’ont racontées.
  • Plus t’es mouchard, plus t’es major… en rut !

Mais faudra qu’un jour j’vous z’explique les grades dans la Police Nationale pour comprendre pourquoi la Police tue plus-se de policiers qu’les criminels et les délinquants.

  • A cause de sa “hiérarchie de m.rd..”, faite pour les mouches à m..rd.. !

Quand y’aura  plus d’mouchards dans la Police Nationale, y’aura plus d’suicides.

  • Mais à l’époque de “Big Brother”, c’est pas près d’arriver, hein ?”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "grades dans la police humour"

 

 

________________________________________________________

Car Alexdre BENALLA n’agissait pas seul et d’initiative dite “personnelle”.

Ouais, pourquoi que vous vous focalisez toutes et tous sur “l’Arabe de service

” qui a été le seul à faire bien son boulot, avec un léger excès de zèle,

  • MAIS, LUI, L’ARABE DE SERVICE, Y L’A TUE PERSONNE !

  • Et on peut pas en dire autant, dans certaines “BAVURES”, des agents de la Police Nationale.

– Suivez mon regard sur les dernières affaires Adama TRAORE et Aboubakar FOFANA.

____________________________________________________________

Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), ce samedi.
Une marche en hommage à Adama Traoré
La colère des famille, 2 ans d’instruction
et les gendarmes n’ont toujours pas été auditionnés
LP / Olivier Lejeune

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/mort-d-adama-traore-s-il-faut-crier-plus-fort-nous-le-ferons-22-07-2018-7829760.php

Mort d’Adama Traoré : «S’il faut crier plus fort, nous le ferons»

>Île-de-France & Oise>Val-d’Oise|Maïram Guissé| 22 juillet 2018, 18h43 | MAJ : 22 juillet 2018, 21h00

 

 

Deux ans après la mort d’Adama Traoré, ce jeune homme décédé après son interpellation par des gendarmes, ses proches dénoncent «un déni de justice». Et comptent mobiliser davantage.

 

__________________________________________________________

  • Aussi c’est bizarre hein ?

… que, pour une fois, les gens bien-pensants, y soient tous sur le “pied de guerre”,

– à demander la tête de “l’Arabe de service”,

  • çui qu’personne veut plus défendre.

Pire, j’voudrais qu’on m’explique pourquoi c’est lui qui trinque, lui qui boit pas,

  • – s’il est muzz -,

– alors que c’est pas d’initiative qu’Alexandre BENALLA a choisi d’interpeller ces deux manifestants qui lançaient des projectiles sur un cordon de CRS.

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

Alexandre BENALLA amène les deux fauteurs de troubles au pied du Major MIZERSKI. 

Dans une vidéo, on voit le troisième homme retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre repart chercher le compagnon de la jeune fille, lui aussi auteur de violences contre les forces de l’ordre. 

  • Oui, les deux victimes lui ont été désignées par un autre, ce troisième homme !

– Je le répète, bande de cons dégénérés !

Les deux fauteurs de troubles lui ont été montrés du doigt par Philippe MIZERSKI, le troisième homme, le super-viseur et peut-être super-menteur, en tous cas, par “omission”,

-ainsi que par son collègue,  le réserviste Vincent CRASE, comme il est encore possible de le voir sur les vidéos,

  • à condition d’avoir “envie” de le voir  et de les voir,
  • ces trois hommes, ce trio,
  • pour savoir la VERITE.

 

Résultat de recherche d'images pour "philippe mizerski"

C’est Philippe MIZERSKI qui va retenir la jeune fille pendant qu’Alexandre BENALLA va repartir “en chasse”.

– “Car il n’y a pire aveugle que celui qui veut pas voir”, dit mon pote Jésus.

Seulement, comme c’est le seul à “en avoir”, des couilles, “l’Arabe de service”,

  • et même que c’est le moins fripouille de tous ces lâches qui magouillent et le lynchent aujourd’hui pour se faire Emmanuel MACRON

  • y fonce comme un taureau dans l’arène prêt à combattre jusqu’à la mort, s’il le faut.

Car il l’avait compris, Alexandre BENALLA, hier.

Et il l’a bien compris, aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "affaire benalla video"

C’est bien le seul qui continue à protéger son “patron”,

  • çui qu’il a toujours su si bien protéger jusquà aujourd’hui,

  • le Président de la République,

  • Emmanuel MACRON.

Devant les médias, il dit que c’est d'”initiative personnelle” qu’il est intervenu et qu’il a interpellé les deux jeunes cons.

  • Mais REGARDE les vidéos, bordel !

________________________________________________________________

 

http://www.liberation.fr/checknews/2018/07/23/affaire-benalla-que-s-est-il-passe-avant-l-interpellation-des-deux-jeunes_1668225

 

Affaire Benalla : que s’est-il passé avant l’interpellation des deux jeunes ?

Par Pauline Moullot

[Affaire Benalla : sait-on ce que les deux jeunes agressés avaient fait pour attirer la colère de Benalla ?
L’absence de video et d’information sur ce qu’il s’est passé avant donne l impression qu’il y a encore là quelque chose à cacher

Question posée par le 23/07/2018

Bonjour,

Une nouvelle vidéo révélée par Libération dimanche soir nous éclaire un peu plus sur les faits qui ont précédé l’interpellation violente de deux personnes par Alexandre Benalla et Vincent Crase le 1er mai.

Place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla et Vincent Crase sont derrière les CRS. Quelques manifestants jettent des projectiles sur les forces de l’ordre, et l’on voit alors les deux compères montrer du doigt aux CRS le petit groupe de manifestants, avant de procéder à leur interpellation. Dans ce groupe, les deux personnes qui seront plus tard interpellées violemment. Voici la description de notre enquêteur Ismaël Halissat:

Presque au contact de la ligne de CRS, on reconnaît sans difficulté les deux manifestants qui seront quelques instants plus tard interpellés par Alexandre Benalla et Vincent Crase. Ce couple, qui parle en grec et en français dans les vidéos et qui n’est pas réapparu depuis, jette alors violemment trois objets sur la ligne de CRS, qui est à quelques mètres d’eux. Juste avant que la jeune femme leur fasse un bras d’honneur. À ce moment-là, Vincent Crase se dirige vers eux avec Alexandre Benalla. Les deux hommes semblent alors libres et autonomes de leurs actions.]

________________________________________________________

Tu veux qu’j’te dise ?

  • Le seul vrai et véritable ami d’Emmanuel MACRON, c’est bien Alexandre BENALLA.

Et ça, il le savait, le “patron”.

  • Or l’amitié, la fidélité et la loyauté, ça n’a pas de prix.

 

 

Alexandre Benalla (à droite), accompagne le président français Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture, le 24 février 2018

Tu vois, moi j’trouve qu’il était pas assez payé, Alexandre BENALLA.

– Mets-toi à sa place !

Son p’tit protégé, à Alexandre le Bienheureux, y dort que 4 heures par nuit !

  • Mais tu t’rends compte ?

Il était au service de Sa Majesté 20 heures sur 24.

Fais le calcul et tu verras que 10 000 euros, c’est pas cher payé pour quelqu’un qui travaille vingt heures sur vingt quatre et qui n’a pas de week-ends ni de vacances.

– Jamais !

  • En salaire horaire, ça nous fait du combien ?

Et puis, les jaloux, faites-les taire, merde !

– Comment les faire taire ?

Tout le monde sait que les flics sont mal payés.

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

Alors, plutôt que de vouloir rabaisser Alexandre BENALLA et abaisser son salaire,

  • augmentez le salaire des policiers !

  • Et attribuez-leur, à eux aussi, un logement de fonction, surtout en région parisienne

  • ou une indemnité de logement de 1500, mille cinq cents, euros

  • comme l’indemnité que se sont attribués indûment vos députés parlementaires, en se la votant,

  • après avoir diminué l’APL des étudiants.

Dix mille euros par mois

  • pour risquer sa vie sur la voie publique

  • et pour sauver vos vies de cons,

  • c’est pas cher payé !

Alors, arrêtez d’faire vos jalouses, les “barbouzes” amateurs, et demandez l’égalité de traitement avec le garde du corps d’Emmanuel MACRON.

– Qu’y sont cons, tous !

Si vous le “descendez”, Alexandre BENALLA, bah, vous resterez payés avec des clous et ça vous apprendra, bande de cons, à monter des coups l’été, pour vous débarrasser d’un Arabe qui vous fait de l’ombre.

Si Emmanuel, y l’accepte de payer les policiers et de les loger comme y loge ses “bodyguards”,

– moi j’dis qu’y aura plus de suicides dans la Police Nationale.

  • Plan zéro suicide dans la Police Nationale ?

– Tous logés à la même enseigne qu’Alexandre BENALLA !

  • Ou tous en taule, les gars.

Pass’que je vois pas pourquoi vous convoqueriez les Français à regarder des députés parlementaires se vautrer dans le ridicule cet été,

  • pour une affaire où personne n’a été tuée,

– alors que vous n’avez jamais rien fait chaque fois qu’un “flic” a bavé” sur un “djeune” de banlieue !

Pourtant les “bavures” sont mortelles, elles, même si elles ne donnent lieu à aucune commission d’enquête parlementaire

  • ni, parfois même,sinon souvent, à aucune instruction judiciaire digne de ce nom.

 

Résultat de recherche d'images pour "police souffrance au travail"

 

Moi, j’serais à la place de MACRON, je sortirais le karcher !

– Ah vous voulez savoir la VERITE sur les violences policières ?

  • Eh bien, vous allez savoir !

A chaque “bavure” policière, mortelle ou pas, j’imposerais une enquête parlementaire et judiciaire.

Je serais “impitoyable” en souvenir d’Alexandre BENALLA.

  • Et je (re-)deviendrais l’ami du peuple de France !

Y’en a marre des manipulations politiques “à la con”.

L’affaire Alexandre BENALLA, c’est aussi l’affaire de “Jules”, le policier stagiaire noir.

_________________________________________________________

http://www.liberation.fr/france/2018/07/12/violences-policieres-au-tgi-de-paris-le-fonctionnaire-mis-en-cause-place-en-garde-a-vue-et-suspendu_1666189

Résultat de recherche d'images pour "jules policier stagiaire noir"

La prochaine fois, Jules, y l’ouvrira la porte du Palais de Justice à “l’oiseau” qui s’envolera !

Et y sera “remercié” pour de faux par son administration, au sens figuré du terme,

  • et pour de vrai, par le migrant et vrai délinquant qu’aura pris son envol et qu’y pourra reprendre ses “vols”. 

Jules, policier stagiaire “noir”, a été laissé seul, volontairement, avec un prisonnier récalcitrant, ce qui l’a poussé à la faute professionnelle.

  • La faute à qui ? 

 

_______________________________________________________________________

Mais là, c’est Véro qui doit écrire un article sur le racisme dans la Police Nationale à la demande d’un certain Jésus.

  • En souhaitant qu’elle en ait encore le temps !

Tant les chiens sont lâchés contre elle ces temps-ci.

  • Tu vois, Emmanuel MACRON, c’est pas ma tasse de thé.

Mais franchement, les “pas francs-maçons”, aimer ses amis et les récompenser, c’est mieux que de les lâcher et de les lyncher.

  • Y faudrait juste qu’y soit aussi juste, Emmanuel,

  • avec le peuple de France qu’avec Alexandre BENALLA

  • et qu’y donne autant aux policiers honnêtes

  • que c’qu’il a donné à Alexandre BENALLA.

Et surtout, y faudrait qu’y prenne le karcher et qu’y nettoie, l’Emmanuel avec nous”, la Police Nationale à grandes eaux

  • sinon c’est lui qui va pas faire longtemps de vieux os à la tête de l’Etat français.

 

Résultat de recherche d'images pour "malaise dans la police"

 

 

 

-Pass’qu’y a des taches qui font tache !

Tu sais, ces taches qu’y partent pas au lavage,

– à tel point que tu finis par te demander si tu vas pas jeter le bébé avec l’eau du bain !

  • Meuh non, pas le bébé,

  • mais certains flics, sans aucun doute.

Voilà.

Moi, mon message, il est très simple.

-Je veux, j’exige et j’ordonne qu’il y ait autant de remue-ménage et de remue-méninges à chaque fois qu’un policier se rend coupable de violences policières que pour l’affaire Alexandre BENALLA.

Parce que, là, c’est bizarre,

– mais le “FN”,

  • devenu le “RN” qui me rend “vénère”,

– bah, je l’ai pas entendu, le parti d’opposition, réclamer des commissions d’enquête pour des jeunes de banlieues tués par des policiers,

  • des VRAIS policiers, eux

  • qui tuent sans usurpation de fonctions.

 

 

Au fond, le seul qui défend Emmanuel MACRON, c’est son ami, Alexandre BENALLA,

– au point d’endosser toute la responsabilité de cette interpellation “musclée” de deux manifestants qui avaient insulté et agressé des CRS,

  • CRS présents “pacifiquement”, pour une fois !

Nan, j’me marre !

  • Démarre vite, y sont derrière…
  • Accélère !
  • Trop tard, j’suis mort !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

 

Emmanuel MACRON sait maintenant sur qui il peut compter

et surtout sur qui il ne peut pas compter, les amnésiques et les bordéliques !

  • Comptez sur lui pour qu’il s’en souvienne !

Moi, j’attends juste de voir avec impatience comment le Président de la République va réformer ce Ministère de l’Intérieur

– où personne ne sait rien

  • mais où tout le monde crache au bassinet de la haine raciste.

C’est facile de taper sur “l’Arabe de service” pour avoir le peuple de France avec soi !

  • Mais si, justement, le peuple de France n’était pas aussi con que ces parlementaires le croient ?

-T‘imagine si les Français étaient pas racistes ?

Y veulent juste la Justice et la VERITE, rien d’autre.

  • Pas qu’on leur apporte une “tête de nègre” ou une “tête de turc” au dessert de l’été 2018

– pour faire croire que,

  • ça y est !,

  • la Police Nationale va enfin faire son travail et les protéger.

– Même s’y sont cons, les Français,

  • y sont pas cons à c’point-là quand même !

– Non ?

  • Quand même, merde !”

 

 

Résultat de recherche d'images pour "coluche mort"

 

___________________________________________________

 

De et pour Rémi FRAISSE au président de la France, Emmanuel MACRON : – “Dire “non” à l’aéroport de Notre Dame des Landes, c’est donner sens à la mort de Rémi FRAISSE, à sa mort à lui, et redonner du sens à l’Histoire de France. C’est devenir le Président des Français avant que d’être le Président d’une République hors sol, hors terre de France, une France dans les airs qui n’existe pas.”

 

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Si le Président de la France protège cette jeunesse qui veut préserver l’avenir de leur terre, l’avenir de la Planète-Terre et refuse la bétonisation des terres de leurs pays et la mort de l’agriculture vivrière :

  • alors que vont survenir les grandes famines de ce nouveau siècle

  • et advenir les catastrophes écologiques qui cloueront au sol les avions dans les aéroports et briseront les amarres des bateaux dans les ports maritimes,

  • quand il ne sera plus possible aux hommes

[neutre masculin]

– de voyager dans le monde,

  • alors l’Homme redécouvrira qu’il est attaché à la terre de sa naissance.

Défendre à l’internationale l’accord de Paris, les accords de la COP21, c’est devenir le Président d’une jeunesse mondiale éprise d’un idéal écologique et lui préparer un avenir sûr.

Car là où l’homme est né, il a le droit de rester et d’y vivre, de vivre de la terre qui l’a vu naître.

Nul n’a le droit de chasser de son propre pays l’homme qui est né dans ce pays, son pays de naissance.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Ce serait rendre un émouvant et dernier hommage à Rémi FRAISSE qui ne serait pas mort pour rien que de dire “non” à la bétonisation des terres agricoles en France :

  • Rémi FRAISSE, fils de cette France nourricière,

– France qui nourrit ses enfants avec les fruits de sa terre,

  • pourrait partir en paix.

Ce serait tourner la page sur le chapitre d’une histoire de béton, en béton sauvage, des tonnes de béton sous lequel serait coulé et enterré Rémi FRAISSE une deuxième fois,

  • si était construit cet aéroport prétendument international qui détruira son environnement et finira comme ces aéroports fantômes en Espagne,
  • désert car déserté,

Résultat de recherche d'images pour "aéroport fantome espagne"

Aéroport fantôme de Ciudad Realentre autres…

– image cruelle mais réelle du vide, de la vanité,

  • vanité, orgueil de ces potentats espagnols qui se prenaient pour le “Centre del Mom” (le “Centre du Monde”).

Ce serait reconnaître le prix, le prix du sang, pour la défense des terres de France.

Et rejeter le prix de la prévarication et de la corruption qui gangrènent ces immenses marchés du BTP où le seul argent qui coule à flots est l’argent sale,

– réinvesti et blanchi dans des espaces commerciaux rutilants et affriolants dont les galeries marchandes, sans originalité aucune, se ressemblent et se confondent toutes  dans une même similitude mercantile avec leurs clients aux habitudes débiles,

  • centres commerciaux construits  dans le monde entier, en Espagne comme en France, au Portugal comme en Italie.
  • A la gloire de la P2 maçonnique et de son universalisme mondialiste, celui du fric !

Ce serait tourner la page sur le chapitre de cette histoire en France, l’Histoire de France du béton et en béton, ce béton qui fige tout et détruit la faune et la flore de la France, chaque jour un peu plus, au nom d’intérêts privés mercantiles.

Résultat de recherche d'images pour "blanchiment d'argent P2"

http://www.savilius-collections.com/2016/07/histoire-de-rire-par-savilius-n-3.html

Oui, ce serait aussi rendre un vibrant et dernier hommage au jeune Rémi FRAISSE,

– à cette jeunesse de France qui se bat pour vivre,

– pour avoir un avenir alimentaire en France

– et non pas devenir un travailleur précaire,

  • un pauvre hère condamné à vivre dans la pauvreté et à demander la charité pour pouvoir se nourrir et ne pas mourir de faim.

A l’image de la France, une France autrefois rurale et agraire, aujourd’hui usurière et vénale qui, en plus du pétrole, devra importer ses bols de riz et ses quintaux de blé, elle qui était le grenier à blé de l’Europe et cultivait son propre riz dans la fière et solaire Camargue aux espaces sauvages et si vastes.

Les communautés de vie s’organisaient auprès des points de vie, l’eau et sa proximité, la terre et sa fertilité, autrefois.

Aujourd’hui les mégalopoles aspirent tout, comme un trou noir, dévorant l’espace rural et agricole, dénaturant et destructurant les espaces vitaux français, là où la vie pourrait naître et renaître.

Sauf si la terre fertile est bétonnée car abandonnée aux appétits des négriers industriels et l’eau empoisonnée et emprisonnée, car conditionnée pour les plus riches quand elle est pure ou purifiée !

Non, définitivement NON !

Hommage à Rémi Fraisse place de la République à Paris, en novembre 2014.

La justice enterre l’affaire Rémi Fraisse avec un non-lieu

Par Ismaël Halissat (mis à jour à )

La France ne peut pas construire sur la mort de Rémi FRAISSE.

On ne construit pas des lieux de vie sur un lieu de mort, un lieu de vie à trépas.

Seule la Nature sauve l’homme et reprend ses droits sur la terre des morts,

  • ultime loi que vont subir les fous qui croient pouvoir dompter le climat et continuent de piller la terre et ses ressources naturelles.

Seule la pluie du ciel lave la terre et efface les larmes de sang des hommes en pleurs qui ont tout perdu.

Parfois la pluie du Ciel, dans Sa colère, va jusqu’à effacer l’Homme, les hommes, de la face de la Terre et de sa surface bétonnée.

Ce qui n’est pas exclu.

Qu’un arbre s’élève là où est mort Rémi FRAISSE, pour que la vie reprenne !

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Explication donnée par Rémi FRAISSE, pour sa demande de planter “OFFICIELLEMENT” un “arbre citoyen du monde et de la terre-patrie“, lui qui n’était pas un “patriote” au sens politique du terme et ne veut se réclamer d’aucun parti, encore moins se faire récupérer par un parti de droite ou pire, d’extrême-droite.

C’est ce qu’aurait voulu Rémi FRAISSE, n’être pas mort pour rien.

N’être pas mort en vain, vanité des vanités, vanité que cet argent qui veut tout prendre aux gens et aux paysans de la terre de France pour de l’argent vain !

  • Qui peut se nourrir avec de l’argent, des billets de banque, des bitcoins ou une carte bleue quand la terre ne produira plus rien ?, nous demande-t-il.
Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Je vais ajouter ce que je reçois de Rémi FRAISSE, ce que je perçois de lui :

– “Il n’en veut pas à celui qui l’a tué “accidentellement”.

Il était là pour occuper la terre, comme tout homme sur cette terre, trouver sa place sur la Terre-Mère, et s’occuper de la défendre, notre planète, unique et organique.

– “Car un organe, c’est vivant, c’est ce qui rend vivant un corps terrestre“, me dit-il.

Il était là, juste là, pacifiquement.

La violence ne résout rien.

Il dit, pour défendre la terre, notre Terre à tous :

– “Juste être là, être le témoin du siècle.

Il demande pardon à ses parents pour le chagrin qu’il leur a causé.

Mais il devait être là, se trouver là pour défendre une terre que plus personne ne défend.

  • Car qui va défendre la Terre muette qui ne peut s’exprimer ?

Non, Rémi FRAISSE n’était pas un “violent”.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Il l’assure.

Il aimait regarder la Nature et se perdre dans sa beauté et sa pureté.

Il pardonne, oui, à celui qui l’a tué accidentellement.

Mais il ne pardonnerait pas d’être mort pour rien.

Il remercie le Président Emmanuel MACRON pour avoir ce courage qu’aucun Président français avant lui n’a jamais eu.

D’avoir le courage de prendre une décision nécessaire !,

_ décision non prise par ses prédécesseurs pendant plus de 40 ans…

Et enfin, il remercie le Président Emmanuel MACRON d’avoir le courage de prendre la bonne décision.

____________________________________________________________________________

Rémi FRAISSE aimerait, dans ce cas, si Emmanuel MACRON ne cède pas aux lobbyistes du béton qu’une plaque commémorative rappelle son sacrifice,

  • Car ce fut un sacrifice.
Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Le sacrifice de sa vie qui ne devrait pas être un sacrifice humain

  • “pour une cause perdue à l’avance”, “disaient-ils”,
  • ceux qui l’ont tué en demandant aux forces de l’ordre de charger les jeunes qui occupaient la terre de France, pour la défendre, sur le barrage de Sivens le 26 octobre 2014.

N   O   N         A         L   A          V   I   O   L   E   N   C   E          !

Rémi FRAISSE reçoit la souffrance et les doutes du gendarme qui l’a tué accidentellement et sur ordre, à cause d’un ordre d’intervention non assumé par l’autorité en place.

Il le répète :

– Il ne lui en veut pas.

Il regrette lui aussi d’être parti plus tôt, trop tôt, lui qui était à l’aube de sa vie.

Mais il sait que ce n’était pas intentionnel.

Et il sait que le coupable est celui qui a donné l’ordre d’intervenir contre les jeunes, sans en mesurer les conséquences meurtrières pour des raisons purement financières.

– “Que la même erreur ne se répète pas deux fois !“, prévient Rémi FRAISSE.

Sinon ce sera l’explosion sociale.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Et la Terre donnera raison aux défenseurs de la vie sur terre.

Rémi FRAISSE a sacrifié sa vie pour sauver cette terre.

Il voudrait, non pas une plaque commémorative “macabre”, mais,

  • s’il est écouté et entendu,
  • une plaque “triomphante” qui salue le triomphe de la VIE et de la JEUNESSE.

Par exemple,

– “Ici a triomphé la jeunesse de France ! Là où est tombé Rémi FRAISSE, le 26 octobre 2014, sur cette terre qui est sauvée par la décision du Président de la République française, Emmanuel MACRON, en date du... “

– “Ou “un truc” comme ça”, me dit Rémi FRAISSE.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

[ – “Heureux les doux car ils recevront la Terre en héritage”, disait le Seigneur.

Rémi FRAISSE ne L’a pas connu… de son vivant sur cette terre.]

Rémi FRAISSE était “un doux”, un jeune homme de PAIX et veut rester dans la mémoire de notre pays, la France, comme un homme de PAIX.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"

Il saura donner un signe à Emmanuel,

  • – “Emmanuel MACRON qui est resté un jeune homme, lui aussi”, dit Rémi FRAISSE,

– en remerciement pour ce qu’il a essayé de faire,

– et surtout pour ce qu’il réussira à faire, s’il réussit à le faire,

  • à agir, lui, contrairement à tous les autres qui n’ont rien fait.

Rémi FRAISSE est confiant.

[ – Est-il conscient, Rémi, de toutes les difficultés auxquelles devra faire face Emmanuel MACRON, s’il veut plaire au peuple et donc prendre le risque de déplaire aux édiles imbéciles et aux notables incompétents ? ]

Résultat de recherche d'images pour "élus NDDL"

Rémi FRAISSE me répond qu’ :

– “Emmanuel MACRON ne cherche pas à faire plaisir.

Il n’appartient à personne.

Il n’appartient qu’à lui-même.

Il a déjà pris sa décision, du reste.

Et il a raison.

Et si Emmanuel MACRON prend cette décision, c’est pour rester dans l’histoire,

  • dans l’Histoire de France et la mémoire des hommes,
  • comme le président d’une France unie qui est au-dessus des intérêts partisans et au-delà des intérêts particuliers des castes en place.

[ Le Seigneur sourit.

Un ange passe.]

Résultat de recherche d'images pour "élus NDDL"

Rémi, lui, ne croyait pas en l’Homme, mais il croyait en l’homme.

Il manquait juste le “H” majuscule à l’homme qu’il était.

Ce “H” de l’homme qu’il est devenu enfin et qui demande la PAIX sur cette terre et pour la terre de France.

– “Sauver la terre de France, c’est sauver la France !“, ajoute Rémi FRAISSE, avant de me quitter.

Résultat de recherche d'images pour "rémi fraisse"
Image choisie par Rémi FRAISSE : –Pas deux fois !