Du Général de Gaulle : – « Quand l’État est défaillant, les régions redeviennent fortes. La France disparaîtra mais renaîtra dans un mouvement politique fédérateur qui transformera l’Europe. »

Le Général me paraît très lointain.

Il me répond que c’est moi qui suis distante et qui rechigne à publier cet article, donc, en premier lieu, à prendre des notes sous sa dictée.

Pourtant, il suffit, selon lui, « de s’informer sur l’actualité contemporaine pour constater que s’enflamment les vives revendications et autres antiennes d’indépendance de régions à forte connotation identitaire, telles que la Bretagne que tout le monde semble oublier en France sauf les Bretons, la Catalogne qui vient d’obtenir le droit d’enseigner le catalan dans une région qui a perdu le droit de s’appeler la « Catalogne », la Corse qui avait déjà rejoint le combat insurrectionnel des Basques contre la cherté des logements, spéculation immobilière entretenue par des « étrangers » très riches annexant à leurs profits des propriétés foncières grâce à la complicité d’un État qui ne protège plus ses populations autochtones.

  • L’incendie régionaliste gagne toute la France !,

… donnant raison à votre philosophe préféré, le girondin Michel Onfray, « grand effrayeur » et contradicteur des élites jacobines françaises.

__________________________

https://www.francebleu.fr/infos/societe/blocage-au-pays-basque-suivez-la-situation-ce-samedi-matin-1658561610

[Blocage au Pays basque : revivez une journée de mobilisation en soutien aux prisonniers basques

Samedi 23 juillet 2022 à 9:33 – Mis à jour le samedi 23 juillet 2022 à 16:17 

– Par Oanna FavennecFrance Bleu Pays BasqueFrance Bleu GirondeFrance Bleu Béarn BigorreFrance Bleu GascogneFrance Bleu

L’association Bake Bidea et le mouvement des Artisans de la Paix avaient annoncé vouloir “bloquer totalement” le Pays basque ce samedi, en dépit de l’interdiction de manifester émise par la préfecture. Aéroport, gares, autoroutes… revivez la journée de blocage samedi avec France Bleu Pays Basque. […]]

___________________________

Le pompier incendiaire Emmanuel Macron et sa clique de marchands internationaux continuent leur politique de vente d’une France à la découpe dans le marché mondialiste du moins-disant, pourvu que le bakchich soit à la hauteur de leurs appétits mercantiles  :

– France industrielle, déjà vendue,

– France agricole, bientôt perdue,

– France culturelle en voie de disparition pour ne pas irriter les nouveaux propriétaires des lieux, aliborons sans instruction,

– et la France historique, dont la destruction systématique fait la joie d’un nouveau corps politique macronesque et cauchemardesque.

Tout n’est que manigances pour attirer ceux qui détestent la France et leur offrir la Nation sur un plateau d’argent,

  • aux frais des contribuables français payant pour les erreurs volontaires d’une classe politique française corrompue,
  • à l’identique d’EDF rachetant à prix d’or la branche énergie nucléaire d’Alstom concédée en 2014 au groupe américain GE (General Electric) dans des conditions litigieuses et scandaleuses,
  • accord franco-américain profitant personnellement à Emmanuel Macron qui sera ensuite élu Président de la République française en 2017, sous l’effet d’une providence non divine.

Le Roi du Monde, c’est celui qui a le pouvoir de faire et défaire vos élus politiques français et européens :

  • ce Roi a un nom et il est américain.

Conséquence logique pour les Français, les gras et trop dodus dindons de cette farce écologique planétaire :

– EDF sera bientôt renationalisée avec perte et fracas, surtout avec les pertes, dans le seul but d’effacer les déficits abyssaux d’une compagnie internationale française à la direction calamiteuse.

  • L’abandon de la souveraineté énergétique de la France a surtout fait plaisir à l’Allemagne revancharde qui ne supporte pas la supériorité nucléaire française.

Les Allemands ont eu la peau des Français sans troisième guerre mondiale, du moins pour ce qui est d’anéantir la puissance continentale française, leur plus grande rivale, leur pire ennemie dans une mémoire germanique « résiliente » [“résiliente”, mot prononcé sur un ton ironique par le Général de Gaulle].

Les Boches ont pris leur revanche en se servant du point faible des élites françaises :

– leur fort taux de corruptibilité qui explique sans aucun doute l’empathie hypocrite de votre président de la France, ex-président de l’Europe pour l’Ukraine,

  • Ukraine, pays le plus corrompu de la vieille Europe.
Fait constaté entre autres par un agent de renseignements, Marc Eichinger, donc fait non contestable et incontesté jusqu’à aujourd’hui :
l’Ukraine est le pays le plus corrompu d’Europe, votre sainte Ukraine !

A noter en contrepartie que l’agent bien informé s’est trompé dans ses prédictions contrairement à moi :
– la guerre de l’Ukraine dure au-delà du mois de mai 2022 ;
– Poutine n’a pas “encore” épuisé toutes ses ressources.
Et j’ajouterais :

– la Russie ne perdra pas sa ou SES guerre-S [pluriel imposé].
Conclusion :
– pour entendre la voix de l’Histoire et suivre la voie d’un destin hors-normes, il faut voir au-delà de ce qui est donné par l’homme aux hommes et recevoir ce qui est donné par l’Homme.

_______________ __________
– Mais que font les historiens contemporains ?
Ils défont et refont l’histoire à taille humaine, leur petite histoire gentillette des hommes vus par le petit bout de la lorgnette.

Chercheurs sans courage, il cherchent d’abord à éviter toute accusation d’outrage contre les autorités de ce monde auxquelles ils se soumettent par adoration du veau d’or et goût du confort,
de leur confort moyennement intellectuel et purement matériel .

_________________________

Si le président de l’Ukraine a refusé que son pays soit neutre, ce n’est pas par héroïsme mais pour servir les intérêts des marchands d’armes et des blanchisseurs d’argent sale américains et européens,

  • lesquels font les poches des peuples blancs du vieux continent chrétien depuis la fondation des États-Unis d’Amérique.

Les médias américains, français et européens ne pourront pas toujours mettre sous le tapis des bombes l’affaire « Hunter Biden », le fils prodigue du président actuel des USA, Joe Biden, un prodige de corruption étatique et publique.

« Pendant ce temps », en bon bwana blanc, Emmanuel Macron, le néo-colon, se paie en Afrique le culot royal de donner une leçon tribale francophone à ses homologues noirs, les présidents des états africains, chefs d’État qu’il traite comme des sous-fifres avec la condescendance ahurissante d’un mégalomane paranoïaque.

Notre « Bibi Fricotin » national n’a même pas pour ses pairs le respect qu’avait le vrai « Bibi Fricotin », héros français de bande dessinée, pour son camarade noir, Razibus Zouzou :

– « Toi n’avoir pas compris : Russie être ton ennemie ; moi, être ton ami ! 

  • C’est pourtant simple à comprendre, le petit noir, si on est blanc. »

Ce pâle paltoquet, votre petit coquelet et roquet ridicule, président des cocus, a été engagé par des oligarques mondialistes pour être leur VRP multicartes multipartis. Le petit perroquet prétentieux, le blondinet irrévérencieux, répète à l’envi aux peuples crédules les poncifs capitalistes d’un libéralisme sauvage qui pulvérise tous les garde-fous de l’économie mondiale.

Ce toqué est le représentant de commerce le mieux payé du monde, banal emploi d’un président ubérisé créé au profit d’oligarques racistes et esclavagistes qui propagent le mythe hollywoodien d’un immigrationnisme fatal à tous les peuples de la terre, sous les oripeaux d’une charité internationale et interlope bien ordonnée qui commence par servir leurs seuls intérêts,

– c’est à dire les intérêts carnassiers des grands prédateurs de ces multinationales.

  • Puisque, comme chacun sait, « charité bien ordonnée commence par soi-même ».
BlackRock : ces financiers qui dirigent le monde | ARTE
740 760 vues
13 juin 2022



ARTE
2,51 M d’abonnés
Très discret, BlackRock est pourtant le plus puissant gestionnaire d’actifs de la planète.

Enquête sur l’omniprésence préoccupante et indécente des grands argentiers de BlackRock dans la vie politique et économique mondiale.
Si l’argent ne fait pas le bonheur, il ouvre sans nul doute les portes du pouvoir.
Une maxime que le groupe de gestion d’actifs Blackrock, avec ses 6 000 milliards de dollars américains passés, soit plus de deux fois le PIB de la France, connaît bien.
Sociétés, gouvernements et banques centrales : l’entreprise tentaculaire ne cesse d’étendre son influence dans toutes les directions, depuis sa création, en 1988, par Larry Fink.
La force de ce géant américain de la gestion réside dans les milliards de dollars que lui confient ses clients, pour la plupart des gros poissons de la finance : multinationales, institutions financières et fonds d’investissement ou de pension.
Grâce à cette manne financière, le groupe a mis le grappin sur de nombreuses multinationales. Actuellement, Blackrock est entre autres présent dans le capital d’Apple, de Microsoft, de Facebook, de McDonald’s, de Siemens, ainsi que de nombreuses entreprises du CAC 40.
Non content d’investir dans les entreprises les mieux cotées du monde, le gestionnaire d’actifs est aussi dans les petits papiers de gouverneurs de banques centrales, de ministres des finances et même de chefs d’État, à qui il prodigue de précieux conseils.
Et pour cause : il dispose non seulement des meilleurs experts financiers, mais aussi d’un algorithme de prévision conjoncturel sans égal, Aladdin.
Lors de la crise financière de 2008, de nombreux gouvernements proches du naufrage avaient fait appel au groupe de Larry Fink, ce qui lui a permis de renforcer son emprise sur l’économie mondiale et de présenter à tous le visage d’une entreprise providentielle…
Empire tentaculaire
Dans la société civile, d’aucuns s’inquiètent de la position ultradominante du groupe, désormais capable d’influer sur l’économie mondiale et de souffler à l’oreille des décideurs.
Son outil phare, Aladdin, représente également une source d’inquiétude : il pousse à une uniformisation de l’investissement mondial, ce qui pourrait amplifier l’effet domino à la prochaine crise financière.
Cette enquête choc de Tom Ockers dénonce l’omniprésence préoccupante et indécente des grands argentiers de Blackrock dans la vie politique et économique mondiale.
Menée dans cinq pays différents, elle brosse le portrait fouillé d’un des groupes financiers les plus influents au monde, parfaitement inconnu du grand public.
Documentaire de Tom Ockers (Allemagne, 2019, 1h30mn) Rediffusion disponible jusqu’au 07/09/2022
______________

– A qui profite le crime de la destruction de la Sécurité Sociale et du secteur public de la Santé en France ?
– Pour quels profits extérieurs vos retraites seront-elles capitalisées, donc sacrifiées par Emmanuel Macron, votre factice et fautif président de la République,

homme de paille de BlackRock ?
Contrairement à l’avenir de la France, l’avenir du bellâtre blondinet est assuré financièrement, à condition de provoquer la fin du régime de retraites par répartition, l’actuel régime obligatoire de base qui a permis à la République française de sauvegarder un énorme pactole, 61 milliards d’Euros préservés des aléas du CAC40 en cas de krach boursier (source du chiffre pour le budget des retraites : “Avis n° 4598 enregistré à la Présidence de l’Assemblée Nationale le 20 octobre 2021, au nom de la Commission des Affaires Sociales sur le projet de Loi de Finances pour 2022).

Il suffit pour vous en convaincre de vous informer sur ce qui s’est passé suite au krach boursier de 2008 pour les retraites capitalisées.
Des retraités américains, investisseurs et actionnaires obligataires ou autres de Blackock, fortunés ou pas, se sont retrouvés à la rue, SDF.
Voir et revoir les reportages à sensation sur les nouveaux sans abris californiens, ces petits vieux errants qui ont perdu toutes leurs économies et leurs biens immobiliers à cause du krach boursier de 2008 ou autres coups du sort.
Car jouer en Bourse, c’est comme jouer au Casino.
Tous les numéros ne sont pas gagnants, avec ou sans martingale, surtout dans un Casino qui revoit les règles du jeu et de la répartition des joueurs au niveau mondial.

____________________________________

[C’est pour cette raison que le Général de Gaulle ne veut pas que j’écrive « leurs propres intérêts » mais leurs « seuls intérêts ». Car les intérêts de ces « salopards » (sic) n’ont rien de propre.]

– L’Europe périra, oui.

Personne ne la sauvera des sauvages à qui elle a été livrée par l’OTAN sous le prétexte fallacieux d’être délivrée de ses vieux démons nationalistes.

Cependant des régions résisteront parce qu’elles sont le moteur économique et seront le bastion politique de nations en grand danger d’effritement comme l’Espagne, la France ou le Royaume-Uni.

J’exclus les nations des pays balkans aux contours fragiles  redessinés par le Congrès des Nations à Berlin en 1878. Dans leur cas, il ne s’agit plus de danger intérieur mais de terrorisme extérieur, un terrorisme fertile car orchestré par un État puissant qui se déguise sous le costume de « sauveur du monde » et qui mène à sa guise les pays de l’Europe vers leur perte futile puisque l’Europe est seulement devenue une plate-forme économique actuellement inutile.

Ainsi, comme vous le savez tous, l’Union Européenne est incapable aujourd’hui de jouer aucun rôle diplomatique mondial :

  • elle n’a aucune vision stratégique autre que servir le monopole américain de l’étalon- dollar.

Or, c’est fini pour l’étalon-dollar :

  • « the game is over ».

– L’heure est grave.

L’État français étant baillonné par ceux qui sont censés le servir, ses haut serviteurs d’État tous encanaillés,

[Le Général de Gaulle prononce « tous » avec une force de conviction qui n’admet pas l’exception autant que la contradiction : – oui, « haut serviteurs d’État tous encanaillés »]

Désolée de supprimer les douces illusions du consciencieux journaliste Vincent Jauvert sur la belle intention présidentielle d’Emmanuel Macron de supprimer les différents grands corps de la haute fonction publique de l’État français :
– même constat que pour le courageux agent de renseignements, Marc Eichinger !
Ce qui est factuel est de l’ordre de l’incontestable mais ce qui est hypothétique relève d’une subjectivité candide pour le moins surprenante de la part de ce journaliste d’investigation remarquable,
à moins que le journaliste nous la joue “Candide” avec une plume voltairienne.
Le vrai mobile de la suppression des corps des haut fonctionnaires est d’ ouvrir à l’international les postes des “grands commis de l’État
“, directeur d’administration, directeur général des services d’une grande collectivité, chef d’un grand service déconcentré de l’État, dans le but déjà connu de détruire la Nation française, en éliminant ses élites.
Ce sera la fin de la préférence française dans les concours de la haute fonction publique.
Cette volonté présidentielle d’éradiquer tout ce qui est français transparaît sans équivoque puisqu’une toute récente injonction culturelle impose aux présidents des Universités autrefois françaises de ne plus parler que l’anglais dans les formations universitaires supérieures tels que les cursus de Masters, réforme linguistique débutant par des cours uniquement dispensés en anglais un semestre sur deux.
La licence devient le nouveau Bac des pauvres avec son franglais à la Macron.
– Que les professeurs des Universités françaises ne se réjouissent pas trop vite de cette ouverture à l’international !
La concurrence internationale ne leur sera pas favorable, la France stagnant dans le classement PISA.
Et, de toutes façons, malgré leurs efforts comiques d’intégration idéologique “universelle” en collaborant à leur propre disparition, ils seront remplacés sans pitié comme le peuple français.
L’objectif avoué avec cynisme par Emmanuel Macron, votre actuel président Européen anti-français, est de remplacer les haut fonctionnaires français par des Américains, Canadiens ou Britanniques :

à l’identique du poste de directeur général du groupe Air “FRANCE”-KLM offert en 2019 à un dirigeant canadien, Benjamin Smith, dont le premier geste fort, en pleine période de grève des salariés d’Air France pour obtenir une hausse de leurs salaires, a été de tripler son salaire à lui de nouveau patron,
soit de le faire passer à 4,25 millions d’euros par an contre 1,122 millions d’euros pour celui de l’ancien patron français, Jean-Marc Janaillac,
avec la bénédiction du président prétendument français, Emmanuel Macron,
que les contribuables français, éternel peuple de cocus, ont réélu.
– T’en souvient-il ?

_______________________

… le réveil ne peut venir que des peuples enracinés dans leurs terroirs et menacés d’être renvoyés de chez eux comme des voyous, expulsés de leurs maisons comme des squatters,

  • voyous et squatters étrangers qui, eux, sont chez eux chez vous, rarement condamnés par une justice française inexistante plus que laxiste
  • puisque la justice se refuse à juger le migrant bénéficiant d’un statut protecteur à l’internationale,
  • statut privilégié exceptionnel accordant à tout étranger sur votre territoire quasiment l’équivalent d’ une immunité diplomatique
  • et sans avoir jamais consulté les citoyens français ou les peuples européens sur cette immigration invasive car agressive.

Sous peu, il y aura encore quelques secousses sismiques, les derniers sursauts de la Bête occidentale hystérique refusant de crever et qu’il faudra achever pour éviter aux peuples blancs une agonie étiologique trop longue.

Si les Français veulent sortir de cette crise mondiale, il va falloir faire l’inverse de ce qu’ont voulu faire leurs ancêtres :

– il va falloir revenir au régime féodal des vassalités régionales, peu importe que le chef, la tête du Royaume de France, s’appelle Hugues Capet, premier Roi des Francs, ou Emmanuel Macron, dernier Président plénipotentiaire des Français.

– Oui, ce sera la fin du régime théocratique, la fin de « Jupiter » ou de « Vulcain »,

  • une fin qui risque d’être aussi violente que celle du bon Roi Louis XVI et pour les mêmes raisons :

– la déconnexion totale du monarque Macron d’avec une réalité vulgaire, le vécu des pauvres gens, de ces gueux qu’il déteste. 

Car Emmanuel Macron préfère encore la racaille qui tue la flicaille aux « Gilets Jaunes » et autres protestataires besogneux,

  • ces gagne-petit qu’il méprise souverainement. »
MACRON ET LES GILETS JAUNES : L’INTÉGRALITÉ DU DOCUMENTAIRE CENSURÉ 95 025 vues
Sortie le 6 mars 2022

Le Média
759 k abonnés
Vous allez regarder un documentaire qui a été censuré par Youtube.

Censuré, c’est-à-dire “réservé aux plus de 18 ans”, c’est-à-dire non accessible à des personnes qui ne peuvent pas prouver, en divulguant leur identité voire leurs pièces d’identité, qu’ils sont majeurs.
“Réservé aux plus de 18 ans”, c’est-à-dire non suggéré par l’algorithme de Youtube. Littéralement invisibilisé.
Nous le diffusons ici en Première dans un esprit militant.
Regardez-le vite, partagez-le vite avant qu’il soit une deuxième fois censuré.
Ce documentaire est d’un média indépendant qui mérite votre soutien.
C’est un tout nouveau média, Off Investigation, spécialisé comme son nom l’indique dans l’investigation.
Nos confrères de Off ont lancé leur première série de documentaires, sous le titre “Emmanuel, un homme d’affaires à l’Elysée”.
Le documentaire que vous allez regarder est de Yanis Mhamdi.
Son titre ? “Gilets jaunes, le maintien du chaos”.
Vous pourrez y entendre des témoignages inédits de victimes, de policiers et même de l’ancien préfet de police de Paris, Michel Delpuech, qui exprime ses regrets.
Un ami historique d’Emmanuel Macron avoue aussi son malaise face à l’irascibilité de l’actuel locataire de l’Elysée.
Regardez ici, mais n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter de Off Investigation, pour être informé des nouvelles sorties.
Abonnez-vous aussi à leur chaîne Youtube, à leurs comptes Facebook et Twitter.
Et si vous le pouvez, soutenez-les, soutenez-nous. Soutenez la presse indépendante. ___________________________

Mon visiteur hautain reprend, après un moment de réflexion pesant, paraissant conscient que ce qu’il allait me dicter surprendrait sinon scandaliserait mes lecteurs et accessoirement moi-même :

– « Citez Maurice Barrès, la citation que je vous ai aidée à trouver « par hasard », en vous demandant de rechercher la définition du mot « théocratie » sur Internet :

« Il se constitue dans notre Université une sorte de théocratie. Vous avez des professeurs qui se comprennent comme des prêtres de la science. »

Barrès, Cahiers, t.8, 1910, p. 54. »

Moi :

– « Mais c’est l’extrême-droite, « ça » ? »

[Mot neutre « ça » qualifiant pour moi l’extrême-droite, une forme de « caca » politique, le « ça » freudien d’une France en dérive.]

Lui, le Général : »

– « Non, c’est du bon sens, un simple constat encore d’actualité. 

Macron au Cameroun : faux public, corruption et néo-colonialisme
Première diffusée il y a 19 heures
Juste Milieu.
269 k abonnés
🎧 LA NOUVELLE VIDÉO D’EDOUARD
🎧 https://www.youtube.com/watch?v=y4dmD…
🔔 INSCRIVEZ-VOUS À LA TERRE DU JUSTE MILIEU (vidéos non censurées, articles exclusifs, etc.) ⏩ https://inscription.juste-milieu.fr/j…
🎥 Suivez le Juste Bistrot sur TWITCH ⏩ : https://www.twitch.tv/justemilieutwitch
Toute l’actualité Juste Milieu est à retrouver sur : https://juste-milieu.fr/

__________________________

  • Rappelez l’oeuvre majeure de Maurice Barrès, s’il vous plaît !»

Moi, après recherche tatillonne et bougonne sur Wikipédia :

– « Les Déracinés ? 

Sérieux, vous lisiez Maurice Barrès, mon Général ?»

Lui, le Général [De Gaulle] :

– « Je préfère passer pour un fasciste que devenir un Nazi en servant des intérêts contraires à ceux de la Nation française. 

Veuillez écrire aussi la citation qui me convient en ce moment même :

  • « Certaines personnes se croient d’autant mieux cultivées qu’elles ont étouffé la voix du sang et l’instinct du terroir. Elles prétendent se régler sur des lois qu’elles ont choisies délibérément et qui, fussent-elles très logiques, risquent de contrarier nos énergies profondes. Quant à nous, pour nous sauver d’une stérile anarchie, nous voulons nous relier à notre terre et à nos morts. »

Maurice Barrès, Amori et Dolori Sacrum, 1903

C’est parce qu’il est catalan que votre « Chéri Bibi » à qui vous manquez souvent de respect, me semble-t-il, et qui est d’une patience infinie avec vous, marque, – croyez-le bien !, d’une forme d’amour viscéral qui l’attache à vous,

  • c’est donc parce qu’il est catalan que votre « Chéri Bibi » est capable de comprendre ce qu’il a exprimé fort bien lors d’une conférence sur l’indépendantisme catalan.

Moi :

  • “Si son destin se joue à l’internationale, alors l’échelle locale reste la plus petite unité territoriale de base et l’échelle nationale n’est qu’un tremplin pour lui.

J’ai d’ailleurs le même questionnement avec un autre de mes « visiteurs », un Catalan tellement attaché à son domaine qu’il passe sa mort dans et sur sa terre de Catalogne.

Laura Borràs : “J’espère la Catalogne indépendante dans 10 ans”
2 juin 2021
Equinox Barcelone
Pour les 10 ans d’Equinox, la rédaction reçoit plusieurs personnalités de premier plan en Catalogne.

Première invitée : Laura Borràs, présidente du parlement catalan, interviewée en français par Nico Salvadó.
Laura Borràs revient sur les dix dernières années marquées en Catalogne par le conflit entre Madrid et Barcelone, l’évolution du mouvement indépendantiste, la situation actuelle et évoque les dix prochaines années de la scène politique catalane.
Francophone et francophile, l’ancienne professeure de littérature évoque aussi pour Equinox ses liens personnels et politiques avec la France.

____________________________

Si j’en crois un extrait de la citation de votre choix :

  • « nous voulons nous relier à notre terre et à nos morts »

… et sans vouloir vous manquer de respect à vous aussi, donc sans vouloir me moquer de vous, il est certain que quiconque lit Maurice Barrès est relié à sa terre et à ses morts,

  • donc à vous-même puisque vous êtes mort . »

Le Général de Gaulle reste de marbre :

– « Véronique, soyez gentille ! Combien d’hommes vous l’ont demandé en vain ?

-Arrêtez de vous défendre contre l’amour et nous gagnerons du temps, en particulier sur la rédaction de cet article. 

Racontez-moi plutôt ce que « Chéri Bibi » a dit durant cette conférence, en synthétisant ce dont nous avons déjà discuté ensemble, objet de cet article et fruit de longues négociations,

  • c’est important  ! »

Moi rappelant un fait simple et déterminant pour ce compte-rendu :

– « Je suis arrivée très en retard. »

Le Général :

– « On s’en fiche ! »

– « OK, à la question de savoir comment définir l’Europe, le conférencier a répondu par un seul mot :

– « Traduire !».

Pays Basque : se loger, une mission impossible
9 déc. 2021
Public Sénat

273 k abonnés
Avec en moyenne une offre de location pour 30 à 50 demandes, louer à l’année au Pays Basque s’avère être quasi mission impossible. D’autant que la région attire 20 000 nouveaux habitants l’année dernière. Entre les résidences secondaires et les 13 000 meublés touristiques loués à prix d’or en haute saison, difficile de trouver des places. Une situation critique pour 24 communes.  Un reportage de Jonathan Dupriez. 

_________________________

Le spécialiste des crises indépendantistes du Nord Est de l’Espagne a rappelé que c’était une citation d’un autre que lui qui définissait ainsi l’Europe, ce qui impliquait :

– une construction fédéraliste de l’Europe contraire à la vision « doloriste »,

  • “correction ! Pas “doloriste” mais contraire à la vision « deloriste », ” a-t-il rectifié avec un petit sourire d’excuse,
  • mettant en valeur le jeu de mots, « doloriste/deloriste » pour moi, volontaire.

Ensuite, il a expliqué, pour les nuls, l’adjectif « deloriste », c’est à dire tiré d’une conception de l’Union Européenne défendue par un de ses pères fondateurs, Jacques Delors. »

L’autonomie au sein de la République ? Un tabou est tombé
24 mars 2022
Union démocratique bretonne – UDB
Extrait de l’émission “Bonjour Bretagne” de Tébéo avec la présence de notre conseiller régional Christian Guyonvarc’h.

L’autonomie de la Corse est à l’ordre du jour. Et pour la Bretagne ?

_________________________

Du Général :

– « Ḉa va, vous ne vous êtes pas trop fatiguée, Véronique, à prendre des notes ? »

Moi :

– « J’étais placée devant, arrivée très en retard, après 19H00 passées, vers 19H10-15.

Vous vouliez quoi, que je sorte le bloc-notes (pas pris d’ailleurs) ou un dictaphone qui aurait été caché dans mon petit sac à mains en me donnant davantage en spectacle  ? »

Lui :

– « Si vous rappeliez l’objet de cette conférence, d’abord ? »

Moi :

– « Autant donner son nom.

  • Est-ce bien utile, maintenant ?
Les catalans
18 févr. 2020
FLODAMA
15,3 k abonnés
c’est quoi un catalan français? je reviens sur le sujet !

__________________________

Nous dirons, si vous le voulez bien, qu’il s’agissait d’une conférence sur les velléités indépendantistes d’une région du nord de l’Espagne, voir supra, objet déjà indiqué. 

Lors de cette conférence à laquelle vous assistiez, invisible, à mes côtés, vous m’avez fait remarquer qu’il était le seul à avoir analysé « les jeux d’échelle » qui permettraient d’inclure dans l’Europe ces identités régionales,

  • lesquelles existent au sein d’identités nationales,
  • jusqu’à constituer une Europe véritablement fédérale,
  • coopération de pays et de régions au sein d’une entité politique européenne [inclusive et non plus exclusive].

La mise entre crochets est ma façon à moi de formuler ce qu’est votre pensée et la sienne, sauf erreur de ma part.

A un certain moment, le conférencier s’est heurté à la question du « Nationalisme », mouvement d’extrême-droite issu étymologiquement du mot « nation », que la nation soit espagnole ou française,

[mais tendance politique facho-fâcheuse qui serait à abolir.

  • Là, c’est moi qui ajoute le jeu de mots !]
Tourisme dans le 66
23 nov. 2021
FLODAMA
15,3 k abonnés
Iuuu! Petit coup de gueule sur le tourisme dans le département

_________________________

– La question a été posée par un spectateur manifestement engagé politiquement.

L’orateur a rappelé que le mot « national » n’était pas [un gros mot] et que, par exemple, personne n’était choquée par le nom donné à « l’Assemblée « Nationale » ».

La mise entre crochets souligne qu’il y a reformulation ou pas de sa réplique selon mes souvenirs.

Dans tous les cas, l’historien fin lettré a su patiemment relativiser l’emploi du mot « national » pris dans un contexte politique objectivé et neutre, désarmant ses interlocuteurs, ou devrais-je plutôt écrire :

  • les désintoxiquant d’une propagande médiatique simpliste et réductrice anti-indépendantiste donc anti-régionaliste.
quand on dit que l’on est de PERPIGNAN
18 oct. 2016
FLODAMA
15,3 k abonnés
Quand on dit que l’on est de Perpignan… on a souvent les mêmes réflexions.

____________________

Vous étiez fier de lui, Mon Général, je le sais et vous m’avez même dit :

– « Ah vous voyez qu’il sait tenir son auditoire en haleine !

Il est sans doute l’un des rares érudits de France à avoir déjà conçu idéellement [non pas « idéalement », je le précise] et politiquement cette Europe qui libérera les nations d’un joug mondialiste mercantiliste pour permettre à toutes les identités linguistiques de s’exprimer sans heurt et surtout sans guerre ! »

Enfin, une phrase comme ça, retranscrite de mémoire…

– Pas de protestation de votre part ?

  • C’est bon, je peux continuer ?

Le Général [de Gaulle] :

– « Veuillez ajouter, s’il vous plaît, votre sentiment sur la manière dont s’est tenue cette conférence ? »

Moi, ironiquement :

– « « Sentiment » ?

  • Oui, j’ai compris, OK, je réponds sérieusement. »

Le Général de Gaulle s’en amuse, presque rieur :

– « C’est le coup de sabot tueur de l’âne catalan, ça, Véronique, le « burro d’amour », le bourreau des coeurs ! »

Moi, donnant le coup de grâce :

– « Vous le trouviez prêt à entrer dans les arènes politiques et vous vous impatientez de ne pas le voir s’engager davantage publiquement alors que le temps presse et passe très vite, selon vous.

Vous m’aviez demandé de le lui rappeler sous la forme d’un « Sursaut » attendu par vous.

  • Sinon je ne me serais pas déplacée pour aller le voir et surtout l’entendre. »
Histoire de la Catalogne
17 nov. 2011
Brice L

Mettre en plein écran pour lire. Vidéo pour enseigner au plus grand nombre possible de personnes l’histoire de la Catalogne en seulement 10 min avec un focus sur a Catalogne Nord. Merci à tous ceux qui m’ont aidé, notamment J.P., historien, pour ses vérifications et compléments apportés.

__________________________

Le Général de Gaulle développe les attendus de son projet commun européen :

– « Les régionalismes sont l’avenir de la France mais aussi de l’Europe.

Les régions les plus riches serviront de locomotives au lent train de cette nouvelle Europe qui s’étire jusqu’aux Balkans au risque de tout casser.

J’espère que l’actualité contemporaine permettra à ce singulier et attachant personnage d’une histoire qui se cherche de se rendre compte que, comme vous le lui aviez souvent écrit, il avait raison avant tout le monde :

  • c’est un visionnaire qui s’ignore, intuitif et original,
  • brillant intermittent d’un spectacle qui, parfois, l’ennuie à force d’être rejoué dans sa vie ordinaire chaque année !

Alors, puisqu’il s’ennuie visiblement sur scène et qu’il en a marre, Chéri Bibi, de répéter tout le temps le même numéro devant des publics de plus en plus attardés, qu’il parte…

  • à l’aventure !
Je suis Catalan – FLODAMA
23 juil. 2019
FLODAMA
15,3 k abonnés

Un petit clip pour changer !
Ne vous inquiétez pas c’est surement la dernière fois que je chante !

_____________________________

Il est plein de ressources.

Il est à lui-même sa principale ressource :

– à lui de ne pas se faire polluer par la médiocrité des esprits de ce temps !

Et dites-lui aussi qu’il arrête d’excuser son immobilisme par ce mot « fatalitas » réservé au héros imaginé par l’écrivain Gaston Leroux, Chéri Bibi, devenu un caïd redoutable des suites d’une erreur judiciaire jamais réparée.

– Véronique, s’il ne s’appelle pas « Chéri Bibi », votre Catalan, il pourrait devenir un caïd redoutable, un “killer” comme vous dites,

  • donc un homme politique respectable car craint par ses pairs,
  • lui qui est déjà craint par ses pairs ! »
Français et Catalans – L’info du Vrai du 16/10 – CANAL+
16 oct. 2017
L’info du vrai
124 k abonnés
Retrouvez Yves Calvi tous les jours à 18h20 en clair et en direct sur Canal+.

____________________________

Moi :

– « Rideau ! On ferme. Le spectacle est terminé.

Je ne vous sens pas très satisfait, mon Général ? »

Le Général de Gaulle :

– « Mademoiselle, la prochaine fois, devant, derrière, au milieu ou n’importe où, dès que vous trouvez votre place auprès de lui, prenez des notes, s’il vous plaît ! »

Moi :

– « Je ne sais pas si je trouverais jamais ma place auprès de lui ou ici, mon Général !

Je suis tentée par là-bas. »

Pour un catalan
10 janv. 2017
FLODAMA
15,3 k abonnés
Le vent, le nord, et la neige pour un catalan !

________________________

  • Geste agacé du Général de Gaulle comme s’il chassait une mouche, moi-même, je suppose, et qui poursuit :

– « Il aurait été important dans cet article de mettre en exergue ce qui se passe actuellement pour les prisonniers politiques des pays basques, catalans et corses.

  • Mais nous y reviendrons par la force des choses.
  • Les incendies régionalistes calcineront la France et l’Europe.

Pour toute réponse aux manifestations des peuples des régions en colère, heureusement, Macron a trouvé le bon remède.

Il leur offre leur autonomie :

– « Démerdez-vous !» [sic]

  • Alors, peuples corse, caldoche, catalan, basque et breton, profitez-en !
  • Le président Macron, Emmanuel de son prénom, « Dieu avec nous », rase gratis tout ce qui dépasse et efface la carte de France. »

Moi :

– «Avant que vous ne partiez quelque temps, peut-être, en vacances, ce qui me ferait des vacances à moi aussi, mon Général, expliquez-moi dans quel mouvement politique cet intellectuel « à nul autre pareil » [c’est moi qui l’ajoute, un plaisir personnel que je m’offre] pourrait s’engager pour devenir celui qu’il doit être ? »

Le Général [de Gaulle :

– « La réponse est en lui, du ex nihilo au in concreto :

  • la confiance en soi, ce n’est pas de la présomption.

– Qu’il arrête de se la jouer faussement modeste, lui qui connaît très bien sa valeur personnelle !

  • Se connaître soi-même, c’est le commencement de la sagesse, oui !
  • Mais aussi l’aboutissement d’une vie de recherches et pas seulement sur les autres.»

Moi :

– « Sursaut ou pas sursaut ? »

Lui, le Général de Gaulle, presque rêveur :

– « Alors, au pied du lit, un matin…

  • car on fait sa vie comme on se couche et avec qui on se couche ! 
Frantz-Olivier GIESBERT : “De Gaulle n’en avait rien à foutre d’être réélu”
9 nov. 2021
L’invité
396 k abonnés
Tous les jours, à 18h50 (heure de Paris), Patrick Simonin reçoit les personnalités qui font l’actualité sur TV5MONDE.

_______________________

– Il n’y a rien de pire, pour enterrer sa vie, que de vivre avec ceux qui prétendent vous connaître le mieux :

  • l’enterrement de première classe est garanti !

La routine tue les grands hommes tandis que la guerre grandit les petits hommes.

  • A chacun son combat !»

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: