Voyance en direct sur mon blog “Dèu vos guard !”le 18 juillet 2016. Révélations sur le tueur de Nice confirmées par le procureur de la république, François MOLINS, ce jour, le 21 juillet 2016. Pour preuves, relire l’article quand Mohamed LAHOUAIEJ BOUHLEL se livrait à moi pour livrer son profil et délivrer sa “vérité”.

 

Par le présent article, je remercie le procureur de la république, François MOLINS, de confirmer aujourd’hui le portrait d’un “tueur” islamiste qui ne s’est pas converti hier ou il y a quinze jours, ce qui irritait fortement “Mohamed”, le tueur de Nice qui affirme être un Musulman sincère et de longue date, contrairement à ce que prétendaient tous les médias de France et de Navarre :

– “tueur “radicalisé” de fraîche date, farceur à hospitaliser en psychiatrie”, et j’en passe, avec une pensée pour tous ceux qui trépassent de ce ramassis de “coraneries”.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/21/francois-molins-revelations-attentat-de-nice_n_11112398.html

François Molins révèle plusieurs avancées notables sur les complices et la longue préméditation de Mohamed Lahouaiej Boulhel dans l’attentat de Nice

Rédaction du HuffPost

Publication: 21/07/2016 18h01 CEST Mis à jour: Il y a 1 heure

Je vous rappelle que Mohamed nous a expliqués [à vous aussi, sinon je n’aurais pas publié l’article du 18 juillet 2016, à sa demande] que le martyr autorise toutes les folies, toutes les déviances et toutes les jouissances, avant de mourir pour Allah.

https://veroniquehurtado.wordpress.com/2016/07/18/le-tueur-islamiste-mohamed-lahouij-bouhlel-auteur-de-lattentat-de-nice-le-14-juillet-2016-repond-a-francois-molins-le-procureur-de-la-republique-de-paris-et-r-etablit-lui-meme-son-profil/

Celui qui meurt en martyr pour Allah ne va pas en Enfer.

Enfin, c’est ce qu’il croyait dur comme fer, il y a deux jours.

Aujourd’hui, Mohamed LAHOUAIEJ [Prière d’ajouter un “e” entre le “i” et le “j”] BOUHLEL n’est plus “disponible”.

S’il peut encore exprimer des émotions, il est comme “coupé” du monde, de notre monde, et ce qui l’attend l’horrifie.

L’enfer, ne dit-on pas que c’est revivre ce qu’on fait vivre aux autres ?

Je le marque au présent car le temps n’existe pas.

Alors, imaginez si l’on vous fait revivre indéfiniment le moment si court, sur terre, pour vous indifférent ou pire, cruel, ce moment si “délicieux” où vous égorgiez un agneau innocent qui bêle et un si bel enfant palestinien qui pleure, ou lorsque vous rouliez sur le corps d’un mécréant, au volant d’un poids-lourd !

Des rebelles syriens «modérés» se seraient filmés en train de décapiter un enfant à Alep — RT en français //widget.perfectmarket.com/opt/tboptevent.html?v=2&a=v&d=%7B%7D//widget.perfectmarket.com/opt/tboptevent.html?v=2&a=u&d=%7B%22stp%22%3A%7B%22a%22%3A1%7D%7D

Con comme un camion…

L’enfer, [non, ce n’est pas un leurre], serait une hyper-empathie, celle qui vous a manqué sur terre.

Tout à coup vous êtes en capacité de pouvoir ressentir… tout !

Tout… le MAL que vous avez fait aux autres.

Comme si ce MAL vous était fait à vous !

C’est la loi de réciprocité.

Jésus l’a exprimé ainsi :

– “Aime ton prochain comme toi-même !”

Le problème, c’est que beaucoup de curés ne comprennent pas l’importance des “mots”, de la Parole du Seigneur, le “Logos”, et que beaucoup de Chrétiens ne lisent plus la “Bonne Nouvelle”, les Evangiles.

“Aime ton prochain comme toi-même” signifie que, si vous le détestez, c’est vous que vous détestez.

Cette haine vous dévorera, vous rongera, comme le MAL que vous avez souhaité faire et que vous avez fait à votre prochain.

“Moi, c’est toi.

Toi, c’est moi !”

Afficher l'image d'origine

L’enfant souillé par le pédophile, violenté, violé, puis tué, parfois torturé avant de mourir, c’est toi, le tueur sadique.

La femme battue, violentée, violée, puis tuée, parfois torturée avant de mourir, c’est toi, le conjoint violent ou le compagnon de hasard, au hasard d’une rue, d’une mauvaise rencontre.

Quand on souffre beaucoup, il existe une expression populaire très “parlante” et glaçante ou brûlante, s’agissant d’Enfer, l’Enfer des hommes :

– souffrir mille morts !

Eh bien, l’Enfer, c’est souffrir mille morts.

Le moindre geste en MAL que tu as fait à autrui te revient en “boomerang”, non pas sur cette terre, puisqu’au contraire, la loi du plus fort, si arbitraire, encourage les comportements prédateurs, ceux des tueurs.

Mais “là-bas”, si près de nous, en nous, autour de nous, [puisque nous ne sommes pas que de la matière et que cette matière qui nous compose est “mouvante”, constituée d’atomes en “mouvement”, l’ego n’étant qu’une illusion temporaire qui n’est pas l’âme], là-bas, oh joie ! vous vous nourrirez de vos actions sur terre.

Si vous avez “aimé”, cet amour vous sera rendu au centuple et fortifiera votre âme, seul élément immortel de votre être dit humain.

Mais si vous avez détesté, cette haine vous détruira et votre âme s’échappera, vous échappera, tandis que vous, vous “brûlerez”, vous vous consumerez comme du bois sec, “mort”, sans âme, en Enfer, jusqu’à vous “dissiper”, vous dissoudre, comme un nuage de fumée dispersé au vent mauvais.

Car l’homme n’est pas “immortel”, sachez-le.

Seule son âme est immortelle.

L’homme mortel se croit immortel.

Il a oublié qu’il était déjà mort.

Afficher l'image d'origine

_______________________________________________________________________

https://www.info-bible.org/relais/lazare.htm

Le riche et Lazare

Evangile selon Luc – Chapitre 16

[ 19 Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères,
21 et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
24 Il s’écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme.
25 Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
26 D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
27 Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père; car j’ai cinq frères.
28 C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
29 Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu’ils les écoutent.
30 Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
31 Et Abraham lui dit: S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait. ]

Afficher l'image d'origine

_______________________________________________________________

Oui, aujourd’hui, je suis “apaisée” dans ma douleur.

Car je sais que Mohamed n’est pas au Paradis avec 70 houris ou Chippendales.

______________________________________________________________________

http://www.convertistoislam.fr/article-les-houris-aux-grands-yeux-44558955.html

[ Ahmad rapporte un hadth que rapporte également en l’authentifiant At Tirmidhi ainsi qu’Ibn Mâja, d’après Al Miqdâm Ibn Ma’di Karib, où le Messager de Dieu sallahu3alayhi salam a dit :

« le Martyr a certes auprès de Dieu six récompenses

:
il lui sera pardonné dès que coulent les première gouttes de son sang

;
il verra sa place au Paradis

;
il portera la parure de la foi

;
les souffrances du tombeau lui seront épargnées

;
il sera à l’abri de la grande épouvante le jour de la Résurrection

;
on posera sur sa tête le diadème de la dignité où chaque rubis est préférable à la vie ici bas et tout ce qu’elle contient.

On le marirera à 72 houris aux grands yeux et il intercédera pour 70 personne de sa Famille

»
(Ahmad 4/131 ; At Tirmidhi 1663 qui le qualifie de hadith bon, authentique et isolé ; Ibn Mâja 2799)
]

Afficher l'image d'origine

 

_______________________________________________________________

Conséquence de la loi de réciprocité :

– le Jugement !

Ce fameux “jour du jugement”.

Le jour, c’est ce moment où vous naissez à vous-même, où vous re-naissez, sortant du ventre de votre mère ou rentrant dans le ventre de la terre !

Il fait jour chaque fois que vous vous réveillez, que vous sortez de votre sommeil de nuit.

Il fait jour chaque fois que vous trouvez et suivez la Lumière, le Seigneur de votre âme, qu’elle reconnaîtra sans aucun doute.

Alors, en pleine lumière, vous vous jugerez comme vous avez jugé les autres.

En jugeant les autres, vous vous êtes condamné(e) à vous juger vous-même de la même manière qu’eux et qu’hier.

Sans pitié, sans amitié qui tienne !

Au nom de la Justice !

Complice de vous-même, vous deviendrez alors votre propre juge car rien de votre vie ne vous échappera puisque vous vous connaissez  trop bien, vous connaissez tout de vous-même.

Point besoin de juge !

Vous serez votre propre juge et vous ne pourrez échapper à votre justice, votre propre justice, votre justice si propre.

C’est ainsi qu’en condamnant votre prochain, vous vous condamnez, vous vous “-damnez” “avec” ce “con/cum” que vous méprisiez tant.

Que Dieu vous protège de ceux qui vous jugent !

N’oubliez pas…

Le “jour du Jugement dernier”, ce jour qui nous devrait tous nous réunir, Issa viendra nous juger, les vivants et les morts.

Issa ?

C’est qui ?

Jésus !

Bah si !

C’est le Prophète MAHOMET qui l’a annoncé dans le Coran.

C’est son nom, à Jésus, dans le Coran, “Issa”.

Alors, tuer son peuple, à Jésus, c’est pas “MAL-in”…

Ou peut-être est-ce l’oeuvre du “MAL-in” “juste-ment” ?

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu – Chapitre 7

01 « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ;

02 de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera.”

Afficher l'image d'origine

___________________________________________________________________

de Charles BAUDELAIRE

Recueil “Les Fleurs du Mal

Recueillement

[ Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici :
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.

Pendant que des mortels la multitude vile,
Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,
Va cueillir des remords dans la fête servile,
Ma douleur, donne-moi la main ; viens par ici,

Loin d’eux. Vois se pencher les défuntes Années,
Sur les balcons du ciel, en robes surannées ;
Surgir du fond des eaux le Regret souriant ;

Le Soleil moribond s’endormir sous une arche,
Et, comme un long linceul traînant à l’Orient,
Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche. ]

 

Afficher l'image d'origine
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s